Hansard
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 4 de 4
Voir le profil de Bob Saroya
PCC (ON)
Voir le profil de Bob Saroya
2021-06-23 14:16 [p.9048]
Monsieur le Président, il y a 36 ans, le 23 juin 1985, une bombe a explosé en plein ciel sur le vol 182 d'Air India, qui faisait la liaison entre Toronto et New Delhi, tuant les 329 personnes à bord. La majorité des victimes étaient des Canadiens, parmi lesquels 82 enfants de moins de 13 ans. Deux de ces victimes, Kulbir Kaur Minhas et Balwinder Kaur Minhas, étaient des membres de ma famille.
Cette attaque à la bombe est le pire acte terroriste de toute l'histoire du Canada. L'enquête judiciaire qui a suivi a conclu que cette explosion était une véritable tragédie et la pire tuerie jamais survenue au Canada. Afin de marquer cette tragédie, le 23 juin a été déclaré la Journée nationale du souvenir des victimes de terrorisme.
Malheureusement, la liste des victimes augmente chaque année. Les terroristes continuent de cibler des gens innocents pour promouvoir leur cause. Les récentes attaques survenues à London ont été un horrible rappel que le Canada doit continuer de combattre le terrorisme sous toutes ses formes.
Mr. Speaker, on this day 36 years ago, June 23, 1985, a bomb exploded on Air India Flight 182 connecting Toronto to New Delhi. The mid-air explosion killed all 329 passengers. The majority of the victims were Canadians, including 82 children under the age of 13. Two of the victims, Kulbir Kaur Minhas and Balwinder Kaur Minhas, were my relatives.
The bombing was the single worst terrorist act in the history of Canada. A judicial inquiry determined that the bombing was a Canadian tragedy and the largest mass murder in Canadian history. To acknowledge the tragedy, June 23 was declared a National Day of Remembrance for Victims of Terrorism.
Sadly, every year the list of victims grows larger. Terrorists continue to target innocent people to further their causes. The recent attack in London was a horrific reminder that Canada must continue to stamp out terrorism in all its forms.
Voir le profil de Julie Vignola
BQ (QC)
Voir le profil de Julie Vignola
2021-01-25 14:05 [p.3388]
Monsieur le Président, il y a cinq ans, le 15 janvier 2016, avait lieu un attentat à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso. Ce pays traditionnellement pacifique tombait alors dans une violence politico-religieuse abjecte. Cet attentat a eu des échos jusqu'au Québec, puisque six personnes de Lac-Beauport ont été assassinées. Ces personnes généreuses étaient là pour bâtir une école bénévolement afin d'aider une communauté à continuer à vivre dans la paix et à avoir accès à l'instruction, afin que les enfants contribuent au mieux-être collectif une fois adultes.
Gladys Chamberland, Yves Carrier, Charlelie Carrier, Maude Carrier, Louis Chabot et Suzanne Bernier, vos noms résonnent encore à nos mémoires et à nos cœurs. Nous préférerions tous vous avoir encore avec nous. Nous vivons par votre exemple, afin que de grands et de petits gestes permettent de rendre ce monde meilleur par l'instruction.
À leur famille et à leurs nombreux amis, je veux dire que nous nous souvenons.
Mr. Speaker, five years ago, on January 15, 2016, there was an attack on Ouagadougou, the capital of Burkina Faso. That traditionally peaceful country was plunged into abject violence entrenched in politics and religion. This attack reverberated all the way to Quebec, because six people from Lac-Beauport were killed. Those generous people were there as volunteers building a school to help a community continue to live in peace and have access to education so that the children can contribute to the collective well-being when they grow up.
Gladys Chamberland, Yves Carrier, Charlelie Carrier, Maude Carrier, Louis Chabot and Suzanne Bernier, your names are etched into our memories and our hearts. We wish you were still with us. We live by your example, which showed us that gestures both big and small help make this world better through education.
I want their families and their many friends to know that we remember them.
Voir le profil de Yves-François Blanchet
BQ (QC)
Monsieur le Président, ce message s'adresse à M. Emmanuel Macron, président de la République française.
Monsieur le président de la République, je me saisis du privilège confié par les électeurs du Québec pour vous adresser de tout cœur notre solidarité et nos vœux de courage face aux attentats que le terrorisme islamique s'entête à infliger à notre sœur, la France.
Je ne prétends pas parler au nom de toutes les Québécoises et de tous les Québécois au sein du Parlement canadien, mais je parle au nom de la plupart de mes compatriotes lorsque je vous enjoins de demeurer brave et fidèle à vos valeurs de liberté, de fraternité et d'égalité.
C'est toutefois d'une seule voix unanime que l'Assemblée nationale du Québec, elle, a soutenu sans équivoque la cause que vous défendez au péril de grands conflits dont on vous menace, dans le respect des traditions d'accueil généreux qui caractérisent nos nations respectives. La formation politique que je représente se dissocie sans équivoque du renoncement à nos valeurs de liberté et de laïcité et du grave manque de courage exprimé par le premier ministre du Canada quant à l'étendue de la liberté d'expression.
Nous croyons sans réserve que les grands peuples savent faire un rempart de leur voix et de leur corps pour assurer l'égalité, la liberté et la sécurité de chacun des leurs.
L'avenir vous donnera raison. Le Québec sera à vos côtés.
Mr. Speaker, this message is for Emmanuel Macron, the President of the French Republic.
Mr. President, by virtue of the privilege entrusted to me by the voters of Quebec, I want to say now that we stand in solidarity with you, and we wish you courage in the face of the attacks that Islamic terrorism continues to inflict on our sister country, France.
I do not claim to speak on behalf of all Quebeckers within the Canadian Parliament, but I do speak on behalf of most of my fellow citizens when I encourage you to remain brave and faithful to your values of liberty, fraternity and equality.
The Quebec National Assembly, meanwhile, has voted unanimously to unequivocally support the cause you are defending despite the major conflicts threatening you, while respecting the traditions of generous hospitality that characterize both of our respective nations. The party I represent wants to unequivocally distance itself from the renunciation of our values of freedom and secularism and from the serious lack of courage expressed by the Prime Minister of Canada regarding the scope of free speech.
We wholeheartedly believe that great nations know how to use the voices and bodies of their people as a shield to ensure the equality, liberty and security of every citizen.
The future will prove you right. Quebec will stand by you.
Voir le profil de Anthony Rota
Lib. (ON)
À la suite de discussions entre les représentants de tous les partis de la Chambre, je crois comprendre qu'il y a consentement pour observer un moment de silence en mémoire des victimes de l'attentat qui a eu lieu aujourd'hui à Nice, en France. J'invite les honorables députés à se lever.
[La Chambre observe un moment de silence.]
Following discussions among representatives of all parties in the House, I understand that there is consent to observe a moment of silence in memory of the victims of yesterday's attack in Nice, France. I invite hon. members to rise.
[A moment of silence observed]
Résultats : 1 - 4 de 4

Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes