Hansard
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 15 de 20
Voir le profil de Joël Godin
PCC (QC)
Monsieur le Président, les impacts négatifs de la pandémie sont gigantesques. Il y a eu l'augmentation du coût de la vie, les entreprises ont de gros problèmes d'approvisionnement et une pénurie de main-d'œuvre jamais vue. Il y a un autre problème majeur: l'explosion des problèmes de santé mentale.
Ce gouvernement libéral se doit d'agir maintenant. Son budget de 2022 n'y répond pas. Le premier ministre peut-il prendre l'engagement de présenter un plan rapidement pour protéger, entre autres, notre jeunesse qui a payé très cher l'impact de cette crise?
Voir le profil de Joël Godin
PCC (QC)
Monsieur le Président, j'aimerais dire à la ministre que sa solution ne fonctionne pas. Ce gouvernement manque de vision. Il est toujours en réaction.
Dans le dossier de renouvellement des passeports canadiens, c'était prévisible qu'il allait y avoir une « surdemande » en raison des renouvellements et de la pandémie. Les cas sont très nombreux à mon bureau de circonscription; des Julie, des Carl, des Marie‑Anne, il y en a plusieurs. Sur le site de Passeport Canada, on indique une livraison dans un délai de 20 jours.
Pourquoi ce gouvernement crée-t-il du stress et des attentes inutiles aux citoyens et pourquoi ne respecte-t-il pas ses propres délais?
Voir le profil de Joël Godin
PCC (QC)
Monsieur le Président, le gouvernement s'est engagé à ce que, d'ici 2035, toutes les voitures vendues au Canada soient à émission zéro.
La RBC estime qu'il faudra investir 25 milliards de dollars par année pour construire le réseau de bornes rechargeables. Les fonctionnaires ont dit en comité parlementaire que les calculs des coûts de construction de ce réseau n'avaient même pas été évalués.
Le gouvernement a-t-il choisi d'être ignorant ou se fout-il de refiler une autre facture aux Canadiens et aux Canadiennes?
Voir le profil de Joël Godin
PCC (QC)
Monsieur le Président, ce gouvernement semble croire que tout va bien.
L'inflation est à son plus haut depuis les 30 dernières années, le déficit est gigantesque, l'immigration est extrêmement déficiente et le rêve de nos jeunes Canadiens d'avoir accès à une propriété est brisé.
Que va faire ce gouvernement pour permettre à nos jeunes de croire en l'avenir et d'avoir accès à une propriété? Que va-t-il faire maintenant, non pas dans 10 ans ni dans 5 ans?
Voir le profil de Joël Godin
PCC (QC)
Monsieur le Président, que ce soit dans le domaine manufacturier, agricole ou touristique, nos entrepreneurs s'arrachent les cheveux pour résoudre le problème de pénurie de main‑d'œuvre. C'est pire encore chez les francophones. En plus de la lourdeur administrative, les délais vont jusqu'à 30 mois, c'est-à-dire 2 ans et demi.
Le ministre de l’Immigration est-il conscient des dommages irrécupérables causés à notre économie? Que va-t-il faire urgemment pour répondre au problème et respecter nos entrepreneurs francophones?
Voir le profil de Joël Godin
PCC (QC)
Madame la Présidente, les Canadiens sont fiers des deux langues officielles, l’anglais et le français. Il faut les protéger et les intégrer dans les ententes fédérales-provinciales. Si le gouvernement fédéral ne fait pas respecter et appliquer la Loi sur les langues officielles, qui va le faire?
De plus, on se doit d’arrêter le déclin du français au Canada maintenant. Est-ce que la ministre des Langues officielles s’engage à modifier le projet de loi C-13 afin, entre autres, d’inclure des clauses linguistiques?
Voir le profil de Joël Godin
PCC (QC)
Monsieur le Président, ce gouvernement ne veut manifestement pas aider et défendre les francophones en situation minoritaire au Canada.
Après avoir reporté le dépôt de la modernisation de la Loi sur les langues officielles, supposément pour considérer le jugement de janvier, aujourd'hui, il le conteste. Ce matin, en point de presse, la ministre n'a pris aucune question des journalistes. Pourquoi?
Est-ce que la ministre des Langues officielles est capable de défendre les droits des francophones auprès de son propre gouvernement?
Voir le profil de Joël Godin
PCC (QC)
Madame la Présidente, j'aimerais rappeler mon collègue du Bloc québécois à l'ordre: ce n'est pas le fédéral, mais les libéraux qui sont contre les francophones.
Le journal Le Droit titrait: « Le fédéral veut traîner des francophones en Cour suprême du Canada ».
Comment la ministre des Langues officielles peut-elle accepter et endosser le fait que son gouvernement attaque les francophones et bloque leur accès à des services en français en Colombie-Britannique?
Voir le profil de Joël Godin
PCC (QC)
Madame la Présidente, ma question s'adresse à la ministre des Langues officielles.
Ce gouvernement parle des deux côtés de la bouche. D'un côté, la ministre des Langues officielles dit défendre la langue française, mais, de l'autre côté, son collègue ministre de la Justice refuse le jugement de la Cour d'appel fédérale et veut traîner les francophones en cour. Quelle belle hypocrisie.
Est-ce que la ministre des Langues officielles va respecter les francophones et faire arrêter cette action en justice?
Voir le profil de Joël Godin
PCC (QC)
Monsieur le Président, voici la petite histoire d'une manifestation qui a traîné à cause de l'inaction d'un premier ministre qui, pendant trois semaines, n'a rien fait. C'était décevant.
Soudainement, le 14 février, ce premier ministre invoque la Loi sur les mesures d'urgence. Trois jours de débat ont suivi. Le 21 février, les libéraux et les néo-démocrates ont voté en faveur de cette loi. Le mercredi 23 février, ce premier ministre se contredit lui-même en disant que ce qui était urgent ne l'est plus et il révoque la Loi.
Est-ce qu'il peut nous dire ce qui s'est passé entre lundi et mercredi pour qu'il agisse ainsi?
Voir le profil de Joël Godin
PCC (QC)
Monsieur le Président, il n'y avait plus rien dans les rues d'Ottawa.
Les passages frontaliers à Coutts, Emerson et Windsor ont été dégagés sans le recours à la Loi sur les mesures d'urgence. Ici, à Ottawa, le premier ministre a attendu trois semaines et a décidé, un matin, qu'il invoquait la Loi sur les mesures d'urgence. Encore une fois en retard, quand il n'y avait plus rien dans les rues d'Ottawa, le NPD et les libéraux ont voté en faveur de cette loi lundi passé. Deux jours plus tard, le premier ministre fait volte-face et révoque cette loi.
Ma question est simple: que s'est-il passé?
Voir le profil de Joël Godin
PCC (QC)
Monsieur le Président, la Loi sur les mesures d'urgence permet de geler les comptes bancaires. Plusieurs Canadiens ne connaissent même pas les règles, la durée et les consignes.
Il ne faut pas banaliser cette Loi. C'est très inquiétant et, pire encore, la ministre des Finances veut présenter une loi pour donner plus de pouvoirs, et ce, sans mandat.
La ministre peut‑elle s'engager à mettre en place un mécanisme pour faire appel de décisions abusives, afin de protéger les honnêtes citoyens canadiens?
Voir le profil de Joël Godin
PCC (QC)
Monsieur le Président, nous voulons tous dénouer l’impasse devant le parlement à Ottawa et que ça finisse rapidement et pacifiquement. L’inaction de ce gouvernement l’oblige à faire du rattrapage et à imposer la Loi sur les mesures d’urgence. Il aurait avantage à s’inspirer des premiers ministres des provinces qui ont réussi, eux, à contrôler les manifestations sans loi spéciale.
Est-ce que le premier ministre s’engage à ne pas utiliser les pouvoirs des mesures d’urgence dans les nombreuses provinces qui s’y opposent?
Voir le profil de Joël Godin
PCC (QC)
Monsieur le Président, c’est le gouvernement qui est irresponsable. Je vais répéter ma question et j’invite le leader à l'écouter.
L’Île-du-Prince-Édouard, le Nouveau-Brunswick, l’Alberta, le Québec n’en veulent pas, des mesures sanitaires. Qu’attend le gouvernement? Il doit s’engager à ne pas obliger les provinces à subir les mesures sanitaires.
Voir le profil de Joël Godin
PCC (QC)
Madame la Présidente, près de deux ans se sont écoulés. Les Canadiens et les Canadiennes ont tous tenu le coup et sont passés à travers cette pandémie.
Il est temps pour le gouvernement de déposer un plan pour permettre aux citoyens des différents horizons de notre pays de planifier un retour à la vie plus que normale.
Nous lui demandons de cesser de faire de la politique. Le gouvernement doit avoir un plan de déconfinement. Donnons de l'espoir aux Canadiens.
Quand le plan va‑t‑il être déposé?
Résultats : 1 - 15 de 20 | Page : 1 de 2

1
2
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes