Comité
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 15 de 2751
Voir le profil de Elizabeth May
PV (BC)
Merci beaucoup, monsieur Naqvi, et merci, madame la présidente.
Ma question s'adresse au directeur du SCRS, M. Vigneault.
La clé permettant d'invoquer la Loi sur les mesures d'urgence est de respecter la définition de menaces à la sécurité du Canada en vertu de la Loi sur le Service canadien du renseignement de sécurité, et cette loi est celle qui régit le SCRS. Je pense que vous êtes la personne qui connaît le mieux cette question aujourd'hui.
Je me demande si vous savez — et si vous ne le savez pas, est‑il possible de le découvrir... non pas les détails, car ils pourraient encore être considérés comme secrets — combien de fois, dans ses activités d'application de la loi, le SCRS s'est‑il trouvé face à une situation ou à un événement qui correspondait à la définition d'une menace à la sécurité du Canada?
Voir le profil de Elizabeth May
PV (BC)
Vous avez peut-être mal compris ma question. Je sais qu'il ne me reste pas beaucoup de temps.
Dans d'autres cas, historiquement, combien de fois le SCRS aurait‑il constaté une menace à la sécurité du Canada?
Voir le profil de Elizabeth May
PV (BC)
Merci.
Je ne vais pas poursuivre, madame la présidente, parce que je sais qu'il ne me reste probablement plus de temps, mais si c'est tous les jours, alors c'est des milliers de fois que la menace à la sécurité...
Voir le profil de Mike Morrice
PV (ON)
Merci, madame la présidente.
Je remercie tous les membres du Comité de leur accueil chaleureux.
J'aimerais donner suite à la question que Mme Lambropoulos a posée à Cee Strauss.
Serait‑ce possible de nous faire part plus en détail de vos inquiétudes quant aux personnes à faible revenu et aux appareils de surveillance électronique? Plus précisément, si vous recommandez de complètement supprimer cette partie du projet de loi, recommanderiez-vous un autre amendement pour l'améliorer?
Voir le profil de Mike Morrice
PV (ON)
Merci, monsieur Simard.
J'aimerais poser quelques questions à M. McTeague.
Tout à l'heure, vous nous avez mis en garde contre la tendance à aller trop vite parce que c'est la mode. J'ai l'impression que nous devons agir rapidement parce que les climatologues nous disent que c'est ce que nous devons faire pour notre survie en tant qu'espèce. Cependant, j'ai mieux compris votre commentaire lorsque j'ai pris connaissance d'une lettre que vous avez écrite sur votre blogue dans laquelle vous dites que le dernier rapport du GIEC tient d'un alarmisme contre les combustibles fossiles et que vous craignez la rhétorique, la bureaucratie verte et les programmes sans intérêt.
Dans le plus récent budget, le gouvernement a attribué 7,1 milliards de dollars d'ici à 2030 à la capture et au stockage du carbone. La représentante d'Iron and Earth nous a dit qu'une partie de son plan en quatre points consiste à s'assurer que les travailleurs acquièrent de nouvelles compétences. Ils ont proposé 10 milliards de dollars pour affecter les fonds à la formation des travailleurs.
Ne seriez-vous pas en faveur d'une réaffectation des fonds destinés à la capture du carbone au profit de la formation des travailleurs?
Voir le profil de Mike Morrice
PV (ON)
Merci, madame Vandenbeld.
Permettez-moi de commencer par souligner la teneur différente de la conversation de cet après-midi, le nombre de femmes présentes dans la salle et l'incidence de la présence d'un plus grand nombre de politiciennes sur la qualité de nos conversations politiques.
Ma question vous est destinée, madame Damoff.
Vous travaillez dans ce domaine depuis un bon nombre d'années. Aimeriez-vous nous en dire davantage sur ce qui vous a d'abord attirée vers cette importante mesure législative?
Voir le profil de Mike Morrice
PV (ON)
De même, je vous remercie, docteure Kagan‑Viater, de votre militantisme, de la conversation que nous avons eue et de votre dialogue avec des organisations des quatre coins du pays, dont les Women's Crisis Services of Waterloo Region. Je sais à quel point elles se réjouissent de la présentation de cette mesure législative.
Madame Dhillon, je vous remercie également de votre militantisme et de votre leadership.
Voir le profil de Elizabeth May
PV (BC)
Merci beaucoup, monsieur Hanley, de m'avoir cédé un peu de votre temps.
Avec deux minutes et demie, je vais essayer de poser deux questions à deux témoins différents, alors croisons-nous les doigts.
Tout d'abord, madame Moran, les preuves et les recommandations que vous nous avez présentées, en vous appuyant sur votre expérience à la Maison Blanche, comprenaient la suggestion que nous examinions ce que nous pourrions faire de mieux à propos de notre littéral océanique le plus négligé et de l'océan dans l'Arctique. M. Robert a aussi mentionné que les lacunes en matière de données pour les pêcheries de l'Arctique sont assez importantes.
Brièvement, pourriez-vous nous donner un peu plus de détail sur ce que le gouvernement fédéral devrait faire en ce qui concerne l'Arctique, à votre avis?
Voir le profil de Elizabeth May
PV (BC)
Merci.
Mesdames et messieurs, j'ai eu la chance de visiter fréquemment Ocean Networks Canada et c'est hallucinant de voir ce que leur équipement peut faire en matière de détection au fond de l'océan.
Ma question pour M. Mordecai porte sur son commentaire selon lequel un problème de conflit d'intérêts supprime la science au MPO, surtout en ce qui concerne l'orthoréovirus pisciaire et le pou de mer. Nous avons aussi entendu des preuves de suppression de la science concernant la truite arc‑en‑ciel anadrome du Fraser intérieur.
Monsieur Mordecai, vous n'êtes peut-être pas en mesure de faire des hypothèses sur ce sujet, mais que diable, quelle serait la nature du conflit d'intérêts au sein du Ministère qui est censé protéger nos pêches et notre littoral et qui finit par opter pour un processus de fabrication de preuves fondées sur des décisions au lieu de ce que nous voulons, un processus décisionnel fondé sur les preuves?
Voir le profil de Elizabeth May
PV (BC)
Mon temps est écoulé. Je vous remercie, monsieur le président.
Voir le profil de Mike Morrice
PV (ON)
Merci, madame Gill.
J'espère avoir le temps de poser deux questions.
Ma première s'adresse à la ministre Green.
J'espère que tous les parlementaires s'engagent à donner suite aux appels à l'action de la Commission de vérité et réconciliation du Canada.
Madame la ministre Green, vous avez parlé de l'appel à l'action 20 en particulier. Avez-vous d'autres recommandations à présenter au Comité sur les SSNA pour que nous donnions suite à l'appel à l'action 20?
Voir le profil de Mike Morrice
PV (ON)
Merci, madame la ministre.
Lors de la dernière séance du Comité, le vice-chef Pratt de l'APN a exprimé l'avis... Il a dit que les Premières Nations peuvent percevoir les SSNA comme une entité bureaucratique et intimidante. Il s'est ensuite inquiété du fait que la « compression des coûts » l'emporte sur le souci d'offrir des « prestations médicales adéquates dans les meilleurs délais ».
L'un ou l'autre des ministres serait‑il disposé à nous faire part de son point de vue sur des recommandations susceptibles de répondre aux préoccupations du vice-chef Pratt?
Voir le profil de Mike Morrice
PV (ON)
La ministre McPhee?
Voir le profil de Mike Morrice
PV (ON)
Merci encore, madame Gill.
Merci à tous les témoins de leur présence parmi nous cet après-midi. J'ai été particulièrement frappé par vos commentaires, docteur Makokis, notamment au sujet des limites et des lacunes de la structure de notre comité et du fait que je ne peux vous parler qu'en anglais.
S'il y a quelque chose que vous n'avez pas encore eu l'occasion de dire au Comité, je voudrais simplement vous donner le temps de le faire maintenant.
Voir le profil de Elizabeth May
PV (BC)
Combien de temps reste‑t‑il, monsieur le président?
Résultats : 1 - 15 de 2751 | Page : 1 de 184

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Afficher les deux langues
Préciser votre recherche
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes