Hansard
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 60 de 25050
Voir le profil de Anthony Rota
Lib. (ON)
Puisque nous sommes mercredi, nous allons maintenant chanter l'hymne national, qui sera entonné par le député de Timmins—Baie James.
[Les députés chantent l'hymne national.]
Voir le profil de Judy A. Sgro
Lib. (ON)
Monsieur le Président, Anne est née le 14 avril 1921 à Portland, en Ontario, dans une ferme, qui appartient encore à sa famille aujourd'hui. Elle a étudié dans une école où il n'y avait qu'une salle de classe, où elle obtenait de bonnes notes et des récompenses. Elle accorde une grande importance à l'éducation, étant donné que ses trois filles et l'une de ses petites-filles sont des professionnelles de l'éducation.
Anne, qui a été une employée dévouée du ministère de la Défense nationale avant et après la guerre, a épousé François Gagnon, de l'Aviation royale canadienne. Elle est la fière maman de trois filles, et ses petits-enfants l'appellent « Nanny », alors que ses arrière-petits-enfants, eux, l'appellent « Gigi ».
Anne, qui a de nombreux passe-temps, a cousu des tenues à la mode à ses filles et ses petites-filles ainsi qu'à leurs poupées Barbie. Sa couleur préférée est le rouge, et elle aime peindre et regarder les nouvelles politiques et le golf. Son golfeur préféré est Tiger Woods, et elle préfère le regarder en sirotant un manhattan. La devise d'Anne est: « Il ne s'agit que d'un chiffre. On a l'âge que l'on se donne. »
Je souhaite à Anne un joyeux 100e anniversaire. J'espère qu'elle en fêtera beaucoup d'autres.
Voir le profil de Andy Fillmore
Lib. (NS)
Voir le profil de Andy Fillmore
2021-04-14 14:06 [p.5553]
Monsieur le Président, le mois dernier, le Canada a perdu un homme comme on n'en verra peut-être jamais plus, qui était à la fois homme d'affaires, philanthrope, mécène, chef de famille et Néo‑Écossais.
Aujourd'hui, j'invite les députés à se joindre à moi pour rendre hommage à Donald Creighton Rae Sobey.
Donald a fait ses débuts dans le sous-sol de l'épicerie de ses parents à New Glasgow, en Nouvelle‑Écosse, pour devenir éventuellement chef de direction et, plus tard, président d'Empire, la société mère de Sobeys'. On se souviendra aussi de Donald pour son engagement envers l'enseignement postsecondaire et les diverses bourses d'études considérables qu'il a offertes, ainsi que pour son amour des arts, lequel s'est manifesté notamment dans la création du Prix artistique Sobey, qui est devenu le prix le plus prestigieux destiné à l'art contemporain canadien.
Donald était un Néo‑Écossais extrêmement fier, qui croyait en la promesse de notre province et de son peuple. En 2014, il a été nommé membre de l'Ordre du Canada. Pourtant, il nous a montré à tous que l'on n'est jamais trop important pour être bienveillant envers les autres. Donald Sobey a mené une vie bien remplie, pleine de détermination et de compassion.
J'invite tous les députés et tous les Canadiens à se joindre à moi pour offrir nos sincères condoléances à sa famille et à ses proches.
Voir le profil de Michael Kram
PCC (SK)
Voir le profil de Michael Kram
2021-04-14 14:07 [p.5553]
Monsieur le Président, j'ai le plaisir de souligner la coopération entre la Ligue de hockey de l'Ouest et le gouvernement de la Saskatchewan, qui ont désigné Regina comme ville‑bulle pour la division Est de la ligue.
Les sports, à tous les niveaux, ont souffert de la pandémie, mais l'utilisation du modèle de ville‑bulle s'est avérée efficace pour garder les athlètes sur la glace, tout en maintenant des protocoles stricts de santé et de sécurité.
Le 20 février, des équipes de la Saskatchewan et du Manitoba sont arrivées à Regina pour commencer leur période de quarantaine. La saison de 24 matchs a débuté le 12 mars. Les joueurs, les entraîneurs et le personnel doivent se soumettre à des tests hebdomadaires par PCR et à des contrôles quotidiens de leurs symptômes éventuels, et le port du masque est obligatoire en tout temps, sauf sur la glace. Ces mesures ont permis aux amateurs de hockey de l'Ouest canadien de profiter de la saison, tout en préservant la santé et la sécurité des joueurs et de la collectivité.
Je souhaite la bienvenue aux équipes de la division Est de la Ligue de hockey de l'Ouest à Regina.
Voir le profil de Louise Chabot
BQ (QC)
Voir le profil de Louise Chabot
2021-04-14 14:08 [p.5554]
Monsieur le Président, la Maison de la persévérance ouvrira ses portes à Blainville, et c'est une excellente nouvelle pour les jeunes des circonscriptions de Thérèse‑De Blainville et de Rivière‑des‑Mille‑Îles.
La Maison de la persévérance, c'est l'aboutissement d'un projet porté depuis trois ans par trois organismes de la MRC de Thérèse‑De Blainville: le Centre Oméga, l'organisme L'École de l'être et l'Association PANDA.
Ces organismes ont décidé de mettre en commun leurs ressources afin de mieux répondre aux besoins des jeunes et de créer un lieu novateur, rassembleur, central et multiservice. Cela permettra aux familles d'accéder à des services complémentaires visant la persévérance scolaire et sociale et d'assurer le développement global des jeunes.
Bravo aux organismes, aux intervenants, à la Ville de Blainville et à tous les partenaires pour la concrétisation de cet important projet.
Voir le profil de Marie-France Lalonde
Lib. (ON)
Voir le profil de Marie-France Lalonde
2021-04-14 14:09 [p.5554]
Monsieur le Président, la semaine dernière, j'ai eu le plaisir de m'adresser à deux classes virtuelles — Civisme et citoyenneté et Exploration de carrière — du Programme d'apprentissage virtuel des écoles, ou P.A.V.É.
Je tiens à remercier Mme Fraser, enseignante au Conseil des écoles publiques de l'Est de l'Ontario, de son invitation à échanger avec plus de 50 élèves âgés de 15 ans. Nous avons discuté, entre autres, du travail des députés, d'engagement communautaire et des défis liés à la crise sanitaire. J'ai eu aussi le privilège de répondre à plusieurs questions des élèves, qui ont démontré un grand intérêt et ont fait preuve de beaucoup de professionnalisme. Nous avons une jeunesse très engagée.
Je suis fière de ces jeunes et les remercie de leur accueil. Je leur souhaite beaucoup de succès et de trouver une carrière qui les passionne. Ils ne sont pas seulement les leaders de demain, ils sont aussi les leaders d'aujourd'hui.
Voir le profil de Garnett Genuis
PCC (AB)
Monsieur le Président, les gens de ma circonscription n'en peuvent plus de la COVID‑19. Ils veulent que le gouvernement annonce un plan pour nous sortir de la pandémie et pour amorcer la relance.
Pour sortir de la pandémie, il faut fournir des vaccins aux Canadiens et faire davantage de dépistage. Les Canadiens sont actuellement soumis à des mesures de confinement restrictives parce que le gouvernement a failli à la tâche dans ces dossiers cruciaux.
Je suis persuadé que des jours meilleurs sont à nos portes. Les Canadiens veulent voir la fin de la pandémie et réclament un plan de relance qui reconnaisse la valeur et la dignité du travail dans tous les secteurs de l'économie et dans toutes les régions du pays. Les conservateurs ont présenté un plan de relance ambitieux et optimiste pour stimuler l'emploi, notamment en récupérant un million des emplois perdus pendant la pandémie, créer une réserve stratégique de produits essentiels, assurer la reddition de comptes, protéger la santé mentale des Canadiens et stabiliser l'économie canadienne en équilibrant le budget au cours de la prochaine décennie.
Les Canadiens n'attendent qu'un gouvernement qui concentre ses efforts sur l'espoir qu'offre la relance plutôt qu'un gouvernement qui justifie ses échecs. Bref, les Canadiens veulent un gouvernement qui croit qu'il est possible de faire mieux et que des jours meilleurs nous attendent.
Voir le profil de Sonia Sidhu
Lib. (ON)
Voir le profil de Sonia Sidhu
2021-04-14 14:11 [p.5554]
Monsieur le Président, avril est un mois au cours duquel de nombreuses religions et communautés culturelles célèbrent des fêtes importantes.
La Grace United Church et d'autres églises ont fêté Pâques. Le Gauri Shankar Mandir et d'autres mandirs ont célébré la fête de Navratri. Les communautés tamoules célèbrent Puthandu aujourd'hui. Les Népalais ont célébré le Nouvel An. La banque alimentaire de la société Guru Nanak Langar Sewa a livré de la nourriture à des personnes dans le besoin afin de célébrer Vaisakhi et de faire montre d'altruisme. Taha Musalla, Masjid Mubarak et d'autres mosquées observent le ramadan en toute sécurité.
Dans tout Brampton, des organisations culturelles et confessionnelles continuent de servir les habitants et trouvent de nouveaux moyens virtuels pour rester en contact avec la communauté. De nombreux Canadiens bénéficient du soutien d'organismes culturels et confessionnels. Je tiens à les remercier, ainsi que tous les travailleurs de première ligne, pour le soutien qu'ils apportent aux habitants de Brampton-Sud et du reste du Canada.
Pendant la pandémie de COVID, nous avons vu que la diversité fait notre force.
Voir le profil de Kirsty Duncan
Lib. (ON)
Voir le profil de Kirsty Duncan
2021-04-14 14:13 [p.5554]
Monsieur le Président, c'est aujourd'hui la Journée rose internationale, à l'occasion de laquelle nous renouvelons notre engagement envers la diversité et l'inclusion. Nous sommes solidaires de la communauté LGBTQ2+ au Canada et partout ailleurs aujourd'hui et tous les autres jours.
Il y a 14 ans, un garçon d'une école secondaire de la Nouvelle‑Écosse a été victime d'intimidation sous les yeux de ses camarades parce qu'il portait un chandail rose. Le lendemain, les élèves ont porté à leur tour des chandails roses en soutien à leur camarade de classe, un geste qui a fait réagir le monde entier. Nous pouvons tous nous inspirer d'eux en faisant bloc et en nous mobilisant pour que chacun puisse être vraiment qui il est.
À tous ceux qui se sentent seuls, anxieux ou blessés, je dis qu'ils ne sont pas seuls. Ils sont aimés et soutenus. Aujourd'hui, nous célébrons la compassion, l'empathie et le respect des uns envers les autres. Nous rejetons l'intimidation et les paroles blessantes qui laissent des cicatrices durables et émotionnelles.
Aujourd'hui et tous les autres jours, soutenons-nous les uns les autres et faisons en sorte que chacun ait sa place.
Voir le profil de Dan Albas
PCC (BC)
Monsieur le Président, j'ai récemment rencontré le témoin d'un tragique accident avec délit de fuite. Pour cet automobiliste qui passait sur les lieux par hasard, le fait de trouver une jeune femme gravement blessée gisant sur le bord de l'autoroute en plein hiver a été une expérience profondément traumatisante. Toutefois, comme il me l'a rappelé, c'est le genre de choses que vivent nos premiers intervenants au quotidien.
La pandémie actuelle est difficile pour tout le monde, mais elle l'est particulièrement pour nos concitoyens sur les premières lignes qui sont obligés de faire face à de nouveaux risques en plus d'intervenir lors d'horribles accidents et tragédies. En Colombie-Britannique, où le nombre de décès liés aux opioïdes est en forte hausse, ce sont aussi eux qui arrivent les premiers sur les lieux des surdoses.
Comme les députés le savent, le printemps est souvent le moment où nous rendons visite aux représentants d'un grand nombre de nos premiers intervenants pour discuter en personne avec eux. Cette année, nous n'aurons pas cette chance.
Je demanderais à tous les députés de se joindre à moi afin de remercier sincèrement nos premiers intervenants du travail très important qu'ils accomplissent chaque jour dans notre intérêt.
Voir le profil de Greg Fergus
Lib. (QC)
Voir le profil de Greg Fergus
2021-04-14 14:15 [p.5555]
Monsieur le Président, jusqu'à présent, 2021 est une dure année pour ma communauté. Nous avons perdu plusieurs piliers.
Aujourd'hui, j'aimerais faire part de ma grande tristesse relativement au décès de Micheline Lemieux, qui est décédée dans son sommeil le 21 mars, à l'âge de 70 ans.
Tout le monde la connaissait. Elle sillonnait le Vieux‑Aylmer sur son vélo. Son implication communautaire était légendaire: l'Association du patrimoine d'Aylmer, membre fondatrice de l'Option Femmes Emploi, l'Association des professionnels, Industriels et commerçants du secteur Aylmer, ou APICA, le Musée de l'Auberge Symmes, le Centre d'exposition L'Imagier, la Fondation forêt Boucher. Tout cela n'est qu'un aperçu de son implication. Ma communauté est plus forte grâce à ses efforts.
À sa famille, nous offrons nos plus sincères condoléances. Je suis très reconnaissant qu'elle nous ait prêté Micheline. Son legs est réel, solide et il va perdurer. Elle nous manquera énormément.
Reposez en paix, chère Micheline.
Voir le profil de Mark Strahl
PCC (BC)
Voir le profil de Mark Strahl
2021-04-14 14:16 [p.5555]
Monsieur le Président, j'ai l'honneur de souligner le 118e anniversaire de l'Union internationale des journaliers d'Amérique du Nord. Depuis la création du syndicat de la construction en 1903, les membres travaillent dans tous les secteurs de l'économie. Au cours de sa fière histoire, l'Union internationale des journaliers d'Amérique du Nord a joué un rôle important pour bâtir des collectivités fortes. Elle contribue à ce que les travailleurs et les travailleuses bénéficient des avantages d'une économie florissante et elle leur donne la certitude qu'ils ne seront jamais laissés à eux-mêmes, quelles que soient les difficultés qui se présentent.
Récemment, l'Union internationale des journaliers d'Amérique du Nord a défendu les milliers de travailleurs syndiqués qui ont perdu leur emploi en raison de l'annulation du projet de pipeline Keystone XL. Elle travaille sans relâche pour défendre les milliers d'emplois syndiqués qui soutiennent des familles et qui sont maintenant compromis par la fermeture possible de la canalisation 5.
Félicitations à l'Union internationale des journaliers d'Amérique du Nord et aux plus de 100 000 travailleurs et retraités qu'elle représente au Canada pour 118 ans de défense des travailleurs canadiens. Je leur souhaite un joyeux anniversaire.
Voir le profil de Eric Duncan
PCC (ON)
Monsieur le Président, cela fait cinq mois que j'ai interpellé la ministre de la Santé à la Chambre des communes concernant la promesse rompue du gouvernement de mettre fin à l'interdiction de donner du sang.
Depuis beaucoup trop longtemps, les hommes homosexuels, bisexuels et transgenres au pays font l'objet de stigmates sociaux en raison des politiques de la Société canadienne du sang et d'Héma-Québec. Le premier ministre, la ministre de la Santé et l'ensemble des ministériels se sont engagés, il y a six ans, à remédier à cette situation. L'engagement ne consistait pas à étudier la situation, ni à l'examiner, ni à en discuter davantage, mais bien à intervenir pour y remédier.
Hier, j'ai publié une vidéo racontant l'expérience que j'ai personnellement vécue. Il y a environ 17 ans, je me suis présenté à une collecte de sang, mais on a refusé mon don de sang, simplement parce que je suis homosexuel. J'encourage les Canadiens partout au pays à visiter le site endthebloodban.ca. Le temps des discussions, des beaux discours et de l'étalage de vertu est terminé. Il est temps de mettre fin une fois pour toutes à l'interdiction discriminatoire de donner du sang au Canada.
Voir le profil de Carol Hughes
NPD (ON)
Monsieur le Président, dans le cadre des procédures sous la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies, l'Université Laurentienne annule le seul programme de formation des sages‑femmes qui forme les étudiants en français et qui dessert le nord de l'Ontario.
Dans une région qui a du mal à trouver des médecins, les sages-femmes aident à combler le vide tout en veillant à ce que les femmes enceintes reçoivent les meilleurs soins primaires pour l'accouchement, et plus encore.
Ces cours bénéficient également aux étudiantes autochtones, dont beaucoup retournent dans leur collectivité pour y offrir des services de sage-femme.
Tandis que nous nous efforçons, au cours de la pandémie, de protéger les travailleurs de la santé et les ressources des hôpitaux, il est peu logique d'annuler des programmes qui aident les femmes à donner naissance à domicile. Cette décision coûtera cher au public lorsque le nombre de sages-femmes disponibles dans le Nord et dans l'ensemble de l'Ontario diminuera et qu'il faudra plus de médecins pour assister aux accouchements.
La Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies n'était jamais censée s'appliquer aux établissements publics. Ces compressions budgétaires visant les cours offerts dans le domaine de la santé limitent les possibilités offertes aux étudiants autochtones, francophones et racialisés dans le Nord et réduisent l'accès aux services dont dépendent les femmes. Nous devons intervenir immédiatement.
Voir le profil de Monique Pauzé
BQ (QC)
Voir le profil de Monique Pauzé
2021-04-14 14:19 [p.5556]
Monsieur le Président, après 10 ans de guerre en Syrie, on compte 400 000 morts, plus de 6 millions de réfugiés, des dizaines de milliers de prisonniers détenus ou disparus et 12 millions de personnes menacées de faim.
De cette catastrophe pour l'humanité est né un élan de solidarité au Québec. Dans ma circonscription, les citoyens de la municipalité de L'Assomption se sont mobilisés pour venir en aide à une famille syrienne. Ils ont accueilli et aidé concrètement la famille Ishtai tout au long de son processus d'intégration.
Il est difficile pour moi de décrire le sentiment qui m'a habité lorsque, le 29 février 2020, Basel, Alafif, Ziaa, Bizan et Suzie ont ouvert la porte du logement où ils habitent maintenant. Ils étaient tous là, devant moi, souriants, alors qu'en 2017, ces réfugiés syriens étaient entassés dans un petit appartement au Liban, où ils avaient tapissé les murs de phrases en français, rêvant du jour où ils viendraient s'installer au Québec.
Je les remercie d'enrichir le Québec de leur présence. Je les remercie d'avoir choisi de vivre en français et de vouloir nous aider à bâtir notre pays.
Voir le profil de Rachael Harder
PCC (AB)
Voir le profil de Rachael Harder
2021-04-14 14:20 [p.5556]
Monsieur le Président, au cours des 13 derniers mois, les Canadiens ont dû considérablement modifier leurs habitudes de vie en fonction des restrictions imposées par le gouvernement. Le gouvernement libéral leur a fait miroiter de l'espoir en leur disant que s'ils suivaient les règles, restaient à la maison, fermaient leurs entreprises et respectaient la distanciation sociale, les choses reviendraient très rapidement à la normale. Nous voilà 13 mois plus tard, et il n'y a toujours pas de plan. L'espoir commence à s'évanouir. Les confinements ont entraîné la fermeture définitive d'entreprises. Nous avons perdu des êtres chers. L'espoir s'évanouit.
Il nous faut un premier ministre qui propose une solution à ces enjeux. Il nous faut un premier ministre qui considère que la solution provient des Canadiens, pas du gouvernement, parce qu'en fin de compte, ce sont les Canadiens qui résolvent les problèmes, qui trouvent des solutions, et qui génèrent de la richesse. Ce sont les Canadiens qui nous permettront de nous sortir de ce pétrin.
Le plan de relance des conservateurs prévoit libérer la force des travailleurs et récupérer le million d'emplois perdus durant la pandémie. En tant que conservateurs, nous mettrons en œuvre une stratégie pour faire en sorte que le Canada redevienne la puissance qu'il a toujours été. Nous assurerons l'avenir des Canadiens.
Voir le profil de Ruby Sahota
Lib. (ON)
Voir le profil de Ruby Sahota
2021-04-14 14:22 [p.5556]
Monsieur le Président, en avril, je sensibilise le public à la campagne mensuelle « Soyez un donneur ». En devenant donneur de tissus et d'organes, on peut changer la vie de quelqu'un à jamais en lui donnant la possibilité d'avoir une vie meilleure et en santé. Un donneur d'organes peut sauver huit vies et, depuis 2003, plus de 20 000 Ontariens ont reçu une greffe qui leur a sauvé la vie. Malheureusement, bien que de grands progrès aient été réalisés, 1 600 Ontariens sont toujours en attente d'une transplantation, dont 24 patients dans ma circonscription, Brampton‑Nord.
Je suis fière d'être inscrite au registre de donneurs d'organes. Je tiens à remercier des organismes tels qu'Amar Karma, qui sensibilise la communauté sud-asiatique au don d'organes, et le Réseau Trillium pour le don de vie, qui livre et coordonne les dons d'organes. Tous les Canadiens âgés de 16 ans et plus, quel que soit leur état de santé, peuvent s'inscrire pour devenir un donneur d'organes à l'adresse soyezundonneur.ca.
J'encourage chaque personne à prendre deux minutes pour s'inscrire aujourd'hui et contribuer à sauver la vie de quelqu'un demain.
Voir le profil de Anthony Rota
Lib. (ON)
Avant de passer aux questions orales, je tiens à rappeler aux députés que les déclarations ne doivent pas excéder 60 secondes. Je n'ai interrompu personne et je ne veux vraiment pas le faire, car je sais combien ces messages sont importants. Je rappelle aux députés de s'en tenir à 60 secondes.
Voir le profil de Erin O'Toole
PCC (ON)
Voir le profil de Erin O'Toole
2021-04-14 14:23 [p.5556]
Monsieur le Président, juste au cours de la dernière semaine, on a pu voir des reportages de CNN ainsi que des magazines Forbes et The Atlantic sur l'inefficacité désastreuse du gouvernement pour faire vacciner la population. La gravité de la troisième vague qui touche les Canadiens ces jours-ci est le résultat direct des mois qu'a pris le Canada pour se procurer des vaccins.
Le premier ministre est-il satisfait de voir que son approche en matière de vaccination est la risée du monde entier?
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Voir le profil de Justin Trudeau
2021-04-14 14:24 [p.5557]
Monsieur le Président, après avoir traversé cette troisième vague qui nous frappe, nous devrons tenir le coup pendant encore un certain temps même si les vaccins arrivent en très grande quantité au Canada.
Nous avons livré 11,7 millions de doses aux provinces et aux territoires, et 20 % de la population canadienne a reçu au moins une première dose. Pour tout dire, nous occupons le troisième rang des pays membres du G20 pour ce qui est du pourcentage des Canadiens qui ont été vaccinés.
C'est encourageant, mais nous savons qu'il reste encore beaucoup à faire. Voilà pourquoi nous travaillons jour et nuit pour garantir la livraison d'un plus grand nombre de doses encore plus rapidement.
Voir le profil de Erin O'Toole
PCC (ON)
Voir le profil de Erin O'Toole
2021-04-14 14:24 [p.5557]
Monsieur le Président, on attend toujours les plus de 300 000 doses du vaccin Moderna qui devaient être livrées en Ontario cette semaine. Peut-être que les Ontariens doivent simplement continuer de tenir le coup, pour reprendre l'expression du premier ministre.
Des cliniques de vaccination de masse doivent fermer parce que le premier ministre n'a pas tenu ses promesses. Des écoles ferment partout au pays. Quelle ampleur la troisième vague devra-t-elle encore prendre avant que le premier ministre se rende compte qu'il a laissé tomber les Canadiens?
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Voir le profil de Justin Trudeau
2021-04-14 14:25 [p.5557]
Monsieur le Président, nous recevons chaque semaine un million de doses du vaccin Pfizer. Ce nombre passera à deux millions par semaine en juin, et des doses supplémentaires pourraient même arriver avant.
Moderna continue aussi de livrer des millions de doses. Son système d'approvisionnement a connu des difficultés qui ont causé des retards de quelques jours ici et là, mais nous informons constamment les provinces des échéanciers de livraison, des prévisions, ainsi que des difficultés qui surviennent. Depuis le début, la coopération entre le gouvernement fédéral et les provinces est considérable.
Voir le profil de Anthony Rota
Lib. (ON)
La députée de Saanich—Gulf Islands invoque le Règlement.
Voir le profil de Elizabeth May
PV (BC)
Voir le profil de Elizabeth May
2021-04-14 14:26 [p.5557]
Monsieur le Président, les députés qui sont à distance n'ont pas pu entendre la réponse du premier ministre parce que quelqu'un a désactivé la sourdine de son micro par mégarde.
Voir le profil de Anthony Rota
Lib. (ON)
Nous allons recommencer depuis le début et demander au chef de l’opposition de poser de nouveau sa question, puis au premier ministre de répéter sa réponse.
Voir le profil de Erin O'Toole
PCC (ON)
Voir le profil de Erin O'Toole
2021-04-14 14:26 [p.5557]
Comme je le disais, monsieur le Président, on attend toujours les 300 000 doses du vaccin de Moderna qui auraient dû être livrées en Ontario cette semaine. Le premier ministre estime normal que certaines cargaisons soient ainsi retardées. Il faut dire qu'il est lui-même en retard de plusieurs mois sur le reste du monde développé. Les cliniques de vaccination de masse de l'Ontario ferment leurs portes, et les écoles aussi. C'est la faute du premier ministre actuel si la troisième vague est aussi dévastatrice. Quand admettra-t-il qu'il a laissé tomber les Canadiens?
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Voir le profil de Justin Trudeau
2021-04-14 14:27 [p.5557]
Monsieur le Président, le chef de l’opposition ne rate pas une occasion de désinformer et d'induire en erreur les Canadiens. Nous ne sommes pas plusieurs mois en retard sur le reste du monde développé, au contraire, puisque nous sommes désormais au troisième rang du G20 pour la couverture vaccinale globale.
Nous allons continuer à distribuer les vaccins que nous recevons et à informer nos partenaires des provinces et des territoires des calendriers de livraison et des retards de quelques jours qui pourraient survenir ici et là, comme dans le cas de Moderna. Nous allons continuer à distribuer les vaccins de marque Pfizer selon les délais prévus et nous livrerons les autres aussitôt que possible. Dès que nous les aurons, nous les acheminerons aux provinces.
Voir le profil de Erin O'Toole
PCC (ON)
Voir le profil de Erin O'Toole
2021-04-14 14:27 [p.5557]
Monsieur le Président, le président du Réseau universitaire de santé à Toronto a dit que nous vivons « la pire période de la pandémie jusqu'à présent ».
Tous les efforts du premier ministre ont produit des résultats fort décevants. Le Canada a des mois de retard sur d'autres pays, qui lèvent les mesures de confinement, tandis que nous devons en imposer de nouvelles, et ce sera la pire période parce que nous avons des mois de retard grâce au premier ministre.
Comment le premier ministre veut-il que les Canadiens et les provinces luttent contre la COVID-19 alors qu'il a pris des mois de retard pour obtenir des vaccins?
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Voir le profil de Justin Trudeau
2021-04-14 14:28 [p.5557]
Monsieur le Président, je remercie le chef de l'opposition de mentionner les difficultés auxquelles l'Ontario doit faire face actuellement. Je peux lui assurer que nous travaillons de concert avec l'Ontario pour l'aider à traverser cette période de crise. J'ai entendu les appels lancés par les médecins de l'Ontario, les réseaux de la santé et les résidants des régions particulièrement touchées qui sont inquiets et qui ne reçoivent pas l'aide nécessaire. Comme toujours, le gouvernement fédéral sera là pour aider la province à soutenir la population vulnérable.
Voir le profil de Erin O'Toole
PCC (ON)
Voir le profil de Erin O'Toole
2021-04-14 14:29 [p.5557]
Monsieur le Président, CNN et plusieurs sources médiatiques internationales ont tous couvert la distribution insuffisante du vaccin de ce gouvernement cette semaine. La troisième vague que vivent les Canadiens est le résultat direct de l'attente pendant des mois pour se faire vacciner.
Pourquoi le premier ministre n'accepte-t-il pas que la distribution de son vaccin est une honte?
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Voir le profil de Justin Trudeau
2021-04-14 14:29 [p.5557]
Monsieur le Président, nous avons promis de livrer 6 millions de doses vaccins pour la fin du mois de mars. Nous en avons livré bien plus que ça. Même que, quelques semaines plus tard, nous sommes déjà rendus à presque à 12 millions de doses livrées et cela va continuer d'accélérer. Nous sommes maintenant au troisième rang des pays développés, dans les pays du G20, pour ce qui est de la livraison de vaccins aux citoyens.
Nous allons continuer de faire encore plus. Nous travaillons jour et nuit pour assurer la livraison d'encore plus de doses de vaccin, encore plus rapidement, parce que je sais que c'est comme cela que nous allons passer à travers, ensemble.
Voir le profil de Erin O'Toole
PCC (ON)
Voir le profil de Erin O'Toole
2021-04-14 14:30 [p.5558]
Monsieur le Président, nous vivons aujourd'hui le pire moment d'attente pour recevoir une dose de vaccin. Les Canadiens sont inquiets pour leur santé. Le premier ministre nous demande d'être patients, mais les États-Unis sont en train de rouvrir et nous sommes encore en confinement.
Est-ce que la lenteur du premier ministre est la cause de la troisième vague plus grave?
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Voir le profil de Justin Trudeau
2021-04-14 14:30 [p.5558]
Monsieur le Président, non, nous travaillons tous ensemble pour contrer cette troisième vague et je dois souligner les efforts de bien de provinces pour livrer les vaccins rapidement dès qu'ils arrivent. Nous allons continuer d'être là pour aider, avec les millions de doses qui vont arriver dans les semaines à venir. Nous allons continuer d'être là pour aider les Canadiens à passer à travers. Nous allons devoir tenir bon encore un peu avec les restrictions, parce que cette troisième vague est très grave et j'encourage tout le monde à suivre les conseils de la santé publique et à se faire vacciner le plus rapidement possible.
Voir le profil de Yves-François Blanchet
BQ (QC)
Monsieur le Président, pour bien gérer l'enjeu du transport aérien, il est possible que le gouvernement doive être orienté vers la bonne piste. Il a confondu « aide à l'industrie » et « sweet deal  » avec les amis d'Air Canada. Or, l'entente ne garantit pas le service dans les capitales des régions du Québec et finance la concurrence au bénéfice d'une entreprise dont les antécédents sont terribles.
Est-ce qu'on comprend que les transporteurs régionaux ne profiteront de cette manne que s'ils se soumettent aux règles d'Air Canada ou est-ce qu'on comprend qu'Air Canada est financée par le fédéral pour aller encore, encore et encore casser les reins des petites entreprises régionales du transport aérien?
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Voir le profil de Justin Trudeau
2021-04-14 14:32 [p.5558]
Monsieur le Président, nous savons qu'il est très important de protéger les travailleurs du secteur aérien et, effectivement, les compagnies aériennes et la concurrence à l'intérieur du Canada.
Nous allons continuer à nous assurer que les régions éloignées sont bien desservies. Nous nous assurerons que les clients d'Air Canada, par exemple, et de toutes les autres compagnies aériennes reçoivent des remboursements. Nous allons aussi nous assurer de l'aide pour l'industrie aérospatiale.
Nous savons à quel point il est important d'aller de l'avant et de nous préparer pour un retour en force après cette pandémie. C'est exactement ce que nous avons fait.
Voir le profil de Yves-François Blanchet
BQ (QC)
Monsieur le Président, parlons‑en, de remboursement. L'entente est tellement complaisante en faveur d'Air Canada qu'elle a l'air d'avoir été négociée entre Air Canada et Air Canada.
Par exemple, pour profiter du remboursement des billets, les consommateurs doivent remplir une demande écrite. Le fédéral permet à Air Canada d'exiger la demande écrite, alors qu'elle a toute l'information pour rembourser, dans le but pas très honnête que des gens ne parviennent pas à faire la demande et d'ainsi sauver de l'argent qui provient des contribuables.
Le premier ministre s'est‑il fait avoir par Air Canada ou le premier ministre est‑il complice d'Air Canada?
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Voir le profil de Justin Trudeau
2021-04-14 14:33 [p.5558]
Monsieur le Président, depuis les débuts, nous avons été là pour les voyageurs, pour les travailleurs du secteur aérien, et nous allons toujours être là pour les consommateurs aussi.
Nous avons reçu des garanties: les gens vont être remboursés. Nous sommes là aussi pour assurer que les services se rendent toujours dans les régions et que les emplois sont toujours protégés.
C'est une bonne nouvelle pour l'industrie aérienne canadienne, mais c'est surtout une bonne nouvelle pour les Canadiens.
Voir le profil de Jagmeet Singh
NPD (BC)
Voir le profil de Jagmeet Singh
2021-04-14 14:34 [p.5558]
Monsieur le Président, hier, le premier ministre a dit que son gouvernement travaillait sur un plan pour vacciner la population depuis l'été dernier.
Nous avons maintenant un nombre de cas record de la COVID‑19 et une augmentation du nombre de personnes hospitalisées aux soins intensifs. Il est évident que nous sommes dans une crise urgente de la COVID‑19 et que la troisième vague frappe fort.
Le premier ministre admet‑il que son plan ne marche pas et qu'il doit le changer?
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Voir le profil de Justin Trudeau
2021-04-14 14:34 [p.5558]
Monsieur le Président, nous reconnaissons qu'il y a actuellement, dans certaines régions du pays, énormément de problèmes sur le plan des cas de la COVID‑19.
Il y a d'autres régions qui vont mieux. Or nous allons toujours travailler pour appuyer les régions qui sont frappées durement, comme l'Ontario, avec l'appui du fédéral, que ce soit avec les Forces armées et la Croix‑Rouge qui aident dans les centres de longue durée, que ce soit des ressources en matière de dépistage rapide ou que ce soit notre travail continu pour obtenir plus de vaccins, plus rapidement, pour pouvoir passer au travers de cette crise.
Voir le profil de Jagmeet Singh
NPD (BC)
Voir le profil de Jagmeet Singh
2021-04-14 14:35 [p.5558]
Monsieur le Président, nous sommes en pleine troisième vague de COVID‑19, et elle frappe fort.
Récemment, nous avons appris que l'hôpital de Scarborough a dû annuler 10 000 rendez-vous de vaccination dans des collectivités où les gens sont durement touchés. Ce sont des travailleurs de première ligne, souvent racialisés, provenant de milieux où ils ne peuvent pas travailler à la maison. Ils doivent se rendre au travail.
Ces collectivités et ces personnes n'ont plus accès à des vaccins tout simplement parce qu'il n'y en a pas assez. Le gouvernement libéral n'a pas réussi à obtenir une quantité suffisante de doses. Les gens sont frustrés. Les Canadiens sont fâchés, et ils veulent savoir comme le premier ministre a pu laisser la situation se détériorer à ce point.
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Voir le profil de Justin Trudeau
2021-04-14 14:36 [p.5558]
Monsieur le Président, nous reconnaissons que la situation est très grave, particulièrement en Ontario. C'est pourquoi nous continuons de soutenir le gouvernement Ford alors qu'il tente de vacciner et d'aider plus de gens.
Nous savons qu'il y a d'énormes défis. Il y a aussi un aspect sur lequel nous continuons de travailler, c'est-à-dire distribuer plus de vaccins semaine après semaine aux provinces. Nous savons que c'est la façon de traverser cette crise. Entretemps, nous serons là pour soutenir les provinces alors qu'elles affrontent les défis que pose la pandémie.
Voir le profil de Richard Martel
PCC (QC)
Voir le profil de Richard Martel
2021-04-14 14:36 [p.5559]
Monsieur le Président, le Canada fait les manchettes à l'international, et ce n'est pas pour les bonnes raisons.
La gestion de la pandémie du côté du Canada est un échec. Le populaire réseau américain de nouvelles CNN en a d'ailleurs fait un reportage. Le seul qui n'a pas l'air de réaliser cela est le premier ministre lui‑même, allant jusqu'à dire qu'il fallait s'en tenir aux faits, en référence au reportage de CNN.
Le premier ministre est‑il toujours d'avis que le réseau CNN propage des fake news?
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Voir le profil de Justin Trudeau
2021-04-14 14:37 [p.5559]
Monsieur le Président, nous avons fait des progrès en ce qui a trait à la livraison de vaccins. En tout, 11,3 millions de doses ont été livrées partout au pays. Le Canada est maintenant en troisième position du G20 en matière de vaccins acheminés à nos citoyens.
Nous savons qu'il y a encore beaucoup plus de travail à faire, et c'est la raison pour laquelle nous travaillons tous les jours pour obtenir plus de doses, plus rapidement. Entretemps, nous allons continuer à faire tout ce qui est nécessaire pour appuyer les provinces et les territoires, pour appuyer les petites entreprises et pour aider les familles à traverser cette troisième vague difficile.
Voir le profil de Richard Martel
PCC (QC)
Voir le profil de Richard Martel
2021-04-14 14:37 [p.5559]
Monsieur le Président, le premier ministre veut parler des faits, nous allons donc parler des faits.
Au lieu de se coordonner avec les États‑Unis sur la gestion de la pandémie, le gouvernement libéral a préféré coopérer avec la Chine. Le Canada vient de dépasser les États‑Unis pour ce qui est du nombre de cas par million d'habitants. Les provinces se reconfinent pour une autre période prolongée. On est en réaction depuis le début.
Le premier ministre admettra-t-il que sa gestion de la pandémie est un échec?
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Voir le profil de Justin Trudeau
2021-04-14 14:38 [p.5559]
Monsieur le Président, les soi-disant faits du député d'en face sont complètement farfelus.
Depuis le début, nous travaillons avec les États‑Unis pour coordonner les frontières et pour avoir une approche harmonisée sur la gestion de la pandémie. Nous allons continuer de travailler avec nos amis et nos alliés. Nous reconnaissons que cette pandémie ne peut finir nulle part si elle ne finit pas partout et c'est pour cela que nous faisons aussi partie des initiatives internationales. Nous allons toujours faire ce qui est nécessaire pour aider les Canadiens à traverser la crise.
Voir le profil de Richard Martel
PCC (QC)
Voir le profil de Richard Martel
2021-04-14 14:39 [p.5559]
Monsieur le Président, je ne sais pas si nous vivons dans le même monde, mais les faits sont là.
En tout, 20 % des Américains ont reçu les deux doses de vaccins alors que, pour les Canadiens, c'est seulement 2 %. Les reportages font état de stocks élevés en vaccins et d'une dépendance marquée envers les autres pays. On n'était pas prêt. Au lieu d'agir il y a 13 mois, on a dormi au gaz pendant que les autres pays s'organisaient. On veut collaborer avec le gouvernement, mais le premier ministre peut-il admettre qu'il l'a échappé en ce qui touche à la vaccination?
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Voir le profil de Justin Trudeau
2021-04-14 14:39 [p.5559]
Monsieur le Président, c'est le contraire.
Depuis le début de l'été passé, nous avions négocié avec les compagnies productrices de vaccins potentiels pour avoir un portfolio plus diversifié que presque n'importe quel autre pays, pour avoir plus de doses potentielles pour les Canadiens que pour n'importe quel autre pays dans le monde.
En même temps, nous avons travaillé avec ces compagnies pour livrer de plus en plus de doses. On est rendu troisième au G20, avec plus de 20 % de la population ayant reçu au moins une dose. Nous allons continuer de livrer pour les Canadiens et nous allons continuer de traverser la pandémie ensemble.
Voir le profil de Michelle Rempel Garner
PCC (AB)
Hier, monsieur le Président, la revue britannique The Spectator a publié ceci au sujet de notre premier ministre: « Le premier ministre mieux connu pour ses scandales en matière d'éthique et ses photos de « blackface » [...] prétend que le Royaume-Uni affronte une “troisième vague très grave” [...] malgré les chiffres qui démontrent que c'est le Royaume-Uni qui possède le taux de contamination le moins élevé d'Europe. »
La désinformation que répand le premier ministre ne s'arrête pas là. Son gouvernement a déclaré que les mesures à la frontière nuisent davantage qu'elles n'aident et que les masques sont inefficaces.
Avec un tel bilan, le premier ministre ne craint-il pas que les Canadiens n'aient plus confiance en son gouvernement pour assurer leur santé et leur sécurité?
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Voir le profil de Justin Trudeau
2021-04-14 14:40 [p.5559]
Au contraire, monsieur le Président, à toutes les étapes de cette pandémie, nous avons travaillé en collaboration avec les experts et les scientifiques afin que la santé et la sécurité des Canadiens constituent la priorité numéro un. Nous avons mené la charge pour ce qui est des mesures destinées à assurer la sécurité des Canadiens. Nous avons appuyé les provinces et les territoires quand ils ont dû prendre des décisions difficiles en matière de confinement en leur fournissant de l'équipement de protection individuelle et des tests de dépistage rapide, mais aussi grâce à des mesures destinées à venir en aide aux petites entreprises, aux familles et aux travailleurs afin que nous puissions tous surmonter cette pandémie.
Nous traversons une période extrêmement difficile, mais c'est en travaillant ensemble que nous allons tous nous en sortir.
Voir le profil de Michelle Rempel Garner
PCC (AB)
Monsieur le Président, cette désinformation rend les choses réellement difficiles. C'est la ministre de la Santé libérale, sous la direction du premier ministre, qui a affirmé que les gens ne devraient pas porter de masques et qui a elle‑même été photographiée sas masque, dans un aéroport.
Alors que d'autres pays prévoyaient une campagne de vaccination massive, le premier ministre a passé l'été dernier entouré d'un parfum de scandale, après avoir donné 900 millions de dollars à un organisme qui avait payé sa mère pour prononcer des allocutions.
Quand on lui a demandé cette semaine s'il aurait pu faire mieux, le premier ministre a répondu « non ». Pourquoi ne peut‑il pas faire acte de contrition, à l'heure où les Canadiens se font infecter par les variants?
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Voir le profil de Justin Trudeau
2021-04-14 14:42 [p.5560]
Monsieur le Président, il est inquiétant, mais aussi caractéristique du Parti conservateur du Canada, qu'il choisisse comme porte‑parole en matière de santé une personne qui énumère toute une liste de faits inexacts.
Voir le profil de Michelle Rempel Garner
PCC (AB)
Monsieur le Président, Jake Tapper, un animateur du réseau CNN, a dit que ce genre de réponse était digne de « Tru-Anon ». J'espère vraiment que cette expression va rester.
Les Canadiens méritent mieux. Aux États-Unis, on vaccine des animaux dans les zoos, alors qu'au Québec, il y a une vague de féminicides parce que les femmes doivent rester en confinement avec leurs agresseurs. Les variants se propagent dans tout le pays. Si nous avions eu les doses de vaccins en janvier et en février, en même temps que tout le reste du monde, nous ne serions pas dans cette situation.
Le premier ministre pense-t-il vraiment que ce qu'il fait est suffisant, et que les Canadiens lui permettront de continuer à se décharger de ses responsabilités alors que les gens contractent des variants et engorgent les unités de soins intensifs?
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Voir le profil de Justin Trudeau
2021-04-14 14:43 [p.5560]
Monsieur le Président, nous avons collaboré étroitement avec les provinces et les territoires dans l'ensemble du pays pour gérer la pandémie. Oui, certaines provinces ont été plus durement touchées que d'autres, notamment celle de la députée d'en face. Cette province a connu des problèmes récemment, mais nous avons toujours pris les mesures qui s'imposent pour soutenir les provinces en difficulté, pour aider les Canadiens, en fournissant une aide directe aux familles, et pour aider les propriétaires de petites entreprises à relancer l'économie. Nous atteignons sans cesse nos objectifs en matière de vaccination et nous les avons même dépassés, car nous devons répondre aux besoins des Canadiens, et c'est exactement ce que nous faisons.
Voir le profil de Yves Perron
BQ (QC)
Voir le profil de Yves Perron
2021-04-14 14:43 [p.5560]
Monsieur le Président, la quarantaine des travailleurs étrangers temporaires est encore un fiasco. Ayant déjà abdiqué toutes ses responsabilités envers les agriculteurs, le fédéral a mandaté l'entreprise Switch Health pour gérer le test de la COVID‑19 exigé au 10e jour. Le résultat en est que les agriculteurs francophones perdent des journées à essayer de se faire servir par une entreprise anglophone qui ne fournit pas à la demande. Les travailleurs peuvent rester jusqu'à 25 jours en isolement avant d'obtenir leurs résultats.
L'UPA et le groupe FERME ont des solutions. Le premier ministre va-t-il les écouter?
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Voir le profil de Justin Trudeau
2021-04-14 14:44 [p.5560]
Monsieur le Président, nous allons toujours appuyer nos agriculteurs, sur lesquels on dépend tellement pendant la pandémie et à d'autres moments. Nous reconnaissons qu'il y a des défis concernant les travailleurs temporaires, le dépistage et la vaccination. Nous allons continuer de travailler avec Québec et les organisations responsables pour nous assurer que ces défis sont réglés et nous serons toujours là pour continuer à appuyer nos agriculteurs et le travail essentiel qu'ils font.
Voir le profil de Yves Perron
BQ (QC)
Voir le profil de Yves Perron
2021-04-14 14:44 [p.5560]
Monsieur le Président, en plus de l'affront de confier un mandat à une entreprise incapable de servir les francophones, on a un grave problème de délais, qui coûte cher aux producteurs. On est au tout début de la saison, avec 500 à 600 travailleurs étrangers temporaires, et Switch Health est déjà débordée. Imaginons ce qu'il en sera quand il y aura 14 000 travailleurs. Cette entreprise est la même qui va en plus s'occuper de tout le monde qui entre au pays et de tous les tests.
Le premier ministre va-t-il s'assurer que les travailleurs agricoles n'auront pas à s'isoler plus longtemps que nécessaire à cause de délais administratifs?
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Voir le profil de Justin Trudeau
2021-04-14 14:45 [p.5560]
Monsieur le Président, tout comme l'honorable député, je suis très préoccupé par cette situation.
Nous sommes en train de faire des suivis pour nous assurer qu'on donne l'appui nécessaire à nos agriculteurs pour que le travail essentiel qu'ils font cette année et chaque année puisse être mené à bien. Nous allons être là comme nous l'avons toujours été pour nos agriculteurs.
Voir le profil de Michael Barrett
PCC (ON)
Monsieur le Président, le premier ministre était-il en train de regarder son reflet dans le miroir lorsqu'il a dit: « Il est difficile de ne pas être déçu de son gouvernement quand chaque jour apporte son lot de scandales »? C'est la manière de procéder du premier ministre. Il enfreint la loi, il se fait prendre, il détourne l'attention, puis il dissimule les faits; ensuite, il recommence. Les Canadiens ont droit à une bonne gouvernance éthique, mais cela n'empêche pas le premier ministre de faire tout ce qu'il peut pour sauver sa peau sur le plan politique.
Quand le premier ministre fera-t-il enfin passer les besoins des Canadiens avant les siens?
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Voir le profil de Justin Trudeau
2021-04-14 14:46 [p.5560]
Monsieur le Président, pendant que les conservateurs concentrent leurs efforts sur les attaques personnelles et partisanes, de notre côté, nous concentrons nos efforts sur les Canadiens.
J'ai promis très clairement aux Canadiens dès le début de la pandémie que nous allions les épauler aussi longtemps qu'il le faudrait et que nous ne ménagerions aucun effort pour le faire, et c'est exactement ce que nous avons fait à toutes les étapes. Nous continuons de travailler fort nuit et jour pour que davantage de vaccins soient livrés au Canada. Nous continuons de soutenir les propriétaires de petites entreprises et les travailleurs partout au pays, ainsi que les familles, les aînés et les jeunes. Nous savons qu'il faut se sortir de la pandémie aussi rapidement que possible pour que l'économie puisse revenir en force. C'est exactement là-dessus que nous concentrons nos efforts de ce côté-ci de la Chambre.
Voir le profil de Michael Barrett
PCC (ON)
Voilà, monsieur le Président. Le premier ministre n'a pas l'intention de modifier sa façon de faire. Peu lui importe d'être la risée du monde entier et la cible des critiques. Il a contrecarré la tenue d'enquêtes par les responsables de l'application de la loi, par des mandataires du Parlement et par des comités parlementaires. Que ce soit au comité de l'éthique ou au comité de la défense, dès que des députés de l'opposition commencent à poser des questions difficiles, il nie les faits avancés et esquive les questions. Qui plus est, lorsque les choses ne vont pas comme il l'entend, il ferme le Parlement.
Que faudra-t-il pour que ce récidiviste comprenne que la loi s'applique à lui aussi?
Résultats : 1 - 60 de 25050 | Page : 1 de 418

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes