Hansard
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 15 de 150000
Voir le profil de Anthony Rota
Lib. (ON)
Comme c'est mercredi, nous allons maintenant chanter l'hymne national, qui sera entonné par le député de Peace River—Westlock.
[Les députés chantent l'hymne national.]
Voir le profil de Emmanuella Lambropoulos
Lib. (QC)
Voir le profil de Emmanuella Lambropoulos
2020-10-28 14:05 [p.1351]
Monsieur le Président, pour la première fois en plus de 30 ans cette année, le ministre des Affaires étrangères du Canada s'est rendu en voyage officiel en Grèce pour parler du conflit en Méditerranée orientale avec son homologue grec et le premier ministre Mitsotakis.
Parlant de la Grèce, en cette journée du 28 octobre, les Grecs dans le monde entier célèbrent le jour du Non, peut-être pas tous ensemble physiquement, mais à distance et en esprit. Ils commémorent le 80e anniversaire du rejet par le premier ministre Ioannis Metaxas de l'ultimatum de Benito Mussolini, qui donnait au peuple grec le choix entre l'occupation par les forces de l'Axe ou la guerre.
C'est avec courage que Metaxas avait répondu: « Alors, c'est la guerre. » Les Grecs continrent les Allemands pendant six semaines et contribuèrent grandement à l'épilogue de la Seconde Guerre mondiale. Winston Churchill, évoquant leur rôle pendant cette guerre, disait: « Nous ne dirons pas que les Grecs combattent comme des héros, mais que les héros combattent comme des Grecs. »
[La députée s'exprime en grec.]
Voir le profil de Chris Lewis
PCC (ON)
Voir le profil de Chris Lewis
2020-10-28 14:07 [p.1351]
Monsieur le Président, au début de 2020, la ville de Kingsville a perdu un de ses leaders, Robert Peterson, à la suite d'une bataille longue et courageuse contre le cancer.
« Bob », comme l'appelaient ses proches, a été un mari dévoué pour sa charmante épouse, Audrey, en plus d'être bien aimé par ses nombreux enfants et petits-enfants. Bob a été préfet, préfet adjoint et membre du conseil municipal pendant de nombreuses années. Celui qui était mon ami, mon compagnon de chasse aux canards et mon mentor politique me manque déjà beaucoup.
Ma circonscription d'Essex comprend cinq municipalités fantastiques: Lakeshore, LaSalle, Amherstburg, Essex et Kingsville, où Bob s'est impliqué. Mon personnel et moi-même avons reçu des milliers d'appels à l'aide. Les politiciens municipaux et leur personnel en ont sans doute reçu beaucoup eux aussi. Les travailleurs de première ligne peuvent porter toutes sortes d'uniformes, même des complets.
Je demande à la Chambre de se joindre à moi pour remercier chaleureusement les maires de ma circonscription: M. Santos, M. Snively, M. Aldo, M. Bain et M. Bondy; de même que leurs conseils respectifs et les représentants municipaux de toutes les circonscriptions au Canada pour leur détermination, leur résilience et leur travail acharné durant cette période inédite.
Voir le profil de Sukh Dhaliwal
Lib. (BC)
Voir le profil de Sukh Dhaliwal
2020-10-28 14:07 [p.1351]
Monsieur le Président, le 29 octobre, les musulmans de l'ensemble du Canada célébreront l'Eid Milad un Nabi, qui commémore la naissance, la vie et le message du prophète Mahomet, que la paix soit avec lui, en échangeant avec leurs proches, leurs amis et leurs voisins des messages de bonheur, d'harmonie et d'amour, même s'ils doivent le faire à distance cette année en raison de la pandémie mondiale. Plus que jamais en ces temps difficiles, les bénédictions d'Allah rempliront les maisons d'espoir, de joie et d'optimisme.
À tous ceux qui célèbrent l'Eid Milad un Nabi, à Newton, à Surrey et partout ailleurs au Canada, que la paix soit avec eux.
Allah hafiz.
Voir le profil de Julie Vignola
BQ (QC)
Voir le profil de Julie Vignola
2020-10-28 14:08 [p.1351]
Monsieur le Président, aujourd'hui, j'aimerais rendre hommage à la force, à la résilience et à l'entraide qui caractérisent les gens et les organismes de Beauport—Limoilou.
Que ce soit les dons volontaires de vêtements aux organismes ou de nourriture dans les réfrigérateurs extérieurs, tel celui du Patro Roc-Amadour, que ce soit l'accompagnement et le bénévolat au sein des organismes tels que OQPAC, AutonHommie Limoilou, la Cuisine collective Beauport, Entraide Agapè, La Bouchée généreuse, CAB Aide 23 et Le Pivot, chacun y met du sien pour soulager les difficultés que les autres peuvent rencontrer. À eux s'ajoutent des organismes de soutien en santé mentale tels que la Fondation CERVO, Le Cercle Polaire et La Boussole, pour ne nommer que ceux-là, puisque Beauport—Limoilou compte plus d'une centaine d'organismes d'aide.
Tant les citoyens que les organismes démontrent que Beauport—Limoilou est habité par des gens de cœur prêts à faire ensemble face aux embûches que la vie peut mettre sur notre chemin. Ensemble, nous sommes plus forts.
Voir le profil de Alexandra Mendès
Lib. (QC)
Monsieur le Président, nous arrivons à la fin du Mois de l'histoire des femmes au Canada. J'aimerais profiter de l'occasion pour souligner, avec une émotion certaine, quelques-unes des femmes qui ont marqué l'histoire de Brossard—Saint-Lambert.
Les femmes à qui je veux rendre hommage méritent notre gratitude et notre admiration. Grâce à leurs efforts soutenus, à leur détermination et à leur pur entêtement, elles ont déplacé des montagnes de résistance au changement.
En 1965, Olga Melikoff, Murielle Parkes et Valerie Neale, qui étaient mères et militantes, ont revendiqué l'établissement d'un enseignement bilingue dans une école primaire de Saint-Lambert. C'est ainsi qu'est né le concept d'immersion française au Canada.
En 1983, Georgette Lemieux-Lepage devient la première mairesse de Brossard. Femme de cœur et d'esprit, elle avait été le moteur derrière la création de la Bibliothèque de Brossard, en 1976. Elle sera aussi l'instigatrice, en 1989, de la déclaration selon laquelle Brossard est une ville multiculturelle, la première municipalité au Canada à adopter cette désignation.
Je n'ai malheureusement pas le temps de parler de toutes les femmes qui font de Brossard—Saint-Lambert une circonscription si progressiste. Sachez, chères concitoyennes, que je vous suis profondément reconnaissante.
Voir le profil de Richard Lehoux
PCC (QC)
Voir le profil de Richard Lehoux
2020-10-28 14:11 [p.1352]
Monsieur le Président, j'aimerais souligner aujourd'hui le travail exceptionnel de Mme Nicole Jacques, directrice générale de Moisson Beauce.
Cette banque alimentaire régionale, qui sème du bonheur depuis plus de 25 ans, a recueilli près de 12 millions de kilos de denrées, pour une valeur marchande de 63 millions de dollars, qui sont redistribuées à une soixantaine d'organismes répartis dans la grande région de Chaudière-Appalaches.
Mme Jacques est une battante, et elle se dévoue avec cœur, depuis 12 ans, à l'organisme. Elle a su, avec un grand sang-froid, relever le défi de nourrir la population touchée par les inondations historiques en Beauce, en 2019, ainsi que dans la pandémie que nous connaissons. Elle a également veillé à faire pousser comme une fleur l'organisme de belle façon alors que la banque alimentaire accueille trois fois plus de personnes en ses murs par mois qu'à son arrivée en poste.
Je vous remercie, Mme Jacques, pour tout le travail accompli à aider les Beaucerons qui en ont le plus besoin; merci d'avoir rassemblé des partenaires de qualité et une équipe dévouée. Je lui souhaite le meilleur pour l'avenir.
Je vous souahite une bonne retraite, Nicole.
Voir le profil de Vance Badawey
Lib. (ON)
Voir le profil de Vance Badawey
2020-10-28 14:12 [p.1352]
Monsieur le Président, cela fait 65 ans en octobre que le Canada et les États-Unis se sont échangés des instruments de ratification officiels dans le cadre de la Convention sur les pêcheries des Grands Lacs, créant ainsi la Commission des pêcheries des Grands Lacs.
Cette convention a consolidé un partenariat binational axé sur la recherche scientifique dans les Grands Lacs, les relations transfrontalières et la lutte contre la lamproie marine, une espèce invasive, dans l'ensemble du bassin. Ce partenariat a eu de nombreuses retombées, sous forme de milliards de dollars et de milliers d'emplois par an.
En fait, l'une des réalisations marquantes de la convention a été de mettre fin à la gouvernance divisée au profit d'une collaboration entre les organismes fédéraux, provinciaux et d'État et les professionnels de la gestion des pêches afin de mieux servir l'intérêt commun. Ainsi était renversée la tendance du « chacun pour soi » qui prévalait avant la ratification du traité et qui garantissait un nivellement par le bas au chapitre de l'environnement.
Je félicite la Commission des pêcheries des Grands Lacs pour leurs 65 années de réussites. Je me réjouis à la perspective de collaborer au cours des années à venir afin de renforcer davantage le partenariat entre le Canada et les États-Unis.
Voir le profil de James Maloney
Lib. (ON)
Voir le profil de James Maloney
2020-10-28 14:13 [p.1352]
Monsieur le Président, tout le monde sait, j'en suis sûr, qu'aujourd'hui est la Journée nationale du chocolat. Toutefois, chacun est bel et bien au courant que l'Halloween sera ce samedi. Normalement, les familles trépigneraient déjà d'excitation à l'idée de célébrer cette fête.
Lorsque nos enfants seront grands, ils ne se souviendront pas de chaque Halloween qu'ils auront passée, mais ils n'oublieront certainement pas celle-ci. Ne nous appesantissons pas sur ce que nous ne pouvons pas faire, et axons plutôt nos efforts sur ce qu'il est possible de faire. Faisons de cette Halloween une fête dont les enfants voudront se remémorer pour le reste de leur vie. Nous devons laisser libre cours à notre imagination fantasque et faire preuve de créativité, mais restons à la maison, en sûreté, à regarder un film d'horreur tout en ayant du plaisir.
Je tiens à saluer mes deux nièces qui se trouvent actuellement à Thunder Bay, Keira et Teigan; ma nièce à Vancouver, Kaitlyn; et tout particulièrement mon neveu Brogan, qui a eu 13 ans aujourd'hui. Cela est en soi terrifiant, je dois avouer.
Je souhaite une joyeuse Halloween à tous. Bonne créativité! Mes meilleurs voeux d'anniversaire à mon ami Brogan.
Voir le profil de Philip Lawrence
PCC (ON)
Monsieur le Président, j'ai ressenti cette semaine la vive douleur du suicide, lorsqu'un de mes bons amis a perdu un membre de sa famille.
Malheureusement, le suicide est la deuxième cause de décès chez les jeunes et les jeunes adultes. Par ailleurs, 60 % des jeunes qui pensent au suicide rapportent avoir souhaité en parler à quelqu'un, sans savoir vers qui se tourner. La pandémie de COVID-19 a exacerbé le problème.
En cette période de peur, de stress et de solitude accrus, je tiens à encourager tous les députés et tous les Canadiens à prendre un instant pour communiquer avec leurs proches. Prenons des nouvelles d'eux. Faisons-leur savoir qu'ils ne sont pas seuls, rappelons-leur qu'on les aime et invitons-les à faire un câlin à leurs enfants en rentrant chez eux.
Voir le profil de Ken McDonald
Lib. (NL)
Voir le profil de Ken McDonald
2020-10-28 14:15 [p.1353]
Monsieur le Président, cette semaine, j'ai eu le plaisir de visiter la ferme Smiling Land située sur la rive sud dans la circonscription d'Avalon. Cette entreprise est l'initiative de la famille de Larry Puddister et sera la première grande exploitation agricole biologique de la province.
Il y a quatre ans, le fils de Larry s'est enlevé la vie. Depuis ce drame, Larry s'emploie à fournir des ressources en santé mentale et à éliminer les préjugés. Il a mis sur pied la fondation commémorative Jacob Puddister et il continue d'honorer la mémoire de son fils par l'entremise de la ferme Smiling Land. Cette exploitation agricole est vraiment impressionnante. On y fera entre autres la production d'oeufs de canards biologiques et on y exploitera des serres biologiques toute l'année. De plus, la ferme offrira un programme de thérapie équestre certifié pour les jeunes à risque.
La famille Puddister, déterminée à donner un coup de main, croit toujours dans la capacité de la population et de l'économie de la province de rebondir.
Je félicite la ferme Smiling Land qui met de l'avant la durabilité de la production alimentaire, un mode de vie sain et la sensibilisation à la santé mentale. Je souhaite à Larry et à sa famille que leur entreprise soit couronnée de succès aujourd'hui et pendant encore longtemps.
Voir le profil de Jeremy Patzer
PCC (SK)
Monsieur le Président, j'aimerais profiter de l'occasion pour souhaiter un bon sixième anniversaire de naissance à ma fille Kenzie. Je suis désolé de ne pas être à la maison aujourd'hui, mais comme nous avons célébré son anniversaire la fin de semaine dernière, j'ai pu lui assurer qu'on avait besoin de moi à Ottawa pour lutter pour un meilleur Canada, un Canada dans lequel elle pourra grandir au sein d'une société libre et prospère. Le fait est que je m'inquiète pour son avenir et celui de sa sœur, car c'est dans notre province, la Saskatchewan, que l'on retrouve le plus grand nombre de cas de violence familiale au pays.
Même si la Saskatchewan a récemment adopté une loi permettant à la police de divulguer de l'information qui aidera à protéger des victimes potentielles contre la violence interpersonnelle, la GRC est malheureusement incapable de se conformer à la loi de Clare car elle doit respecter la loi fédérale relative à la protection de la vie privée. C'est pourquoi je demande aux ministres de la Justice et de la Sécurité publique de modifier la Loi sur la protection des renseignements personnels afin de permettre à la GRC, en Saskatchewan, de se conformer à la loi de Clare et ainsi de mieux protéger nos êtres chers contre les mauvais traitements que pourrait leur infliger leur partenaire.
Voir le profil de James Bezan
PCC (MB)
Monsieur le Président, 100 ans se sont écoulés depuis la fin des premières opérations nationales d'internement au Canada pendant la Première Guerre mondiale. Le Canada avait décrété que les citoyens naturalisés canadiens venant d'Ukraine et d'autres régions d'Europe étaient des « sujets d'un pays ennemi ». Le gouvernement leur a confisqué leurs terres, leurs biens et leur argent. Il a interné 8 600 personnes dans des camps pendant des années et les a contraintes au travail.
Mes grands-parents, Baba et Gido, ont honteusement été considérés comme des sujets d'un pays ennemi. Pendant ce temps, le frère de Baba combattait fièrement pour le Canada au sein du 44e Bataillon. Bien qu'on les ait autorisés à continuer de travailler sur leur ferme, comme ils étaient des sujets d'un pays ennemi, ils ont dû, pendant la Grande Guerre, faire un trajet de 20 milles à cheval chaque semaine pour se rapporter au poste de la GRC le plus près de chez eux, ce qu'ils ont été obligés de continuer à faire pendant deux ans après la signature de l'armistice.
L'internement des Ukrainiens et des membres d'autres peuples a été une grave injustice. Je pense qu'il est important de voir à ce que tous les Canadiens connaissent bien toute l'histoire du Canada, y compris ses périodes les plus sombres. Aujourd'hui, nous nous souvenons des pertes de vies innocentes et de toutes les personnes qui ont été touchées par cet épisode.
Vichna yim pamyat pour tous ceux qui ont péri.
Voir le profil de Lindsay Mathyssen
NPD (ON)
Voir le profil de Lindsay Mathyssen
2020-10-28 14:18 [p.1353]
Monsieur le Président, Katlyn Top, une habitante de ma circonscription, était au beau milieu de son congé de maternité lorsque la COVID-19 a frappé. Lorsqu'elle a retrouvé son emploi de serveuse au mois d'août, ses heures ont été réduites. Elle n'est pas en mesure d'inscrire sa fille dans une garderie, et on lui a refusé une aide financière parce qu'elle n'avait pas déjà une place avant l'arrivée de la pandémie.
Une autre habitante de ma circonscription, Carrie Cooper, m'a parlé de son amie, qui vient d'obtenir une maîtrise et qui est devenue mère. Elle élève quatre enfants et défend les intérêts des mères étudiantes au Collège universitaire King's. L'amie de Carrie, tout comme Katlyn, n'a pas droit à la PCU, à la PCUE, à la prestation de relance ni à l'assurance-emploi.
Ces femmes ne peuvent pas entreprendre une carrière ni réintégrer un emploi précédent parce qu'elles n'ont pas les moyens de payer une place en garderie à temps plein. Comme bien des parents, elles ne savent plus vers qui se tourner. Les femmes sont habituées à se battre pour leurs droits, pour l'équité et pour l'égalité en raison de leur sexe. Elles sont laissées pour compte en raison de certaines décisions prises par le gouvernement.
Quand le gouvernement comprendra-t-il que pour qu'il y ait de réels progrès, il faut qu'il mette en place des programmes accessibles à tous, comme un régime universel de services de garde abordables?
Voir le profil de Sébastien Lemire
BQ (QC)
Monsieur le Président, le Forum jeunesse de l'île de Montréal, maintenant une instance de Concertation Montréal, fête ses 20 ans. Pour souligner tout cela, j'invite tout le monde à participer à ses célébrations sur Facebook Live demain, le 29 octobre, dès 17 heures sur la page Facebook du Forum jeunesse de l'île de Montréal. C'est un anniversaire spécial pour moi, parce que j'y ai travaillé pendant six ans à titre d'agent de participation citoyenne.
Si nous sommes autant de jeunes à la Chambre, c'est, à mes yeux, en grande partie grâce au travail rigoureux par et pour les jeunes qui a été initié il y a maintenant 20 ans par le FJÎM avec des initiatives comme Électeurs en herbe, Prends ta place et Prends ta place à l'école sur les connaissances développées dans la participation électorale des jeunes et dans les milieux décisionnels comme les conseils d'administration. C'est important que les jeunes de tous les milieux s'intéressent à la politique, et le Forum jeunesse a relevé ce défi avec brio.
Aujourd'hui, j'ai ma place ici à la Chambre. Assurément, la vision de mon engagement politique est influencée par mon passage au Forum jeunesse et par les gens que j'y ai côtoyés. Je tiens alors à leur dire merci. Je veux dire, surtout, aux jeunes qui entendent ce message: engagez-vous, votre place vous attend.
Résultats : 1 - 15 de 150000 | Page : 1 de 10000

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Afficher les deux langues
Préciser votre recherche
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes