Comité
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 15 de 2620
Voir le profil de Rosemarie Falk
PCC (SK)
Merci.
Je voudrais moi aussi remercier les témoins de comparaître devant nous aujourd'hui et les féliciter pour tout le travail qu'accomplissent leurs deux organisations.
Nous savons que la création d'emplois et la sécurité d'emploi sont indispensables à une reprise économique durable. Certaines entreprises ont assez bien réussi à traverser cette période difficile et d'autres ont réussi à le faire avec l'aide des programmes d'urgence offerts par le gouvernement. Mais il y en a, malheureusement, qui sont sur le point de fermer définitivement leurs portes, ou qui vont devoir se restructurer de fond en comble.
Ma première question s'adresse à Steve Cordes, de l'organisation Youth Opportunities Unlimited. Trouver des emplois à des jeunes à risque est une activité très positive pour l'individu lui-même et aussi pour la société dans son ensemble. J'ai eu l'occasion ce matin de lire la lettre de Samuel que vous avez fait parvenir à notre comité. Elle montre bien comment le fait de trouver un emploi peut aider un jeune à se prendre en main et peut aussi aider les autres à se sentir plus responsables, lorsqu'ils prennent le temps d'écouter et d'aider ces jeunes, individuellement, et d'établir un rapport avec eux. En fait, c'est ce qu'on appelle la sollicitude, l'empathie. Il est important que les emplois pour les jeunes continuent d'être accessibles.
Quels sont à votre avis les principaux obstacles qui entravent la recherche d'emploi des jeunes à risque? Ces obstacles ont-ils changé depuis le début de la pandémie?
Voir le profil de Rosemarie Falk
PCC (SK)
Je pense que c'est essentiellement une question de contact individuel. Quand on lit la lettre de Sam, on voit bien qu'il ne se sentait pas apprécié à sa juste valeur. Mais quand des gens prennent la peine d'expliquer à ces jeunes qu'ils peuvent avoir confiance en eux et au moins tenter leur chance, ça change tout.
J'aimerais vous poser une autre question.
D'autres témoins nous ont dit que certaines entreprises s'orientaient définitivement vers des services à distance. Dans quelle mesure cela changerait-il le travail que vous faites et quel impact cela aurait-il sur les jeunes à risque?
Voir le profil de Robert Kitchen
PCC (SK)
Monsieur le président, je suis désolé, mais j'ai très clairement entendu M. Desilets dire « non ». S'il souhaite consulter le whip, je pense que c'est inapproprié. Le vote a été tenu; et il a voté non.
Voir le profil de Robert Kitchen
PCC (SK)
Cela permet au député de voter une deuxième fois, monsieur le président.
Il a eu l'occasion de voter la première fois. Et il n'est pas question qu'il vote de nouveau une fois que le vote a été pris.
Voir le profil de Robert Kitchen
PCC (SK)
Merci, monsieur le président.
Merci à tous de vos commentaires.
En tout respect pour M. Fisher, ce qui était proposé à ce moment date de quelques mois. Nous avons vu depuis ce qu'il en est résulté, et l'information qui a, et n'a pas, été fournie. Le caviardage de l'information n'a épargné essentiellement que les « le », les « à » et les « dans », ce qui pose de multiples problèmes.
Lorsque nous avons fait marche arrière — et avons apporté des changements à nos motions en supprimant les courriels ou les messages textes —, nous apprenons que le ministre Champagne a déclaré dans un article du Star daté du 3 avril qu'il avait essentiellement dû négocier des créneaux d'atterrissage pour nos avions au Pérou, et qu'il dit l'avoir fait, pour être honnête, par messages textes. Ensuite, lors de notre 30e séance le 23 juin 2020, le ministre a déclaré que « nous avons fait de la diplomatie par messages textes. J'ai réussi à faire sortir des gens du Pérou en envoyant des messages textes à mon homologue là-bas et en négociant des droits d'atterrissage. Nous avons réussi à faire sortir des gens du Maroc en envoyant des messages textes au ministre pour lui dire qu'il nous fallait un vol supplémentaire. »
Il s'agit donc d'information qui a été diffusée dont nous avons entendu parler après les faits, après que tout cela a été caviardé et enlevé. Alors, je pense vraiment...
Voir le profil de Robert Kitchen
PCC (SK)
C'est exact. Le fait est que les documents étaient caviardés. Pourquoi? C'est parce qu'il s'agissait d'une demande d'accès à l'information. Je pense qu'il est un peu fallacieux de votre part de laisser entendre que ce n'est pas le cas et qu'il faut attendre de voir la réponse finale.
Voir le profil de Robert Kitchen
PCC (SK)
En fin de compte, je demanderais à Mme Sidhu de reconsidérer cette motion.
Voir le profil de Robert Kitchen
PCC (SK)
Je vous remercie, monsieur le président.
Il est beaucoup question de la science. Or, la science est multifactorielle. L'information vient d'une multitude de scientifiques des quatre coins de la planète. L'Agence de la santé publique a reçu de l'information. La ministre de la Santé a reçu de l'information. Au bout du compte, toutefois, la ministre a reçu ces renseignements d'une multitude de sources et pas seulement de l'Agence de la santé publique du Canada. D'aucuns pourraient présumer qu'elle en a reçu des provinces, de leurs scientifiques et de leurs médecins de la santé publique, qui ont accompli un excellent travail.
Si nous changeons notre fusil d'épaule et disons que nous obtiendrons simplement les réponses que nous voulons, car ce que nous cherchons... n'est pas là, nous devons obtenir l'information et toutes les données probantes. Les Canadiens doivent connaître les échanges qui ont eu lieu entre la ministre de la Santé et son bureau, qui s'ajoutent aux conseils que l'Agence de la santé publique du Canada lui a prodigués.
De nombreuses personnes nous ont parlé de la rupture de la communication et du fait que les médecins et les scientifiques n'ont jamais dévoilé l'information. Pour moi, le fait de faire marche arrière et de dire que nous n'entendrons pas la ministre de la Santé constitue une insulte envers les Canadiens. Je considère que nous devons entendre les personnes concernées et obtenir l'information.
Je voterai contre la modification.
Voir le profil de Robert Kitchen
PCC (SK)
Je vous remercie, monsieur le président.
Cette modification me convient. Je juge toutefois que nous devrions remonter jusqu'en 2003, quand la Réserve nationale stratégique d’urgence et l'Agence ont été créées pour voir exactement comment elles ont été mises sur pied et surveillées. En disposant de cette information... Je me demande si le membre qui a proposé la modification accepterait de modifier l'année pour la fixer à 2003 ou s'il a besoin d'une sous-modification à une sous-modification à une modification à une modification.
Voir le profil de Robert Kitchen
PCC (SK)
Certainement, monsieur le président.
Je ne veux pas prolonger le processus. Nous discutons ad vitam aeternam, et c'est pourquoi j'ai proposé de modifier la modification à la sous-modification à la sous-modification.
Le fait est que quand la Réserve nationale stratégique d’urgence a été constituée... Je suis d'accord avec M. Fisher. Je ne sais pas exactement si elle a été créée en 2003 ou en 2004, mais je pense que si nous déterminons quand les masques et les autres produits ont été achetés à l'époque, il serait intéressant et pertinent de savoir quand cet équipement a été jugé obsolète et s'il a été remplacé. Je suis donc à l'aise de...
Pourquoi ne pas remonter 10 ans de plus en arrière, jusqu'en 2005? Si je dois proposer une sous-modification à cette fin, je le ferai, mais j'espère que M. Fisher pourra dire: « Eh, je pourrais peut-être apporter cette modification » et que nous nous entendrons à l'unanimité à ce sujet.
Voir le profil de Robert Kitchen
PCC (SK)
Je voudrais proposer un sous-amendement pour changer la date à 2005, s'il vous plaît.
Voir le profil de Jeremy Patzer
PCC (SK)
Merci beaucoup, madame la présidente.
J'aimerais d'abord m'adresser à M. Medline. J'aimerais seulement lui poser une simple question. À combien de dollars de l'heure s'élevait la prime, par employé?
Voir le profil de Jeremy Patzer
PCC (SK)
D'accord, je vous remercie. Mon temps est limité, mais je vous suis reconnaissant de votre réponse.
Madame Davis, avez-vous également offert une prime de 2 $ de l'heure à vos employés?
Voir le profil de Jeremy Patzer
PCC (SK)
D'accord. Je vous remercie.
Et vous, monsieur La Flèche, avez-vous également versé une prime de 2 $ de l'heure?
Résultats : 1 - 15 de 2620 | Page : 1 de 175

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes