Hansard
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 91 - 105 de 26557
Voir le profil de Darren Fisher
Lib. (NS)
Madame la Présidente, je trouve très paradoxal que les conservateurs interviennent à la Chambre et prétendent soutenir les aînés. Depuis 2016, ils votent contre presque toutes les mesures que notre gouvernement a proposées pour les aînés. Pensons par exemple à la prestation complémentaire au Supplément de revenu garanti de 947 $ par année pour les aînés les plus vulnérables vivant seuls, dont la majorité sont des femmes. Ils ont voté contre.
Des voix: Oh, oh!
Voir le profil de Carol Hughes
NPD (ON)
À l'ordre, s'il vous plaît. Les personnes qui se trouvent dans les tribunes ou qui nous écoutent à la télé ou à la radio ont beaucoup de mal à nous entendre lorsqu'il y a trop de bruit. Je demande aux députés de garder leurs réflexions jusqu'à ce que ce soit leur tour de poser une question.
Le secrétaire parlementaire a la parole.
Voir le profil de Darren Fisher
Lib. (NS)
Madame la Présidente, il y a plus: bonifier de 50 % le Régime de pensions du Canada pour les futurs retraités. Le Parti conservateur a voté contre cette mesure. Les aînés savent qui les a aidés, et ce n'est pas le Parti conservateur du Canada.
Voir le profil de Shelby Kramp-Neuman
PCC (ON)
Madame la Présidente, de toute évidence, le député n'a pas lu la page 6 de la plateforme de son parti, mais moi, je l'ai lue.
La pandémie de COVID-19 a montré que le Canada a abandonné les aînés, surtout ceux qui se trouvent dans des établissements de soins de longue durée. Les conditions dans lesquelles se retrouvent de nombreux aînés sont déplorables.
Quelles mesures le gouvernement prend-il pour s'attaquer aux conditions épouvantables qui sévissent dans les établissements de soins de longue durée?
Voir le profil de Darren Fisher
Lib. (NS)
Madame la Présidente, la pandémie de COVID-19 continue de mettre en lumière les défis en matière de soins de longue durée, y compris les lacunes dans la prévention des infections et la dotation en personnel. J'ai moi-même vécu ces défis. Le gouvernement a réalisé des investissements majeurs, notamment 4 milliards de dollars pour aider les provinces et les territoires à relever les normes de soins dans ces établissements et 41,9 milliards de dollars en soutien financier pour les provinces et les territoires dans le cadre du Transfert canadien en matière de santé.
Nous continuerons à travailler avec les provinces et les territoires pour lutter ensemble contre la COVID-19.
Voir le profil de Pat Kelly
PCC (AB)
Madame la Présidente, les déficits, l’expansion monétaire et les taxes à la consommation, notamment la taxe sur le carbone, font grimper l’inflation, et nulle part est-ce aussi évident que dans le marché immobilier canadien, où le prix du logement a explosé alors que des tonnes de gens perdaient leur emploi et que le PIB rétrécissait en raison de la pandémie. La réaction du gouvernement est de se féliciter alors que toute une génération de Canadiens est en train d’abandonner l’idée de posséder une maison.
Quand le gouvernement s’attaquera-t-il sérieusement à l’inflation, surtout dans le domaine du logement?
Voir le profil de Ahmed Hussen
Lib. (ON)
Madame la Présidente, nous savons que nous devons augmenter la quantité de logements au pays afin de donner à davantage de Canadiens la possibilité d’être propriétaires. Nous savons aussi que nous devons aider les acheteurs d’une première propriété en offrant la possibilité d'avoir un compte d’épargne libre d’impôt pour les aider à faire cet achat. Nous avons interdit aux étrangers d’acheter des propriétés résidentielles au Canada afin de libérer plus de logements pour les Canadien qui souhaitent acheter une première propriété.
Nous proposons toutes ces mesures, et encore plus d’investissements dans le logement abordable, mais les conservateurs s’y opposent. Ils peuvent bien parler de logement tant qu’ils veulent, mais, quand vient le temps d’agir, ils n’ont pas d’idées et ils votent sans cesse contre les nôtres.
Voir le profil de Yves Perron
BQ (QC)
Madame la Présidente, c'est la Journée mondiale des abeilles, aujourd'hui, mais il n'y a rien à célébrer parce que nos abeilles se meurent, au Québec. Leur taux de mortalité est de 60 %. C'est incroyable, un taux de mortalité de 60 %, en moyenne.
Les abeilles jouent un rôle essentiel dans la pollinisation, et les rendements de nos cultures en dépendent. Mercredi, les producteurs ont sonné l'alarme et ont réclamé une aide d'urgence au secteur. Aucune production agricole ne peut résister seule à une catastrophe de cette ampleur.
Le gouvernement va-t-il leur venir en aide rapidement?
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Madame la Présidente, je comprends absolument l'inquiétude de mon collègue.
Je peux assurer à la Chambre que nous travaillons de près avec l'industrie. C'est vrai que cette année est une année tout particulièrement difficile, à cause des maladies et à cause des changements climatiques aussi.
C'est pour cela qu'avec l'Agence canadienne d'inspection des aliments, entre autres, nous essayons de trouver des sources pour nous approvisionner en abeilles, des sources qui sont sécuritaires. Nous allons continuer de travailler avec eux.
Voir le profil de Yves Perron
BQ (QC)
Madame la Présidente, il faudra aussi trouver des réponses à long terme à la mortalité des abeilles.
C'est pourquoi j'ai soumis un avis de motion au Comité permanent de l'agriculture et de l'agroalimentaire pour trouver des pistes de solutions, cela dit, tout de suite, il y a des producteurs qui sont au bord du désespoir et des entreprises qui sont au bord de la faillite. C'était un plan d'urgence qui était réclamé hier, ou plutôt mercredi. La pollinisation chez les producteurs de bleuets, de canneberges et d'autres productions est aussi compromise par ce drame. Il faut bouger vite.
Que va faire la ministre?
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Madame la Présidente, encore une fois, je veux rassurer mon collègue.
Nous comprenons l'importance de la situation. Nous travaillons à court terme pour faire en sorte d'avoir suffisamment d'abeilles pour la saison. Nous investissons aussi dans la recherche et dans l'innovation. Nous allons trouver ensemble, avec l'industrie, des solutions à court et à long terme.
Voir le profil de Tako Van Popta
PCC (BC)
Madame la Présidente, le monde entier commence à entrevoir la fin de la pandémie de COVID‑19. Les gouvernements du monde entier commencent à assouplir les restrictions visant les rassemblements et les voyages. Les voyageurs canadiens ont certainement fait un retour en force, mais on ne peut malheureusement pas en dire autant du gouvernement. Il suffit de voir les longues files aux aéroports et aux bureaux des passeports.
Quand le gouvernement va-t-il commencer à se fonder sur les mêmes avis scientifiques que le reste du monde et permettre aux Canadiens de reprendre une vie normale?
Voir le profil de Annie Koutrakis
Lib. (QC)
Voir le profil de Annie Koutrakis
2022-05-20 12:01
Madame la Présidente, nous savons que les Canadiens en ont assez, mais ce n'est pas en faisant comme si la COVID‑19 n'existait pas qu'on la fera disparaître.
Nous comprenons que les Canadiens en ont ras le bol des longues files et des retards aux aéroports. Les Canadiens peuvent avoir l'assurance que nous travaillons à régler ce problème le plus rapidement possible. Dans l'ensemble du pays, nous avons embauché environ 400 nouveaux agents de contrôle qui en sont maintenant à diverses étapes de leur formation un peu partout au pays. Nous demandons encore aux Canadiens de demeurer patients pendant que nous nous efforçons de trouver une solution de concert avec le secteur du transport aérien et l'Administration canadienne de la sûreté du transport aérien.
Voir le profil de Gerald Soroka
PCC (AB)
Voir le profil de Gerald Soroka
2022-05-20 12:02
Madame la Présidente, c'est bien dommage, mais cette réponse n'aide en rien les Canadiens.
La semaine dernière, j'ai posé une question à la ministre à propos de Kristen, de Hinton, qui, après une attente de plus de deux mois, a fini par devoir payer pour un service express afin d'obtenir les passeports de ses trois fils. La ministre a répondu que si tous les documents requis ont été présentés et que Service Canada ne respecte pas les normes de service, le client ne devrait pas payer de frais supplémentaires.
La ministre confirmera-t-elle que Kristen et d'autres personnes qui ont payé des frais supplémentaires recevront un remboursement et qu'aucun Canadien ne paiera les frais supplémentaires entraînés par l'incompétence de la ministre?
Voir le profil de Karina Gould
Lib. (ON)
Madame la Présidente, comme je l'ai dit la semaine dernière, c'est exact. Aucun Canadien ne devrait payer de frais supplémentaires à cause d'un délai de traitement plus long que prévu s'il a présenté tous les documents requis et si sa demande est en règle. Si quelqu'un a payé des frais supplémentaires dans cette situation, un processus de remboursement existe.
Je serais heureuse d'en discuter davantage avec le député d'en face pour souligner ce qu'il peut dire aux gens de sa circonscription à ce sujet, mais l'information est aussi disponible sur le site Web du gouvernement du Canada.
Résultats : 91 - 105 de 26557 | Page : 7 de 1771

|<
<
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes