Comité
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 15 de 1105
Voir le profil de Marty Morantz
PCC (MB)
Merci, monsieur le président.
Je vais d'abord m'adresser à vous, madame Krause. Je n'en reviens pas! D’après ce que nous avons entendu jusqu’à présent, nous nous trouvons au bord d'un marécage puant et face à un tel bourbier que nous n'y voyons plus rien. Je doute beaucoup que nous réussissions à aller au fond des choses dans le cadre de ces réunions du Comité.
Les contribuables canadiens méritent tout au moins que leur gouvernement utilise leur argent avec respect. Dans le cas qui nous occupe, il semblerait qu'UNIS ait manqué à ses obligations envers ses banquiers. Tous ces renseignements étaient disponibles. J’ai vu les états financiers de 2018 dans le site Web de l'organisme. Cette information était publique. N’importe quel fonctionnaire aurait pu la consulter. À elle seule, cette information aurait empêché l’attribution de ce contrat. L’organisme avait des problèmes financiers, il avait des prêts à rembourser. Presque tous les membres de son conseil d’administration venaient de démissionner. Cette information à elle seule aurait dû empêcher la signature de l'entente. Le premier ministre et le ministre des Finances se trouvaient manifestement en conflit d’intérêts. Cette information à elle seule aurait dû empêcher la signature de cette entente. UNIS n'est même pas un lobbyiste enregistré, et pourtant il a pu traiter avec de hauts fonctionnaires du gouvernement. C’est un signal d’alarme retentissant.
Craig Kielburger est membre de la Commission aux débats des chefs et en même temps, il mène une campagne publicitaire avec le premier ministre en vedette. J'en ai le souffle coupé. Il s'agit d'un conflit monumental. Cela aussi aurait dû à lui seul empêcher l’attribution de ce contrat. La relation entre le gouvernement et les Kielburger était si étroite qu’elle aurait dû soulever des questions lorsqu'on leur a accordé un programme de près de 1 milliard de dollars. Tout observateur neutre de ces faits à eux seuls, parmi tant d'autres, conclura que cette utilisation de l’argent des contribuables n'a pas été honnête du tout.
Mon préambule est plutôt long, mais je voulais vous donner un peu plus de temps. Vous avez dit dans votre déclaration préliminaire que vous auriez besoin d’un peu plus de temps.
Pourquoi le gouvernement a-t-il agi ainsi? Les fonctionnaires ont dû reconnaître tous ces signaux d’alarme. Pour quelle raison ont-ils quand même agi ainsi?
Voir le profil de Marty Morantz
PCC (MB)
Vous avez dit que vous leur aviez écrit pour leur poser cette question. Quand avez-vous envoyé cette lettre?
Voir le profil de Raquel Dancho
PCC (MB)
Je vous remercie, madame la présidente.
Je vous remercie, mesdames les ministres, d'être des nôtres ce matin pour aider le Comité dans son étude des répercussions de la COVID-19 sur les femmes. Je vous remercie infiniment de votre présence virtuelle.
Voilà 131 jours que le Comité ne s'était pas réuni et je pense que tous ses membres savent combien il est important que les parlementaires aient cette occasion d'étudier les répercussions particulières de la pandémie sur les femmes et, surtout, la réponse du gouvernement à la pandémie.
Les membres du Comité savent très bien aussi que les femmes sont très majoritaires parmi les étudiants dans ce pays — plus de 60 %. Cependant, comme dans beaucoup d'autres secteurs, elles sont peu nombreuses aux échelons supérieurs, par exemple dans les programmes de doctorat et dans le corps enseignant, et ce alors qu'elles sont majoritaires parmi les étudiants de premier cycle depuis 30 ans. Je trouve cette situation très préoccupante.
Les mois d'été sont donc essentiels pour aider les étudiantes à travailler afin de pouvoir régler leurs frais universitaires et poursuivre leurs études. Je le sais parce que, étudiante, j'ai été serveuse et que j'ai travaillé pendant des années pour payer mes études.
Je mentionnerai des statistiques manitobaines qui me paraissent pertinentes.
En tout, 43,5 % des emplois perdus l'ont été dans le secteur des restaurants, des hôtels et de la vente au détail, où travaillent énormément de jeunes, en particulier des étudiantes. Les jeunes Manitobains âgés de 15 à 24 ans représentaient 35,3 % des pertes d'emploi. Au total, 56 % des pertes d'emploi au Manitoba touchaient des femmes.
La Bourse canadienne pour le bénévolat étudiant est, en fait, une réponse à ces statistiques alarmantes, vous en conviendriez certainement, et je tiens à féliciter le gouvernement de penser à des solutions novatrices pour aider les étudiants qui n'ont pas pu trouver d'emploi d'été. À vrai dire, cette bourse m'aurait beaucoup aidée il y a 10 ans.
Cela dit, madame Qualtrough, me permettez-vous de vous poser quelques questions sur la bourse, étant donné que les Canadiens et les étudiants l'ont à l'esprit?
Voir le profil de Raquel Dancho
PCC (MB)
Je vous remercie, madame la ministre. Je vous en suis reconnaissante.
J'avais cru comprendre que cette bourse relevait de votre ministère. Est-ce que ce n'est pas le cas?
Voir le profil de Raquel Dancho
PCC (MB)
D'accord. Ce n'est donc pas un de vos collaborateurs qui a recommandé de confier la gestion du programme à l'organisme UNIS?
Voir le profil de Raquel Dancho
PCC (MB)
D'accord.
Madame la ministre, pouvez-vous confirmer si le ministère a envisagé d'autres organismes avant qu'on décide d'accorder à l'organisme UNIS un contrat à fournisseur unique de 900 millions de dollars et si des organismes dirigés par des femmes en faisaient partie?
Voir le profil de Raquel Dancho
PCC (MB)
Oui, je vous en saurai gré. Je me souviens de l'annonce. Il était question de 9 milliards de dollars au total pour les étudiants — je crois que c'était le 22 avril, n'est-ce pas? — et ensuite, il a fallu près de deux mois pour mettre en place le programme. Vous conviendrez, je crois, qu'il y a eu un gros cafouillage. Je pense vraiment que cette bourse est très importante. Je tiens donc à ce qu'elle fonctionne bien, mais je suis inquiète.
La décision a-t-elle été présentée en conseil des ministres pour que la ministre des Femmes et de l'Égalité des genres puisse formuler des commentaires sur l'incidence sur les femmes ou sur l'ACS+? Le savez-vous?
Voir le profil de Raquel Dancho
PCC (MB)
Pouvez-vous confirmer — ou peut-être Mme Monsef peut-elle confirmer — si elle a formulé des commentaires sur le contrat à fournisseur unique accordé à UNIS et sur l'incidence qu'il aurait sur les femmes?
Voir le profil de Raquel Dancho
PCC (MB)
Sans aucun doute. Je suis désolée, madame la ministre. Nous devons passer à autre chose. Il ne me reste que 30 secondes.
Je vais aller droit au but. Je cherche une confirmation de l'une ou l'autre d'entre vous à propos de votre participation à ce dossier, et notamment de Mme Monsef, en ce qui concerne l'approbation et l'angle des femmes.
Madame Qualtrough, pouvez-vous confirmer que votre ministère remettra toute la documentation et permettra au commissaire à l'éthique d'interroger des témoins dans ce « scandale » d'UNIS aux fins de l'enquête? En outre, votre ministère coopérera-t-il pleinement avec le vérificateur général et l'ombudsman de l'approvisionnement?
Voir le profil de Raquel Dancho
PCC (MB)
Je vous remercie, madame la présidente.
Avant de poser mes questions, je tiens à souligner qu'il n'a pas été répondu à certaines questions. Le Bloc aussi a posé des questions très intéressantes auxquelles il n'a pas été répondu, faute de temps. Je me demande si les ministres pourraient s'engager à nous faire parvenir les réponses par écrit dès que possible. Je les vois hocher la tête. Je vous remercie infiniment. Ce serait formidable.
Je me demande, par ailleurs, si nous pouvons demander aux ministres de s'engager à revenir devant le Comité. Nous avons eu une bonne discussion hier. Il est fort possible que nous la reprenions à l'automne, pour élargir notre étude, et nous saurions gré aux deux ministres d'être de nouveau des nôtres, si elles sont disponibles. Je vois qu'elles hochent encore la tête. Très bien, parfait.
Mes dernières questions concernent l'ACS+. Je comprends tout à fait que tout a été mis en place très rapidement. J'en suis consciente. Je m'inquiète toutefois à certains égards, notamment au sujet des femmes entrepreneures. Nombre d'entre elles n'utilisent pas de comptes-chèques. Elles n'ont pas accès à la série de programmes axés sur les entreprises que le gouvernement a très rapidement mis en place. Il me semble bien qu'une ACS+ l'aurait montré alors et le montrerait maintenant.
Madame Monsef, pouvez-vous vous engager à en parler à vos collègues du Cabinet afin que nous puissions modifier les programmes en question en faveur des femmes entrepreneures?
Voir le profil de Raquel Dancho
PCC (MB)
Oui, tout à fait. Je le comprends bien. Quand vous travaillez avec ce groupe de travail, vous pourriez aussi examiner l'Aide d'urgence du Canada pour le loyer commercial. Ce programme ne semble pas très bien marcher pour les femmes. Si vous pouviez vraiment vous concentrer sur ces programmes, cela aiderait beaucoup les femmes dans ma circonscription qui sont propriétaires de petites entreprises.
Je conclurai rapidement...
Voir le profil de Raquel Dancho
PCC (MB)
Non. Si vous pouviez juste vous engager à vous pencher sur la question, ce serait formidable.
Voir le profil de Raquel Dancho
PCC (MB)
Très bien.
Enfin, en ce qui concerne le LAWC, le London Abused Women's Centre, je reconnais qu'il ne correspondait pas à votre définition et que le financement était épuisé, mais je suis très déçue que vous qui êtes à la tête de ce ministère, vous ne l'ayez pas renouvelé. Je pense qu'il faisait du très bon travail — du très bon travail sans parti pris — et je ne comprends toujours pas pourquoi vous avez considéré que ce n'était pas une organisation qui méritait un financement. Je ne comprends vraiment pas.
Si vous pouvez vous engager à examiner ce modèle de financement, notamment dans le cadre de votre nouveau financement par l'intermédiaire de Sécurité publique, et vous engager à examiner le cas du London Abused Women's Centre, à vraiment étudier la question de son financement et à vous pencher sérieusement sur ce dossier, je vous en serais reconnaissante.
Résultats : 1 - 15 de 1105 | Page : 1 de 74

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes