Hansard
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 15 de 495
Voir le profil de Andrew Scheer
PCC (SK)
Monsieur le Président, le premier ministre en a assez. Il en a assez de rendre des comptes et de devoir répondre à des questions embarrassantes. Il ne veut pas expliquer pourquoi il a remboursé ses amis d'UNIS avec l'argent des contribuables. Il refuse de nous parler du contrat qu'il a accordé à l'entreprise où travaille le mari de sa principale conseillère, et il veut encore moins nous révéler le montant du chèque qu'il a remis à l'ancien député libéral de Montréal.
Le premier ministre a annulé le Parlement en avril, en mai et en juin, et l'a remplacé par quatre jours de séance cet été. Les libéraux auraient pu choisir les jours qu'ils voulaient. La personne qui auditionne pour le rôle de premier ministre aujourd'hui peut-elle nous expliquer pourquoi le premier ministre a choisi la journée d'aujourd'hui s'il n'avait pas l'intention de se présenter?
Voir le profil de Andrew Scheer
PCC (SK)
Monsieur le Président, on dirait bien que ma dernière période des questions à titre de chef du Parti conservateur ressemblera à ma première: une journée chaude et ensoleillée où le premier ministre brille par son absence.
Le premier ministre se moque des francophones en octroyant un contrat de 900 millions de dollars à un organisme unilingue sans présence au Québec.
Comment le premier ministre a-t-il pu manquer de respect aux francophones en voulant encore aider ses petits amis?
Voir le profil de Andrew Scheer
PCC (SK)
Monsieur le Président, le gouvernement est toujours incapable de donner des réponses simples et directes à des questions très claires et simples.
Le premier ministre a inventé cette histoire où il aurait exprimé des réserves par rapport à l'avis des fonctionnaires le 8 mai dernier. La ministre peut-elle alors expliquer pourquoi UNIS a appris dès le 5 mai qu'il pouvait commencer à dépenser l'argent des contribuables?
Voir le profil de Andrew Scheer
PCC (SK)
Monsieur le Président, le premier ministre aime parler de l'espace-temps, mais, dans le monde réel, le 5 mai précède le 8 mai.
En cette période de crise, les Canadiens exigent que le pays soit dirigé d'une main ferme. C'est ce qu'ils méritent. Or, au lieu de procurer la stabilité demandée, le gouvernement est plongé dans le chaos. En effet, des ministres sont assignés à témoigner; le Cabinet du premier ministre cherche à limiter les dégâts plutôt qu'à corriger les lacunes de ses programmes; et, maintenant, des sources haut placées dans l'entourage du premier ministre ont dit au Globe and Mail que le premier ministre se servirait d'un désaccord politique inventé de toutes pièces comme excuse pour se débarrasser de son ministre des Finances, allant même jusqu'à prévoir un quart-arrière de réserve à tout hasard.
Quand le premier ministre abrégera-t-il enfin le supplice du ministre des Finances?
Voir le profil de Andrew Scheer
PCC (SK)
Monsieur le Président, ce n'est pas la première fois que le premier ministre dit aux Canadiens que ce qui est rapporté dans un article du Globe and Mail est faux.
Parlant d'un autre scandale, le 31 mars 2019, l'avocat du premier ministre m'a envoyé une lettre me menaçant de poursuites pour avoir accusé publiquement le premier ministre de corruption. Le 10 avril 2019, j'ai dit et répété à l'extérieur de la Chambre toutes les déclarations que j'avais faites sur les faits sordides entourant le scandale SNC-Lavalin. Le premier ministre n'a pas aimé que je dise aux Canadiens qu'il avait fait de l'ingérence politique dans une procédure pénale. J'étais ravi que le premier ministre souhaite me poursuivre, car ce processus l'aurait forcé à témoigner sous serment et à divulguer des informations relatives à l'affaire.
Je n'ai absolument rien de prévu après la semaine prochaine. Le premier ministre peut-il me dire à quel moment je le verrai au tribunal?
Voir le profil de Warren Steinley
PCC (SK)
Voir le profil de Warren Steinley
2020-08-12 13:11 [p.2755]
Monsieur le Président, mon père aimait utiliser certaines expressions comme « chassez le naturel, il revient au galop » ou « l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt ».
Maintenant que je suis père à mon tour, j'aimerais contribuer à cette liste d'expressions favorites en ajoutant la suivante: « Un libéral va agir en libéral. »
Mon fils et ma fille pourraient me demander ce que je veux dire exactement. Voici donc une brève définition: un libéral sera toujours convaincu qu'il y a suffisamment d'argent des contribuables pour enrichir ses proches et ses amis.
Ma question s'adresse au premier ministre. Quand sa famille et ses amis de l'élite laurentienne auront-ils reçu suffisamment d'argent des contribuables?
Voir le profil de Warren Steinley
PCC (SK)
Voir le profil de Warren Steinley
2020-08-12 13:13 [p.2756]
Monsieur le Président, cette réponse est ridicule. Le pays n'a jamais été aussi désemparé et c'est à cause des politiques du Parti libéral, qui divisent les Canadiens.
Lorsque mes enfants demanderont: « Papa, qu'est-ce qu'un libéral? », je répondrai sans hésiter. C'est quelqu'un qui ne peut s'empêcher de profiter d'une crise pour enrichir ses proches et ses amis. La crise de l'unité nationale nous a donné le scandale des commandites et la pandémie mondiale a enrichi encore plus les amis et les parents des libéraux. Parce que j'aime m'appuyer sur des faits, je vais inviter mes enfants à considérer les dernières semaines: UNIS, un organisme ami des libéraux, a obtenu un contrat de 900 millions de dollars; un ancien député du Québec a obtenu un contrat pour des ventilateurs qu'aucun gouvernement n'a approuvé jusqu'à présent; et, pour compléter le tiercé, un contrat de 84 millions de dollars a été accordé à une entreprise dont un des vice-présidents se trouve à être le mari de la chef de Cabinet du premier ministre.
Un libéral va agir en libéral.
La ministre de la Diversité et de l’Inclusion et de la Jeunesse par intérim peut-elle nous dire ce qui rend les libéraux si corrompus?
Voir le profil de Kelly Block
PCC (SK)
Monsieur le président, je partagerai mon temps de parole avec le député de Cariboo—Prince George.
Grâce au New York Times, nous savons qu'au moins 17 fabricants chinois forcent des Ouïghours à travailler pour fabriquer de l'équipement de protection individuelle. Services publics et Approvisionnement Canada dispose d'un budget qui dépasse de loin celui du New York Times, mais ses fonctionnaires n'ont pas pu nous dire si le gouvernement avait acheté de l'équipement de protection individuelle fabriqué en ayant eu recours à des travaux forcés. La ministre le peut-elle?
Voir le profil de Kelly Block
PCC (SK)
Monsieur le président, les mêmes fonctionnaires nous ont aussi informés que, pour soumissionner dans le cadre des marchés publics, les fabricants n'ont qu'à certifier eux-mêmes qu'ils respectent les droits de la personne. À ce chapitre, une autocertification est aussi fiable qu'une promesse en l'air. Quand le gouvernement prendra-t-il la question au sérieux et s'assurera-t-il que les fonds publics ne sont pas utilisés pour contribuer à l'esclavage des Ouïghours?
Voir le profil de Kelly Block
PCC (SK)
Monsieur le président, au cours de la législature précédente, le député de Scarborough—Guildwood a présenté la Loi sur l'esclavage moderne pour lutter contre l'esclavage. Le projet de loi a été présenté au Sénat en tant que projet de loi S-211. Le gouvernement s'engagera-t-il à l'appuyer?
Voir le profil de Robert Kitchen
PCC (SK)
Monsieur le président, j'ai demandé en juin à la ministre de la Santé de me donner des détails sur les achats à faire pour reconstituer la Réserve nationale stratégique d'urgence, la RNSU, qui est mal gérée. On m'a répondu que 20 % du matériel obtenu n'est pas distribué aux provinces et est conservé dans les entrepôts de l'Agence de la santé publique du Canada.
Compte tenu du risque d'une deuxième vague, la ministre peut-elle confirmer que tous les entrepôts de la RNSU à l'échelle du pays ont été complètement réapprovisionnés?
Voir le profil de Robert Kitchen
PCC (SK)
Monsieur le président, ma question était la suivante: la Réserve nationale stratégique d'urgence a-t-elle été entièrement reconstituée, oui ou non?
Voir le profil de Robert Kitchen
PCC (SK)
Monsieur le président, je suppose que cela veut dire non. Si les entrepôts n'ont pas été entièrement réapprovisionnés, à quelle date le seront-ils?
Voir le profil de Robert Kitchen
PCC (SK)
Monsieur le président, je veux qu'on me communique les quantités exactes: combien de blouses, de gants, de masques, de ventilateurs et d'autres pièces d'équipement sont ajoutés dans les entrepôts de la Réserve nationale stratégique d'urgence?
Voir le profil de Corey Tochor
PCC (SK)
Voir le profil de Corey Tochor
2020-08-12 14:24 [p.2768]
Monsieur le président, nous venons tout juste d'apprendre que les libéraux ont lancé un appel d'offres pour la conception de leur programme de saisie d'armes à feu, qui vise à nous priver de nos libertés sous le couvert d'un décret, une mesure législative qui n'a même pas été débattue à la Chambre des communes. C'est honteux, mais les libéraux ne se gênent pas pour s'en prendre aux propriétaires d'armes à feu respectueux des lois. Ils devraient consacrer leur temps et leurs ressources financières à cibler les armes à feu illégales qui sont importées pour être utilisées par les gangs de trafiquants de drogues.
Pourquoi les libéraux ne laissent-ils pas les propriétaires légitimes d'armes à feu tranquilles? Pourquoi ne s'en prennent-ils pas aux véritables criminels?
Résultats : 1 - 15 de 495 | Page : 1 de 33

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes