Comité
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 15 de 33663
Voir le profil de Ted Hsu
Lib. (ON)
Merci.
J’aimerais d’abord poursuivre dans la même veine que Mme Moore concernant l’étiquetage des maisons. Comme vous le mentionnez dans vos notes, le Centre international de Recherche sur le Cancer classe le radon dans le groupe 1, ce qui signifie que nous savons que c’est cancérigène.
Je pose ma question à tous les témoins. Selon vous, croyez-vous que nous devrions accoler des étiquettes aux maisons dont la concentration de radon a été mesurée et qu’une maison pourrait avoir une autre étiquette avant et après des travaux d’atténuation?
Voir le profil de Ted Hsu
Lib. (ON)
Eh bien, en ce qui concerne l’étiquetage, si vous avez mesuré la concentration de radon, je présume que vous avez les résultats de cette analyse.
Voir le profil de Ted Hsu
Lib. (ON)
Je tenais simplement à lancer l’idée.
M. Rankin a posé une autre question que j’aimerais vous poser différemment. Je me demande si vous y avez pensé du point de vue économique. Si vous aviez un dollar à investir, qu’est-ce qui pourrait aider le plus les gens? Devrions-nous l’utiliser pour réduire le tabagisme ou l’exposition au radon? Quelqu’un s’est-il déjà demandé lequel des deux aurait le plus grand effet sur le cancer du poumon? C’est une question de nature économique. C’est peut-être trop difficile à calculer.
Voir le profil de Ted Hsu
Lib. (ON)
Je vais peut-être poser une autre question. Vous avez dit que Santé Canada a étudié les effets des rénovations écoénergétiques sur le radon. Je me demande s’il n’y a pas là une certaine synergie. Nous voulons encourager les rénovations écoénergétiques pour d’autres raisons, et je me demande s’il n’y aurait pas là une certaine synergie, à savoir que nous pourrions promouvoir en même temps ces deux éléments, soit l’efficacité énergétique et la diminution de l’exposition au radon.
Voir le profil de Ted Hsu
Lib. (ON)
Merci.
Ma première question est pour satisfaire un peu ma curiosité. J'essaie d'interpréter l'un des graphiques que Mme Henderson nous a présentés. C'est celui où figurent en haut de page différents chiffres correspondant à des becquerels. Le graphique indique un saut marqué pour les femmes qui restent dans des régions où les concentrations sont plus élevées, entre 400 et 300. Faut-il n'y voir que des statistiques?
Voir le profil de Ted Hsu
Lib. (ON)
D'accord.
L'axe des ordonnées de ces graphiques ne descend pas jusqu'à zéro. On peut présumer qu'il y a beaucoup de cancer du poumon attribuable au tabagisme, et s'ajoutent à cela les effets...
Voir le profil de Ted Hsu
Lib. (ON)
D'accord.
Est-ce la seule étude qui rend compte de l'évolution des tendances pour les hommes et les femmes habitant des régions à forte concentration en radon?
Voir le profil de Ted Hsu
Lib. (ON)
D'accord.
Par simple curiosité, est-ce que tous les immeubles du gouvernement fédéral ont été testés pour le radon? Quelqu'un peut-il me donner une réponse?
Voir le profil de Ted Hsu
Lib. (ON)
Comme stratégie prioritaire, vous avez proposé que nous bâtissions de nouvelles résidences et que nous remplacions les anciennes. Puis-je présume qu'une fois que vous avez bâti une nouvelle maison selon les instructions appropriées ou que vous avez apporté les mesures correctives à une vieille maison, vous n'avez plus à...
Vous secouez la tête, madame Nicol. Quand faudra-t-il refaire les tests?
Voir le profil de Ted Hsu
Lib. (ON)
Est-ce que des recherches ont été réalisées après la prise de mesures correctives dans des maisons peut-être plus vieilles? Quelle fiabilité les mesures...
Voir le profil de Ted Hsu
Lib. (ON)
Quelle est la durée de vie du système?
Voir le profil de Ted Hsu
Lib. (ON)
Voir le profil de Ted Hsu
Lib. (ON)
Au nom de Mme Fry, je tiens à remercier de leur service le président, les autres membres, ainsi que les analystes, le greffier et toutes les autres personnes qui travaillent lors des séances.
Voir le profil de John McKay
Lib. (ON)
Merci, monsieur le président.
Je sais gré aux témoins d’être ici. Je vais poser ma première question à Mme Strom.
Suncor est un joueur vraiment sérieux de l’industrie de la production d’énergie. Vous êtes une société qui vaut 50 milliards de dollars, ce qui fait que vos revenus sont supérieurs à ceux de la province de l’Alberta. Il est donc très intéressant que votre directeur général, Steve Williams, semble avoir amorcé une excellente conversation avec Ecofiscal concernant les changements climatiques et l’établissement du prix du carbone.
En ce moment, en Alberta, vous en êtes à environ 15 $ la tonne, selon votre régime fondé sur l’intensité. Qu’est-ce que cela enlève au résultat net de Suncor?
Voir le profil de John McKay
Lib. (ON)
Je comprends tout cela. J’aimerais savoir, tout comme les autres membres du comité, ce que cela signifie pour une société comme Suncor, en pourcentage ou en dollars absolus sur une base annualisée.
J’ai une autre question, qui découle de cela. Nous souhaitons tous un environnement plus propre, et les sociétés d’énergie ne sont pas différentes. Nous savons tous qu’il nous faut respirer. En ce qui concerne le régime fondé sur l’intensité, est-ce que cela vient de votre budget de recherche, de sorte qu’en fin de compte, vous faites de la recherche? Vous avez énoncé tout un paquet de choses — de bonnes choses — que Suncor fait pour l’environnement. Je ne comprends pas bien comment ces fonds sont répartis entre les questions touchant directement la production d’énergie, en particulier au moyen des sables bitumineux, et les projets qui ont un effet environnemental général, par exemple, sur l'eau, la faune et ce genre de choses.
Avez-vous une idée de la façon dont c’est réparti?
Résultats : 1 - 15 de 33663 | Page : 1 de 2245

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Afficher les deux langues
Préciser votre recherche
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes