Comité
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 53 de 53
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Merci beaucoup, monsieur le président.
Bienvenue au sous-sol chez d'Entremont. Je suis heureux de vous voir tous.
Madame la ministre, c'est toujours un plaisir de vous voir.
Je ne peux m'empêcher de revenir sur les propos que tenait M. Morrissey tout à l'heure.
Ce que j'ai vu plus tôt aujourd'hui, c'est que le leader du gouvernement à la Chambre n'a pas réussi à rallier un consensus. C'est la manière libérale, je suppose, à prendre ou à laisser, mais il est malheureux de voir cela se produire à la Chambre lorsque des projets de loi sont importants pour nous. Je vais passer à autre chose.
À propos du Fonds canadien pour la stabilisation des produits de la mer, je connais un certain nombre d'entreprises qui ont amplement de place pour stocker les excédents. Le MPO a-t-il fait un relevé de la capacité actuelle, surtout dans le Sud-Ouest, sur la côte Sud, de la Nouvelle-Écosse?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
D'accord.
D'après ce que j'ai vu, il y a deux grands secteurs qui peuvent servir, pourvu qu'on sache comment accéder au fonds de stabilisation. Ce sont les installations qu'on trouve dans le Sud-Ouest de la Nouvelle-Écosse. Il y en a une dans le comté de Digby et l'autre est à Pubnico. Il y a déjà de la capacité dans notre réseau. Je me demande simplement comment une entreprise pourrait accéder au fonds de stabilisation, ou du moins faire savoir qu'elle a de l'espace à offrir.
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
D'accord.
Comme je le disais, c'est de la capacité qu'elles ont déjà, alors elles n'ont pas nécessairement besoin de l'argent de l'APECA. Elles ont juste besoin de... pour pouvoir conserver une partie des produits congelés.
Qu'en est-il de la capacité de stockage de produits vivants? Dans le Sud-Ouest de la Nouvelle-Écosse en particulier, de quelle capacité disposons-nous au juste? Je sais que c'est dans les millions de livres. Je me demande si le ministère a une idée de ce que cela représente.
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Très bien.
Pour m'en tenir au sujet, il y a un certain nombre d'installations qui ont été construites au cours des 12 derniers mois, probablement avant la COVID. Ces entreprises-là s'attendaient, bien sûr, à une saison différente de celle qu'elles ont connue. Est-ce qu'elles pourraient aussi avoir droit à du financement?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Vous devez comprendre que, pour un nouveau venu ou quelqu'un qui vient d'agrandir son système, qui a mis en place de nouveaux systèmes de classement ou de traitement de l'eau pour garder les homards plus longtemps, ce programme arrive après qu'il a fait tous ces travaux. Y a-t-il moyen pour lui de revenir et de dire qu'il ne veut pas tout l'argent, mais peut-être juste un peu d'aide pour se tenir à flot pendant six mois ou un an?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Je ne voudrais pas qu'il y ait deux poids deux mesures, avec un groupe qui reçoit de l'argent durant la pandémie et un autre qui dépense tout son argent pour mettre des choses en place entretemps.
J'ai une brève observation à faire, si vous me permettez. C'est dans les ZPH 33 et 34 que la pêche au homard coûte le plus cher en frais de permis, soit 1 900 $. Cela aiderait beaucoup si le MPO renonçait à les percevoir, du moins en partie. En a-t-il été question au MPO?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Merci beaucoup.
Monsieur Hardie, je vous remercie d'avoir dit que nous devions trouver un consensus et qu'il fallait travailler avec tous les députés pour y arriver. Je vous remercie de ce commentaire.
Les pêcheurs de pétoncles vont bientôt partir à la pêche. Puisque nous parlons tous de nos origines, je dirai que mon père a été pêcheur de pétoncles pendant de nombreuses années. Il faut un plus gros bateau pour cela, avec 19 personnes qui pêchent toutes en même temps.
Est-ce que l'un ou l'autre de ces organismes s'est accroché à ce financement pour permettre la distanciation physique à bord, ce qui est presque impossible?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Permettez-moi d'élargir un tout petit peu la question, en l'appliquant à une flottille de pêche aux poissons de fond plutôt qu'à une flottille de pêche aux pétoncles.
Nous parlons de petits bateaux avec trois pêcheurs à bord, et voici qu'il faut des observateurs à bord. Je sais que trois personnes venant normalement de la même collectivité, qui travaillent sur le même bateau, peuvent maintenir une distanciation sociale ou du moins se faire confiance, mais elles ne savent pas d'où viennent ces observateurs.
Pouvez-vous nous en dire un peu plus à ce sujet?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Je sais que cinq minutes passent vite. Pour ce qui est de la civelle, j'ai soulevé la question à quelques reprises à la Chambre des communes pendant la période de questions, et je vous en ai parlé à quelques reprises également.
La restriction applicable à la civelle a été prolongée de 45 jours en date du 11 juin. Pouvez-vous nous donner un bref aperçu des raisons pour lesquelles elle a été prolongée de nouveau? Nous avons des organisations qui veulent vraiment pêcher.
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
En mars, j'ai soulevé la question du marketing. Avec l'effondrement des marchés, certains de nos produits n'ont pu rejoindre leur destination habituelle. Comment ces programmes ont-ils pu aider les organisations à commercialiser leurs produits dans le monde pour essayer de ramener certains de ces marchés à la normale?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
J'ai du homard ce soir. Alors je mangerai du homard et certains produits de la mer frais.
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Vous pourriez passer, mais je maintiens la distanciation physique par les temps qui courent.
Merci beaucoup.
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Merci beaucoup, monsieur le président.
J'adresse ma question à la ministre de l'Agriculture.
Dans l'Annapolis Valley, des producteurs de petits fruits font face à des pertes substantielles en raison de la pandémie de la COVID-19. Comme l'arrivée des travailleurs étrangers est survenue un mois plus tard que d'habitude et comme il leur a fallu observer une quarantaine de 14 jours, Millen Farms perdra de 25 à 40 % de la récolte de fraises que l'entreprise avait prévue. En plus d'avoir accès à un nombre moins important de travailleurs étrangers — soit 50 travailleurs étrangers de moins — que l'année dernière, cette réduction des effectifs signifie que moins de travail sera réalisé. En outre, comme les règles de distanciation sociale engendrent de nombreux problèmes dans des domaines, quels qu'ils soient, il est très difficile pour les agriculteurs de récupérer une partie de leurs recettes de cette manière.
Comment les programmes gouvernementaux aident-ils les producteurs de petits fruits, comme Millen Farms?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Qu'en est-il du cas suivant? L'année dernière, Louise Endres, une productrice de bleuets de ma circonscription, a été touchée par l'ouragan Dorian, qui a endommagé une grande partie de ses champs et qui lui a occasionné des pertes substantielles. Cette année, ses travailleurs étrangers temporaires sont arrivés. Bien entendu, ils sont moins nombreux qu'auparavant. Donc, certains hectares de bleuetiers ne seront pas taillés de manière à optimiser leur croissance.
Pour remplir les conditions d'admissibilité à l'aide financière offerte par le gouvernement, les producteurs doivent présenter leurs états financiers de l'année dernière pour montrer les pertes subies. Dans le cas de la productrice en question, des pertes ont été enregistrées l'année dernière aussi en raison de l'ouragan Dorian.
Quel genre d'aide cette productrice peut-elle s'attendre à recevoir?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Dans le bulletin de nouvelles de ce matin, nous avons appris qu'un producteur de tomates d'Annapolis Valley a été forcé d'abandonner la production de 26 000 plants de tomates, parce qu'il a été en mesure d'embaucher seulement quatre des 18 travailleurs mexicains qu'il emploie habituellement, étant donné que l'arrivée des autres travailleurs a été bloquée par des délais causés par la COVID-19. Aucun travailleur local ne répond aux avis d'emploi puisque le gouvernement paie essentiellement ces travailleurs pour qu'ils restent à la maison pendant un autre mois.
Les producteurs ne croient pas qu'ils peuvent compter sur le gouvernement. Que devrais-je leur dire quand ils demandent désespérément de l'aide?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Merci beaucoup.
Ma prochaine question donne suite à la question que j'ai posée au ministre de la Sécurité publique la semaine dernière au sujet de la fusillade de masse de la Nouvelle-Écosse. Je l'ai interrogé à propos du secret qui entourait ce dossier, du déroulement de l'enquête et des pressions qui étaient exercées pour qu'une commission d'enquête soit créée.
Aujourd'hui, le ministre de la Justice de la Nouvelle-Écosse, c'est-à-dire l'un des partenaires du ministre, a confirmé que la Nouvelle-Écosse aimerait procéder à un genre d'examen, semblable à une commission d'enquête. Quand le gouvernement comprendra-t-il clairement la nature que prendra cet examen?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
J'aime beaucoup voir mes collègues sur les grands écrans, mais comme il n'y a pas d'écrans en ce moment, nous ne savons pas qui a la parole et qui ne l'a pas. Je me demandais si un écran serait installé bientôt, monsieur le président.
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Hier, la ministre responsable du tourisme, de l'Agence de promotion économique du Canada atlantique et des langues officielles était heureuse de clôturer notre semaine nationale du tourisme en annonçant des investissements de 70 millions de dollars pour compenser les pertes financières de l'industrie touristique à l'échelle du Canada.
Je m'attendais à un tonnerre d'applaudissements.
Des députés: Bravo!
M. Chris d'Entremont: Voilà, applaudissez-la.
Plus de 70 millions de dollars seront investis pour soutenir ce secteur et promouvoir les destinations canadiennes. Le sud de l'Ontario a reçu 30 millions de dollars, le nord de l'Ontario a reçu 7 millions de dollars et l'Ouest canadien, 3,5 millions de dollars. Rien n'a encore été annoncé pour le Canada atlantique.
Sachant que le ministre des Transports vient d'annoncer qu'il n'y aura pas de navires de croisière dans le Canada atlantique cette année — ni ailleurs au Canada —, ce qui entraînera des pertes de centaines de millions de dollars, où est le programme pour le Canada atlantique?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Tout cela serait formidable si nous n'étions pas en pleine pandémie et que vous pouviez traverser la frontière entre la Nouvelle-Écosse et le Nouveau-Brunswick sans avoir à vous isoler pendant deux semaines. Ces réalités vont rendre les voyages très difficiles, du moins, dans les Maritimes.
À Saint John, au Nouveau-Brunswick, les collectivités locales seront privées de ce que leur apporteraient 79 navires de croisière et plus de 270 000 passagers. Chez nous, en Nouvelle-Écosse, il s'agit de 118 ou 130 bâtiments. Le manque à gagner atteindra au minimum les 165 millions de dollars. Il y aura des pertes d'emplois et des fermetures permanentes de restaurants et de boutiques de bord de mer.
L'Île du Prince-Édouard, qui devait connaître une année record en matière de visites, sera privée du passage de 97 navires et de 154 000 passagers. L'économie de la province perdra 60 millions de dollars.
Monsieur le président, voici ma question à la ministre: avec qui l'Agence de promotion économique du Canada atlantique va-t-elle travailler, et quels types de programmes seront disponibles pour aider les Maritimes à traverser cette année très difficile?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Monsieur le président, tout comme la ministre, je me suis entretenu, la semaine dernière, avec Simon-Pierre Poulin, le directeur du journal Le Franco en Alberta, relativement au mouvement « Sauvons Saint-Jean ».
Il m'a demandé pourquoi nous ne pouvions pas continuer à travailler au dossier des langues officielles et à la modernisation de la loi même si le Parlement siège de manière différente. Malheureusement, j'ai dû lui expliquer qu'il y avait de nombreuses restrictions liées à l'actuelle formule des séances de ce faux Parlement.
La pandémie menace aussi la protection du français dans les communautés en situation minoritaire. Le gouvernement libéral s'était engagé à moderniser la Loi sur les langues officielles au cours des six premiers mois de son mandat.
Comment va-t-il procéder?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Merci beaucoup,monsieur le président.
J'ai une question pour la ministre des Pêches, mais je me suis dit que je devais d'abord vous faire part de ce qui suit. La Garde côtière canadienne effectue actuellement des recherches en raison de la perte d'un navire qui est survenue au large des côtes de Terre-Neuve. Depuis mon patelin, qui est une communauté de marins et de pêcheurs, je veux simplement transmettre mes pensées aux habitants de Terre-Neuve. Je veux leur dire que nous pensons à eux en cette période difficile.
Ma première question porte sur la pêche au homard. Au Cap-Breton, cette pêche est ouverte depuis le 15 mai, si je ne m'abuse. Le temps a été bon. Les pêcheurs y vont tous les jours. Déjà, le prix est descendu à 4,25 $. L'instabilité des marchés va probablement le faire descendre davantage.
Que fait la ministre pour assurer la survie de l'industrie du homard?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Monsieur le président, pour poursuivre dans cette veine, il convient de souligner que nous sommes toujours confrontés à des marchés instables, et ce, pendant une période prolongée. À ce stade-ci, les transformateurs sont rendus sélectifs dans leurs achats. Ils n'achètent pas de homards de réforme ni d'autres types de homards. Les usines se remplissent et les pêcheurs craignent que les transformateurs cessent d'acheter leurs produits avant la fin de la saison.
À quoi les pêcheurs peuvent-ils s'attendre, ou à quels types de programmes peuvent-ils s'attendre, si la saison est mauvaise?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Monsieur le président, je ne sais pas si la prochaine question doit s’adresser à la ministre des Pêches et des Océans ou au ministre des Transports.
Oakley Ryerson est un résidant de Nova-Ouest. Il envisage une carrière en mer et souhaite obtenir un brevet de capitaine de quatrième classe. Le problème, c’est qu’il ne peut pas passer l’examen de la vue. Il doit être apte à bien distinguer les couleurs.
Pour ceux qui sont hypermétropes ou myopes, il suffit de mettre des lunettes pour corriger la vue. Vous pouvez même piloter un avion. Quant aux navettes spatiales, je n’en suis pas sûr, mais qui sait? Vous pouvez maintenant porter des lentilles qui améliorent la perception des couleurs, mais Transports Canada ne les reconnaît toujours pas.
Le ministre des Transports peut-il aider M. Ryerson à exercer la profession qu’il a choisie?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Monsieur le président, les critères d'admissibilité à un soutien financier comprennent notamment le besoin de démontrer une perte de revenus significative au cours des mois de mars et d'avril. Or plusieurs PME du secteur touristique sont incapables de se qualifier, puisque leurs opérations débutent avec la saison touristique, à la fin mai ou au début juin.
Que va faire le gouvernement pour les aider?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Merci beaucoup, monsieur le président.
Il y a dix semaines, en réponse à la question que je lui ai posée pendant la période des questions, la ministre des Pêches a reconnu que la pêche au homard avait été affectée par la pandémie de COVID-19 et qu’elle faisait face à des pertes pouvant aller jusqu’à 95 % de ses marchés asiatiques.
Monsieur le président, le 28 avril, j’ai demandé à la ministre quelles mesures elle prenait pour soutenir les pêcheurs qui n’étaient pas admissibles aux 62,5 millions de dollars d’aide gouvernementale. Elle a dit qu’elle examinait les domaines sectoriels pour s’assurer qu’on réglait les questions.
La ministre peut-elle nous dire que prévoit le gouvernement pour offrir un soutien direct aux pêcheurs de fruits de mer?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Monsieur le président, la plupart des pêcheurs ne sont pas admissibles à la subvention salariale, car on stipule qu’elle ne peut être versée aux employés qui ont un lien de parenté avec leur employeur. Comme c’est le cas des exploitations agricoles, la plupart des entreprises de pêche sont familiales. Nombre de pêcheurs emploient leur conjointe, leurs fils, leurs oncles ou leur père, et il arrive que la famille complète se trouve sur le bateau.
La ministre peut-elle expliquer ce que prévoit le gouvernement pour appuyer les pêcheurs qui ne sont pas admissibles à un des programmes et qui ont désespérément besoin d’une aide financière directe du fédéral pour survivre?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Au cours des dernières semaines, les pêcheurs de homards de la région du golfe ont été choqués de lire un paragraphe qui avait été ajouté à leurs conditions de pêche pour la saison 2021. Cette adjonction visait une limite de prises ou un quota dont aucun des pêcheurs et des membres des conseils n’étaient au courant. Cela a créé tout un froid au sein du secteur de la pêche au homard, c’est clair.
La ministre peut-elle nous dire comment ces dispositions détaillées ont pu être ajoutées sans son autorisation et si les titulaires de permis peuvent s’attendre à voir ces mêmes dispositions dans leurs conditions lorsque leur saison commencera?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Ma prochaine question s’adresse à la ministre de la Santé.
Monsieur le président, le mercredi 26 février, après la mort de Chantelle Lindsay, 23 ans, de la Nouvelle-Écosse, des suites de complications liées à la fibrose kystique, j’ai demandé au premier ministre si le gouvernement allait rendre Trikafta, qui aurait peut-être sauvé la vie de Chantelle, accessible aux Canadiens. Maintenant que près de 12 semaines se sont écoulées, nous croyons comprendre que Vertex Pharmaceuticals n’a toujours pas présenté une demande d’étude à Santé Canada. Nombre de mes collègues conservateurs et moi-même avons récemment envoyé une lettre à la ministre pour lui demander une mise à jour sur la façon dont nous appuyons ces négociations avec Vertex.
La ministre de la Santé peut-elle nous dire quand ce médicament sera accessible aux patients atteints de fibrose kystique au Canada?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Monsieur le président, la saison touristique est déjà profondément touchée par la COVID-19. Plusieurs industries, commerces et festivals doivent faire face à des pertes de revenu considérables.
Dans ma circonscription, des dizaines de milliers de touristes utilisent le traversier entre Bar Harbor, au Maine, et Yarmouth, en Nouvelle-Écosse.
Qu'est-ce que le gouvernement prévoit pour aider le traversier à survivre et à reprendre du service pour la prochaine saison si les frontières restent fermées cet été?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Monsieur le président, j'aimerais profiter de ma première intervention pour offrir mes sincères condoléances aux familles qui ont perdu des êtres chers lors de la tuerie survenue en Nouvelle-Écosse. Je tiens aussi à remercier mes collègues de leurs mots de réconfort pendant cette période difficile.
J'aimerais remercier tous les parlementaires de leur soutien.
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
J'ai une phrase en français. Je veux être certain de pouvoir la lire, et je passerai ensuite à l'anglais.
J'aimerais remercier tous les parlementaires de leur soutien pendant cette période éprouvante pour les citoyens.
Ma première question est pour le ministre des Finances, même si c'est lié à la pêche.
Il arrive souvent dans l'industrie du homard — et je suppose pour beaucoup d'autres produits de la pêche — que les acheteurs et les transformateurs s'entendent de différentes façons avec les pêcheurs. Certains achètent tout simplement le produit en fonction du poids, d'autres offrent un salaire et des avantages sociaux, et d'autres encore optent pour une combinaison des deux. Les deux dernières méthodes ne représentent pas bien...
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Je vais passer au canal anglais et y rester plutôt que d'écouter le canal du parquet.
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Les deux dernières méthodes ne représentent pas bien les véritables salaires du secteur. Dans un cas dont j'ai pris connaissance, le résumé du T4, à la case 14, indique environ 2,6 millions de dollars pour l'ensemble des employés, mais le véritable montant des salaires des employés de l'entreprise n'est que d'environ 242 000 $.
Comment ces entreprises peuvent-elles être admissibles au Compte d'urgence pour les entreprises canadiennes et à la subvention salariale?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Les pêcheurs nous demandent évidemment ce qu'il adviendra d'eux. Bon nombre de leurs marchés sont fermés, ou ils n'achètent que de petites quantités de fruits de mer. Certaines saisons ont été reportées. M. Blaine Higgs, le premier ministre du Nouveau-Brunswick, demande maintenant l'annulation de la saison de pêche au homard au Nouveau-Brunswick.
À quel moment le gouvernement présentera-t-il un plan de sauvetage de l'industrie de la pêche, qui est gravement touchée depuis le début de cette crise? On a promis 62,5 millions de dollars pour aider les transformateurs, mais toujours rien pour les pêcheurs.
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Au-delà des difficultés vécues par le secteur de la pêche et le secteur agricole, Nova-Ouest a aussi une industrie touristique dynamique, mais elle dépend en grande partie du service de traversier international qui nous relie à l'État du Maine.
Les restrictions à la frontière seront en place pendant un certain temps encore. Comment le gouvernement envisage-t-il la réouverture de la frontière avec nos voisins du Sud?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
C'est ma première expérience en tant que membre d'un comité. Je me disais que le Comité permanent des langues officielles serait intéressant, mais probablement un peu plate. Pourtant, ce n'est pas plate du tout! C'est excitant de voir MM. Samson et Arseneault s'exprimer.
J'aimerais savoir où nous en sommes dans le processus. Vous dites qu'en théorie, les tests ont été faits et qu'on attend que le Cabinet prenne une décision. Quelle est l'échéance, pour le moment?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
En fait, je pense que vous avez déjà fini l'analyse des données que vous avez recueillies. Je pense que vos données sont prêtes, que vous avez déjà une idée des résultats et que vous êtes presque prêts à communiquer vos recommandations au Cabinet. Aujourd'hui, le ministre de l'Innovation, des Sciences et de l'Industrie a dit qu'il était prêt à les transmettre au Cabinet.
Vous pouvez donc nous répondre: ces questions seront-elles dans le Recensement de 2021?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Puisqu'il y a deux questionnaires de recensement, un long qui va à 25 % de la population et un court pour tout le reste. C'est donc le gouvernement qui nous dira si les questions se retrouveront dans le questionnaire court.
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Est-ce que les questions se retrouveront dans le questionnaire court?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Merci beaucoup, monsieur le président. Je vais partager mon temps de parole avec M. Godin.
Je veux prendre comme exemple une petite collectivité de 3 000 personnes. Disons que la collectivité compte 100 ayants droit. Quelles sont les possibilités que Statistique Canada ne tiennent pas compte de ces 100 personnes avec la méthode actuelle? Allez-vous tenir compte de ces petits chiffres que nous essayons vraiment de dégager pour cautionner la construction d'une école ou d'un centre communautaire, ou pour faire ce genre de choses?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
J'essaie juste de voir comment, dans beaucoup de cas, vous parvenez à toucher ces très petites populations, alors que vous avez ce très vaste programme de recensement. Vous ne frappez pas tout le monde; vous ne frappez qu'un certain...
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Dans certains cas, vous allez obtenir zéro. C'est ce qui va vraiment se passer.
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Je sais qu'il ne me reste plus de temps, alors le vôtre aussi est écoulé.
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Ce n'est pas beaucoup.
Je remercie les témoins d'être ici.
Ma question va un peu dans le même sens. On voit une augmentation d'environ 13 %. Je sais que, en Nouvelle-Écosse, c'est le seul conseil scolaire qui fait état d'une augmentation du nombre d'élèves, mais quelle est la situation ailleurs au Canada?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
La grande question qui se pose maintenant est de savoir comment le recensement va fonctionner et si Statistique Canada va vraiment répondre aux besoins des ayants droit.
Avez-vous eu l'occasion de discuter avec les gens de Statistique Canada au cours des dernières années? Il y a les critères dont nous avons parlé, mais il faut voir comment il répondra à vos questions ou à vos demandes.
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Merci beaucoup.
Jeudi, nous aurons la chance de poser des questions au statisticien en chef. Quelles questions directes devrions-nous lui poser? Comme le disait la chanson des années 1980,
She Blinded Me with Science, ils m'ont aveuglé avec des détails qui ne sont pas importants.
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Si les questions sont déjà testées, il reste à voir si le gouvernement va les accepter. Ce n'est pas une question à poser à Statistique Canada, mais au gouvernement.
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Nous n’avons pas accès au compte A1.
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Les nouveaux membres du Comité n'ont pas de compte A1.
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Merci beaucoup, monsieur le président.
Je vous remercie de vos commentaires. J'aimerais beaucoup regarder tout cela de plus près. Nous avons déjà des travaux à mener avec Statistique Canada la semaine prochaine. Serait-il possible de reprendre la discussion sur cette question mardi?
Résultats : 1 - 53 de 53

Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes