Comité
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 3 de 3
Voir le profil de Brendan Hanley
Lib. (YT)
Voir le profil de Brendan Hanley
2022-01-14 13:28
Merci beaucoup.
D'abord, je tiens aussi à souhaiter une bonne année à tout le monde.
Je tiens à commencer par le début, surtout en tant que nouveau membre du Comité et que nouveau député, en répétant qu'il est nécessaire de donner le bon ton à nos réunions et de collaborer. Lorsque j'ai été élu, j'ai dit à la blague à mes collègues, même si c'était un peu vrai, que tout ce que j'avais appris de la politique, je l'avais appris dans mes fonctions précédentes dans le domaine de la santé publique. Pour moi, la santé et le progrès passent en premier, et la politique, en deuxième. J'aime l'expression que le député précédent a utilisée, soit un « soupçon de politique », mais gardons la politique à ce niveau seulement pour jouer des coudes et nous inciter à être responsables. Visons le progrès.
En ce qui concerne le soutien fédéral, je tiens vraiment à écouter d'abord, puis à tirer des conclusions, et peut-être à ne pas organiser la prochaine réunion en fonction de conclusions évidentes. Comme j'ai été médecin hygiéniste en chef dès le début de la pandémie, je dois dire que le sentiment d'avoir le soutien du gouvernement fédéral... Je pense notamment aux vaccins, à l'aide fournie lors des rencontres fédérales-provinciales-territoriales, aux conseils de l'Agence de la santé publique concernant la modélisation et au fait de ne pas avoir minimisé le soutien économique massif dont nous avions et avons toujours besoin pour traverser la pandémie. En tant que dirigeant de la santé publique, j'étais toujours reconnaissant du soutien fédéral que nous recevions. C'est la prémisse que je tente de poser.
S'agissait‑il d'une intervention parfaite? Absolument pas. Avons-nous tiré des leçons de cette expérience? Absolument. Nous devrions tirer toutes les leçons possibles de la pandémie jusqu'à ce qu'elle soit terminée, et faire la même chose lors de la prochaine. J'ai certainement découvert l'importance de l'humilité: j'ai appris de mes collègues, j'ai appris par expérience, j'ai appris de nos erreurs, puis je me suis amélioré. Je dois convenir que, dans l'ensemble, le Canada a bien supporté les conséquences de la pandémie.
J'ajouterai que le variant Omicron a complètement changé le paradigme et qu'il nous a peut-être surpris, étant donné que nous constatons que les mesures de santé publique, qui sont en place depuis le début, sont encore nécessaires en plus de tous les autres outils et des nouveaux outils merveilleux à notre disposition. Je prononcerai aussi le mot « molnupiravir » — seulement pour montrer que je peux le faire — et répéter que nous entrons dans une nouvelle ère qui, selon moi, peut changer la donne. Je suis très heureux de voir que le gouvernement prend les devants pour faire les acquisitions qui seront nécessaires.
Je tiens à parler brièvement de deux ou trois choses.
Tout d'abord, il faut s'assurer d'inclure non seulement les provinces dans la motion, mais aussi les territoires. Je sais que c'est l'intention de la motion, mais je veux m'assurer qu'il est clair que les territoires sont toujours inclus avec les provinces.
J'aimerais insister sur la nécessité d'être disponibles les uns pour les autres dans la préparation des séances. Je ne vois rien qui justifie le respect des lignes de partie dans ce dossier.
Je souhaite également revenir sur les observations de mon collègue en ce qui concerne la trop forte mise à contribution des travailleurs de la santé et les cas d'épuisement professionnel. J'estime que nous devons constamment nous rappeler ce que nous allons entendre, et ce que nous entendons constamment, soit que les travailleurs de la santé, tant dans le réseau public que dans le secteur des cliniques privées, sont fatigués et à bout de force.
Dans le cadre du présent examen sur l'évolution de la pandémie, je souhaite que le Comité cherche des moyens de soutenir les travailleurs de la santé, et se penche sur l'embauche et la rétention de l'effectif à tous les niveaux, des médecins au personnel infirmier en passant par le personnel technique. Ces enjeux devraient être traités en priorité dans les études du Comité.
Thank you so much.
First of all, I want to greet everyone with a happy new year as well.
I want to start out from the beginning, especially as a new member—not only new to this committee but as a new MP—by repeating the calls for setting the right tone and working together. I did partly joke with my colleagues when I was first elected that everything I learned about politics, I learned in public health in my previous role. To me, this is about health and progress first and about politics second. I like the way the previous member described the “tinge of politics”, but let's keep it as perhaps a tinge to jostle and to encourage us to be accountable. Let's aim for progress.
On the federal support, I'd really like to listen first and then draw conclusions, and to perhaps not set up the next meeting with foregone conclusions. I will say, having been a CMOH during or from the beginning of the pandemic, that the feeling of having federal support behind us...whether it was vaccines, whether it was helping us to collaborate on our FPT meetings or whether it was the advice from the Public Health Agency on the modelling and on not underemphasizing the massive economic supports we needed and still need to get us through the pandemic. As a public health leader, I was constantly grateful for and appreciative of the federal support we had. That is the premise I want to try to establish.
Was it a perfect response? By no means. Did we learn lessons? Absolutely. We should be taking every lesson we can for the rest of this pandemic, and for the next. I certainly learned the value of humility—learning from my colleagues, learning from experience, learning from our mistakes and improving. And here I have to agree: I think overall Canada has borne this very well.
I will also say that omicron has completely changed the paradigm and has perhaps surprised us by the degree to which public health measures, there from the beginning, are still necessary in addition to all of the other tools, and the amazing new tools, that we have. I'm also going to say “molnupiravir”—just to show that I can say it—and echo that we are entering a new era that I think is a potential game-changer. I'm so pleased to see the government stepping up with the acquisitions that will be required.
I want to touch briefly on a couple of things.
First of all, I want to ensure that the motion includes the provinces and the territories as well. I know that's the intent of the motion, but I want to make sure it's clear that the territories are included with the provinces.
I would like to echo the need for us to be available to each other in the preparations for meetings. I see no reason why that needs to stay within party lines.
I would also like to reflect on the other member's comments about health care worker exhaustion and burnout. I think we have to continually remember in what we are about to hear, and of what we are constantly hearing, that our health care workers, whether in the public health workforce or in the clinical workforce, are tired and exhausted.
I want to see us move through this review of the pandemic progress to the consideration in committee of how to support our health care workforce, and to look at recruitment and retention of all layers of our health care workforce, from physicians to nurses to technical support. This should be one of the committee's priority studies going forward.
Voir le profil de Brendan Hanley
Lib. (YT)
Voir le profil de Brendan Hanley
2021-12-14 11:09
Bonjour.
J'aimerais proposer la candidature du député Ken McDonald, s'il vous plaît.
Good morning.
I would like to nominate MP Ken McDonald, please.
Voir le profil de Brendan Hanley
Lib. (YT)
Voir le profil de Brendan Hanley
2021-12-14 11:27
Monsieur le président, j'aimerais savoir si nous pouvons faire une pause de cinq minutes pour en discuter.
Mr. Chair, I wonder if we could take a five-minute recess to be able to discuss this.
Résultats : 1 - 3 de 3

Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes