Hansard
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 15 de 27697
Voir le profil de Adam van Koeverden
Lib. (ON)
Monsieur le Président, j’aimerais parler du rôle du Canada en tant que leader de l’inclusion des personnes handicapées.
Depuis 2015, nous avons pris des mesures sans précédent afin de bâtir un Canada inclusif pour les personnes en situation de handicap.
Dans le budget de 2021, nous avons appliquer la stratégie du « rien ne doit se faire sans nous », et nous avons investi dans les communautés accessibles, la formation et la création d’emplois, les étudiants en situation de handicap et les services de garde d’enfants inclusifs. Nous avons bien progressé, mais il reste beaucoup à faire. Dans les mois à venir, nous présenterons à nouveau le projet de loi sur la Loi sur la prestation canadienne pour les personnes handicapées pour aider les Canadiens en situation de handicap à faible revenu, et nous mettrons en œuvre le plan d’action pour l’inclusion des personnes handicapées. Tout le monde devrait être en mesure de participer pleinement à la société, car cela rend nos communautés et notre économie plus fortes, et bien évidemment, parce que c’est ce qu’il convient de faire.
Je tiens à saluer tout particulièrement mes amis de l’association The Special Friends Network, du centre Bob Rumball, du Lunchbox Café, de l’organisme Community Living North Halton, ainsi que les personnes handicapées et celles ayant des capacités différentes, ceux qui les soutiennent et, en particulier, leurs amis et ceux qui prennent soin d’eux.
Comme c’est la dernière fois que je prendrai la parole à la Chambre cette année, je vous souhaite, monsieur le Président, ainsi qu’à tout le monde à la Chambre, à mes amis et à mes voisins, de joyeuses Fêtes, un joyeux Noël et une bonne année.
Voir le profil de Blaine Calkins
PCC (AB)
Monsieur le Président, le coût des choses essentielles est à la hausse et, en raison du gouvernement libéral, on peut s'attendre à ce que la situation s'aggrave. Effectivement, le gouvernement a intensifié la demande en injectant de l'argent dans l'économie et s'apprête maintenant à réduire l'offre en exigeant que les camionneurs fournissent une preuve de vaccination.
Le Canada connaît déjà une pénurie de camionneurs. L'Alliance canadienne du camionnage s'attend à être à court de 18 000 camionneurs d'ici le mois de mars, et de 55 000 camionneurs d'ici 2023. Or, le seul plan d'intervention du gouvernement consiste à réduire la main-d'œuvre en imposant une ordonnance de vaccination fédérale. Cela éliminera des emplois et fera augmenter les prix dans tous les secteurs, depuis l'agriculture jusqu'à l'énergie, uniquement dans le but de punir les gens qu'il y a à peine quelques mois, nous appelions des héros.
L'absence d'accommodement raisonnable prouve clairement que cela relève de la coercition et non de la santé publique. Les libéraux sont sur le point d'engendrer une perturbation catastrophique des chaînes d'approvisionnement. Au lieu de mener la vie dure aux gens qui ne peuvent pas ou ne veulent pas se faire vacciner, les libéraux devraient offrir des accommodements raisonnables pour remettre l'économie sur pied, juguler l'inflation et rendre la vie plus abordable pour les Canadiens.
Voir le profil de Jenica Atwin
Lib. (NB)
Voir le profil de Jenica Atwin
2021-12-16 14:03
Monsieur le Président, depuis deux ans, des jeunes de partout au Canada sont aux prises avec une augmentation croissante des taux de détresse psychologique. J'ai été informée directement de ces préoccupations par des gens de ma circonscription, Fredericton.
Je pense à tous les étudiants que j'ai rencontrés qui géraient les difficultés de l'apprentissage en ligne tout en étant isolés de leurs amis et en subissant un stress financier. Les jeunes Canadiens ont également été des travailleurs essentiels de première ligne dans la lutte contre la pandémie, que ce soit en remplissant les étagères des épiceries ou en travaillant dans des cliniques de vaccination. Ils sont intervenus et ont mis leur propre santé en danger tout en essayant d'apprendre et de bâtir notre avenir collectif. Je sais que cela n'a pas été facile.
Le message que je leur adresse aujourd'hui en est un d'acceptation, d'appréciation et d'espoir. Je tiens à dire aux jeunes que nous sommes conscients de leurs difficultés et que nous les soutenons. Le gouvernement fait des investissements sans précédent pour améliorer l'accès aux services de santé mentale, notamment en élargissant l'accès aux services sur les campus collégiaux et universitaires, mais il reste encore beaucoup de travail à faire.
J'invite les députés de tous les partis à travailler ensemble pour assurer aux jeunes de tout le Canada l'accès à des soins de santé mentale abordables, opportuns et adaptés à la culture. Nos jeunes ne méritent rien de moins.
Voir le profil de Julie Vignola
BQ (QC)
Monsieur le Président, en 1880, le journal L'Électeur fut fondé. Wilfrid Laurier y écrivait souvent. L'un de ses articles a même valu au journal d'être frappé d'interdit par cinq évêques, parce qu'il prônait l'étude des langues vivantes et de la méthode scientifique.
C'est cet interdit qui a fait naître le journal Le Soleil, en décembre 1896. Le Soleil fête ses 125 ans cette année. Ce sont 125 années de journalisme critique traversant des mers calmes, autant que des mers de tempête, et réussissant à éviter les écueils que le temps plaçait sur son chemin et sur celui de ses travailleurs. Ce sont 125 années à rayonner et à informer la population.
Aujourd'hui, Le Soleil est une coopérative détenue par ses propres travailleurs. Il est publié sur papier et en ligne, avec des articles de fond aux sujets variés et toujours intéressants.
Je félicite les artisans de l'information du journal Le Soleil de leur travail, et je souhaite une longue vie au journal Le Soleil.
Voir le profil de Sherry Romanado
Lib. (QC)
Monsieur le Président, pour bon nombre d'entre nous, le temps des Fêtes est un moment de joie et de célébration, une occasion de renouer avec notre famille et nos amis. Toutefois, pour certains, c'est une période qui peut être bien difficile, et nous savons que ce sera encore plus vrai cette année.
Les citoyens de Longueuil—Charles‑LeMoyne ont une longue tradition, celle de donner généreusement aux nombreux groupes locaux qui organisent des collectes de dons dans notre communauté, afin de rendre les Fêtes plus heureuses pour les personnes et les familles qui sont dans le besoin.
Je les remercie et je les encourage à poursuivre la tradition encore cette année. La pandémie a été difficile pour nous tous, mais elle l'a été doublement pour ceux qui sont seuls, qui ont perdu un proche, ou qui peuvent avoir de la difficulté à joindre les deux bouts.
Ensemble, faisons en sorte que tous puissent vivre un meilleur temps des Fêtes cette année.
Joyeuses Fêtes et bonne année!
Voir le profil de Dan Mazier
PCC (MB)
Monsieur le Président, en septembre dernier, nous avons perdu dans ma circonscription une personne très aimée au sein de la communauté, Duane LaCoste.
Duane a servi son pays de mille et une façons. En 1961, il est entré à la GRC et a servi en Colombie‑Britannique, en Saskatchewan, au Manitoba et en Ontario. Duane a aussi été affecté à Ottawa, où il a assuré la sécurité du premier ministre Pearson et du gouverneur général Vanier. Duane a pris sa retraite de la GRC alors qu'il était sergent dans la petite localité de Minnedosa, où il a été maire pendant 7 ans. Il a aussi été un fier membre de la Légion royale canadienne pendant 47 ans. En tant que président de la filiale 138, il a lancé une initiative dans le cadre de laquelle plus de 100 bannières ont été déployées pour rendre hommage aux hommes et aux femmes de la communauté qui ont porté l'uniforme. Dans un résumé de sa vie qu'il a écrit avant de mourir, il a mentionné: « Que Dieu bénisse et protège ma famille, mes amis et tous les habitants des communautés que j'ai servies. »
Je remercie Duane d'avoir servi son pays. Il va nous manquer.
Voir le profil de Andy Fillmore
Lib. (NS)
Voir le profil de Andy Fillmore
2021-12-16 14:07
Monsieur le Président, j'aimerais rendre hommage au Dr Richard Goldbloom, un médecin, un enseignant et un philanthrope originaire d'Halifax. Bien qu'il soit décédé le mois dernier, je tiens à préciser qu'il aurait célébré son 97e anniversaire de naissance aujourd'hui.
Le Dr Goldbloom a consacré sa vie à servir son prochain avec compassion et toute son œuvre est marquée par un sceau d'excellence. Il a été précédé dans la mort par son épouse, Ruth Goldbloom, une femme tenace avec qui il a partagé 66 ans de vie commune. Pédiatre réputé, le Dr Goldbloom a été président de la Société canadienne de pédiatrie. Tout au long de sa carrière, il a contribué à marquer la vie de milliers de familles et d'étudiants.
Par ailleurs, son apport à la communauté scientifique est phénoménal: il a publié 140 articles scientifiques liés à la médecine. Il a aussi été président de l'Orchestre symphonique de l'Atlantique, président du conseil d'administration de la Waterfront Development Corporation et président fondateur du Discovery Centre. Le Dr Goldbloom a aussi reçu de nombreux doctorats honorifiques, en plus d'être nommé officier de l'Ordre du Canada et membre de l'Ordre de la Nouvelle-Écosse.
J'espère que tous les députés se joindront à moi pour applaudir afin de commémorer la vie d'un Canadien qui a tant donné à notre pays.
Voir le profil de Francis Drouin
Lib. (ON)
Monsieur le Président, je saisis cette occasion afin de remercier les organismes à but non lucratif et leurs bénévoles qui travaillent d'arrache‑pied pour s'assurer que les familles moins nanties passent un beau temps des Fêtes.
Je pense notamment aux bénévoles qui passent des heures à organiser des collectes de denrées de Fêtes. Qu'ils soient dans une épicerie pour collecter des fonds, qu'ils organisent les paniers de Noël dans une banque alimentaire ou qu'ils livrent ces paniers de Noël, sans eux, le temps des Fêtes ne serait pas le même pour des centaines de familles à Glengarry—Prescott—Russell.
Je veux également remercier tous les résidents et les résidentes qui contribuent à cette collecte de denrées des Fêtes. Au nom des résidents de Glengarry—Prescott—Russell, je leur dis un grand merci. Comme on le dit chez nous, vous avez le cœur à la bonne place.
Je vous souhaite un joyeux Noël, un joyeux temps des Fêtes et une bonne année remplie de bonheur.
Voir le profil de Larry Brock
PCC (ON)
Monsieur le Président, je suis heureux de prendre la parole à la Chambre aujourd'hui pour souligner les efforts d'une femme incroyablement dévouée et passionnée qui est à la barre d'un organisme très spécial dans ma circonscription, le Crossing All Bridges Learning Centre, ou CAB. Au cours des sept dernières années, Paula Thomlison a été la directrice générale et la force motrice de ce centre qui vient en aide aux adultes aux prises avec des difficultés de développement.
Paula s'est jointe au centre à un moment névralgique. L'organisme à but non lucratif ne disposait pas d'un endroit approprié pour offrir des programmes à ses élèves, et l'objectif de l'organisme était d'avoir un immeuble à lui. Paula a contribué à concrétiser ce rêve, si bien qu'en 2018, avec le soutien de leaders communautaires, d'autres organismes et de particuliers, le CAB a réussi à acquérir une ancienne école, se dotant dès lors d'un local permanent.
Avant les élections, j'ai eu le plaisir d'être président du conseil d'administration du CAB, et j'ai pu constater l'engagement incontestable de Paula envers les personnes handicapées et sa détermination à améliorer leur vie. Comme les assises du CAB sont maintenant mieux assurées et que son avenir s'annonce prometteur, Paula va prendre une retraite bien méritée.
J'aimerais remercier Paula du fond du cœur pour ses innombrables contributions à ma collectivité et lui souhaiter tout ce qu'il y a de mieux pour le prochain chapitre de sa vie. Elle nous manquera.
Voir le profil de Pam Damoff
Lib. (ON)
Monsieur le Président, le temps des Fêtes est un moment riche en traditions familiales, un moment où nous nous soutenons les uns les autres et veillons à ce que personne ne soit laissé de côté. Mon bureau a lancé une nouvelle tradition cette année: nous avons participé au concert des Fêtes de l'association canado-caribéenne de Halton à titre de joueurs de tambours d'acier, une joyeuse et merveilleuse façon d'aborder le temps des Fêtes.
Nos communautés ont plus que jamais besoin d'aide. J'encourage les Canadiens qui le peuvent à faire des dons à des banques alimentaires, à des organismes de charité et à des collectes de jouets. La semaine dernière, je me suis jointe aux pompiers d'Oakville qui, fidèles à leur longue tradition, recueillent des dons pour que tous les enfants puissent passer un joyeux temps des Fêtes. Des organismes comme le centre communautaire d'Oak Park travaillent sans relâche pour que toutes les familles puissent célébrer.
Bien que la pandémie soit toujours parmi nous, nous abordons le temps des Fêtes remplis d'espoir pour la nouvelle année. Je souhaite à tout le monde un temps des Fêtes rempli d'émerveillement et de joie, et je souhaite aux députés de conserver l'esprit des Fêtes tout au long de 2022.
Voir le profil de Richard Martel
PCC (QC)
Monsieur le Président, les météorologues prédisent un hiver froid et imprévisible. Est-ce que ce sera l'hiver que les motoneigistes attendent? On verra.
Une chose est sûre, nous avons besoin de planifier nos déplacements en fonction de la météo. M. Jimmy Desbiens, communément appelé Météo Chicoutimi, en sait quelque chose.
Depuis 2008, son loisir est devenu une entreprise où il redouble d'efforts pour que les citoyens puissent avoir accès rapidement aux conditions locales. Il est devenu la référence régionale du Saguenay—Lac‑Saint‑Jean. De fil en aiguille, en partageant ses prévisions, il a bâti un service fiable et une réputation qui n’est plus à faire.
Dernièrement, M. Desbiens a finalement récolté le fruit de son travail. Météo Chicoutimi a maintenant un important contrat avec la Ville de Saguenay.
M. Desbiens est l'exemple que, avec la détermination, l'ardeur et la persévérance, on peut accomplir notre rêve. Être entrepreneur est un mode de vie, et ce n'est bien souvent qu'après des milliers d'heures de travail que l'on peut voir le résultat.
Je lui offre mes félicitations pour son travail acharné depuis maintenant 13 ans. Son succès est bien mérité.
Voir le profil de Rick Perkins
PCC (NS)
Monsieur le Président, à l'échelle mondiale, la Nouvelle‑Écosse est la région par excellence pour la production de sapins baumiers pour Noël. Les entreprises familiales de production d'arbres de Noël de la province se préparent chaque année pour la période occupée des Fêtes. Les producteurs, dont l'ancien député Gerald Keddy, l'ancien sénateur Don Oliver et Kevin Veinotte chez qui j'achète mon sapin, expédient leurs arbres partout dans le monde et ouvrent leurs portes aux familles pour qu'elles viennent y chercher leur arbre.
La production d'arbres de Noël est un pilier de l'économie de ma collectivité et fait vivre de nombreuses collectivités et familles en Nouvelle‑Écosse. Chaque année, les exportations d'arbres de Noël de la province se chiffrent à plus de 7 millions de dollars. Si les Canadiens souhaitent vraiment protéger l'environnement, ils ne devraient pas acheter un sapin en plastique provenant de la Chine. Ils devraient plutôt acheter un sapin baumier naturel de la Nouvelle‑Écosse, qui est un produit renouvelable et durable. Si les Canadiens souhaitent sauver la planète, ils devraient acheter un arbre de Noël provenant des comtés de Lunenburg ou de Queens.
Alors que nous nous apprêtons à faire relâche pour les Fêtes, je souhaite aux résidants de ma circonscription, à l'ensemble des députés présents et à leur famille un très joyeux Noël. Je souhaite également à l'ensemble des producteurs d'arbres de Noël une saison des Fêtes très fructueuse.
Voir le profil de Lloyd Longfield
Lib. (ON)
Voir le profil de Lloyd Longfield
2021-12-16 14:14
Monsieur le Président, les Canadiens connaissent bien l'énergie nucléaire et le rôle qu'elle peut jouer pour permettre au Canada d'atteindre la carboneutralité. Cependant, bien des Canadiens ne savent peut-être pas que le Canada est également un chef de file mondial dans la production d'isotopes médicaux et de produits radiopharmaceutiques qui sauvent des vies. Outre leur utilisation pour désinfecter des milliards d'articles de protection individuelle durant la pandémie, les isotopes médicaux avancés servent également à diagnostiquer des maladies et à traiter des millions de patients chaque année, et à soutenir la recherche de pointe sur le cancer et les maladies de Parkinson et d'Alzheimer.
Comme on prévoit que la demande devrait doubler d'ici 2023, je suis fier de souligner le travail réalisé par l'écosystème canadien d'innovation en isotopes médicaux en partenariat avec la Nation des Ojibway de Saugeen. Ce partenariat aidera le Canada a atteindre ses objectifs en matière de réconciliation, d'inclusion économique et de développement économique rural. Par surcroît, il assurera aux Canadiens l'accès à des thérapies de pointe tout en fournissant plus de 8 500 emplois partout au Canada.
Voir le profil de Matthew Green
NPD (ON)
Monsieur le Président, je vous remercie de me donner l'occasion de terminer 2021 sur une note positive et de remercier les gens d'Hamilton‑Centre, qui m'ont fait confiance pour venir les représenter pendant la 44e législature et m'assurer que les valeurs de la classe moyenne continuent d'être bien représentées à la Chambre des communes.
Je remercie de tout cœur mon association de circonscription et les centaines de bénévoles qui m'ont prêté main-forte pendant la campagne et ont fait du porte-à-porte dans tous les quartiers de la circonscription.
Aux membres de ma famille immédiate et de ma famille étendue, qui agissent comme de profondes racines pour m'ancrer solidement, je peux dire que, s'il peut arriver que je sois obligé de plier, grâce à leur force, je ne casserai jamais.
Enfin, je remercie mille fois mon incroyable épouse Jade et notre fils Langston, pour qui je ne cesserai jamais de me battre pour un monde meilleur. Je les remercie des sacrifices qu'ils font pour me permettre de faire mon travail. Même si c'est moi qui accomplis ce travail, ils ont tous les deux leur part du fardeau à porter. Je les aime de tout mon cœur.
Joyeux Noël, joyeuses Fêtes et bonne année.
Voir le profil de Louise Chabot
BQ (QC)
Monsieur le Président, à l'occasion des Fêtes qui approchent, voici mes souhaits pour la prochaine année.
Pour les travailleurs et les travailleuses qui n’ont pas accès à l'assurance-emploi à cause des règles d'admissibilité désuètes, je souhaite une réforme globale rapidement.
Pour les travailleurs malades, afin qu'ils puissent se soigner dans la dignité, je souhaite 50 semaines de prestations maintenant.
Pour les travailleurs sous réglementation fédérale, qui voient leur employeur utiliser des briseurs de grève lorsqu'ils sont en grève, je souhaite une loi anti-briseur de grève rapidement.
Pour les travailleurs au bord de la faillite, je souhaite qu'ils puissent protéger leur bas de laine au plus sacrant.
Pour les travailleurs de la santé, je souhaite une augmentation des transferts en santé à 35 % des coûts, sans condition et maintenant.
Enfin, pour les Québécoises et les Québécois, qui ont le droit de prendre toutes leurs décisions par eux-mêmes, je souhaite, une bonne fois pour toutes, qu'ils puissent s'offrir un pays.
Résultats : 1 - 15 de 27697 | Page : 1 de 1847

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Afficher les deux langues
Préciser votre recherche
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes