Interventions en comité
 
 
 
Fil RSS basé sur les critères de recherche Exporter les résultats de recherche - CSV (texte brut) Exporter les résultats de recherche - XML
Ajouter un critère de recherche
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
Merci, monsieur le président.
Bonjour à toutes et à tous.
Monsieur Palecek, vous êtes le président national du Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes, n'est-ce pas?
Je suis enchanté de vous rencontrer. Nous avons rencontré un très grand nombre de vos membres pendant nos déplacements, soit lors des 22 audiences publiques que nous avons tenues dans l'ensemble du pays. Vos membres nous ont dit à maintes reprises — et je crois que vous avez aussi exprimé votre opinion à ce sujet — qu'ils ne faisaient pas du tout confiance au rapport du groupe de travail et qu'ils le considéraient, à maints égards, comme étant basé sur des faits erronés. Je suis heureux de vous rencontrer. Vous pourrez ainsi infirmer ou confirmer ces propos.
Vos membres ont souligné plus d'une fois que le rapport du groupe de travail était fondé sur des chiffres comptables de la firme Ernst & Young, qui s'était elle-même basée sur ceux du Conference Board. Or lundi dernier, j'ai demandé à un représentant de Ernst & Young, lors de sa comparution devant notre comité, si les chiffres de sa firme étaient basés sur ceux du Conference Board. Il m'a répondu que ce n'était absolument pas le cas. Je ne comprends donc pas pourquoi vos membres formulent sans cesse cette critique alors qu'elle n'est pas avérée.
Qu'avez-vous à dire à ce sujet?
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
Monsieur Palecek, vos membres ont dit qu'il était erroné de parler d'un déficit de 700 millions de dollars, car Ernst & Young a fondé son étude comptable sur les conclusions du Conference Board. C'est ce que tous vos membres à l'échelle canadienne ont dit. Ernst & Young nous a toutefois confirmé ici, lundi dernier, que leurs chiffres ne sont pas fondés sur les conclusions du Conference Board.
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
D'accord. C'est intéressant.
À propos du plan en cinq points, y a-t-il quelque chose avec lequel vous êtes d'accord dans ce plan? Avez-vous proposé un autre plan?
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
D'accord, mais lorsque le plan en cinq points a été publié, avez-vous de votre côté proposé une autre voie à suivre? Avez-vous publié un document officiel accompagné d'un plan? Cela aurait peut-être été une bonne chose.
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
Finalement, monsieur, j'aimerais que vous nous parliez de tous les efforts que votre groupe et vos membres avez déployés au cours des dernières années. Qu'étiez-vous prêts à faire ou à changer afin d'aider Postes Canada à entrer dans le 21e siècle, avec tout ce que cela comporte sur le plan de la prestation de services et ainsi de suite?
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
Quels ont été les changements concrets apportés à vos conditions de travail au cours des dernières années?
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
J'ai l'impression que, souvent, votre organisation syndicale ne reconnaît pas les difficultés financières que vit Postes Canada depuis quelques années. Cependant, au cours des dernières années, vous avez accepté de nouvelles ententes collectives. Celles-ci constituent en quelque sorte une reconnaissance de la situation précaire de Postes Canada.
Comment expliquez-vous que, d'un côté, vous ne reconnaissez pas ces difficultés financières, mais que de l'autre, vous avez accepté des modifications à la convention collective? Est-ce parce que cela vous a été imposé? Je ne sais pas si vous comprenez ce que je veux dire à ce sujet.
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
Merci, monsieur le président.
Madame Bertrand, je n'étais pas là la première fois où vous êtes venus témoigner devant le Comité. Je suis donc très heureux de vous rencontrer.
Ma première question porte sur le congé de solvabilité qui a été alloué par le précédent gouvernement. La situation financière de Postes Canada est précaire. Étant donné que notre rapport va peut-être être rendu public en novembre, cela ne donnera pas suffisamment de temps selon moi à Postes Canada pour recevoir nos recommandations et appliquer des changements qui feront en sorte que sa situation se rétablira d'ici 2017.
Selon vous, le gouvernement n'aura-t-il d'autre choix que de prolonger ce congé de solvabilité?
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
D'accord.
Nous avons abordé bien souvent la question du moratoire sur la fermeture des bureaux de poste en région rurale. Je pense que cela s'applique aussi aux bureaux de poste dans les banlieues. Nous avons aussi souvent entendu la perception selon laquelle la fin de ce moratoire mènerait inévitablement à l'effritement de l'infrastructure pancanadienne de Postes Canada.
Selon vous, ce moratoire est-il essentiel au maintien de la structure pancanadienne de Postes Canada? Devrait-on peut-être revoir ce moratoire?
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
Mon collègue et moi considérons que les bureaux de poste dans les régions rurales sont très importants. En mettant fin au moratoire, on pourrait sauver les bureaux de poste dans les régions rurales et fermer les bureaux de poste dans les banlieues où il y a beaucoup de franchises. Pour nous, c'est vraiment ce qu'il faudrait faire.
Nous sommes un peu préoccupés par ce qu'on a entendu, c'est-à-dire qu'en mettant fin au moratoire, il y aura un effritement des infrastructures pancanadiennes.
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
Dans une étude, le Conference Board prédit un déficit de 1 milliard de dollars et, trois ans plus tard, Ernst & Young en prédit un de 700 millions de dollars. Cette diminution est-elle attribuable au Plan d'action en cinq points de Postes Canada, à une conjoncture différente ou à une comptabilité différente? Le déficit est inférieur de 300 millions de dollars. Je me pose la question suivante. Est-ce que cela veut dire que le Plan d'action en cinq points a fonctionné?
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
Merci, monsieur le président.
Je remercie les témoins d'être avec nous cet après-midi. C'est très apprécié.
Monsieur Chopra, voici ma première question pour vous. Est-ce que Postes Canada est un symbole d'unité nationale pour le pays?
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
D'accord, merci.
J'allais oublier; je veux rectifier un fait pour les membres de ce comité. Le gouvernement conservateur n'a jamais donné le mandat de démanteler Postes Canada. Je ne suis vraiment pas d'accord avec ma collègue.
Voici ma deuxième question pour vous, monsieur Chopra. Je vous la pose vraiment en tout respect. En fait, c'est même à votre propre bénéfice que je vais poser cette question afin que vous puissiez vous défendre à ce comité.
Tout au long de nos déplacements, j'ai entendu à maintes reprises que vous aviez des intentions cachées. Les syndicats de Postes Canada vous ont beaucoup taxé d'être à la poursuite d'un objectif idéologique, c'est-à-dire celui de mener à une certaine privatisation de Postes Canada.
J'aimerais savoir ce que vous avez à dire par rapport à cette affirmation entendue à maintes reprises. Je vous donne la possibilité, ici, à ce comité, de vous exprimer sur cela, monsieur.
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
Nous sommes maintenant trois ans après la mise en application du plan en cinq points sur le terrain. Vous avez pu constater la réaction des Canadiens en général ainsi que celle de certains groupes d'intérêt et des partis politiques.
Aujourd'hui, le 2 novembre 2016, si c'était à refaire, referiez-vous le plan en cinq points de la même façon? Enlèveriez-vous ou ajouteriez-vous quelque chose à ce plan?
Résultats : 1 - 15 de 174 | Page : 1 de 12

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|