Hansard
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 15 de 53
Voir le profil de Tom Kmiec
PCC (AB)
Voir le profil de Tom Kmiec
2020-02-19 15:45 [p.1260]
Madame la Présidente, la seconde pétition m'a aussi été transmise par des gens de ma circonscription.
Les pétitionnaires attirent l'attention de la Chambre sur le fait que, le 30 mai 2019, le premier ministre de l'Alberta, Jason Kenny, a tenu sa promesse électorale d'accorder aux Albertains le plus grand allégement fiscal de l'histoire de la province en envoyant à la trappe la lourde taxe sur le carbone du NPD. Par conséquent, ils demandent au gouvernement du Canada d'abandonner la taxe fédérale sur le carbone qui reste et qui est imposée aux Albertains depuis le 1er janvier 2020.
Voir le profil de Rosemarie Falk
PCC (SK)
Monsieur le Président, le premier ministre est intervenu à maintes reprises à la Chambre pour dire que les Canadiens profiteraient de la taxe sur le carbone des libéraux. Eh bien, maintenant que les effets réels de la taxe sur le carbone sont connus, le premier ministre aurait bien du mal à trouver dans ma circonscription quelqu'un qui soit mieux loti qu'avant la taxe.
Bref, cette affirmation ne tient pas compte de la réalité de la vie dans les régions rurales de la Saskatchewan. Les habitants de ma circonscription méritent mieux de la part du gouvernement. Le coût de tout monte en flèche et les gens se sentent coincés, en particulier les agriculteurs et les producteurs agricoles. Qu'il s'agisse du séchage du grain, du transport des récoltes, du transport ferroviaire et d'autres dépenses majeures des exploitations agricoles, les profits des agriculteurs s'envolent et leur capacité de demeurer concurrentiels est directement touchée.
Il est temps que le premier ministre abandonne sa taxe sur le carbone qui nuit de façon injuste aux agriculteurs et aux producteurs agricoles canadiens et qu'il présente un véritable plan en matière d'environnement.
Voir le profil de Jeremy Patzer
PCC (SK)
Voir le profil de Jeremy Patzer
2020-02-07 11:45 [p.1091]
Madame la Présidente, la taxe sur le carbone des libéraux augmente le coût de la vie des Canadiens des régions rurales. La taxe sur le carbone, c'est une taxe sur tout: la nourriture, l'essence, le chauffage. On ne parle pas de produits de luxe, mais bien de produits de première nécessité. Les Canadiens des régions rurales ne devraient pas avoir à payer plus parce que le gouvernement ne comprend pas leur réalité ni ce que cela implique de vivre en région rurale. Quand les libéraux feront-ils ce qui s'impose et supprimeront-ils la taxe sur le carbone?
Voir le profil de Peter Schiefke
Lib. (QC)
Voir le profil de Peter Schiefke
2020-02-07 11:46 [p.1091]
Madame la Présidente, en 2015, nous avons fait la promesse d'instaurer la tarification de la pollution causée par le carbone au Canada. Nous savons qu'il s'agit d'un des moyens les plus efficaces pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Nous avons promis que les familles recevraient plus que ce que la tarification ne leur coûterait. Le rapport du directeur parlementaire du budget vient de paraître et montre que c'est effectivement ce qui est arrivé. Nous avons rempli notre promesse. Nous allons continuer d'agir pour lutter contre les changements climatiques. Nous savons que c'est la meilleure chose à faire pour nos enfants et nos petits-enfants.
Voir le profil de Terry Dowdall
PCC (ON)
Voir le profil de Terry Dowdall
2020-02-07 11:46 [p.1091]
Madame la Présidente, un nouveau rapport révèle que la taxe sur le carbone des libéraux réduira les revenus des exploitations agricoles de 8 % cette année et de 12 % d'ici 2022. Non, le maigre chèque de remboursement ne suffira pas à absorber le coût de cette ponction fiscale. Un agriculteur m'a dit que, depuis l'entrée en vigueur de cette taxe, ses coûts mensuels ont augmenté de 1 200 $.
Les agriculteurs sont confrontés à deux choix: accepter une baisse de salaire ou imposer des prix plus élevés aux Canadiens qui commencent déjà à en arracher. Les libéraux pourraient-ils dire aux agriculteurs quel choix ils privilégient?
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Madame la Présidente, nous comprenons très bien ce qui se passe cette année dans le monde de l'agriculture.
L'année 2019 a été terrible, tant sur le plan de la météo que du commerce international. C'est la raison pour laquelle je travaille de près avec nos collègues des provinces et les représentants de l'industrie pour trouver les meilleures solutions et les meilleurs mécanismes pour aider nos producteurs agricoles de tout le pays à faire face à cette situation difficile.
Il faut regarder vers l'avenir et faire les investissements et les bons choix pour que notre agriculture soit durable.
Voir le profil de Dan Mazier
PCC (MB)
Madame la Présidente, en 2019, les producteurs de poulet du Manitoba ont vu leurs factures de chauffage augmenter de 42 % à cause de la taxe sur le carbone. Comme cette taxe ne cessera de croître, les producteurs de poulet du Manitoba s'attendent à une augmentation de 100 % de leurs factures de chauffage d'ici 2022, ce qui leur fera perdre des millions de dollars en revenus, alors que l'environnement ne s'en portera pas mieux pour autant.
Les producteurs de grain ont été les premiers touchés, puis ce fut au tour des producteurs laitiers. Maintenant, ce sont les producteurs de poulet qui font les frais de cette taxe. Pourquoi le gouvernement continue-t-il de manquer à ses devoirs envers les familles d'agriculteurs canadiens et de les négliger?
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Madame la Présidente, nous sommes loin de négliger les agriculteurs. Nous nous soucions véritablement de leur sort. C'est la raison pour laquelle nous travaillons en étroite collaboration avec eux afin de trouver la meilleure solution pour leur venir en aide et pour assurer une agriculture durable.
Nous avons pris des mesures concernant la tarification de la pollution parce que nous savons que les collectivités rurales et les agriculteurs doivent être assujettis à des modalités de paiement différentes. Nous leur avons accordé des exemptions pour l'essence utilisée dans les exploitations agricoles et avons mis en place à leur intention des installations de distribution par carte-accès.
Nous sommes conscients des défis particuliers qu'ils doivent relever et nous nous employons aussi à améliorer d'autres programmes.
Voir le profil de Warren Steinley
PCC (SK)
Voir le profil de Warren Steinley
2020-02-07 11:49 [p.1091]
Madame la Présidente, nous savons maintenant pourquoi la ministre de l'Agriculture est prête à se tenir aux côtés des agriculteurs canadiens: c'est pour pouvoir aller chercher plus d'argent dans leurs poches pour la taxe sur le carbone.
Les agriculteurs de la Saskatchewan peuvent s'attendre à perdre plus de 12 % de leur revenu à cause de la taxe sur le carbone une fois que celle-ci aura atteint 50 $ la tonne. Quand la ministre de l'Agriculture va-t-elle cesser de mettre les familles d'agriculteurs en faillite, annuler la taxe sur le carbone qui les étouffe et rendre à nos producteurs l'argent qui leur a déjà été pris?
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Madame la Présidente, je peux vous assurer que nous travaillons de près avec les producteurs, leurs représentants et nos collègues des provinces pour mettre en place les bons mécanismes qui vont aider nos producteurs à pratiquer une agriculture durable.
Nous avons déjà fait des ajustements et créé des exemptions à la taxe sur la pollution pour l’essence qui est utilisée par les producteurs sur les fermes. Nous continuons à regarder ces différents mécanismes, mais tout le monde comprend que nous devons aussi avoir une vision d’avenir pour notre planète et c’est ce que nous développons avec eux. Nous reconnaissons qu’ils ont eu une année 2019 extrêmement difficile et c’est pour cela que nous leur venons en aide.
Voir le profil de Rosemarie Falk
PCC (SK)
Monsieur le Président, la situation des agriculteurs canadiens, dont la récolte s'est avérée encore difficile en 2019, s'est compliquée en raison du fardeau fiscal supplémentaire imposé par le gouvernement libéral. Du séchage du grain au transport ferroviaire, en passant par le chauffage et l'électricité, les agriculteurs se font saigner à blanc par la taxe libérale sur le carbone. Les agriculteurs de la Saskatchewan s'attendent à perdre 8 % de leurs revenus nets cette année à cause de la taxe sur le carbone, et ce chiffre devrait augmenter.
Le premier ministre va-t-il enfin reconnaître que sa taxe sur le carbone punit injustement les producteurs agricoles et va-t-il finalement les exempter complètement de la taxe sur le carbone?
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Voir le profil de Justin Trudeau
2020-02-05 15:08 [p.957]
Monsieur le Président, à plusieurs reprises aujourd'hui, les députés d'en face ont parlé du travail du directeur parlementaire du budget et de son rapport, et c'est fascinant de voir qu'ils croient maintenant ce qu'il dit. Ils devraient peut-être s'attarder sur le fait que le directeur parlementaire du budget a indiqué clairement que la tarification de la pollution contribue à réduire la pollution tout en permettant aux familles de l'Alberta, de la Saskatchewan et de partout au pays d'avoir plus d'argent à leur disposition.
Grâce à notre plan, 100 % des recettes provenant directement de la tarification de la pollution reviendront aux provinces et aux territoires. Dans la lutte contre les changements climatiques, les Canadiens s'en sortent mieux avec notre tarification de la pollution.
Voir le profil de Philip Lawrence
PCC (ON)
Monsieur le Président, ce matin, le Bureau du directeur parlementaire du budget a publié une évaluation de la taxe sur le carbone. Des Canadiens de partout au pays nous ont dit que la taxe sur le carbone leur rendait la vie plus difficile.
Les agriculteurs sont particulièrement touchés, car les coups durs se sont succédé — perturbation du commerce, printemps pluvieux et instabilité des prix mondiaux. Comme si ce n'était pas assez, on leur ajoute une taxe sur une taxe. On impose en effet la TPS sur la taxe sur le carbone. J'ai un reçu d'un agriculteur de ma région sur lequel on peut voir que le gouvernement lui exige 7 000 $ en taxe sur le carbone, mais il trouve que ce n'est pas assez et lui impose 350 $ de TPS en plus.
Selon le dernier rapport du Bureau du directeur parlementaire du budget, le gouvernement a perçu plus de 100 millions de dollars de TPS en appliquant cette taxe sur la taxe sur le carbone. Si une banque essayait d'exiger de l'intérêt sur l'intérêt, on l'accuserait de pratiquer des taux usuraires.
L'arnaque fiscale que constitue la taxe sur le carbone ne peut continuer ainsi. Il faut que le gouvernement donne une chance aux agriculteurs.
Voir le profil de Warren Steinley
PCC (SK)
Voir le profil de Warren Steinley
2020-02-04 14:51 [p.909]
Monsieur le Président, le gouvernement libéral est intransigeant, mais il est temps qu'il admette que sa taxe sur le carbone est nuisible et qu'elle fait peser un lourd fardeau pour les régions et les familles d'agriculteurs. Le Canada a un secteur agricole de calibre mondial, et les agriculteurs canadiens sont fiers d'être de bons, d'excellents intendants de leurs terres et de l'environnement.
Quand la ministre de l'Agriculture et ses collègues du Cabinet libéral admettront-ils qu'ils ont laissé tomber les familles d'agriculteurs et quand exempteront-ils les producteurs agricoles de la taxe sur le carbone, qui leur vole leurs revenus?
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Monsieur le Président, le secteur agricole est très important pour nous, et nous collaborons étroitement avec les représentants de tous les secteurs et aussi nos homologues provinciaux.
Nous sommes à l'écoute et nous sommes toujours disposés à mettre en place des solutions concrètes ainsi qu'à améliorer nos mécanismes. Les agriculteurs bénéficient d'exemptions pour la consommation de carburant pour les activités agricoles, ainsi que de rabais sur les opérations commerciales qui produisent des gaz à effet de serre. Nous sommes là pour appuyer les agriculteurs canadiens.
Résultats : 1 - 15 de 53 | Page : 1 de 4

1
2
3
4
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes