Hansard
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 15 de 37
Voir le profil de Sean Casey
Lib. (PE)
Voir le profil de Sean Casey
2022-05-17 10:12
Monsieur le Président, je prends la parole aujourd’hui pour présenter une pétition au nom des habitants de l’Île‑du‑Prince‑Édouard. Les pétitionnaires sont très préoccupés par la crise climatique et ils s’inspirent du livre de Seth Klein intitulé A Good War, que l’on pourrait traduire par « Une bonne guerre ».
Les pétitionnaires demandent au gouvernement du Canada d’adopter des mesures législatives pour une transition équitable qui réduira les émissions d’au moins 60 % sous les niveaux de 2005 d’ici 2030; d’élargir le filet de sécurité sociale avec de nouvelles mesures d’aide au revenu ainsi que des logements sociaux décarbonés et de financer des services de transport en commun abordables et accessibles à l’échelle du pays; de créer de bons emplois verts; et de favoriser le développement d’une main‑d’œuvre diversifiée.
Voir le profil de Lawrence MacAulay
Lib. (PE)
Monsieur le Président, je prends la parole pour parler de la vie de l’ancien Président et député John Bosley, qui est malheureusement décédé la semaine dernière. Comme je suis député depuis un assez grand nombre d’années, j’ai eu le privilège de siéger avec John de 1988 à 1993. Même si nous étions assis l’un en face de l’autre, j’ai le plus grand respect pour ceux qui se mettent au service de leur communauté et de leur pays, et John ne faisait pas exception.
John a fièrement servi la circonscription de Don Valley-Ouest de 1979 à 1993. Il est certain qu’il a été aux premières loges pour assister à certains événements parmi les plus marquants de l’histoire de notre pays. Cependant, on se souviendra peut-être de John dans son rôle de 31e  Président de la Chambre, rôle qu’il a occupé de 1984 à 1986.
Monsieur le Président, comme vous le savez fort bien, ce n’est pas une mince tâche que de garder cet endroit sous contrôle. Nous sommes tous venus ici en étant animés par un sens du devoir et une volonté de servir la population. Nous voulons bien représenter nos électeurs et nos concitoyens. Il en découle assurément des débats animés, même dans les meilleurs moments. Comme Président, John voulait que les députés traitent cet endroit et agissent les uns envers les autres avec le niveau de respect et de décorum attendu d'une personne qui siège à la Chambre.
Je n’étais pas encore député à l’époque où il était Président, mais j’ai entendu dire qu’il n’hésitait pas à expulser à l’occasion un député qui se comportait mal. John a également apporté quelques changements importants, des changements dont nous devrions lui être très reconnaissants aujourd’hui, notamment des questions plus courtes et plus pertinentes pendant la période des questions. Au fil des ans, cela a permis à davantage de voix au pays de se faire entendre, ce qui est capital dans un pays aussi vaste que le nôtre.
John a siégé ici pendant 14 ans et il n’y a aucun doute que cet endroit lui est redevable. Son désir d’une Chambre respectueuse et productive se perpétue aujourd’hui et c’est ce vers quoi chacun de nous devrait tendre chaque fois que nous mettons les pieds dans cette enceinte.
Enfin, il n’est jamais facile de perdre un être cher et nous sommes de tout cœur avec Mary, la compagne de John, sa fille Yanette, sa famille et ses amis, ses anciens collègues et tous ceux dont il a touché la vie au fil des ans. Il ne fait aucun doute que son souvenir sera impérissable.
Voir le profil de Sean Casey
Lib. (PE)
Voir le profil de Sean Casey
2022-04-29 12:16
Madame la Présidente, j'ai l'honneur de présenter, dans les deux langues officielles, le troisième rapport du Comité permanent de la santé, intitulé « Pleine participation de Taïwan à l’Assemblée mondiale de la santé et à l’Organisation mondiale de la santé ». Dans ce rapport très bref, le Comité indique qu'il appuie la pleine participation de Taïwan à ces deux organisations.
Je tiens à remercier le député de Leeds—Grenville—Thousand Islands et Rideau Lakes d'avoir soulevé cette question au Comité. Je remercie également tous les membres du Comité d'avoir adopté immédiatement le rapport à l'unanimité.
Voir le profil de Sean Casey
Lib. (PE)
Voir le profil de Sean Casey
2022-04-29 12:20
Madame la Présidente, j'ai le bonheur de prendre la parole aujourd'hui pour présenter une pétition de la part d'habitants de l'Île‑du‑Prince‑Édouard qui s'inquiètent vivement des changements climatiques. Ils prient le gouvernement du Canada d'adopter des mesures législatives pour une transition équitable qui réduisent les émissions d’au moins 60 % sous les niveaux de 2005, créent de bons emplois verts, protègent et renforcent les droits de la personne et les droits des travailleurs, respectent les droits des Autochtones, mettent l’accent sur l’aide aux communautés qui vivent une marginalisation de longue date, et qui élargissent le filet de sécurité sociale.
Voir le profil de Sean Casey
Lib. (PE)
Voir le profil de Sean Casey
2022-04-05 14:51
Monsieur le Président, les vétérans canadiens ont fait des sacrifices pour le Canada et l'ont servi avec courage. Ils méritent notre respect, notre appui et notre gratitude. Il est absolument vital pour de nombreux vétérans de pouvoir obtenir des services en santé mentale.
Le ministre aurait-il l'obligeance d'informer la Chambre au sujet du récent investissement de 140 millions de dollars visant à permettre aux vétérans d'obtenir le plus rapidement possible les traitements dont ils ont besoin et qu'ils méritent?
Voir le profil de Lawrence MacAulay
Lib. (PE)
Monsieur le Président, je tiens à remercier le député de Charlottetown de son travail pour les vétérans dans le dossier des anciens combattants.
La semaine dernière, nous avons mis en œuvre le nouveau programme de 140 millions de dollars pour les soins de santé mentale qui permettra aux anciens combattants de se faire rembourser aussi rapidement que possible les traitements en santé mentale qu'ils reçoivent. Il s'agit d'un progrès considérable et j'assure à mes collègues que nous continuerons à fournir aux vétérans l'appui et les services dont ils ont besoin et qu'ils méritent.
Voir le profil de Sean Casey
Lib. (PE)
Voir le profil de Sean Casey
2022-03-29 13:26
Madame la Présidente, je prends la parole aujourd'hui pour présenter une pétition au nom de plusieurs habitants de l'Île‑du‑Prince‑Édouard qui se préoccupent de la crise climatique. Les pétitionnaires demandent au premier ministre et au gouvernement du Canada d'adopter une loi sur la transition équitable de grande envergure qui prévoie des mesures visant les éléments suivants: la réduction, d'ici 2030, d'au moins 60 % des émissions par rapport aux niveaux de 2005; la création d'emplois verts bien rémunérés, garantissant à tous les travailleurs un travail décent et à faible émission de carbone; la protection et le renforcement des droits de la personne et des droits des travailleurs; le respect des droits des Autochtones et le soutien aux communautés historiquement marginalisées; l'élargissement du filet de sécurité sociale.
Voir le profil de Sean Casey
Lib. (PE)
Voir le profil de Sean Casey
2022-03-28 15:20
Monsieur le Président, j'ai l'honneur de présenter, dans les deux langues officielles, deux rapports du Comité permanent de la santé.
Le premier rapport est intitulé « Budget supplémentaire des dépenses (C) 2021-2022: crédit 1c sous la rubrique Agence canadienne d'inspection des aliments, crédits 1c et 10c sous la rubrique Agence de la santé publique du Canada, crédits 1c et 5c sous la rubrique Instituts de recherche en santé du Canada et crédits 1c et 10c sous la rubrique Ministère de la Santé ».
Le second rapport s'intitule « Budget principal des dépenses 2022-2023: crédits 1 et 5 sous la rubrique Agence canadienne d'inspection des aliments, crédits 1, 5 et 10 sous la rubrique Agence de la santé publique du Canada, crédit 1 sous la rubrique Conseil d'examen du prix des médicaments brevetés, crédits 1 et 5 sous la rubrique Instituts de recherche en santé du Canada et crédits 1, 5 et 10 sous la rubrique Ministère de la Santé ».
Voir le profil de Lawrence MacAulay
Lib. (PE)
Madame la Présidente, nous reconnaissons qu'il reste beaucoup à faire pour que les vétérans francophones reçoivent rapidement les décisions relatives à leurs demandes. C'est pour cette raison que nous avons mis sur pied une unité francophone dédiée à l'amélioration du traitement. Nous avons embauché plus d'employés francophones et bilingues pour réduire encore plus le temps d'attente pour les vétérans francophones. Avec un investissement de près de 200 millions de dollars, nous avons réduit l'arriéré de 40 % et je peux assurer à mon collègue que nous allons continuer de travailler à le réduire davantage.
Voir le profil de Lawrence MacAulay
Lib. (PE)
Madame la Présidente, comme je l'ai dit à mon collègue, nous avons embauché plus d'employés francophones et bilingues pour réduire l'arriéré. C'est pourquoi nous avons investi 200 millions de dollars, en plus des 140 millions de dollars que nous venions tout juste de verser, pour continuer à réduire l'arriéré. Avec plus d'employés francophones et bilingues, nous ferons en sorte que les demandes en français soient examinées d'une façon appropriée. Nous veillons à ce que le processus se déroule correctement parce que les anciens combattants méritent véritablement...
Voir le profil de Sean Casey
Lib. (PE)
Voir le profil de Sean Casey
2022-03-24 10:14
Monsieur le Président, je suis très heureux de prendre la parole à distance aujourd'hui afin de présenter une pétition au nom d'habitants de l'Île‑du‑Prince‑Édouard préoccupés par l'urgence climatique. Inspirés par l'ouvrage de Seth Klein, A Good War, ils prient le gouvernement du Canada d'adopter des mesures législatives pour une transition équitable qui réduisent les émissions d’au moins 60 % sous les niveaux de 2005 d’ici 2030, et qui apportent une importante contribution à la réduction des émissions dans les pays du Sud; créent de bons emplois verts et favorisent le développement d’un effectif diversifié; élargissent le filet de sécurité sociale avec de nouvelles mesures d’aide au revenu, des logements sociaux décarbonés et des fonds de soutien, entre autres choses.
Je suis reconnaissant d'avoir pu présenter cette pétition.
Voir le profil de Lawrence MacAulay
Lib. (PE)
Monsieur le Président, il est vrai que notre investissement d'environ 200 millions de dollars a permis de réduire l'arriéré de 40 %, mais nous sommes pleinement conscients que ce n'est pas suffisant. Voilà pourquoi nous avons investi 140 millions de dollars supplémentaires pour faire en sorte d'avoir le personnel indispensable pour continuer à réduire l'arriéré.
Mon collègue sait très bien que nous avons investi 11 milliards de dollars dans les programmes et services destinés à nos anciens combattants. En tant que gouvernement, nous continuerons à nous assurer de bien servir nos anciens combattants.
Voir le profil de Heath MacDonald
Lib. (PE)
Voir le profil de Heath MacDonald
2022-03-22 14:01
Madame la Présidente, c'est un honneur pour moi de prendre la parole pour rendre hommage à l'école primaire Eliot River et à ses initiatives en matière d'environnement et de lutte contre les changements climatiques. L'école, qui est fréquentée par 470 élèves, a récemment remporté un concours national organisé par Earth Rangers, un organisme de conservation. Elle a amassé plus de 3 000 kilogrammes de piles usagées afin de les recycler correctement.
L'école primaire Eliot River, soucieuse de l'environnement, a proposé à ses élèves de participer au défi Collecte de sacs en plastique en recueillant plus de 300 000 sacs en plastique à usage unique. L'école a réinvesti le prix en argent et les retombées d'un programme scolaire de recyclage quotidien pour aider à financer des initiatives comme l'installation de panneaux solaires sur son toit et de bornes de recharge pour les véhicules électriques et l'aménagement de jardins.
Nous pourrions tous tirer des leçons de ces élèves du primaire, de leurs enseignants et des administrateurs de cette école. Le personnel et les enseignants, comme Darren Ford, se consacrent à l'éducation des enfants et de leurs familles par l'intermédiaire d'initiatives durables à l'école. Notre avenir est important pour eux. Par conséquent, leur avenir devrait être tout aussi important pour nous, en tant que décideurs.
Voir le profil de Robert Morrissey
Lib. (PE)
Monsieur le Président, c'est avec des sentiments partagés que je participe au débat. Je me sens ainsi, car bon nombre des électeurs de ma circonscription ont communiqué avec moi au sujet de la situation troublante ayant cours dans la capitale nationale. D'aussi loin que l'Île‑du‑Prince‑Édouard, ils s'inquiétaient pour les personnes vivant ici, à Ottawa. Ils étaient également préoccupés par le ton du dialogue. Ces électeurs m'ont demandé pourquoi les gouvernements, au pluriel, laissaient la situation aller, pourquoi ils ne prenaient pas de mesure.
En prenant la parole aujourd'hui et en écoutant beaucoup d'interventions, j'observe que la discussion tourne autour des manifestations. Je participe à la vie publique depuis longtemps. J'ai été la cible de nombreuses protestations. Je suis convaincu, monsieur le Président, que vous en avez vu quelques-unes à titre de politicien provincial. Ne minimisons pas les événements survenus ici dans les rues d'Ottawa en disant qu'il s'agit d'une manifestation, un type d'événement auquel ont fait face tous les politiciens et les parlementaires au fil des ans. La population a le droit de manifester. Elle a le droit de tenir des manifestations pacifiques. Comme je l'ai indiqué, j'ai été la cible de nombreuses d'entre elles. Je respecte pleinement le droit des citoyens de protester et d'exprimer leur mécontentement à l'égard des actions du gouvernement en tout temps. Toutefois, il faut le faire de manière pacifique, dans le respect.
Disons-le clairement. Ce dont nous avons été témoins ici à Ottawa n'est pas une manifestation. Appelons les choses par leur nom: il s'agit d'une occupation illégale qui visait à intimider la population et les parlementaires.
Quiconque veut prendre le temps de s'informer et d'en apprendre plus sur les objectifs des dirigeants de ce groupe devrait aussi prendre le temps de s'inquiéter et de réfléchir. C'est ce qu'il a été si décourageant de constater dans cette affaire au cours des trois dernières semaines. Ce qu'on a fait passer pour une manifestation de camionneurs a été détourné par des individus qui ont d'autres motivations. Tout le monde peut voir cela. Aucun gouvernement ou parlementaire ne peut tolérer cela. Aucun individu ou groupe d'individus n'a le droit de bafouer de façon aussi flagrante les droits d'autres individus, comme nous l'avons vu ici à Ottawa au cours des dernières semaines.
Le gouvernement doit absolument protéger les droits de tous, mais il est tout simplement inacceptable de participer à une occupation illégale en scandant « liberté », tout en affichant un mépris aussi flagrant pour la liberté, l'équilibre mental et le bien-être de nos concitoyens. Nous n'avons qu'à regarder les entrevues réalisées avec des résidents d'Ottawa. Des personnes handicapées ont été traumatisées et forcées de rester à la maison. Elles ont peur de sortir. Ce n'est pas le type de manifestation pacifique que notre pays encourage et soutient. C'est, comme nous l'avons appelée, une manifestation illégale. Nous ne pouvons pas minimiser l'importance de la différence entre les manifestations qui ont eu lieu dans notre pays et celles qui avaient pour but de renverser un gouvernement. Toute personne qui le souhaite peut prendre le temps d'examiner les objectifs des organisateurs de ce groupe, leurs activités et les personnes qui les appuient et leur procure un financement. Tous les parlementaires devraient s'inquiéter.
Le gouvernement a pris les mesures nécessaires pour reprendre le contrôle de cette occupation illégale. Je tiens à saluer et à féliciter les policiers et policières qui font respecter les lois de ce pays. Nous assistons au démantèlement d'une occupation illégale par une force policière professionnelle dans un pays démocratique. Voilà ce qui se passe dans les rues d'Ottawa aujourd'hui: des policiers professionnels assurant la primauté du droit dans un pays démocratique. Voilà pourquoi nous élisons un Parlement et un gouvernement. C'est pour conférer les pouvoirs et les outils juridiques nécessaires afin de veiller à ce que quelques individus clamant venir protéger leurs libertés ne briment pas les droits de qui que ce soit.
Ce débat se poursuivra pendant quelques jours et il est intéressant d'entendre les divers points de vue. Je suis ici depuis trois semaines et j'ai observé le déroulement des événements. J'ai même été témoin de certains gestes de haine. Alors que je marchais avec mon adjoint parlementaire, un manifestant lui a dit de retourner d'où il venait parce qu'il a la peau brune. Le ton employé était très raciste et malveillant. Mon adjoint a les mêmes droits que moi parce qu'il est Canadien. Nous devons veiller à ce que le Parlement ne succombe pas à la haine dont font preuve certains individus. Nous ne pouvons pas en devenir les champions. On ne peut la légitimer, même par association.
Voilà pourquoi je prends la parole aujourd'hui. Les personnes d'Egmont, que je représente, forment une communauté caractérisée par le respect et le soutien mutuel. C'est une population fière de son pays et qui appuie l'unité nationale.
Toutefois le comportement d'un parti en particulier me perturbe depuis quelques semaines. Il était intéressant d'observer l'absence de leadership à la fois du Parti conservateur et de sa cheffe intérimaire, qui se sont ralliés à l'aspirant à la direction du parti, un député qui a tenté de légitimer cette manifestation illégale en s'y associant. Il était perturbant de voir l'absence de leadership du Parti conservateur, de même que de la cheffe actuelle et de l'aspirant à la direction du parti, qui ont tenté, par association, de légitimer cette occupation illégale.
En tant que parlementaire, je vais toujours me ranger du côté de la primauté du droit. Je vais toujours appuyer les mesures législatives qui protègent les droits de la personne et empêchent quiconque de revendiquer son droit à participer à une occupation illégale au détriment des droits d'autrui.
Voir le profil de Robert Morrissey
Lib. (PE)
Monsieur le Président, j'ai été très clair. Je parlais des dirigeants de ces manifestations illégales et non de l'ensemble de ceux qui manifestent dans les rues.
Si j'ai voté contre la motion du Parti conservateur — et je vais utiliser un terme qui n'est peut-être pas parlementaire —, c'est parce qu'elle est hypocrite. Elle l'est parce que la majorité des mesures sanitaires obligatoires ont été instaurées par les gouvernements provinciaux.
Je tiens à préciser que je suis favorable aux mesures sanitaires obligatoires et aux diverses mesures qui ont été prises par le gouvernement de l'Île‑du‑Prince‑Édouard, sous la gouverne du premier ministre King. Je n'ai pas eu accès aux conseils que les autorités de la santé publique lui ont donnés, mais je tiens pour acquis qu'il a suivi ceux-ci dans le meilleur intérêt des habitants de l'Île-du-Prince-Édouard.
Voilà pourquoi c'est en travaillant avec les gouvernements provinciaux que les mesures sanitaires obligatoires pourront être levées.
Résultats : 1 - 15 de 37 | Page : 1 de 3

1
2
3
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes