Hansard
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 15 de 478
Voir le profil de Andrew Scheer
PCC (SK)
Monsieur le Président, nous avons sous les yeux le scandale de corruption lié à l'organisme UNIS auquel le gouvernement a accordé des contrats sans appel d'offres aux frais des contribuables. L'organisme a ensuite créé une société immobilière et a englouti plus de 40 millions de dollars dans des biens immobiliers de premier ordre dans le centre-ville de Toronto. UNIS a également rémunéré des membres de la famille immédiate du premier ministre qui ont donné des conférences. Enfin, les libéraux utilisent l'organisme comme une énorme plateforme dans le cadre de leurs campagnes électorales. À preuve, UNIS a même publié une annonce de type électoral faisant la promotion du premier ministre.
Malheureusement, UNIS s'est retrouvé en difficulté. Comme des signaux d'alarme ont commencé à retentir au sujet de l'accord bancaire auquel il était partie et que des membres du conseil d'administration ont démissionné, l'organisme a exercé des pressions auprès du gouvernement qui lui a accordé un autre contrat sans appel d'offres qui devait lui permettre d'engranger 40 millions de dollars en frais d'administration.
Les Canadiens sont à juste titre préoccupés par ce genre de relation de favoritisme avec un organisme proche du Parti libéral. Par conséquent, pour aider les Canadiens à comprendre l'étendue de ce scandale, j'ai une série de questions très simples auxquelles il suffit de répondre par oui ou non.
Le premier ministre était-il au courant que l'entente conclue avec UNIS a en fait été signée par une société de façade qui ne possède aucun actif et n'a jamais oeuvré dans le secteur caritatif?
Voir le profil de Andrew Scheer
PCC (SK)
Monsieur le Président, le premier ministre doit comprendre que la question ne porte pas sur le fait qu'il aurait dû se récuser du processus décisionnel. Le greffier du Conseil privé a lui-même déclaré qu'il est impossible pour le premier ministre et le ministre des Finances de se récuser de l'attribution d'un contrat à fournisseur unique à un organisme ayant des liens si étroits avec le Parti libéral et des membres de sa famille immédiate.
Le premier ministre savait-il que le seul but avoué de la société de façade qui a signé le contrat était de posséder des biens immobiliers?
Voir le profil de Andrew Scheer
PCC (SK)
Voir le profil de Andrew Scheer
PCC (SK)
Monsieur le Président, il a répondu « non » à la question précédente, mais il n'a répondu ni oui ni non à cette question. Je me demande ce que cela signifie.
Le premier ministre ou un membre de son Cabinet a-t-il communiqué avec l'organisme UNIS avant d'annoncer la Bourse canadienne pour le bénévolat étudiant le 22 avril dernier?
Voir le profil de Kevin Waugh
PCC (SK)
Voir le profil de Kevin Waugh
2020-07-22 12:39 [p.2707]
Monsieur le Président, selon de récents rapports, la Ligue canadienne de football a adressé une nouvelle demande au ministre du Patrimoine, afin d'obtenir une aide gouvernementale d'un montant de 42,5 millions de dollars. Apparemment, l'argent servira à payer les salaires des joueurs et les frais de fonctionnement.
Le gouvernement a-t-il l'intention de donner cet argent à la Ligue canadienne de football, comme elle l'a demandé, d'ici demain?
Voir le profil de Kevin Waugh
PCC (SK)
Voir le profil de Kevin Waugh
2020-07-22 12:40 [p.2707]
Monsieur le Président, j'en déduis donc que la demande de la Ligue canadienne de football est refusée.
Ma deuxième question est la suivante. Plus tôt ce mois-ci, le gouvernement a accordé des exemptions pour permettre à des centaines de joueurs étrangers de la Ligue nationale de hockey d'entrer au Canada, plus précisément pour aller à Toronto et à Edmonton, afin qu'ils puissent participer prochainement aux séries éliminatoires de la LNH. Beaucoup de ces joueurs viennent de pays où la pandémie de COVID-19 est bien pire qu'ici.
Quelles mesures le gouvernement prend-il pour protéger les Canadiens, en particulier ceux de Toronto et d'Edmonton, et éviter que cela n'entraîne d'autres éclosions de COVID-19?
Voir le profil de Gary Vidal
PCC (SK)
Madame la présidente, je partagerai mon temps de parole avec la députée de Yorkton—Melville.
La ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l'Inclusion des personnes handicapées sait-elle combien de demandes ont été rejetées en 2020 par le programme Emplois d'été Canada qu'on a trop fait mousser?
Voir le profil de Gary Vidal
PCC (SK)
Madame la présidente, le ministre connaît-il la valeur monétaire totale des emplois, partout au pays, dont la demande a été rejetée en 2020?
Voir le profil de Gary Vidal
PCC (SK)
Madame la présidente, je peux répondre à cette question en ce qui concerne ma circonscription, située dans le nord de la Saskatchewan. En fait, près de 1,5 million de dollars ont été laissés sur la table. Une telle somme représente des centaines de demandes d'emploi pour embaucher des étudiants dans le cadre du programme Emplois d'été Canada, demandes d'emploi qui ont été refusées par le gouvernement actuel.
Au lieu de se contenter d'utiliser un programme déjà en place qui non seulement aide les jeunes Canadiens, mais constitue une bouée de sauvetage pour les programmes communautaires en difficulté, les petites entreprises et les organismes à but non lucratif qui ne détiennent pas d'investissements dans l'immobilier à Toronto, le gouvernement a cherché à en tirer un avantage politique.
Pensons à tous les emplois qui auraient pu être créés pour ces étudiants, aux possibilités offertes et à la valeur ajoutée pour leurs collectivités, si le gouvernement s'était servi du processus existant d'Emplois d'été Canada au lieu de négocier un accord à fournisseur unique qui visait à mettre 43 millions de dollars dans les poches des amis du premier ministre.
Un député d'en face pourrait-il expliquer aux habitants de ma circonscription pourquoi le cabinet était prêt à payer des étudiants pour qu'ils fassent du bénévolat en deçà du salaire minimum, alors que les demandes de la population de Desnethé-Missinippi-Rivière Churchill pour le programme Emplois d'été Canada ont été soit complètement rejetées, soit largement sous-financées?
Voir le profil de Cathay Wagantall
PCC (SK)
Voir le profil de Cathay Wagantall
2020-07-22 13:31 [p.2716]
Madame la présidente, le 15 juin, j'ai demandé au ministre des Anciens Combattants s'il savait que les dossiers des vétérans faisaient l'objet d'un marquage. Il a répondu: « Je ne suis pas au courant de cette pratique. » Or, deux semaines auparavant, le 2 juin, il a signé une lettre remerciant le vétéran Shane Jones de ses courriels qui contenaient des renseignements relatifs à l'accès à l'information et à la protection des renseignements personnels confirmant que ce dernier avait des problèmes avec Anciens Combattants Canada en raison du marquage de son dossier.
Je pose la question de nouveau. Le ministre est-il au courant de ce marquage des dossiers des vétérans?
Voir le profil de Cathay Wagantall
PCC (SK)
Voir le profil de Cathay Wagantall
2020-07-22 13:32 [p.2716]
Madame la présidente, les vétérans sont-ils informés lorsque leur dossier fait l'objet d'un marquage?
Voir le profil de Cathay Wagantall
PCC (SK)
Voir le profil de Cathay Wagantall
2020-07-22 13:34 [p.2716]
Madame la présidente, le signalement porté au dossier de certains anciens combattants a-t-il une incidence sur les services et les prestations que ceux-ci reçoivent?
Voir le profil de Cathay Wagantall
PCC (SK)
Voir le profil de Cathay Wagantall
2020-07-22 13:34 [p.2716]
Madame la présidente, peut-on faire enlever le signalement porté à un dossier?
Résultats : 1 - 15 de 478 | Page : 1 de 32

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes