Hansard
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 15 de 2696
Voir le profil de Heather McPherson
NPD (AB)
Voir le profil de Heather McPherson
2020-08-12 12:30 [p.2748]
Monsieur le Président, j'aimerais revenir sur le rappel au Règlement effectué le 21 juillet par le député de Barrie—Innisfil au sujet des cinquième et septième rapports du Comité permanent de la procédure et des affaires de la Chambre. Le député a cité l'extrait suivant du rapport complémentaire du NPD, qui se trouve à la page 103 de la version française:
[...] le NPD considère que la portée de ce rapport n'a pas été respectée. Le comité avait été chargé de trouver des solutions pour la participation à distance des députés dans le contexte de la pandémie de COVID-19. Certaines recommandations dépassent la portée de ce mandat. Bien que le NPD [ne soit] pas en désaccord avec l'idée d'examiner d'autres options et d'être orienté vers l'avenir, il ne croit pas que ces éléments faisaient partie du mandat confié par la Chambre des communes.
Nous aimerions préciser la pensée du NPD. La Chambre des communes a demandé au Comité permanent de la procédure et des affaires de la Chambre de trouver des solutions pour que les députés puissent participer à distance à ses travaux. Or, le septième rapport du Comité recommandait aussi des moyens de voter en personne, et même si personne au Comité ne s'est opposé, cette réflexion ne faisait pas partie du mandat du Comité. C'est de cela que nous voulions parler quand nous disions, dans le rapport complémentaire, que certaines choses dépassaient la portée du mandat confié au Comité par la Chambre des communes.
Nous sommes d'avis que tous les députés doivent participer aux travaux de la Chambre, y compris les députés immunodéprimés et ceux dont un proche risque d'être atteint de la COVID-19. En ce qui concerne la participation en personne, on ne tient pas compte des risques associés à la COVID-19 que représentent les déplacements que doivent faire les députés de l'extérieur d'Ottawa. Tous les députés, peu importe où ils vivent, ont le droit de faire entendre leur voix au Parlement et de faire entendre celles des gens qu'ils représentent. C'est pourquoi le NPD appuie l'élaboration d'outils virtuels qui nous permettront de poursuivre notre important travail, c'est-à-dire offrir aux Canadiens l'aide dont ils ont besoin.
Voir le profil de Andrew Scheer
PCC (SK)
Monsieur le Président, le premier ministre en a assez. Il en a assez de rendre des comptes et de devoir répondre à des questions embarrassantes. Il ne veut pas expliquer pourquoi il a remboursé ses amis d'UNIS avec l'argent des contribuables. Il refuse de nous parler du contrat qu'il a accordé à l'entreprise où travaille le mari de sa principale conseillère, et il veut encore moins nous révéler le montant du chèque qu'il a remis à l'ancien député libéral de Montréal.
Le premier ministre a annulé le Parlement en avril, en mai et en juin, et l'a remplacé par quatre jours de séance cet été. Les libéraux auraient pu choisir les jours qu'ils voulaient. La personne qui auditionne pour le rôle de premier ministre aujourd'hui peut-elle nous expliquer pourquoi le premier ministre a choisi la journée d'aujourd'hui s'il n'avait pas l'intention de se présenter?
Voir le profil de Bardish Chagger
Lib. (ON)
Voir le profil de Bardish Chagger
2020-08-12 12:35 [p.2749]
Monsieur le Président, je souligne d'entrée de jeu que le travail d'un gouvernement est crucial, surtout en période de pandémie. Nous savons que, partout au pays, les Canadiens souffrent de la situation et que maintenant, plus que jamais, ils doivent faire front commun.
Le député du Parti conservateur parle de l'absence du premier ministre. En fait, celui-ci témoignait aujourd'hui devant le comité afin que ses membres entendent directement de lui les réponses...
Des voix: Oh, oh!
Voir le profil de Bardish Chagger
Lib. (ON)
Voir le profil de Bardish Chagger
2020-08-12 12:36 [p.2749]
Monsieur le Président, le député a demandé que le premier ministre réponde aux questions, ce qu'il a fait devant un comité. Dès que j'ai eu l'occasion d'aller à une réunion du comité des finances, je l'ai fait. Hier, j'ai témoigné devant le comité de l'éthique pour être certaine qu'aucune de ces questions ne reste sans réponse.
Nous collaborons étroitement avec la fonction publique pour que les comités aient accès à des programmes et à des ressources, particulièrement pendant cette...
Voir le profil de Andrew Scheer
PCC (SK)
Monsieur le Président, on dirait bien que ma dernière période des questions à titre de chef du Parti conservateur ressemblera à ma première: une journée chaude et ensoleillée où le premier ministre brille par son absence.
Le premier ministre se moque des francophones en octroyant un contrat de 900 millions de dollars à un organisme unilingue sans présence au Québec.
Comment le premier ministre a-t-il pu manquer de respect aux francophones en voulant encore aider ses petits amis?
Voir le profil de Bardish Chagger
Lib. (ON)
Voir le profil de Bardish Chagger
2020-08-12 12:37 [p.2750]
Monsieur le Président, au contraire, les deux langues officielles de notre pays sont très importantes pour notre gouvernement.
C'est exactement pourquoi nous avons travaillé avec la fonction publique: pour nous assurer que, dans l'entente de contribution, il y a les deux langues officielles; pour nous assurer que les 13 provinces et territoires sont inclus, de même que les communautés rurales, urbaines et autochtones, afin que tous les étudiants puissent faire partie de ce programme. Malgré ce programme...
Voir le profil de Andrew Scheer
PCC (SK)
Monsieur le Président, le gouvernement est toujours incapable de donner des réponses simples et directes à des questions très claires et simples.
Le premier ministre a inventé cette histoire où il aurait exprimé des réserves par rapport à l'avis des fonctionnaires le 8 mai dernier. La ministre peut-elle alors expliquer pourquoi UNIS a appris dès le 5 mai qu'il pouvait commencer à dépenser l'argent des contribuables?
Voir le profil de Bardish Chagger
Lib. (ON)
Voir le profil de Bardish Chagger
2020-08-12 12:37 [p.2750]
Monsieur le Président, tous les députés, en particulier ceux qui sont ici présents, se concentrent sur les préoccupations des gens de leur région. Le député n'a donc peut-être pas eu la chance de prendre connaissance des témoignages de ministres et du premier ministre, ainsi que de fonctionnaires, qui ont répondu à ces questions.
Nous avons été disponibles parce qu'il est important de répondre à ces questions. Nous prenons cette situation très au sérieux.
Voir le profil de Andrew Scheer
PCC (SK)
Monsieur le Président, le premier ministre aime parler de l'espace-temps, mais, dans le monde réel, le 5 mai précède le 8 mai.
En cette période de crise, les Canadiens exigent que le pays soit dirigé d'une main ferme. C'est ce qu'ils méritent. Or, au lieu de procurer la stabilité demandée, le gouvernement est plongé dans le chaos. En effet, des ministres sont assignés à témoigner; le Cabinet du premier ministre cherche à limiter les dégâts plutôt qu'à corriger les lacunes de ses programmes; et, maintenant, des sources haut placées dans l'entourage du premier ministre ont dit au Globe and Mail que le premier ministre se servirait d'un désaccord politique inventé de toutes pièces comme excuse pour se débarrasser de son ministre des Finances, allant même jusqu'à prévoir un quart-arrière de réserve à tout hasard.
Quand le premier ministre abrégera-t-il enfin le supplice du ministre des Finances?
Voir le profil de Bill Morneau
Lib. (ON)
Voir le profil de Bill Morneau
2020-08-12 12:39 [p.2750]
Monsieur le Président, comme nous l'avons fait depuis le début de la pandémie, nous continuerons de mettre l'accent sur les Canadiens et le travail qui doit être accompli. Au cours des derniers mois, nous avons donné aux Canadiens le soutien nécessaire pour traverser cette période difficile en instaurant la Prestation canadienne d'urgence, qui a aidé des millions de personnes au pays, ainsi qu'en mettant en place la subvention salariale, puis en la prolongeant.
Voir le profil de Andrew Scheer
PCC (SK)
Monsieur le Président, ce n'est pas la première fois que le premier ministre dit aux Canadiens que ce qui est rapporté dans un article du Globe and Mail est faux.
Parlant d'un autre scandale, le 31 mars 2019, l'avocat du premier ministre m'a envoyé une lettre me menaçant de poursuites pour avoir accusé publiquement le premier ministre de corruption. Le 10 avril 2019, j'ai dit et répété à l'extérieur de la Chambre toutes les déclarations que j'avais faites sur les faits sordides entourant le scandale SNC-Lavalin. Le premier ministre n'a pas aimé que je dise aux Canadiens qu'il avait fait de l'ingérence politique dans une procédure pénale. J'étais ravi que le premier ministre souhaite me poursuivre, car ce processus l'aurait forcé à témoigner sous serment et à divulguer des informations relatives à l'affaire.
Je n'ai absolument rien de prévu après la semaine prochaine. Le premier ministre peut-il me dire à quel moment je le verrai au tribunal?
Voir le profil de Bill Morneau
Lib. (ON)
Voir le profil de Bill Morneau
2020-08-12 12:40 [p.2750]
Monsieur le Président, je suis heureux de parler au nom du premier ministre et de dire qu'il considère toujours que son rôle, que notre rôle en tant que gouvernement, est d'aider la population canadienne.
La situation d'urgence n'est pas terminée. Ce qui est prioritaire pour nous, c'est le travail que nous accomplissons, non seulement en prolongeant la subvention salariale, mais aussi en réfléchissant au mode de rétablissement du régime d'assurance-emploi. En effet, nous savons que c'est ce qui intéresse les Canadiens, car ces derniers s'inquiètent de leur capacité à pouvoir soutenir financièrement leur famille.
Voir le profil de Yves-François Blanchet
BQ (QC)
Monsieur le Président, je suis heureux de porter à l'attention de la Chambre et du gouvernement que je suis tout à fait d'accord d'accord avec le chef de l'opposition sur plusieurs choses qu'il a dites. Quand les conservateurs et les bloquistes sont d'accord, les gens de l'autre côté devraient commencer à réfléchir sérieusement. Bien sûr, il reste des gens derrière.
Cependant, hier encore, j'étais en vacances et j'avais choisi la date de mon retour pour être ici aujourd'hui, parce qu'une séance de la Chambre était prévue. J'ai eu l'occasion, aux Îles-de-la-Madeleine, de piloter un homardier. Le second capitaine m'a dit que je gardais très bien le cap et il m'a dit de continuer ainsi en tant que chef. C'est ce que nous allons faire.
Certaines questions se posent. Comme le disait le chef de l'opposition, quand on contrôle les dates, on doit pouvoir organiser une journée sur une période de cinq semaines. On doit pouvoir organiser quatre séances dans tout l'été, quand on contrôle les dates. Pourtant, le gouvernement avait dit qu'il voulait se prêter à un exercice de reddition de comptes, qu'il voulait sincère et ouvert.
Il y a le scandale de WE Charity. Encore une fois, je suis d'accord avec le chef de l'opposition, qui disait que le mot « UNIS » avait été ajouté à la fin pour cacher le fait qu'il n'y avait pas de francophones dans la patente. Il y a le nouveau scandale des 84 millions de dollars qui semble mettre en cause la chef de cabinet du premier ministre, et, bien sûr, il y a la subvention salariale. Je comprends bien que l'un des deux principaux candidats à la chefferie du Parti conservateur a dit que la somme serait remise par les conservateurs. Or les libéraux se dirigent vers 2 millions de dollars de subvention salariale pour financer la prochaine campagne électorale qui, en effet, pourrait arriver vite. On se serait attendu à certaines présences. Je sais que je n'ai pas le droit de souligner des absences. Il y a des « non-présences » qui me préoccupent.
Je dirai simplement ceci: des gens m'ont demandé ce matin si nous allions vraiment faire tomber le gouvernement. J'ai répondu en demandant si ce gouvernement était encore digne de confiance. Les libéraux viennent de nous donner la réponse à cette question.
Voir le profil de Dominic LeBlanc
Lib. (NB)
Voir le profil de Dominic LeBlanc
2020-08-12 12:43 [p.2751]
Monsieur le Président, je remercie mon collègue le chef du Bloc québécois de sa question.
Il a souligné, je pense, un fait important, à savoir que notre gouvernement, le premier ministre et les membres de notre Conseil des ministres ont toujours été disponibles pour répondre aux questions, que ce soit à la Chambre des communes, en comité plénier, comme c'est le cas aujourd'hui, ou devant les Comités de la Chambre des communes. En même temps, comme le ministre des Finances et la ministre de la Diversité et de l’Inclusion et de la Jeunesse l'ont souligné, notre gouvernement est foncièrement tourné vers les questions économiques qui préoccupent les Canadiens et vers les questions de santé publique.
Nous serons très heureux de travailler avec nos collègues de l'opposition, comme nous l'avons fait depuis le début de la pandémie, afin d'adapter des programmes pour appuyer les Canadiens, les entreprises canadiennes et, surtout, nos partenaires des provinces afin de faire face à la situation sanitaire qui est toujours inquiétante.
Nous sommes tout à fait au travail. Les ministres sont au travail, nos collègues députés sont dans leurs circonscriptions partout au pays afin d'appuyer leurs concitoyens et de développer des politiques qui répondront aux besoins des Canadiens. C'est exactement ce que nous allons continuer de faire.
Voir le profil de Jagmeet Singh
NPD (BC)
Voir le profil de Jagmeet Singh
2020-08-12 12:44 [p.2751]
Monsieur le Président, le gouvernement est impliqué dans deux scandales: le premier concerne l'organisme UNIS, et le deuxième, une société de prêts hypothécaires dont l'un des dirigeants est l'époux de la chef de cabinet du premier ministre. Dans les deux cas, les libéraux servent leurs propres intérêts plutôt que ceux de la population. Pendant que les gens s'inquiètent de ce qui leur arrivera lorsque la PCU prendra fin, en août, le gouvernement libéral semble trop occupé à servir ses propres intérêts.
Quand les Canadiens sauront-ils à quoi les bénéficiaires de la PCU peuvent s'attendre lorsque cette prestation prendra fin, à la fin d'août?
Résultats : 1 - 15 de 2696 | Page : 1 de 180

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes