Comité
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 5 de 5
Voir le profil de Elizabeth May
PV (BC)
Je vous remercie.
Je tiens à remercier mes collègues du Comité de me donner cette occasion. Toutes les observations du Comité ont été fort utiles, de même que l’ensemble des témoins que le PROC a convoqués dernièrement pour étudier la conduite d’une élection en toute sécurité pendant la pandémie.
J’aimerais poser une question à la Dre Russel, sans vouloir la mettre sur la sellette. Lorsque le premier ministre a dit avoir discuté avec vous, pensez-vous que les électeurs du Nouveau-Brunswick ont eu l’impression qu’il avait obtenu vos conseils plutôt que d’échanger pour le plaisir?
Réduire
Voir le profil de Elizabeth May
PV (BC)
Je vous remercie.
Au moment où l'élection éclair de la Colombie-Britannique a été déclenchée, j'ai regardé les chiffres, et l'incidence de la COVID dans la province était alors six fois supérieure à celle du Nouveau-Brunswick.
Il s'agit peut-être d'une question plutôt politique, mais j'aimerais tout de même la poser au Dr Shahab et à la Dre Russell. Pensez-vous que le fait que le Nouveau-Brunswick, avec son très faible taux de COVID, ait été la première province à organiser des élections a donné aux autres la fausse impression qu'il est relativement facile ou sécuritaire de tenir des élections en pleine pandémie?
Réduire
Voir le profil de Elizabeth May
PV (BC)
J'aimerais poser une question sur la Saskatchewan au Dr Shahab. La chef du Parti vert de la Saskatchewan, qui est mon amie — je remercie Tom Lukiwski d'avoir précisé qu'il y a d'autres partis en Saskatchewan — a personnellement recueilli des signatures pour tous ses candidats qui ne possèdent pas de voiture. C'est le cas d'un bon nombre de ceux qui se sont présentés pour le Parti vert de la Saskatchewan. La chef est allée recueillir des signatures pour eux et a frappé à de nombreuses portes afin qu'ils aient suffisamment d'appui pour se présenter.
Y avait-il des protocoles en place pour ce volet de la campagne électorale? Je parle de la collecte de signatures pour que leur nom apparaisse sur le bulletin de vote.
Réduire
Voir le profil de Elizabeth May
PV (BC)
Oh, je vous remercie.
Docteure Henry, en tant que Britanno-Colombienne, vous avez gagné mon profond respect lorsque je vous ai laissée seule alors que nous étions toutes les deux à l'île Galiano. Je me dis que si quelqu'un est plus fatigué que moi, c'est bien vous.
Je vais essayer d'être brève étant donné que certaines de mes questions ont été abordées. Je me rends compte qu'il y a encore des problèmes à régler ayant trait aux élections de la Colombie-Britannique. Je reçois des rapports des quatre coins de la province: les citoyens ont essayé de voter par correspondance, mais ils ne sont pas sûrs que leur vote ait été comptabilisé et tentent toujours de savoir si leur bulletin a été reçu. Des questions sont sans réponse.
Je voulais faire le point sur cette affaire pour voir s'il pouvait s'agir d'une question de santé publique. Après tout, la participation au scrutin était au plus bas niveau historique. Tout au long de la période électorale, nous avons observé une augmentation des cas de COVID. Le taux d'infection à la COVID en Colombie-Britannique était six fois plus élevé qu'au Nouveau-Brunswick, au moment où Blaine Higgs a déclenché les élections. Les politiciens, surtout ceux qui cherchent à obtenir le rôle principal — en passant d'un gouvernement minoritaire à un gouvernement majoritaire —, ont tendance à dire que « tout marche comme sur des roulettes ». Voilà qui m'inquiète, car je trouve que nous prenons des risques alors que les taux d'infection à la COVID augmentent. Nous sommes dans la deuxième vague.
J'aimerais connaître le point de vue de la santé publique sur la probabilité que les gens n'aient pas voulu participer à l'élection en raison de la COVID, et savoir si vous avez des preuves en ce sens.
Réduire
Voir le profil de Elizabeth May
PV (BC)
Docteure Henry, en tant qu'électrice de la Colombie-Britannique, j'ai bel et bien trouvé que le vote s'est passé comme vous l'avez décrit — c'était géré de main de maître et assez sécuritaire sur le plan de la COVID. Mon ami M. Doherty hoche la tête lui aussi. Nous avons tous les deux participé au vote là-bas. J'ai trouvé le processus très sécuritaire.
Ma confiance s'est toutefois émoussée à l'égard de la campagne. Nous avons été très prudents. J'ai évidemment fait campagne avec des collègues du Parti vert. Nous portions le masque et gardions une distance de 6 pieds, mais j'ai été témoin de comportements risqués pendant la campagne. Je ne nommerai personne, mais je doute que la campagne ait été aussi sécuritaire que le vote.
Pouvez-vous imaginer un instant ce qui serait advenu si nous avions eu un politicien britanno-colombien d'une mentalité semblable à celle de Donald Trump? Comment les responsables de la santé publique auraient-ils endigué ce risque?
Réduire
Résultats : 1 - 5 de 5

Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes