Comité
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 15 de 53
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Voir le profil de Chris d'Entremont
2020-06-10 16:08
Ouvrir
Merci beaucoup, monsieur le président.
Bienvenue au sous-sol chez d'Entremont. Je suis heureux de vous voir tous.
Madame la ministre, c'est toujours un plaisir de vous voir.
Je ne peux m'empêcher de revenir sur les propos que tenait M. Morrissey tout à l'heure.
Ce que j'ai vu plus tôt aujourd'hui, c'est que le leader du gouvernement à la Chambre n'a pas réussi à rallier un consensus. C'est la manière libérale, je suppose, à prendre ou à laisser, mais il est malheureux de voir cela se produire à la Chambre lorsque des projets de loi sont importants pour nous. Je vais passer à autre chose.
À propos du Fonds canadien pour la stabilisation des produits de la mer, je connais un certain nombre d'entreprises qui ont amplement de place pour stocker les excédents. Le MPO a-t-il fait un relevé de la capacité actuelle, surtout dans le Sud-Ouest, sur la côte Sud, de la Nouvelle-Écosse?
Réduire
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Voir le profil de Chris d'Entremont
2020-06-10 16:09
Ouvrir
D'accord.
D'après ce que j'ai vu, il y a deux grands secteurs qui peuvent servir, pourvu qu'on sache comment accéder au fonds de stabilisation. Ce sont les installations qu'on trouve dans le Sud-Ouest de la Nouvelle-Écosse. Il y en a une dans le comté de Digby et l'autre est à Pubnico. Il y a déjà de la capacité dans notre réseau. Je me demande simplement comment une entreprise pourrait accéder au fonds de stabilisation, ou du moins faire savoir qu'elle a de l'espace à offrir.
Réduire
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Voir le profil de Chris d'Entremont
2020-06-10 16:10
Ouvrir
Ça va.
Réduire
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Voir le profil de Chris d'Entremont
2020-06-10 16:11
Ouvrir
D'accord.
Comme je le disais, c'est de la capacité qu'elles ont déjà, alors elles n'ont pas nécessairement besoin de l'argent de l'APECA. Elles ont juste besoin de... pour pouvoir conserver une partie des produits congelés.
Qu'en est-il de la capacité de stockage de produits vivants? Dans le Sud-Ouest de la Nouvelle-Écosse en particulier, de quelle capacité disposons-nous au juste? Je sais que c'est dans les millions de livres. Je me demande si le ministère a une idée de ce que cela représente.
Réduire
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Voir le profil de Chris d'Entremont
2020-06-10 16:11
Ouvrir
Très bien.
Pour m'en tenir au sujet, il y a un certain nombre d'installations qui ont été construites au cours des 12 derniers mois, probablement avant la COVID. Ces entreprises-là s'attendaient, bien sûr, à une saison différente de celle qu'elles ont connue. Est-ce qu'elles pourraient aussi avoir droit à du financement?
Réduire
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Voir le profil de Chris d'Entremont
2020-06-10 16:12
Ouvrir
Vous devez comprendre que, pour un nouveau venu ou quelqu'un qui vient d'agrandir son système, qui a mis en place de nouveaux systèmes de classement ou de traitement de l'eau pour garder les homards plus longtemps, ce programme arrive après qu'il a fait tous ces travaux. Y a-t-il moyen pour lui de revenir et de dire qu'il ne veut pas tout l'argent, mais peut-être juste un peu d'aide pour se tenir à flot pendant six mois ou un an?
Réduire
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Voir le profil de Chris d'Entremont
2020-06-10 16:13
Ouvrir
Je ne voudrais pas qu'il y ait deux poids deux mesures, avec un groupe qui reçoit de l'argent durant la pandémie et un autre qui dépense tout son argent pour mettre des choses en place entretemps.
J'ai une brève observation à faire, si vous me permettez. C'est dans les ZPH 33 et 34 que la pêche au homard coûte le plus cher en frais de permis, soit 1 900 $. Cela aiderait beaucoup si le MPO renonçait à les percevoir, du moins en partie. En a-t-il été question au MPO?
Réduire
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Voir le profil de Chris d'Entremont
2020-06-10 16:47
Ouvrir
Merci beaucoup.
Monsieur Hardie, je vous remercie d'avoir dit que nous devions trouver un consensus et qu'il fallait travailler avec tous les députés pour y arriver. Je vous remercie de ce commentaire.
Les pêcheurs de pétoncles vont bientôt partir à la pêche. Puisque nous parlons tous de nos origines, je dirai que mon père a été pêcheur de pétoncles pendant de nombreuses années. Il faut un plus gros bateau pour cela, avec 19 personnes qui pêchent toutes en même temps.
Est-ce que l'un ou l'autre de ces organismes s'est accroché à ce financement pour permettre la distanciation physique à bord, ce qui est presque impossible?
Réduire
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Voir le profil de Chris d'Entremont
2020-06-10 16:49
Ouvrir
Permettez-moi d'élargir un tout petit peu la question, en l'appliquant à une flottille de pêche aux poissons de fond plutôt qu'à une flottille de pêche aux pétoncles.
Nous parlons de petits bateaux avec trois pêcheurs à bord, et voici qu'il faut des observateurs à bord. Je sais que trois personnes venant normalement de la même collectivité, qui travaillent sur le même bateau, peuvent maintenir une distanciation sociale ou du moins se faire confiance, mais elles ne savent pas d'où viennent ces observateurs.
Pouvez-vous nous en dire un peu plus à ce sujet?
Réduire
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Voir le profil de Chris d'Entremont
2020-06-10 16:50
Ouvrir
Je sais que cinq minutes passent vite. Pour ce qui est de la civelle, j'ai soulevé la question à quelques reprises à la Chambre des communes pendant la période de questions, et je vous en ai parlé à quelques reprises également.
La restriction applicable à la civelle a été prolongée de 45 jours en date du 11 juin. Pouvez-vous nous donner un bref aperçu des raisons pour lesquelles elle a été prolongée de nouveau? Nous avons des organisations qui veulent vraiment pêcher.
Réduire
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Voir le profil de Chris d'Entremont
2020-06-10 16:51
Ouvrir
En mars, j'ai soulevé la question du marketing. Avec l'effondrement des marchés, certains de nos produits n'ont pu rejoindre leur destination habituelle. Comment ces programmes ont-ils pu aider les organisations à commercialiser leurs produits dans le monde pour essayer de ramener certains de ces marchés à la normale?
Réduire
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Voir le profil de Chris d'Entremont
2020-06-10 16:52
Ouvrir
J'ai du homard ce soir. Alors je mangerai du homard et certains produits de la mer frais.
Réduire
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Voir le profil de Chris d'Entremont
2020-06-10 16:52
Ouvrir
Vous pourriez passer, mais je maintiens la distanciation physique par les temps qui courent.
Merci beaucoup.
Réduire
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Voir le profil de Chris d'Entremont
2020-06-03 12:45
Ouvrir
Merci beaucoup, monsieur le président.
J'adresse ma question à la ministre de l'Agriculture.
Dans l'Annapolis Valley, des producteurs de petits fruits font face à des pertes substantielles en raison de la pandémie de la COVID-19. Comme l'arrivée des travailleurs étrangers est survenue un mois plus tard que d'habitude et comme il leur a fallu observer une quarantaine de 14 jours, Millen Farms perdra de 25 à 40 % de la récolte de fraises que l'entreprise avait prévue. En plus d'avoir accès à un nombre moins important de travailleurs étrangers — soit 50 travailleurs étrangers de moins — que l'année dernière, cette réduction des effectifs signifie que moins de travail sera réalisé. En outre, comme les règles de distanciation sociale engendrent de nombreux problèmes dans des domaines, quels qu'ils soient, il est très difficile pour les agriculteurs de récupérer une partie de leurs recettes de cette manière.
Comment les programmes gouvernementaux aident-ils les producteurs de petits fruits, comme Millen Farms?
Réduire
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Voir le profil de Chris d'Entremont
2020-06-03 12:46
Ouvrir
Qu'en est-il du cas suivant? L'année dernière, Louise Endres, une productrice de bleuets de ma circonscription, a été touchée par l'ouragan Dorian, qui a endommagé une grande partie de ses champs et qui lui a occasionné des pertes substantielles. Cette année, ses travailleurs étrangers temporaires sont arrivés. Bien entendu, ils sont moins nombreux qu'auparavant. Donc, certains hectares de bleuetiers ne seront pas taillés de manière à optimiser leur croissance.
Pour remplir les conditions d'admissibilité à l'aide financière offerte par le gouvernement, les producteurs doivent présenter leurs états financiers de l'année dernière pour montrer les pertes subies. Dans le cas de la productrice en question, des pertes ont été enregistrées l'année dernière aussi en raison de l'ouragan Dorian.
Quel genre d'aide cette productrice peut-elle s'attendre à recevoir?
Réduire
Résultats : 1 - 15 de 53 | Page : 1 de 4

1
2
3
4
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes