Hansard
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 15 de 103
Voir le profil de Bernadette Jordan
Lib. (NS)
Madame la Présidente, nous reconnaissons les préoccupations soulevées par le député d'en face. Le gouvernement libéral maintient son engagement envers la sécurité ferroviaire, ainsi que la sécurité, l'efficacité et la responsabilité environnementale.
Je serais heureuse de demander au ministre d'en discuter avec lui plus tard.
Voir le profil de Darren Fisher
Lib. (NS)
Voir le profil de Darren Fisher
2020-02-07 11:52 [p.1092]
Madame la Présidente, j'aimerais remercier ma collègue de sa question.
La crise des opioïdes représente le plus important problème de santé publique de l'histoire récente du Canada, et nous sommes de tout coeur avec les personnes qui ont perdu un être cher. Pour lutter contre cette crise, nous avons investi plus de 425 millions de dollars dans les interventions d'urgence, rétabli la réduction des méfaits, approuvé plus de 40 centres de consommation supervisée, réduit les formalités administratives et éliminé des obstacles au traitement.
Nous allons poursuivre nos efforts pour lutter contre cette crise.
Voir le profil de Darren Fisher
Lib. (NS)
Voir le profil de Darren Fisher
2020-02-07 11:57 [p.1093]
Madame la Présidente, nous savons qu'il est important que les patients atteints de maladies graves ou mortelles aient accès aux nouveaux traitements. C'est au fabricant de présenter une demande pour mettre un produit en marché au Canada.
Dans le cadre du Programme d'accès spécial, les médecins peuvent demander l'autorisation de prescrire un médicament pour traiter des maladies graves ou mortelles comme la fibrose kystique. Pour aider les Canadiens à avoir accès à des traitements efficaces, nous collaborons avec les provinces, les territoires et d'autres partenaires à l'élaboration d'une stratégie nationale pour les médicaments onéreux pour le traitement des maladies rares.
Voir le profil de Kody Blois
Lib. (NS)
Voir le profil de Kody Blois
2020-02-07 12:00 [p.1094]
Madame la Présidente, chaque année, le secteur agricole du Canada contribue au PIB à hauteur de plus de 100 milliards de dollars et il emploie un Canadien sur huit.
Les agriculteurs, les éleveurs et les producteurs des quatre coins du pays nourrissent fièrement les Canadiens et le monde entier avec leurs produits remarquables. Le 11 février, nous célébrerons le Jour de l'agriculture canadienne pour souligner leurs contributions et les remercier de leur excellent travail.
Ma collègue la ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire peut-elle informer la Chambre des mesures adoptées par le gouvernement pour assurer la croissance et la prospérité du secteur agricole du Canada?
Voir le profil de Darrell Samson
Lib. (NS)
Monsieur le Président, conformément à l'article 32(2) du Règlement, j'ai l'honneur de déposer, dans les deux langues officielles, le rapport annuel de 2018-2019 de l'ombudsman des vétérans intitulé « Mettre l'accent sur l'équité ».
Le titre en français est « Mettre l'accent sur l'équité ».
Voir le profil de Darrell Samson
Lib. (NS)
Madame la Présidente, je remercie mon collègue de son discours très intéressant. Je comprends que le Parti conservateur va appuyer l'ACEUM.
Nous remercions les conservateurs de leur soutien, parce qu’il est important.
J’aimerais soulever un point. J’évalue toujours ce qui se passe. Le président Trump a déclaré clairement, avant les négociations, qu’il ne signerait aucun accord sans un processus de règlement des différends bien en place, avec un comité américain. Ensuite, il voulait une disposition de caducité de cinq ans, sinon il déclarait l’accord mort. Il y avait aussi la question de la gestion de l’offre.
C’étaient les trois principaux éléments que les Américains voulaient dans l’accord, et ils n’en ont obtenu aucun. J’aimerais rappeler au député, qui n’était pas là à l'époque, que, lors de la dernière législature, il était manifeste que les conservateurs voulaient que nous signions l’accord parce qu’il y avait 2 milliards de dollars sur la table.
Nous avons fait le travail. Nous l’avons bien fait. Nous avons ajouté toutes sortes d’aspects supplémentaires pour la main-d’œuvre, ce qui était important, et l’environnement.
Qu’en pense mon collègue?
Voir le profil de Darrell Samson
Lib. (NS)
Madame la Présidente, je remercie le député de Lac-Saint-Jean de son discours. Il a fait un survol des discussions de cette semaine. Il était manifestement très attentif à la discussion et je le félicite pour cela.
Mes commentaires de la semaine dernière se voulaient plutôt humoristiques. Il ne s'agissait certainement pas d'une attaque personnelle.
Je vais dire une chose: je suis le seul Acadien libéral de la Nouvelle-Écosse. À Lévis, au Québec, un monument qui représente la famille Samson pour la contribution des deux frères Samson a été érigé en 1967 pour célébrer le 100e anniversaire du Canada. Je me sens très à l'aise. Vous êtes mes amis, comme je suis certain d'être le vôtre.
Je n'ai plus le temps de poser ma question, qui était fort intéressante, alors je vais simplement demander à mon collègue de faire ses propres commentaires.
Voir le profil de Darrell Samson
Lib. (NS)
Monsieur le Président, il n'y a pas longtemps, nous avons perdu un grand Canadien de l'Île-du-Prince-Édouard. M. Edgar Gallant a eu une longue et brillante carrière dans la fonction publique du Canada.
M. Gallant s'est également démarqué au service de la francophonie. Il a présidé les comités qui ont mis en œuvre les régimes scolaires francophones de la Saskatchewan, de la Colombie-Britannique et du Manitoba.
Plusieurs distinctions lui ont été décernées au fil des ans, notamment le grade d'officier de l'Ordre du Canada et de l'Ordre de la Pléiade, la médaille Vanier de l'Institut d'administration publique du Canada, le prix fédéral d'excellence et de leadership en langues officielles et le prix Boréal de la FCFA.
Ses réalisations ont aussi inspiré la création du prix Edgar-Gallant par la Fédération nationale des conseils scolaires francophones du Canada. Je suis fier d'avoir été le lauréat de ce prix en 2016.
Je remercie Edgar Gallant.
Voir le profil de Kody Blois
Lib. (NS)
Voir le profil de Kody Blois
2020-02-05 14:11 [p.946]
Monsieur le Président, Maitland, en Nouvelle-Écosse, dans ma circonscription, Kings—Hants, est une petite localité qui revêt une importance historique pour notre province et notre pays. C'est à Maitland, qui est située le long du bassin Minas, réputé pour avoir les plus hautes marées du monde, qu'a été construit le plus grand navire en bois du Canada, le W.D. Lawrence, en 1874.
C'est là que se trouve aussi le plus vieux magasin général du Canada, le Frieze & Roy, qui sert sa clientèle de la côte du comté de Hants et d'ailleurs depuis 1839, soit 28 ans avant la Confédération. Frieze & Roy était un commerce très fréquenté durant l'âge d'or de la voile, époque pendant laquelle la construction du canal Shubéanacadie a fait de la Nouvelle-Écosse et de Maitland un chef de file de la construction navale.
J'ai déjà eu le plaisir de faire des courses à Frieze & Roy, qui demeure une plaque tournante de notre collectivité et qui offre une expérience vraiment unique, puisqu'on y trouve de nombreux objets qui nous donnent une perspective unique de notre passé.
J'aimerais féliciter les propriétaires actuels, Troy et Theresa Robertson, et je leur souhaite beaucoup de succès encore pour les années à venir.
Voir le profil de Jaime Battiste
Lib. (NS)
Voir le profil de Jaime Battiste
2020-02-05 15:10 [p.957]
Monsieur le Président, l'Indigenous Leadership Initiative a organisé le colloque Land Needs Guardians à Ottawa pour discuter des problèmes liés aux changements climatiques et à la perte de la biodiversité. On y a appris que les nations autochtones sont à l'avant-garde d'un mouvement, qui prend de l'ampleur, visant à confier la protection de zones de conservation à des intervenants autochtones.
Le premier ministre peut-il informer la Chambre des efforts que nous déployons pour garantir la protection des zones de conservation ainsi que du rôle des peuples autochtones dans la protection et la conservation des terres?
Voir le profil de Lenore Zann
Lib. (NS)
Voir le profil de Lenore Zann
2020-02-05 15:24 [p.958]
Monsieur le Président, j'étais à ma place lorsque les votes ont été comptés. Les greffiers ont dit mon nom, je les ai regardés, j'ai hoché la tête, puis je me suis rassise.
Voir le profil de Kody Blois
Lib. (NS)
Voir le profil de Kody Blois
2020-02-04 10:40 [p.870]
Madame la Présidente, je tiens à présenter mes condoléances à la famille pour cette véritable tragédie.
Il y a plusieurs éléments de la motion que je serais disposé à appuyer. Ce qui me dérange, dans les observations du député d'en face, c'est qu'il a dit qu'on nomme des personnes « peu expérimentées et non formées ». Je trouve que la motion est formulée de manière à miner la crédibilité des personnes qui sont nommées aux commissions. Je tiens simplement à m'assurer que le député d'en face ne veut pas laisser entendre que les personnes nommées n'ont pas les compétences nécessaires.
Voir le profil de Mike Kelloway
Lib. (NS)
Voir le profil de Mike Kelloway
2020-02-04 15:05 [p.912]
Monsieur le Président, trop de gens de ma circonscription, Cape Breton—Canso, n'arrivent pas à trouver un médecin de famille ou une équipe de soins primaires. Cela veut dire que bon nombre d'entre eux doivent se rendre à Halifax ou dans d'autres villes simplement pour subir un examen médical ou obtenir une ordonnance.
La ministre de la Santé pourrait-elle dire aux habitants de ma circonscription ce que fait le gouvernement pour aider les provinces à faciliter l'accès à un médecin de famille ou à une équipe de soins primaires?
Voir le profil de Darrell Samson
Lib. (NS)
Monsieur le Président, je suis fier de prendre la parole ce soir pour dire à la Chambre à quel point le gouvernement apprécie les contributions importantes que les anciens combattants ont apportées au pays et au monde entier. Nous veillons à leur bien-être et à celui de leurs familles, et nous allons continuer de le faire. Nous continuons de travailler fort pour rétablir l'accès à des services et à du soutien essentiels à la suite des compressions des conservateurs dans les services, de la fermeture de bureaux du ministère des Anciens Combattants dans l'ensemble du pays et de la mise à pied de près de 1 000 employés d'Anciens Combattants Canada.
Au cours des quatre dernières années, nous avons investi plus de 10 milliards de dollars dans l’augmentation des services et du soutien aux vétérans et à leurs familles. Cela comprend des services améliorés pour la santé physique et mentale, la recherche de nouveaux traitements pour le syndrome de stress post-traumatique et les problèmes de santé mentale connexes, les services aux familles, le soutien à la transition à la vie après le service, les fonds d’urgence pour les vétérans, une nouvelle prestation d’éducation et de formation, et plus encore.
L’une des premières choses que nous avons faites a été de rouvrir les bureaux régionaux d'Anciens Combattants Canada partout au pays qui avaient été fermés par le gouvernement précédent. Nous avons ouvert un nouveau bureau à Surrey en Colombie-Britannique.
L'année dernière, nous avons créé la pension à vie pour les anciens combattants malades ou blessés afin de leur faciliter l'accès à des soins et de leur donner plus de choix. Fait qui est peut-être encore plus important, nous avons écouté les anciens combattants. Le ministre, nos collègues de notre caucus et moi avons régulièrement consulté les anciens combattants en personne, et ce, d'un bout à l'autre du pays. Nous les avons écoutés. L'un des principaux obstacles à surmonter, c'est que ces gens ne savent pas à quelle aide ils ont droit. Ils ne peuvent pas présenter de demande pour une aide dont ils ignorent l'existence.
Nous avons agi. Le ministère des Anciens Combattants prend l'initiative d'informer les anciens combattants et les militaires en voie de libération au sujet des services et du soutien auxquels ils ont droit. Nous avons amélioré notre site Web pour qu'il soit plus facile pour les anciens combattants de soumettre une demande.
Nous avons également rationalisé notre façon de prendre des décisions relatives aux avantages sociaux afin que les cas moins complexes prennent moins de temps. Cela permet un examen et une considération plus rapides des cas plus complexes. Nous trions les demandes de prestations d’invalidité et accélérons le traitement des demandes des personnes à risque. Ces changements ont fait une réelle différence, parce que les vétérans sont maintenant mieux informés et se tournent vers les avantages et les services qu'ils ont gagnés. Les demandes de prestations d’invalidité ont augmenté de plus de 60 % depuis 2015. Les premières demandes ont augmenté de plus de 90 %, et 97 % des premières demandes de prestations pour syndrome de choc post-traumatique ont fait l’objet d'une décision favorable au cours du dernier exercice.
Les membres actuels et les anciens combattants des Forces armées canadiennes ont mérité l'aide qui leur est offerte et ont le droit d'être traités avec attention, compassion et respect. Le gouvernement leur offre le soutien et les services qu'ils ont mérités. Nous avons fait des progrès importants pour améliorer leur santé et leur bien-être et nous allons continuer de le faire.
Résultats : 1 - 15 de 103 | Page : 1 de 7

1
2
3
4
5
6
7
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes