Hansard
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 15 de 1395
Voir le profil de Jagmeet Singh
NPD (BC)
Voir le profil de Jagmeet Singh
2020-03-25 3:39 [p.2071]
Madame la présidente, ma question s'adresse au ministre des Finances.
Comme nous le savons, la semaine dernière seulement, près d'un million de Canadiens ont présenté une demande d'assurance-emploi. Les Canadiens se retrouvent devant un choix impossible: restent-ils à la maison pour prévenir la propagation de la maladie, au risque de ne pas pouvoir payer leur loyer et leur épicerie, ou se rendent-ils au travail, au risque de contaminer leurs proches et eux-mêmes? Les gens ne peuvent pas attendre jusqu'en avril ou en mai pour recevoir de l'aide. Ils en ont besoin immédiatement. Un grand nombre de pigistes, d'employés contractuels et de travailleurs qui œuvrent dans l'économie des petits boulots ont besoin de mesures de soutien immédiates.
Le ministre des Finances évaluera-t-il notre proposition d'envoyer, pendant cette crise, 2 000 $ par mois à tous les Canadiens et 250 $ supplémentaires pour chaque enfant? Cette forme de revenu universel de base fournirait une aide directe aux Canadiens qui en ont désespérément besoin.
Voir le profil de Jagmeet Singh
NPD (BC)
Voir le profil de Jagmeet Singh
2020-03-25 3:41 [p.2071]
Madame la présidente, j'ai parlé à des dirigeants autochtones de partout au pays. Ils sont extrêmement inquiets. À cause d'injustices historiques qui ont toujours des répercussions aujourd'hui, les communautés autochtones ont un accès inadéquat à l'eau potable, au logement et aux services de santé. En conséquence, les dirigeants craignent que leurs communautés ne soient pas en mesure de faire face à la COVID-19 si le virus les touche et se propage. Ils s'inquiètent du manque de ressources, de matériel et de fournitures.
Quel est le plan pour garantir que les communautés autochtones obtiennent l'aide dont elles ont besoin? Je tiens à souligner que des tentes d'isolement ne seront évidemment pas suffisantes. Comment prévoit-on venir en aide aux communautés autochtones pendant cette crise?
Voir le profil de Jagmeet Singh
NPD (BC)
Voir le profil de Jagmeet Singh
2020-03-25 3:43 [p.2071]
Madame la présidente, l'une de nos principales préoccupations est que, pendant que nous gérons la crise de la COVID-19 et ses conséquences immédiates dans la société, il nous faut aussi établir un plan de redressement après la crise.
Les Canadiens ont besoin de savoir qu'ils pourront retourner au travail après la crise. Beaucoup de petites entreprises sont en difficultés à cause de la COVID-19. Je suggère au gouvernement d'augmenter la subvention salariale. À l'heure actuelle, le gouvernement propose de la fixer à 10 %. Nous estimons qu'elle devrait plutôt être fixée à 75 % ou plus pour répondre aux besoins. Le gouvernement s'engagera-t-il à augmenter la subvention salariale à 75 % ou plus pour aider les petites entreprises et faire en sorte que les Canadiens aient toujours un emploi après la crise?
Voir le profil de Dan Albas
PCC (BC)
Madame la présidente, j'aimerais adresser ma question à la ministre de l’Emploi.
Les demandes de prestations régulières d'assurance-emploi ont surchargé le système et personne ne peut accéder à Service Canada pour soumettre sa demande. Avec une toute nouvelle prestation, comment la charge de travail sera-t-elle gérée afin de garantir que les Canadiens peuvent soumettre leur demande et comment les ressources humaines seront-elles réorganisées pour appuyer les Canadiens?
Voir le profil de Carla Qualtrough
Lib. (BC)
Voir le profil de Carla Qualtrough
2020-03-25 3:45 [p.2072]
Madame la présidente, nous avons sciemment créé cette nouvelle prestation de façon à ce qu'elle soit séparée du système de l'assurance-emploi pour pouvoir continuer de traiter les demandes soumises avant le 15 mars, et pour pouvoir continuer de traiter les demandes pour les autres types de prestation — comme les prestations de maternité et les prestations parentales —, qui ont été soumises après le 15 mars. Toute demande qui a été soumise depuis le 15 mars sera incluse dans la nouvelle Prestation canadienne d'urgence. Il en sera de même pour toutes les nouvelles demandes de prestations d'assurance-emploi qui auront été soumises durant la période allant d'aujourd'hui à la date d'entrée en vigueur de cette nouvelle prestation d'urgence.
Je peux assurer aux députés que nous avons affecté toutes les ressources humaines que nous pouvions à Service Canada. Je n'ai pas le nombre exact, mais je crois qu'il y a approximativement 1 300 employés dont les tâches ont été modifiées pour traiter ces demandes de prestations et répondre aux questions connexes. Service Canada a reçu une énorme quantité de demandes de prestations d'assurance-emploi et de questions. Nous ne ménageons aucun effort pour répondre à toutes ces questions et agir le plus rapidement possible.
Voir le profil de Dan Albas
PCC (BC)
Madame la présidente, beaucoup de personnes qui devaient commencer leur congé parental ont été mises à pied et ont dû recevoir des prestations d'assurance-emploi, ce qui réduira le nombre de semaines de leur congé parental. Est-ce que leur congé parental sera prolongé pour leur permettre de bénéficier du nombre de semaines initialement prévues auprès de leur enfant?
Voir le profil de Carla Qualtrough
Lib. (BC)
Voir le profil de Carla Qualtrough
2020-03-25 3:46 [p.2072]
Madame la présidente, les critères d'admissibilité à l'assurance-emploi des travailleurs à l'heure actuelle ne seront en aucun cas affectés par l'entrée en vigueur de la nouvelle Prestation canadienne d'urgence. Les prestations auxquelles une personne a droit maintenant ne seront pas modifiées après la période de 16 semaines.
Voir le profil de Dan Albas
PCC (BC)
Madame la présidente, vendredi dernier, le gouvernement a annoncé que les travailleurs étrangers temporaires qui sont déjà au Canada auront le droit de prolonger leur séjour jusqu'à deux ans, et que, dans certaines industries, il sera plus facile et rapide d'embaucher ce type d'employé. Nous constatons ce soir que, dans le projet de loi, dans la définition de « travailleur », il est indiqué « qui réside au Canada ».
Est-ce que ce sont seulement les citoyens canadiens et les résidents permanents qui sont admissibles à cette nouvelle prestation ou est-ce que toutes les personnes qui vivent au Canada, y compris celles qui ont un visa de travail, y sont admissibles?
Voir le profil de Dan Albas
PCC (BC)
Madame la présidente, nous voulons des précisions. Les personnes qui viennent de l'étranger en tant que travailleurs temporaires et qui perdent leur emploi pourront-elles demander cette prestation?
Voir le profil de Dan Albas
PCC (BC)
Madame la présidente, le projet de loi prévoit qu'une personne sera inadmissible si elle a reçu de l'assurance-emploi après la cessation de son emploi. Pensons à un pêcheur ou à un travailleur du secteur du tourisme, de l'hôtellerie ou de la restauration. Ils ont été mis à pied l'an dernier, ils ont reçu des prestations d'assurance-emploi depuis, mais celles-ci sont maintenant épuisées, et ils n'auront pas l'emploi qu'ils devaient occuper cet été en raison de la COVID-19. Ces travailleurs seront-ils admissibles à cette prestation?
Voir le profil de Carla Qualtrough
Lib. (BC)
Voir le profil de Carla Qualtrough
2020-03-25 3:49 [p.2072]
Madame la présidente, d'après les faits présentés par le député, si ces travailleurs ont au moins 15 ans, s'ils ont gagné 5 000 $ au cours de l'année qui vient de passer et s'ils résident au Canada, à ma connaissance, je dirais que oui.
Voir le profil de Rachel Blaney
NPD (BC)
Madame la présidente, je suis heureuse que nous tenions cette séance à la Chambre. Il est tard et la journée a été longue, mais je sais que les Canadiens veulent que des mesures soient prises. Je suis donc contente que nous soyons ici pour régler cette importante question.
Une des situations que je tiens à soulever est celle des personnes qui ne sont pas admissibles aux mesures de soutien. Il y a des personnes qui ne sont admissibles ni à l'assurance-emploi ni à la Prestation canadienne d'urgence. Je parle de personnes comme les agents de voyages, qui sont payés à la commission. Elles vont continuer de travailler sans être rémunérées puisque tout le monde annule ses vacances en ce moment, ce qui veut dire qu'elles doivent rendre leurs commissions. De plus, les personnes dont la rémunération est constituée en bonne partie de pourboires vont maintenant à peine toucher 30 % de leur revenu. Il y a aussi des gens dont les heures de travail et le revenu sont réduits, mais qui continuent de travailler pour aider les Canadiens sans gagner assez d'argent pour subvenir à leurs besoins.
J'aimerais que le gouvernement nous dise comment on va aider ces personnes pendant cette crise.
Voir le profil de Rachel Blaney
NPD (BC)
Madame la présidente, les personnes âgées représentent un autre groupe dont je m'inquiète. Ce sont elles qui sont les plus vulnérables dans cette situation. Il faut les protéger pendant cette période difficile.
De nombreux aînés canadiens s'efforcent de respecter toutes les consignes de la santé publique. Ils essaient de se protéger et de rester chez eux, ce qui oblige un grand nombre d'entre eux à recourir à la livraison, à payer pour ce service et à trouver des gens qui peuvent faire à leur place des choses qu'ils ne peuvent plus faire. Bien des aînés ont un revenu fixe et ne sont pas très loin du seuil de la pauvreté. J'aimerais savoir si une aide quelconque sera offerte aux personnes âgées dans le cadre de la situation que nous vivons.
Voir le profil de Rachel Blaney
NPD (BC)
Madame la présidente, le logement est une autre question qui préoccupe beaucoup de gens partout au pays.
Nous savons que de nombreuses personnes sont très vulnérables sur ce plan, et il semble que ce ne sont pas tous les propriétaires qui peuvent être admissibles à un report des paiements hypothécaires allant jusqu'à 6 mois. Dans les cas de report, l'intérêt va tout de même continuer de courir et certaines banques vont exiger que le montant à payer soit versé en une seule fois à la fin de la période de report, alors même que les gens ne seront pas en mesure de travailler ou de toucher leur revenu habituel. Ailleurs, on a déjà décrété un gel général des paiements d'hypothèque, sans accumulation des intérêts ni paiements globaux. C'est ce qui se fait dans d'autres pays. J'aimerais bien savoir également ce qu'on a prévu pour aider les locataires.
Les problèmes s'amplifient. J'aimerais savoir si le ministre va exiger le gel de toutes les hypothèques et prévoir des mesures de soutien à la location.
Voir le profil de Jagmeet Singh
NPD (BC)
Voir le profil de Jagmeet Singh
2020-03-25 5:02 [p.2084]
Monsieur le Président, nous sommes tous conscients que la crise de la COVID-19 placera beaucoup de Canadiens dans une position difficile, particulièrement en ce qui concerne le logement. Le gouvernement a laissé entendre que les mesures volontaires prises par les banques pour reporter les paiements hypothécaires sont suffisantes. Le député est-il d'accord avec le gouvernement pour dire que ces mesures seront suffisantes?
Le NPD estime que nous devons aller plus loin et qu'il faut exiger que les paiements hypothécaires et les loyers soient suspendus pour garantir que des gens ne seront pas expulsés de chez eux au cours de cette crise.
Résultats : 1 - 15 de 1395 | Page : 1 de 93

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes