BRI
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 15 de 237
Voir le profil de Mark Strahl
PCC (BC)
Je serai bref. Je remarque qu'on mentionne la question du pairage, mais nous ne voulions pas en discuter.
Je devrais me référer au procès-verbal. J'y vais de mémoire.
Je tiens seulement à préciser que c'était une discussion informelle. Dans mes commentaires, je ne voulais pas laisser entendre qu'il est nécessaire de modifier le système de pairage. Je ne sais pas si cela se reflète dans le procès-verbal.
Je tiens à préciser que je ne demandais pas au Bureau de régie interne, au Comité de la procédure ou à qui que ce soit d'autre d'étudier la question du pairage maintenant ou plus tard. C'est une question qui relève des whips des partis, peut-être.
Voir le profil de Mark Strahl
PCC (BC)
Je n'ai pas cela devant moi. Je suis certain que Mme Sgro ne fait aucune erreur, mais j'aimerais pouvoir lire le document en même temps.
Voir le profil de Mark Strahl
PCC (BC)
Nous comprendrons au fil de l'évolution du projet... Nous ne voulons pas refaire votre travail. De toute évidence, on vous a confié ces tâches pour travailler dans l'intérêt de tous.
Des décisions ont évidemment déjà été prises au sujet du nouveau centre d'accueil des visiteurs. Je n'ai pas participé aux conseils ni vu les documents. Je ne sais pas à quel point le plan du site est à l'échelle, et j'imagine qu'il n'est pas conçu de cette façon. J'aimerais donc avoir des explications à ce sujet.
L'entrée actuelle pour les visiteurs et les travaux parlementaires sert uniquement à la Chambre, évidemment. Toutefois, on dirait que c'est... Quelle est l'empreinte actuelle de ce qu'on pourrait appeler le centre d'accueil des visiteurs temporaire? Quelles sont ses fonctions supplémentaires qui justifient une superficie de 22 000 mètres carrés, en haut ou en bas, à l'intérieur? J'aurais dû m'attarder davantage sur le fait que ce qu'on voit ici, en bas, est une structure temporaire, et que le nouveau centre semble beaucoup plus grand que le centre actuel.
Veuillez m'expliquer cela, rapidement. Y a-t-il autre chose que le centre d'accueil des visiteurs, là-dessous, ou est-ce simplement le nom qu'on lui a donné? Avons-nous vraiment besoin d'un centre 10 fois plus grand que celui que nous avons maintenant?
Voir le profil de Peter Julian
NPD (BC)
Mesdames Sgro et Block, je vous remercie de vos présentations.
Je tiens à dissiper toute ambiguïté quant à la nature de ce dont le BRI est saisi. Il ne s'agit pas d'approuver le centre d'accueil des visiteurs — et je ne pense même pas qu'un déménagement dans un centre d'accueil des visiteurs ait fait consensus —; nous proposons de lancer un appel d'offres pour le contrat d'excavation devant débuter en janvier 2020.
L'estimation de 22 000 mètres carrés permet au BRI, après l'élection, soit d'augmenter la superficie, dans le cas de l'ajout du centre d'accueil des visiteurs — je pense qu'il y aura un moment et un endroit pour en discuter et en débattre —, soit de réduire la superficie pour satisfaire aux exigences minimales, ce qui, selon M. Patrice et M. Wright, est nécessaire à la modernisation des éléments mécaniques de l'édifice du Centre. La superficie serait alors de 12 500 mètres carrés.
Je dirais que nous considérons tous les trois l'adaptabilité comme une caractéristique très importante. Nous n'avons pas à décider du sort du Centre d'accueil des visiteurs maintenant. Le contrat d'excavation nous permet de limiter le projet à l'essentiel ou — si le BRI choisissait l'option d'un centre d'accueil des visiteurs le plus grand possible — de porter la superficie à environ 33 000 mètres carrés.
Le contrat d'excavation n'est pas contraignant et n'équivaut pas à l'approbation du Centre d'accueil des visiteurs. Ce n'est pas le cas. C'est une question qui me tient à cœur, et il ne s'agit pas d'une décision que nous devrions prendre quelques semaines avant des élections générales. Il incombera au BRI et au comité qui sera formé après les élections d'en débattre et de décider si le contrat d'excavation sera réduit à l'essentiel, soit 12 500 mètres carrés, ou adapté à un autre concept.
Je suis prêt à recommander l'octroi du contrat d'excavation et la mise en œuvre, mais en gardant à l'esprit que le BRI pourra décider, au cours de la nouvelle année, de limiter cela à l'essentiel.
Voir le profil de Mark Strahl
PCC (BC)
C'est très difficile. Je crois connaître quelqu'un qui était membre du Bureau de régie interne il y a 20 ans lorsque cela a été approuvé, mais bien sûr, tout se passait à huis clos, alors nous ne pouvons pas en discuter.
J'ai l'avantage de siéger à côté de M. Julian ici, et de toute évidence, le groupe a reçu l'information sur les données financières et les incidences. L'idée n'était pas d'avoir des gens qui... Dans le cas de Mme Block, elle est ministre du cabinet fantôme, une membre clé du cabinet fantôme. C'est une membre chevronnée et respectée de notre caucus, et c'est pourquoi nous l'avons nommée. Nous ne l'avons pas nommée pour qu'elle fasse des propositions de plusieurs millions de dollars qui allaient lui ajouter de la pression, car cela faisait soudainement partie de son mandat. Je ne pense pas que nous aurions voulu lui souhaiter cela. Si c'était le cas, nous aurions choisi quelqu'un que nous aimions beaucoup moins que Mme Block.
Des voix: Oh, oh!
M. Mark Strahl: Ainsi, à propos de cet élément, je comprends qu'il faille... Je pense que cela aurait sans doute dû être soumis au Bureau de régie interne directement. Je pense que le groupe de travail n'aurait sans doute pas dû en être saisi. Comme nous examinons la question, nous allons probablement nous en rendre compte, mais je ne pense pas que ce soit là le rôle du groupe de travail.
De plus, l'échafaudage est déjà sur l'édifice, alors nous n'aurons pas vraiment d'avis à donner en ce moment. Toutefois, ce sont ceux d'entre nous qui sommes membres du comité qui seront perçus comme responsables, que les décisions aient été prises par de nos parents ou non dans le passé.
Quoi qu'il en soit, il s'agit de notre dernière réunion. De toute façon, ce n'est pas quelque chose dont ils devront s'occuper au cours de l'été, alors nous pourrons en rediscuter. Je ne pense pas que nous voyions de problème à dire qu'ils doivent commencer à creuser. Si c'était la décision qui a été prise, oui, ils doivent le faire.
Voir le profil de Mark Strahl
PCC (BC)
Si pour réaliser le projet, il faut creuser un trou de 10 000 mètres carrés devant l'édifice du Centre, eh bien, comme nous ne sommes pas des ingénieurs et nous ne sommes pas des architectes, et que les travaux sont bien engagés, nous n'avons pas de décision à prendre. Il faut que cela soit fait. S'ils doivent venir nous voir par la suite pour savoir s'il faut que ce soit un trou de 27 000 mètres carrés ou de 10 000 mètres carrés, c'est bien. Je me demande même pourquoi nous discutons de cette question.
Ce que je suis en train de dire, je crois, c'est que si vous devez installer les services pour 10 000 mètres carrés, je ne comprends pas pourquoi on nous demande notre avis. Il faut que cela soit fait. Allez-y. Je me demande pourquoi nous devons parler même des autres phases maintenant.
Voir le profil de Peter Julian
NPD (BC)
J'ai une question que j'aurais dû poser au sein du groupe de travail. Le Bureau de régie interne est-il consulté ou est-il responsable de l'approbation? En d'autres mots, si nous décidons maintenant d'annuler le contrat d'excavation, que se passe-t-il? La décision a-t-elle été prise ou s'agit-il simplement de prendre cela en considération à l'avenir?
Voir le profil de Peter Julian
NPD (BC)
La décision du Bureau de régie interne sera déterminante. Je suis en faveur du contrat d'excavation, mais si on décidait le contraire, il faudra alors que la décision soit appliquée.
Voir le profil de Peter Julian
NPD (BC)
Voir le profil de Peter Julian
NPD (BC)
Je comprends, mais nous sommes considérés comme un organe de prise de décision. Je pense que c'est important. Mme Bergen a posé une question très pertinente. Je ne l'avais pas posée en fait au sein du groupe de travail. J'avais présumé que nous avions le pouvoir de prendre des décisions, et il semble que ce soit le cas.
Pour revenir au Centre d'accueil des visiteurs, c'est une décision qui doit être prise par le prochain Bureau de régie interne. Je pense que les trois membres du groupe de travail s'entendent pour dire que ce n'est pas une décision qui devrait être prise maintenant.
Je ne pense pas que nous soyons liés par des décisions qui ont été prises il y a 20 ans. Le contexte était différent et les demandes mécaniques étaient différentes. Je pense que nous procédons étape par étape dans ce projet, mais après les élections, le nouveau Bureau de régie interne aura la responsabilité de déterminer la configuration finale.
Au sujet du contrat d'excavation, la superficie est importante, car cela ne nous lie pas à la décision au sujet du Centre d'accueil des visiteurs. Les travaux peuvent ainsi commencer, alors nous ne retardons pas indûment les travaux, mais la question reviendra, et on devra avoir des discussions difficiles et prendre des décisions difficiles après les élections au sujet de l'allure que prendront l'édifice du Centre et le projet de restauration. Je pense qu'il est important pour nous d'en prendre note et de prévoir du temps en novembre et décembre à cet égard.
Voir le profil de Mark Strahl
PCC (BC)
Je pense avoir demandé à un moment donné de l'information sur l'organigramme. Il doit exister quelque part une représentation du processus décisionnel. Si nous avons ajouté un groupe de travail au-dessus de tout cela, on devrait le voir également. Nous avons pu constater, même pour ce qui était de l'attribution des bureaux dans l'édifice, qu'il était difficile de s'en remettre aux décisions qui avaient été prises il y a 20 ans, alors je suis d'accord avec M. Julian que c'est nous maintenant qui sommes responsables d'approuver ou de ne pas approuver certains fonds. Nous voulons avoir notre mot à dire lorsque c'est nécessaire et non pas ralentir les travaux inutilement.
Je pense qu'à une séance précédente — je n'ai pas le compte rendu devant moi —, j'ai demandé à avoir une idée de la façon dont les choses allaient se dérouler. Apparemment, nous avons dû intervenir pour la construction de la clôture et pour lancer le contrat d'excavation. C'est bien. Nous ajournerons sans doute vers la fin de la semaine prochaine, alors je doute que nous ayons à prendre d'autres décisions du genre. Nous avons encore le temps de régler la question, mais je pense qu'il faudrait alors revenir un peu en arrière.
Je suis certainement très heureux du travail que le groupe de travail a accompli, et je m'excuse de vous avoir placés dans une situation stressante en vue de cette rencontre, mais je pense que si nous voulons bien faire les choses, il faut voir l'organigramme du processus décisionnel. Nous pourrons alors déterminer où un groupe de travail ou des députés pourraient intervenir et où ils n'ont pas à le faire. Nous aurons ainsi une bien meilleure idée de la façon de procéder. Plutôt que d'avoir des discussions ici à ce sujet, il serait sans doute mieux de savoir où nous devrions intervenir. J'aimerais donc encore une fois avoir l'information.
Voir le profil de Mark Strahl
PCC (BC)
De toute évidence, cela n'aura pas d'incidence sur la présente législature.
Je pense que nous ne voyons pas d'inconvénient, en particulier à cette étape-ci, à approuver tout de suite la partie sur la webdiffusion. Le nouveau Bureau de régie interne pourrait sans doute examiner la possibilité d'accroître la capacité de télédiffusion. Je ne sais pas si c'est possible ou quelle est la différence, mais c'est ce que nous ne voyons pas d'inconvénient à faire. Quand nous avons examiné la question, nous ne voyions pas d'inconvénient, bien sûr, à ce que tout soit diffusé sur le Web, mais nous n'étions pas prêts à donner notre accord pour accroître la télédiffusion.
Voir le profil de Peter Julian
NPD (BC)
Après avoir lu les rapports, j'ai une question toutefois, et c'est concernant la prévention et le traitement du harcèlement.
La question concerne les rapports au tableau 1, où on indique qu'il y a eu quatre demandes de renseignements sur le harcèlement sexuel, mais aucune plainte n'a été déposée. Je voulais simplement avoir une réponse à ce sujet. Je trouve étrange que pour une question aussi sérieuse que le harcèlement sexuel il y ait eu des demandes de renseignements sans qu'aucune plainte ne soit déposée. Je trouve cela inquiétant, car nous pouvons avoir des victimes de harcèlement sexuel qui ne se manifestent pas pour quelque raison que ce soit, mais il se peut aussi que les demandes de renseignements aient été faites simplement par des députés voulant s'assurer de bien comprendre leurs responsabilités.
Sans contexte, le fait qu'il y ait eu quatre demandes de renseignements sans qu'il y ait eu de plainte semble préoccupant. J'espérais obtenir une réponse.
Résultats : 1 - 15 de 237 | Page : 1 de 16

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes