Interventions en comité
Pour obtenir de l'aide, contactez-nous
 
 
 
Fil RSS basé sur les critères de recherche Exporter les résultats de recherche - CSV (texte brut) Exporter les résultats de recherche - XML
Pour obtenir de l'aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Voir le profil de Rhéal Fortin
BQ (QC)
Si vous me le permettez, monsieur le président, j'aimerais m'adresser aux témoins. Je ne sais pas si c'est prévu dans votre ordre du jour. Si oui, j'aimerais avoir quelques instants.
Voir le profil de Rhéal Fortin
BQ (QC)
J'aimerais poser rapidement une question à M. Flynn. Je dis « rapidement » parce que je n’ai que deux minutes et que j'avais aussi une question à poser à M. Boucher.
Il y a deux ans, 19 millions de Canadiens ont été l’objet d’une fraude chez Equifax. Il s'agissait d'un vol de données semblables. L’an dernier, on parlait d’environ 90 000 clients de la CIBC et de la BMO. Cette année, il s'agit de clients de Desjardins.
Pouvez-vous nous dire s'il y a eu une augmentation des crimes liés à l'utilisation de ces données à la suite de ces événements?
Voir le profil de Rhéal Fortin
BQ (QC)
D'accord, mais est-ce que le taux de criminalité lié à l'utilisation de ces données volées a augmenté?
Voir le profil de Rhéal Fortin
BQ (QC)
D'accord.
Ma seconde question s’adresse à M. Boucher.
Monsieur Boucher, dans votre témoignage écrit, vous donnez trois recommandations. La deuxième consiste à investir dans la formation et la sensibilisation pour que les personnes aient les moyens d’agir. Est-ce que le gouvernement fédéral a prévu des investissements pour collaborer avec le gouvernement du Québec en vue d’améliorer la sécurité des Québécois?
Voir le profil de Rhéal Fortin
BQ (QC)
Excusez-moi de vous interrompre, je ne veux pas vous bousculer, mais comme vous le savez, deux minutes, c’est court.
Y a-t-il des projets d’investissement, et si c'est le cas, pouvez-vous les chiffrer? Par exemple, le fédéral a-t-il dégagé une enveloppe d'un certain nombre de millions de dollars pour s’entendre avec Québec sur un programme de formation ou autre en lien avec la cybercriminalité?
Voir le profil de Rhéal Fortin
BQ (QC)
Monsieur le président, j'aurais des questions pour les témoins, mais je vous laisse décider à quel moment il sera opportun de les poser.
Voir le profil de Rhéal Fortin
BQ (QC)
Merci, monsieur le président.
Messieurs Cormier, Brun et Berthiaume, je vais commencer par vous féliciter moi aussi. J'avoue qu'en arrivant ici ce matin, j'avais des questions et des inquiétudes, auxquelles vous avez répondu. Je pense que votre déclaration de ce matin est tout à l'avantage de Desjardins. Moi aussi, je suis affecté par ce qui s'est passé chez Desjardins, et j'apprécie les mesures que vous avez prises.
Il y a environ deux ou trois semaines, la Banque du Canada a mis en place le Groupe sur la résilience du secteur financier, afin de contrer les menaces informatiques. À ce que je sache, le Mouvement Desjardins n'a pas été invité à se joindre à ce groupe. On a invité des banques à charte, entre autres, et celles qui sont d'importance systémique.
D'abord, pouvez-vous me confirmer que le Mouvement Desjardins n'a pas été invité? Ensuite, considérez-vous qu'il serait opportun qu'il participe à un tel groupe de travail?
Voir le profil de Rhéal Fortin
BQ (QC)
Vous avez l'appui du Bloc québécois là-dessus. J'espère que mes collègues d'en face y donneront suite et proposeront à la Banque du Canada de vous inviter.
Présentement, il y a des discussions sur l'établissement d'un système national de validation de l'identité. Avant, le numéro d'assurance sociale était utilisé dans les relations entre l'employeur et les employés et le gouvernement. Or maintenant, on voit qu'il est utilisé à presque toutes les sauces. On ne sait plus trop comment se comporter relativement à cela, mais il est clair que le simple numéro d'assurance sociale ne suffit plus à assurer une certaine sécurité des citoyens.
À votre avis, un système de validation de l'identité, qui inclurait un NIP, une empreinte ou je ne sais quoi, serait-il utile dans une situation comme celle que vous avez vécue?
Voir le profil de Rhéal Fortin
BQ (QC)
Merci, monsieur le président.
Je vais commencer avec Mme Boisjoly.
Si l'on considère que le numéro d'assurance sociale a été créé en 1964 pour régir les relations employeurs-employés et avec l'État, on voit qu'il est utilisé à toutes les sauces maintenant, mais en tout cas, beaucoup plus largement qu'auparavant.
N'y aurait-il pas lieu de revoir les règles de sécurité concernant son utilisation? Par exemple, avoir un NIP assorti à la carte d'assurance-maladie, à des empreintes ou autres données, par exemple.
À votre avis, y a-t-il quelque chose à faire avec cela?
Voir le profil de Rhéal Fortin
BQ (QC)
Corrigez-moi si je me trompe, mais le numéro d'assurance sociale est valide, peu importe qu'on ait ou non des questions assorties.
On me demande mon numéro d'assurance sociale pour une transaction, quelle qu'elle soit, avec une banque, ou peu importe. Je n'ai pas de NIP. J'ai juste le numéro.
Voir le profil de Rhéal Fortin
BQ (QC)
Cela dépend des entreprises à qui l'on demande des services, mais, j'en conviens, vous avez raison.
N'y aurait-il pas lieu d'imposer une pénalité? On voit que des commerçants ou des banques demandent fréquemment les numéros d'assurance sociale, et cela n'est pas toujours nécessaire. N'y aurait-il pas lieu d'instaurer un système de pénalités pour ceux qui font une demande de numéro d'assurance sociale alors qu'ils n'en ont pas besoin?
Résultats : 1 - 15 de 560 | Page : 1 de 38

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Préciser votre recherche