Comité
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 61 - 75 de 1061
Voir le profil de Marty Morantz
PCC (MB)
D'accord.
J'aimerais maintenant prendre un instant pour parler de l'ombudsman des contribuables. Une somme de 3 780 000 $ lui est allouée cette année, mais c'était 3 471 000 $ auparavant, ce qui représente une augmentation de plus de 8 %, ce qui n'est pas négligeable. Je me demande simplement si vous pourriez nous expliquer à quoi sert cette augmentation.
Voir le profil de Marty Morantz
PCC (MB)
Pour revenir au budget, les 7,9 milliards de dollars ont été demandés avant que la crise de la COVID ne nous frappe. L'ARC est chargée d'administrer un grand nombre de programmes d'urgence. Nous n'avons toutefois vu aucun montant additionnel dans le Budget supplémentaire des dépenses. Je me demande simplement pourquoi.
Voir le profil de Marty Morantz
PCC (MB)
Dans votre rapport, vous dîtes que sur le transfert de 3,7 milliards de dollars, 3,4 milliards sont destinés à l'incitatif à agir pour le climat. À quoi servent les 300 millions de dollars restants?
Voir le profil de Marty Morantz
PCC (MB)
C'est bon à savoir.
Voilà qui termine mes questions, monsieur le président.
Voir le profil de Kevin Lamoureux
Lib. (MB)
Merci, monsieur le président.
Je suis heureux de présenter une autre pétition au nom des habitants de Winnipeg-Nord, qui l'ont signée pour demander au gouvernement du Canada, et en fait à tous les députés du Parlement, de faire de l'aide aux personnes âgées les plus pauvres une priorité.
Les augmentations de 200 $ du Supplément de revenu garanti, et de 300 $ de la Sécurité de la vieillesse ont été bien accueillies. Les pétitionnaires veulent simplement insister sur le fait qu'il est très important d'aider nos aînés, en particulier les plus pauvres d'entre eux.
Voir le profil de Daniel Blaikie
NPD (MB)
Merci beaucoup, madame la présidente. Je partagerai mon temps avec la députée de Victoria.
Madame la présidente, Krystal est une travailleuse communautaire de Winnipeg. Elle travaille de la maison depuis la fin mars, s'occupe de son enfant qui ne va plus à l'école, de même que de son père, qui vit avec elle et est vulnérable à la COVID-19. Son employeur lui a téléphoné récemment et lui a demandé de se présenter au travail ou de prendre un congé.
En tant que parent et que proche aidante d'une personne vulnérable, se présenter au travail la met mal à l'aise. Service Canada n'a fourni aucune réponse claire à Krystal, qui aimerait savoir si le fait de prendre congé et de recevoir la PCU correspondrait à refuser « une offre d'emploi raisonnable ». Avec le projet de loi C-17 qui se profile à l'horizon, Krystal a peur de faire de la prison et de recevoir des amendes si elle s'occupe de son enfant et de son père et demande la PCU.
Est-ce que Krystal peut raisonnablement refuser de retourner au travail et recevoir la PCU ou doit-elle être vue comme une fraudeuse? Ma question porte précisément sur le cas de Krystal et s'adresse au ministre.
Aussi, que fait le ministre pour fournir des directives claires aux Canadiens et aux agents de Service Canada afin que les gens puissent obtenir une réponse claire avant de prendre une décision sur leur retour au travail?
Voir le profil de Daniel Blaikie
NPD (MB)
Madame la présidente, la réponse n'est vraiment pas acceptable, car le problème ici est que Krystal doit savoir si elle peut continuer ou non de se prévaloir de la PCU. C'est une décision du gouvernement fédéral et elle doit savoir si le gouvernement fédéral va l'accuser de fraude et l'emprisonner ou lui imposer des amendes si elle refuse de retourner au travail parce qu'elle veut s'occuper de son enfant et de son père.
Que répond le ministre à cela?
Voir le profil de James Bezan
PCC (MB)
Je vous remercie, madame la présidente.
Mes questions s'adressent au ministre de la Défense nationale.
Je tiens tout d'abord à remercier les hommes et les femmes extraordinaires des Forces armées canadiennes du travail formidable qu'ils ont accompli dans le cadre de l'Opération LASER afin de lutter contre la COVID-19 aux premières lignes.
Le ministre de la Défense nationale peut-il dire à la Chambre exactement combien de membres des Forces armées canadiennes ont contracté la COVID-19?
Voir le profil de James Bezan
PCC (MB)
Est-ce que le ministre Sajjan peut nous dire si le nombre de cas actifs inclut ceux que l'on trouve actuellement dans les établissements de soins de longue durée dans le cadre de l'Opération LASER?
Voir le profil de James Bezan
PCC (MB)
Madame la présidente, est-ce que M. Sajjan pourrait nous dire combien de ces cas recensés dans les établissements de soins de longue durée sont actifs et combien des militaires ainsi touchés sont maintenant guéris?
Voir le profil de James Bezan
PCC (MB)
Merci, monsieur le ministre.
Madame la présidente, j'ai une autre brève question pendant que l'Opération LASER est encore sur le tapis.
Le président du Conseil du Trésor a déclaré que les Forces armées canadiennes seraient présentes au Québec aussi longtemps que nécessaire. Il contredit ainsi le premier ministre qui parle d'une échéance ferme fixée au 26 juin pour le retrait des troupes déployées dans le cadre de l'Opération LASER. C'est à partir de cette date que nos militaires devraient cesser de prêter main-forte dans les établissements de soins de longue durée.
Monsieur le ministre, y a-t-il effectivement une échéance ferme fixée au 26 juin pour l'Opération LASER?
Voir le profil de James Bezan
PCC (MB)
Je vais revenir au ministre de la Défense nationale.
Les vérificateurs du ministère de la Défense nationale ont dénoncé la mauvaise gestion du gouvernement libéral à l'égard des investissements de plus de 553 milliards de dollars consentis pour nos forces militaires dans le cadre de la politique de défense du Canada. Il y a seulement trois personnes qui sont désignées pour superviser l'utilisation de ces fonds. On investit 553 milliards de dollars dans nos forces armées, et seulement trois personnes sont mandatées pour gérer le tout.
Le ministre peut-il nous expliquer comment il est même possible que l'on en soit arrivé là? Est-ce pour cette raison que plus de 100 projets accusent actuellement du retard?
Voir le profil de James Bezan
PCC (MB)
Monsieur le ministre, vous avez reçu ce rapport en novembre 2019. Vous travaillez à la mise en oeuvre de votre plan depuis 2017. Seulement trois personnes sont désignées pour assurer la surveillance de dépenses de l'ordre de 553 milliards de dollars. Nous parlons ici de deniers publics.
Allons-nous assister à de nouvelles compressions du fait que vous avez été incapables d'utiliser tous ces fonds?
Voir le profil de Raquel Dancho
PCC (MB)
Merci, monsieur le président.
Je remercie les témoins d'être avec nous aujourd'hui. J'ai beaucoup aimé vos discours préliminaires.
Je vais vous poser des questions sur un large éventail de facteurs qui ont une incidence sur les étudiants.
À votre avis, que devraient faire les universités pour se préparer à la possibilité d'un enseignement en ligne à l'automne? Comment pouvons-nous nous y préparer de manière adéquate, puisque vous avez eu un cours accéléré en la matière en mars, comme vous l'avez dit, monsieur Reesor? Que peut faire votre université pour se préparer pour l'automne?
Résultats : 61 - 75 de 1061 | Page : 5 de 71

|<
<
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes