Comité
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 31 de 31
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
Monsieur Bungay, diriez-vous que la réponse de retards et de déni est fondée sur la réalité ou davantage sur la perception?
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
Diriez-vous que c'est fondé sur un processus administratif problématique ou sur des pratiques intentionnelles?
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
Vous dites que les vétérans échangent avec vous. Je ne porte aucune accusation envers le ministère mais, très souvent, les vétérans se plaignent au Comité des relations assez horribles qu'ils ont avec le ministère. Ce sont généralement des cas compliqués.
Quelles sont les commentaires que vous entendez le plus souvent de la part des vétérans au regard des problèmes qu'ils vivent, des documents qu'ils doivent remplir et, dans certains cas, des étapes de transition qu'ils doivent franchir?
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
Est-ce que vous et vos collègues êtes portés à aider un vétéran à remplir des formulaires ou de la paperasse?
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
Dans le cadre de cette réflexion, croyez-vous que ce serait une bonne idée pour le ministère de remplir les formulaires à la place des vétérans ou, au contraire, croyez-vous qu'il est bon de leur laisser cette tâche, même à ceux qui ont des problèmes d'ordre mental qui sont parfois compliqués?
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
Madame Lowther, lorsque vous dites que les propositions de politique dépassent vos compétences, ce n'est pas vrai. Les propositions de politique appartiennent à tous les Canadiens, alors si vous en avez, il y a un courriel et un greffier ici.
Colonel Mann, je devrai malheureusement procéder très rapidement.
Même si la culture du deni au ministère des Anciens combattants est un mythe, le lien de confiance semble être brisé.
Pensez-vous que les membres de notre comité sont influencés parce qu'ils rencontrent des gens qui vivent des cas complexes, des gens qui sont en état de panique et en état de crise? Pensez-vous qu'une vaste majorité d'anciens combattants croient en ce mythe?
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
Monsieur Callaghan, vous avez dit que vous receviez beaucoup de documents chaque année.
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
C'était ma prochaine question, c'est-à-dire que je voulais savoir si vos documents provenaient du RARM ou du ministère...
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
Ma femme est anthropologue. Je voulais seulement vous poser une question. Vous êtes candidat au doctorat. Est-il difficile de remplir les documents?
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
Est-ce qu'ils font partie des documents que vous avez reçus ce matin, par exemple?
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
Vous avez dit également que vous trouvez qu'ACC ne vous communique pas assez d'informations, mais que de son côté, il vous demande de lui en fournir une tonne.
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
Le seul problème, c'est que l'organisme commun de vétérans perd de sa force, parce qu'il y a beaucoup de groupes qui choisissent de faire bande à part, mais c'est la réalité.
Vous avez parlé du refus systématique. J'aimerais que vous nous en parliez davantage.
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
Bref, si le système est conçu pour trouver une manière de refuser d'accorder les avantages, cela signifie qu'il y a une règle non officielle implicite. Est-ce bien ce que vous laissez entendre?
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
Vous avez également parlé de la pratique révoltante qui consiste à ne pas fournir de timbres. Je suis d'accord avec vous. Je serai extrêmement fâché de devoir coller un timbre pour envoyer mes documents au gouvernement, et c'est d'autant plus pire dans le cas d'un vétéran. Pourriez-vous nous donner d'autres pratiques que vous jugez révoltantes?
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
J'ai noté les timbres, le refus systématique, les expressions utilisées et les préjugés en découlant. Y a-t-il d'autres pratiques dont vous aimeriez nous faire part aujourd'hui?
Voir le profil de Sherry Romanado
Lib. (QC)
Merci.
Dana, j'ignore si vous voulez nous parler un peu de l'expérience de la transition du service actif vers l'obtention de soins aux vétérans. Pourriez-vous, s'il vous plaît, nous parler un peu des problèmes survenus pendant la transition?
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
Merci, monsieur le président.
Madame Migneault, madame Murray, merci beaucoup d'être ici.
Je réfléchis encore à ma question; je vais essayer de la formuler. Depuis six mois, je pense beaucoup à tous les enjeux concernant les anciens combattants. Je crois que j'ai commencé à comprendre quelque chose la semaine dernière, et ce que vous avez dit aujourd'hui correspond à la vision qui m'est venue à l'esprit. Vous avez parlé d'arrêter le cirque, de tout effacer et de repartir à zéro pour ensuite parler des vrais problèmes.
Ce que je vois depuis le début, c'est qu'il y a le groupe des intervenants et celui des anciens combattants. Ce sont deux groupes distincts.
De plus, les activités du ministère se divisent également en deux : les allocations et les services. Je pense que depuis l'adoption de la nouvelle charte en 2006, nous avons pris un tournant en voulant soit créer de nouvelles allocations, soit accroître les allocations et les indemnités existantes. C'est une chose qu'il fallait faire, mais il me semble que c'est un peu ce qui explique le cirque actuel, car même si cela a été fait sous le gouvernement conservateur précédent — et je me demande pourquoi, alors que nous avons toutes ces nouvelles allocations, les anciens combattants disent encore que nous n'avons rien fait —, je vois maintenant que le nouveau gouvernement suit la voie que nous avons tracée et ne fait que ce qu'il y a de facile à faire, c'est-à-dire instaurer des allocations et augmenter les indemnités.
Je veux parler du vrai problème — ce n'est peut-être pas le vrai problème, mais c'est ce que j'essaie maintenant de savoir.
Madame Murray, vous avez parlé de lacunes structurelles au sein du ministère. Je me demande si le problème n'est pas plutôt la culture structurelle du ministère. J'ai une question directe qui se rapporte à ce que des anciens combattants m'ont dit. Êtes-vous au courant des règles non officielles que le ministère impose à ses gestionnaires de cas? Madame Murray, je vais vous écouter en premier, s'il vous plaît.
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
La structure ne fonctionne pas, ou ils veulent qu'il en soit ainsi. À vrai dire, c'est ce que je veux savoir.
Voir le profil de Sherry Romanado
Lib. (QC)
Je suis désolée que vous deviez revenir chaque année pour raconter cette histoire, parce que nous vous le demandons constamment. Nous vous demandons toujours d'affronter les mêmes obstacles depuis que votre mari est tombé malade. C'est embarrassant.
Nous ne vous rendons pas la vie facile. Mon collègue, Alupa, m'a fait remarquer maintes fois que nous obligeons les anciens combattants à prouver que leur blessure est liée au service plutôt que d'exiger que le ministère des Anciens Combattants prouve qu'elle ne l'est pas. Nous devrions être...
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
Merci, monsieur le président.
Monsieur Beaudin, dans ce cas, je suis étonné de vous entendre dire que le ministère des Anciens Combattants fonctionne très bien.
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
Vous dites que le ministère fonctionne correctement quand on sait comment cela fonctionne.
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
Je suis très heureux de vous voir parmi nous. Vous êtes le premier groupe de Canadiens français représentant les anciens combattants que nous recevons.
J'ai des questions à poser aux autres témoins.
Madame Fimrite, à la deuxième page de votre document, il est mentionné que le changement de culture au sein du ministère fait état d’une nouvelle philosophie de soins, de compassion et de respect qui commence à s’implanter et permet d’entrevoir la possibilité de changements radicaux.
Quels sont ces changements radicaux dont vous parlez?
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
Donc, si les gestionnaires de cas ne remplissent pas les formulaires et ne passent pas en revue l'ensemble des processus, que font-ils? Quel est leur rôle, actuellement? Quels sont les autres changements radicaux qui vous viennent à l'esprit?
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
Merci, monsieur le président.
Merci à vous tous d'être là ce matin. Je comprends que ce n'est pas facile, nous le savons tous.
Je n'ai pas de question précise. Cependant, j'aimerais demander quelque chose à M. Mitic. Je sais que nous n'avons probablement pas assez de temps, mais si vous pouviez au moins essayer... Nous avons vraiment besoin de savoir à quoi ressemble le processus de libération. Quelle est la première étape, la deuxième, la troisième en ce qui a trait aux documents à remplir et toutes ces choses?
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
Les documents ou tout ce que cela suppose. Quelles sont les étapes?
Juste pour confirmer, vous avez été libéré pour une raison physique?
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
Un autre membre du Comité pourrait peut-être poser la même question à l'un des témoins libérés en raison d'un problème de santé mentale.
Merci, monsieur.
Résultats : 1 - 31 de 31

Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes