Hansard
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 121 - 135 de 33815
Voir le profil de Dan Albas
PCC (BC)
Monsieur le Président, puisque nous sommes sur le point d'ajourner pour l'été, récapitulons ce que nous avons appris. Une diplomate canadienne a assisté à une fête à l'ambassade de la Russie et a embarrassé notre pays, mais la ministre dit que ce n'est pas de sa faute si son personnel n'a pas vérifié ses courriels.
Nous avons appris que, contrairement à ce qu'a prétendu le ministre, la Loi sur les mesures d'urgence n'a pas été invoquée à la demande des forces de l'ordre.
Au chapitre des passeports, les libéraux échouent lamentablement. Chaque jour, des gens font la queue pendant des heures à l'extérieur des bureaux de passeport, et la ministre a attribué cela à une hausse sans précédent du nombre de demandes. Or, nous avons appris plus tard qu'il n'y a pas de hausse sans précédent.
Le chaos règne dans les aéroports. L'explication donnée par le ministre: les voyageurs ont perdu la main.
L'inflation est démesurée, mais la ministre rejette toute part de responsabilité, en dépit du fait que son injection de 100 milliards de dollars pour stimuler l'économie exacerbe l'inflation qui cause du tort aux Canadiens.
Nous avons découvert que la commissaire de la GRC avait promis au Cabinet du premier ministre et au ministre de la Protection civile de les aider à atteindre leurs objectifs politiques à la suite d'une horrible tragédie. En réponse, l'ancien ministre s'en est pris à un superintendant de la GRC qui n'a rien fait d'autre que s'acquitter de ses fonctions avec intégrité.
Le premier ministre a été enseignant. Il sait qu'on ne peut accorder la note de passage aux étudiants qui ne font pas leurs devoirs ou qui n'assument pas leurs responsabilités. Il devrait donc faire échouer ces ministres. Cependant, comme il ne le fera pas, les ministres et lui devraient à tout le moins passer leur été à faire des cours de rattrapage. Les Canadiens méritent mieux que cela de la part de leur gouvernement.
Voir le profil de Soraya Martinez Ferrada
Lib. (QC)
Voir le profil de Soraya Martinez Ferrada
2022-06-23 14:18 [p.7236]
Monsieur le Président, nous célébrons cette semaine la fête nationale dans ma circonscription, Hochelaga, comme partout au Québec. Le thème de cette année est « Notre langue aux mille accents ».
Avec sa langue française, le Québec est une nation forte ayant une identité unique, une communauté artistique importante, une culture entrepreneuriale et communautaire résiliente et inspirante. Nous célébrons un Québec ouvert et inclusif. Nous célébrons un Québec où tous sont les bienvenus, quel que soit leur accent en français.
Le nationalisme québécois appartient à tous les Québécois. La fierté d'être Québécois dépasse les frontières des partis politiques. C'est l'affirmation que l'avenir du Québec est intimement lié à sa capacité de prendre sa place au Canada et dans le monde, que le Québec est un exemple de protection de la langue et d'intégration des immigrants.
Des millions de Québécois immigrants qui parlent le français — oui, avec des milliers d'accents —, ce n'est pas un fait marginal ou relatif, pour ne pas dire anecdotique. Soyons-en fiers et concentrons-nous sur nos éléments et nos objectifs communs pour créer un discours rassembleur et respectueux de l'unicité du Québec.
Bonne fête nationale!
Voir le profil de Luc Berthold
PCC (QC)
Voir le profil de Luc Berthold
2022-06-23 14:19 [p.7237]
Monsieur le Président, des promesses et des promesses, mais jamais de résultats: c'est la marque de commerce du gouvernement libéral.
Malgré le fait qu'elle savait depuis des mois que Passeport Canada allait droit dans le mur, qu'a fait la ministre? Elle a appuyé sur l'accélérateur.
Hier, on a offert aux gens d'attendre en file pour avoir un numéro, pour être capables d'avoir un passeport. Les gens ont attendu sous la pluie toute la nuit en file pour avoir un numéro. Quel est le résultat? Il n'y a pas de numéros ce matin. C'est une nouvelle stratégie.
Nous avons appris qu'il faut 15 semaines pour former un nouvel employé. La ministre va nous dire qu'elle a engagé plein de monde. C'est vraiment consternant. Qui va prendre la responsabilité de ce fiasco libéral monumental?
Voir le profil de Karina Gould
Lib. (ON)
Voir le profil de Karina Gould
2022-06-23 14:20 [p.7237]
Monsieur le Président, je comprends la frustration des Canadiens concernant les passeports.
Depuis hier, nous avons mis en place une nouvelle stratégie. Nous avons vu les files de personnes qui se formaient à l'extérieur des bureaux de Saint‑Laurent, de Laval et de Guy‑Fravreau. Elles ont reçu des billets et des rendez-vous.
Aujourd'hui, 250 personnes qui étaient à l'extérieur des bureaux de Laval et de Saint‑Laurent ont parlé avec un gérant et obtenu des rendez-vous. Il y a une dizaine de gérants dans chaque bureau, qui sont en train de trier les gens par blocs de 12 heures pour assurer que tout le monde peut voyager à temps.
Voir le profil de Luc Berthold
PCC (QC)
Voir le profil de Luc Berthold
2022-06-23 14:20 [p.7237]
Monsieur le Président, il faut s'imaginer un instant que ce gouvernement est tellement déconnecté qu'il n'est pas même pas capable de fournir des services de base aux citoyens. Ce n'est qu'aujourd'hui qu'il a commencé à parler au monde qui attendait dehors. La ministre nous rassure: le gouvernement a mis des toilettes dehors, ce qui augure bien du reste de l'été. Nous nous attendons à ce que l'été soit très long.
Tous les Canadiens sont touchés par le coût de la vie qui augmente plus vite que tout. Le taux d'inflation est le plus élevé depuis 40 ans, quand il y avait justement un autre Trudeau à la tête de ce pays. Tous les pays responsables baissent les taxes sur l'essence. Pourquoi ce gouvernement refuse-t-il de faire ce qui est juste pour tout le monde?
Voir le profil de Chrystia Freeland
Lib. (ON)
Monsieur le Président, nous comprenons que le coût de la vie est une préoccupation importante pour les Canadiens et c'est pourquoi nous avons fait des choses concrètes pour aider les Canadiens les plus vulnérables.
Nous avons augmenté l'Allocation canadienne pour les travailleurs, de sorte qu'une famille de trois personnes recevra 2 400 $ de plus cette année. Nous avons augmenté la pension de la Sécurité de la vieillesse pour les personnes âgées, c'est-à-dire une augmentation de 815 $.
Voir le profil de Luc Berthold
PCC (QC)
Voir le profil de Luc Berthold
2022-06-23 14:22 [p.7237]
Monsieur le Président, il n'y a plus personne qui écoute, parce que personne ne croit que cela va changer les choses immédiatement.
On a un ministre de la Sécurité publique qui n'hésite pas à induire les Canadiens en erreur pour justifier des décisions politiques. On a devant nous un ancien ministre de la Sécurité publique qui n'a pas hésité à intervenir dans une enquête policière sur une tragédie pour utiliser de l'information à des fins politiques.
Je cite l'officier Darren Campbell de la GRC, selon lequel la commissaire de la GRC a dit qu'elle avait promis au ministre de la Sécurité publique et au bureau du premier ministre que la GRC allait rendre l'information publique.
Ma question est simple: le premier ministre croit-il l'officier de la GRC Darren Campbell?
Voir le profil de Bill Blair
Lib. (ON)
Monsieur le Président, je n'ai jamais critiqué un membre actif de la GRC et je ne commencerai pas. Je n'ai pas participé aux discussions qui ont eu lieu entre la commissaire et ses subordonnés. Nous n'avons fait aucun commentaire sur cette discussion, mais je répète qu'il n'y a eu aucune ingérence dans cette affaire et que la commissaire de la GRC a confirmé dans sa déclaration de mardi que le gouvernement ne s'est pas ingéré dans cette affaire et qu'il n'a exercé aucune pression sur elle.
Voir le profil de Stephen Ellis
PCC (NS)
Voir le profil de Stephen Ellis
2022-06-23 14:23 [p.7237]
Monsieur le Président, il existe des notes manuscrites qui confirme qu'il y a eu ingérence politique pendant l'enquête policière qui était en cours à Portapique, en Nouvelle‑Écosse, en 2020. Ces notes proviennent d'un agent de la GRC chevronné et très respecté. Au lieu d'entendre le ministre faire preuve d'honnêteté, nous l'entendons multiplier ses beaux discours, manquer de respect au Parlement et à la Nouvelle‑Écosse et blâmer d'autres personnes.
Compte tenu de la gravité de la situation, le ministre admettra-t-il qu'il y a eu ingérence politique et mettra-t-il fin à ce comportement honteux?
Voir le profil de Bill Blair
Lib. (ON)
Monsieur le Président, bien évidemment, je ne l'admettrai pas, car ce serait mentir. Il n'y a eu aucune ingérence dans ce dossier.
Je profite également de l'occasion pour rappeler à la Chambre qu'une enquête publique indépendante est en cours en Nouvelle-Écosse. Elle est menée par la Commission des pertes massives qui se penche sur cette affaire. Les témoins seront appelés à témoigner sous serment. Le travail de la Commission est important pour les familles des victimes de cette terrible tragédie, mais aussi pour les habitants de la Nouvelle-Écosse. Nous avons l'intention d'aider la Commission dans cet important travail.
Voir le profil de Stephen Ellis
PCC (NS)
Voir le profil de Stephen Ellis
2022-06-23 14:24 [p.7238]
Monsieur le Président, les fausses informations fomentées par l'ancien ministre de la Sécurité publique replongent dans l'horreur les familles et toutes les personnes touchées par les événements de Portapique. Les notes bien claires fournies par le surintendant Campbell impliquent implicitement que le ministre a exercé des pressions politiques sur la commissaire Lucki. Assurément, nous savons tous que le surintendant Campbell est un agent exemplaire, d'après les dires des autres agents.
S'il n'a vraiment rien à cacher, le ministre acceptera-t-il de se soumettre à une enquête approfondie, oui ou non?
Voir le profil de Bill Blair
Lib. (ON)
Monsieur le Président, je n'ai absolument aucun doute que le surintendant Campbell est un agent exemplaire, et je ne remets aucunement son intégrité en question. Je voudrais simplement rappeler à la Chambre qu'il n'y a pas eu ingérence dans cette affaire et que la commissaire de la GRC a elle-même émis une déclaration mardi, dans laquelle elle a dit très clairement qu'il n'y avait pas eu ingérence et qu'aucune pression n'avait été exercée. Voilà les faits.
Je rappellerais aussi au député d'en face que nous avons lancé une enquête publique indépendante justement pour examiner ces questions, et que cette enquête et ses conclusions seront très importantes pour les familles des victimes de cette tragédie.
Voir le profil de Alain Therrien
BQ (QC)
Voir le profil de Alain Therrien
2022-06-23 14:25 [p.7238]
Monsieur le Président, le fédéral est tellement incompétent dans sa gestion des passeports.
La seule issue, ce ne sont pas les coupons de rendez-vous comme le propose la ministre, ce ne sont pas les tirages moitié-moitié, ce n'est pas d'organiser des Hunger Games: c'est d'ouvrir les bureaux sept jours sur sept. Les gens en file, eux, sont là sept jours sur sept.
Ce sera la fête nationale, demain. La ministre n'a pas le droit de laisser les citoyens qui sont sans rendez-vous aujourd'hui dormir dehors pendant quatre autres nuits, jusqu'à lundi. C'est inhumain.
Quand va-t-elle comprendre qu'il faut ouvrir les bureaux sept jours sur sept, avec plus d'heures d'ouverture?
Voir le profil de Karina Gould
Lib. (ON)
Voir le profil de Karina Gould
2022-06-23 14:26 [p.7238]
Monsieur le Président, la situation à Montréal est vraiment inacceptable. C'est pourquoi, depuis hier, des équipes de gestionnaires de 10 personnes font la file et s'assurent que tout le monde a droit à une conversation et à un billet de rendez-vous.
Les bureaux de Service Canada seront ouverts jusqu'à minuit aujourd'hui, justement pour servir les gens. On a une nouvelle stratégie en place, et les rendez-vous sont offerts le vendredi et le samedi aux personnes qui font la file aujourd'hui, mais dont le voyage n'est pas imminent dans les prochaines 12 à 24 heures.
Voir le profil de Alain Therrien
BQ (QC)
Voir le profil de Alain Therrien
2022-06-23 14:27 [p.7238]
Monsieur le Président, la ministre ira dans les files d'attente, au Québec, demander aux gens s'ils sont satisfaits de se faire répondre que c'est inacceptable, qu'il faut faire mieux et qu'on travaille fort.
Il faut ouvrir les bureaux sept jours sur sept, avec des heures prolongées, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de file d'attente. Les gens attendent jour et nuit sous la pluie, complètement abandonnés. La tension monte. Des gens se fâchent, des gens sont en larmes. Ce sont des sinistrés de l'incompétence fédérale.
Coudon, le gouvernement va-t-il finalement se mettre à gouverner ou être obligé d'appeler l'armée?
Résultats : 121 - 135 de 33815 | Page : 9 de 2255

|<
<
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes