Comité
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 15 de 8852
Voir le profil de Julie Vignola
BQ (QC)
Merci, monsieur le président.
Je remercie les témoins d'être présents aujourd'hui pour répondre à nos questions.
Vous avez tous les trois mentionné, au début de votre allocution et avant la réunion, à quel point le montant accordé pour ces repas et le nombre de repas avaient été une surprise dérangeante.
M. Housefather a parlé d'un montant s'élevant à 267 $ par repas. Quant à moi, j'arrive à un total de 349 $ par repas. Cela dépend toujours de la manière dont on calcule le montant total en fonction du nombre de gens. Néanmoins, vous conviendrez qu'un montant de 267 $ par personne, qu'il s'agisse d'un déjeuner ou même d'un dîner, équivaut souvent au montant total de l'épicerie de toute une famille pour une semaine.
Cela soulève des questions et interpelle beaucoup de gens, dont moi, en particulier. J'ai dû avoir recours à l'aide alimentaire au cours de ma vie, alors le fait de savoir que cinq collations ont coûté 80 000 $ est difficile à avaler. Je viens de prendre l'avion et je doute que les deux biscuits Oreo que j'ai reçus aient coûté le même prix. Ce n'est pas le même genre de vol, nous nous entendons là-dessus. Je ne suis pas une très haute personnalité, je suis simplement une personne.
Vous comprendrez l'espèce, non pas de colère, mais d'interrogation profonde qui interpelle au plus haut point l'esprit et les valeurs des gens.
Lieutenant-général Kenny, tout à l'heure, vous disiez qu'il n'était pas possible de savoir quelles parts des coûts de repas n'étaient pas liées à la nourriture, parce que le traiteur vous donne le montant total. C'est ce que j'ai compris. Ainsi, si nous vous demandions de ventiler ces 80 000 $ pour inclure la gestion, la livraison de repas, l'entreposage, les articles jetables, les frais d'aéroport, les frais d'administration, les frais liés à la sécurité et les taxes, vous ne seriez pas en mesure de le faire. Ai-je bien compris?
Voir le profil de Julie Vignola
BQ (QC)
Serait-il possible d'avoir par écrit les détails des factures de ces repas, selon les différents traiteurs?
Vous avez dit que certains traiteurs ne pouvaient pas le faire, alors que d'autres le pouvaient. Est-ce possible d'obtenir ces détails?
Finalement, notre but est vraiment de comprendre tout cela. Comme mon collègue le disait, si, au Qatar, cela coûte une beurrée et demie, au moins, on le saura et l’on pourra prévoir. Je sais que ce n'est pas toujours possible de choisir la nourriture longtemps à l'avance, puisqu'il n'y a généralement pas de grand système de réfrigération dans les avions. Je ne demande pas qu'ils mangent des sandwichs sans croûte aux cretons et à la moutarde ou au beurre d'arachide et à la banane pendant cinq jours. Je ne leur imposerai pas cela.
Si, par exemple, cela coûte deux fois et demie plus cher au Qatar qu'à Londres ou à Berlin, a-t-on la possibilité de planifier des repas froids et transportables? Est-ce possible? Est-ce envisageable sur le plan diplomatique? Je pose la question parce que la diplomatie ne fait pas partie du mandat politique que l'on m'a confié.
Voir le profil de Julie Vignola
BQ (QC)
Ce n'est pas la première fois que les coûts font la une. Pourquoi une telle recherche de réponses relativement au processus n'a pas été entamée il y a 10 ou 15 ans? Cela fait longtemps que l'on entend parler des coûts des voyages des gouverneurs généraux.
Ce que vous nous dites nous rassure, et j'en suis contente, mais pourquoi cela n'a-t-il pas été fait avant?
Voir le profil de Julie Vignola
BQ (QC)
Merci.
Monsieur le président, j'aimerais m'assurer que, non seulement les menus seront donnés aux membres du Comité, mais également la ventilation des dépenses, comme je l'ai demandé précédemment, lorsque ce sera possible, naturellement. Je comprends que certains traiteurs ne fournissent pas la ventilation des coûts, mais cela me surprendrait que tous les traiteurs refusent de le faire.
Lieutenant‑général Kenny, certaines de nos troupes sont allées au Koweït et au Moyen‑Orient. Elles ont dû manger durant leur vol, elles aussi. Combien coûte un repas pour un soldat qui part en mission pour le Koweït ou le Moyen‑Orient?
Voir le profil de Julie Vignola
BQ (QC)
Nos soldats ont-ils des repas qui coûtent moins cher que ceux que reçoivent la gouverneure générale, ses invités et ses employés?
Voir le profil de Julie Vignola
BQ (QC)
Pourtant, à nos yeux, nos soldats devraient aussi être considérés comme de très hautes personnalités.
Cela dit, le matin, nous allons tous à la même place après nous être levés. Nos repas devraient être équitables. Je ne dis pas que nos soldats devraient avoir des repas d'une valeur de 350 $. Je dis plutôt que les repas de la gouverneure générale et des 28 ou 29 personnes qui l'accompagnent devraient ressembler davantage à ceux de nos soldats. Si ces derniers méritent les repas qu'ils reçoivent, c'est que ceux-ci sont assez bons pour tout le monde, à mon humble avis.
Vous disiez qu'il y avait eu des collations. Quels sont le nombre, le type et le coût de ces collations en général?
Voir le profil de Julie Vignola
BQ (QC)
D'accord.
Est-il possible de les obtenir, s'il vous plaît?
Voir le profil de Julie Vignola
BQ (QC)
Voir le profil de Julie Vignola
BQ (QC)
Il serait d'ailleurs extraordinaire que ce processus et ces études se perpétuent.
Voir le profil de Julie Vignola
BQ (QC)
L'interprète a de la difficulté à entendre le témoin.
Voir le profil de Julie Vignola
BQ (QC)
L'interprète a mentionné que le son était trop mauvais pour qu'elle puisse faire son travail et elle a éteint son micro.
Voir le profil de Julie Vignola
BQ (QC)
Merci beaucoup, monsieur le président.
Mes questions vont s'adresser à vous, monsieur Moreau. Je vous remercie d'être des nôtres.
Je remercie également tous les autres témoins.
Écotech Québec existe depuis 2009 et votre activité exemplaire a donné un canevas de grande qualité pour les organisations qui marchent dans la voie que vous avez tracée. Je vous dis bravo: vous êtes un exemple.
L'économie verte est un secteur très dynamique au Québec et c'est une réelle fierté, sincèrement. L'économie verte a généré des revenus annuels de 8,6 milliards de dollars en 2018 et contribué au PIB du Québec à la hauteur de 18,9 milliards de dollars en 2019, tout en créant près de 84 000 emplois. C'est gigantesque.
Avant de vous poser mes questions, j'aimerais vous indiquer que je dispose de seulement six minutes. Veuillez par conséquent être succinct, mais, s'il y a des détails que vous trouvez important d'ajouter, n'hésitez pas à nous les faire parvenir par écrit.
J'aimerais vous entendre sur les points suivants.
Premièrement, plusieurs milliards de dollars sont consacrés à l'amélioration du bilan carbone. Selon vous, le Canada mise-t-il suffisamment sur la locomotive d'innovation que sont les entreprises, notamment celles du Québec, et investit-il assez dans celles-ci?
Deuxièmement, votre organisation a certainement cerné les obstacles au développement du plein potentiel des entreprises en technologies propres québécoises, qu'il s'agisse des délais, de la mise en place des programmes, du financement ou des subventions, entre autres. Quels sont les obstacles relevés par votre organisation? Avez-vous trouvé des pistes de solution pour les surmonter?
Voir le profil de Julie Vignola
BQ (QC)
Grâce à votre travail et à l'impressionnant portail Radar, l'économie verte du Québec a une magnifique vitrine et ses innovations propres rayonnent dans le monde entier. Vous en avez parlé précédemment. Je vous félicite.
Voir le profil de Julie Vignola
BQ (QC)
Eh bien, vous avez devancé ma question: je me demandais justement si nous étions en présence d'une situation où les prophètes sont mieux connus à l'étranger que chez eux. Vous venez de répondre à ma question. Cet outil est beaucoup utilisé tant au Québec et au Canada qu'à l'étranger.
Voir le profil de Julie Vignola
BQ (QC)
Vous venez de dire que cet outil est beaucoup utilisé à l'extérieur, à l'international, et j'aimerais revenir là-dessus.
Quels seraient les avantages pour les entreprises québécoises et canadiennes d'utiliser davantage un portail similaire au vôtre, Radar?
Résultats : 1 - 15 de 8852 | Page : 1 de 591

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes