Hansard
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 15 de 694
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Monsieur le Président, les barrages illégaux dans nos villes et nos ports représentaient une menace pour les emplois canadiens, pour les échanges commerciaux et pour notre régime démocratique. Les services de police nous ont dit qu'ils avaient besoin d'outils supplémentaires pour démanteler les barrages. Comme l'a dit le surintendant en chef de la Police provinciale de l'Ontario Carson Pardy à la réunion de comité hier:
La Loi sur les mesures d'urgence [a fourni aux policiers] des outils supplémentaires efficaces et nécessaires pour aider à protéger les infrastructures essentielles et assurer la livraison continue et sécuritaire des biens et des services essentiels, tout en maintenant — ou dans le cas d'Ottawa, en rétablissant — la paix, l'ordre et la sécurité publique.
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Monsieur le Président, en février, quand les barrages et les occupations ont perturbé notre économie, nui aux travailleurs et menacé la sécurité publique, nous avons invoqué la Loi sur les mesures d’urgence pour y mettre fin. Nous avons maintenant annoncé la création de la Commission sur l’état d’urgence: une enquête publique indépendante visant à examiner les circonstances qui ont mené le gouvernement à déclarer l’état d’urgence et les mesures prises en réponse à cette situation, comme l'exige la Loi.
Je sais que la cheffe intérimaire du Parti conservateur, ainsi que les députés de ce parti, ne veulent peut-être pas que la lumière soit faite sur ces événements, étant donné qu'ils ont appuyé les barrages, mais les Canadiens désirent connaître la vérité.
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Monsieur le Président, même si les conservateurs souhaitent ardemment ignorer la COVID‑19, cette maladie circule encore et toujours. Les Canadiens doivent continuer à s'appuyer sur les données scientifiques les plus fiables afin de protéger la population.
Concernant la situation dans les aéroports, le gouvernement a déjà pris des mesures pour réduire les temps d'attente. Nous avons mis sur pied des groupes de travail avec les organismes concernés pour définir où se trouvent les goulots d'étranglement et y remédier, et nous avons embauché 400 préposés au contrôle supplémentaires. L'Agence des services frontaliers du Canada a aussi installé 25 bornes en plus à l'aéroport Pearson pour améliorer la fluidité, en plus d'augmenter le nombre d'heures supplémentaires pour les agents.
Malheureusement pour les conservateurs, nous continuerons à écouter les scientifiques et à protéger les Canadiens.
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Monsieur le Président, tous les Canadiens en ont marre de la COVID. Tous s'entendent là-dessus. Toutefois, les vœux pieux et les œillères ne la feront pas disparaître. Au cours des derniers mois, on a enregistré plus de décès attribuables à la COVID qu'à toute autre période au début de la pandémie. Nous continuerons de faire le travail pour lequel les Canadiens nous ont élus il y a à peine six mois et nous ferons tout le nécessaire pour protéger les Canadiens.
Je sais que les conservateurs ne se sont pas montrés catégoriques à l'égard de la nécessité des vaccins. Ils hésitent et ils appuient les détracteurs de la vaccination. Nous demeurerons déterminés à protéger les Canadiens.
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Monsieur le Président, dès le début de la pandémie, nous avons promis aux Canadiens que nous serions là pour eux, et cela inclut particulièrement les jeunes Canadiens. Nous avons investi dans des mesures d'aide qui ciblent le genre de petites entreprises où travaillent les jeunes, nous avons réduit le coût des droits de scolarité et nous avons offert de l'aide pour les prêts étudiants. Nous avons continué d'investir pour faire grandir le programme Emplois d'été Canada afin que les jeunes passent au travers de la pandémie. Nous avons toujours été là pour les jeunes et, à chaque occasion qu'ils ont eue, les conservateurs nous ont critiqués parce que nous faisions tout en notre pouvoir pour aider les jeunes. Les conservateurs nous ont critiqués parce que nous avons simplement aidé les jeunes. Nous allons continuer d'être là pour tous les Canadiens.
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Monsieur le Président, mon Dieu que le gouvernement libéral à Ottawa doit bien répondre aux attentes des Québécois si la seule chose dont le chef du Bloc québécois arrive à se plaindre est encore la monarchie et la prière à la Chambre des communes.
Nous sommes en train de créer plus de places en garderie pour les familles québécoises. Nous sommes en train d'investir pour aider les petites entreprises. Nous sommes en train de travailler à accroître l'immigration pour contrer la pénurie de main-d'œuvre. Nous sommes là pour répondre aux attentes des Québécois et de tous les Canadiens. Le chef du Bloc québécois doit creuser profondément pour chercher de la chicane.
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Monsieur le Président, pour être sérieux un peu, je suis content de dire que, au Canada, nous avons une des démocraties les plus fortes, les plus stables au monde. Nous voyons à quel point la démocratie est littéralement attaquée en Ukraine et ailleurs dans le monde par la polarisation, la toxicité et un recul des valeurs et des principes démocratiques dans bien des coins de notre planète.
Le Canada peut être fier, car nous avons un système qui dure depuis très longtemps. Nous pouvons nous concentrer sur les grands enjeux qui préoccupent les Canadiens et non sur notre propre stabilité. Je pense que c'est une bonne chose.
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Monsieur le Président, nous sommes résolus à éliminer progressivement les subventions aux combustibles fossiles au cours des deux prochaines années et nous avons déjà supprimé huit mesures d'allégement fiscal dont bénéficiait ce secteur. Nous avons récemment présenté notre plan de réduction des émissions qui vise à réduire les émissions de manière systématique et qui guidera notre approche en matière de plafonnement et de réduction des émissions provenant du secteur pétrolier et gazier.
Nous prenons des mesures concrètes pour lutter contre les changements climatiques. En effet, nous engageons plus de 100 milliards de dollars dans la lutte contre les changements climatiques et nous veillons à ce qu'il ne soit plus possible de polluer gratuitement où que ce soit au pays. Nous allons continuer à aller de l'avant, et je compte sur l'appui du chef néo‑démocrate pour y parvenir.
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Monsieur le Président, je sais que les Canadiens d'un bout à l'autre du pays font face à des difficultés à cause de la hausse du coût de la vie. Nous allons continuer d'être là pour eux pour les soutenir.
Au sujet du financement public du secteur des combustibles fossiles, nous sommes en train d'éliminer progressivement ces subventions. Rien ne va nous détourner de notre but d'offrir aux Canadiens de l'air pur et une économie solide.
Exportation et développement Canada partage cet objectif et cesse d'octroyer des prêts au secteur des combustibles fossiles pour devenir le plus grand financier des technologies propres au Canada. En fait, le Canada a annoncé son intention de cesser toute nouvelle aide publique directe au secteur international des combustibles fossiles non exploités.
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Monsieur le Président, le projet de loi du gouvernement qui vise à réformer la justice pénale tourne la page sur les politiques conservatrices, qui ont échoué. Les conservateurs prétendent réprimer la criminalité, mais en fait, ils répriment surtout les Canadiens noirs et les Autochtones.
En fait, les collectivités canadiennes doivent pouvoir compter sur un système de justice qui châtie les criminels. Nous n'avons pas besoin d'un système qui cible...
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Monsieur le Président, le projet de loi du gouvernement qui vise à réformer la justice pénale tourne la page sur les politiques conservatrices, qui ont échoué. Les conservateurs prétendent réprimer la criminalité, mais en fait, ils répriment surtout les Canadiens noirs et les Canadiens autochtones.
Nous devons pouvoir compter sur un système qui ne cible pas les gens à cause d'une discrimination systémique ou qui n'envoie pas les toxicomanes en prison. Ce projet de loi est un autre pas vers la création d'un système équitable et efficace qui protège les Canadiens.
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Monsieur le Président, soyons parfaitement clairs pour éviter la désinformation de la part des conservateurs. Le projet de loi n'empêche pas les policiers de porter des accusations d'infractions liées aux armes à feu et il n'empêche pas les procureurs d'essayer d'obtenir des verdicts de culpabilité. Au lieu de cela, le projet de loi garantit que les criminels s'exposent à de lourdes peines, tout en remédiant à la surreprésentation des Canadiens noirs et des Autochtones dans le système de justice criminelle. Il s'agit d'une approche responsable visant à assurer la sécurité des collectivités.
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Monsieur le Président, il faudrait que les conservateurs en finissent avec la désinformation.
Cette mesure législative n'empêche pas les policiers de porter des accusations ni les procureurs de chercher à obtenir des condamnations. Ce qu'elle fait, c'est de veiller à ce que les criminels soient punis sévèrement, tout en diminuant la surreprésentation des Canadiens noirs et autochtones dans le système de justice pénale.
C'est l'approche responsable pour assurer la sécurité des communautés, contrairement à l'approche des conservateurs qui a échoué dans les années passées.
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Monsieur le Président, notre projet de loi pour réformer la justice pénale met fin aux politiques ratées du Parti conservateur, qui prétendait lutter durement contre la criminalité, mais qui ne faisait au fond que cibler les Canadiens noirs et les peuples autochtones.
Ce dont nos communautés ont besoin, c'est d'un système de justice qui punit les criminels. Ce dont nous n'avons pas besoin, c'est d'un système qui vise les personnes racisées en raison d'une discrimination systémique.
Cette loi est un autre pas vers la création d'un système juste et efficace qui assurera la sécurité de tous les Canadiens.
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Monsieur le Président, il est essentiel de cibler l'approvisionnement en armes à feu et les causes profondes de la violence pour mettre fin à la violence liée aux armes à feu et aux gangs, alors nous agissons en investissant 250 millions de dollars directement dans les collectivités afin de prévenir la violence. Nous interdisons les armes d'assaut de style militaire et nous créons un groupe de travail avec les États‑Unis pour mettre fin à la contrebande.
Nous savons qu'il y a encore beaucoup à faire, car chaque vie perdue en raison de la violence liée aux armes à feu en est une de trop. Je me joins aux collectivités, aux experts et aux militants pour dire: « Ne vous inquiétez pas, conservateurs. Nous nous engageons à faire encore plus en matière de contrôle des armes à feu. »
Résultats : 1 - 15 de 694 | Page : 1 de 47

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes