Hansard
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 136 - 150 de 11365
Voir le profil de Marilène Gill
BQ (QC)
Voir le profil de Marilène Gill
2020-07-08 13:00 [p.2544]
Ouvrir
Madame la présidente, je ne me répéterai pas.
Ce que je dirai à l'honorable ministre des Transports, c'est qu'il y a une augmentation de 30 % des passagers dans l'Est-du-Québec — je crois que c'est à Mont-Joli. C'est ce qu'on avait dernièrement. Donc, ce n'est pas tout à fait la bonne lecture. En fait, j'ai entendu le ministre des Transports se répéter. Plutôt que de le faire répéter, j'aimerais poser ma question à la ministre du Revenu national, dont la circonscription est extrêmement touchée, qu'on pense à Gaspé ou aux Îles-de-la-Madeleine. Pourtant, je ne l'ai pas entendue réagir à cet égard.
Est-ce qu'elle va appuyer une initiative québécoise et refuser d'aider Air Canada?
Réduire
Voir le profil de Pablo Rodriguez
Lib. (QC)
Voir le profil de Pablo Rodriguez
2020-07-08 13:01 [p.2544]
Ouvrir
Madame la présidente, la ministre du Revenu national se bat chaque jour pour ses concitoyens et pour sa région. Elle parlé publiquement de cette question. Elle a aussi discuté avec le gouvernement du Québec et le ministre des Transports. Elle est très active dans ce dossier et n'a aucune leçon à recevoir du Bloc québécois.
Réduire
Voir le profil de Emmanuella Lambropoulos
Lib. (QC)
Voir le profil de Emmanuella Lambropoulos
2020-07-08 13:01 [p.2544]
Ouvrir
Madame la présidente, je vais partager mon temps de parole avec le député de Fleetwood—Port Kells.
Le gouvernement a fait de son mieux pour protéger les Canadiens contre la pandémie de COVID-19 au cours des derniers mois. Nous avons suivi les conseils de nos représentants de la santé publique et laissé la science nous guider sur le bon chemin. Même si le nombre de cas au Canada a considérablement diminué et continue de baisser, nous savons qu'une deuxième vague plus mortelle du virus pourrait être à nos portes. Alors que les provinces relancent leur économie respective et assouplissent les restrictions visant les déplacements, bien des gens semblent avoir oublié que ce virus constitue toujours une menace tandis que d'autres demeurent inquiets et craignent l'arrivée d'une deuxième vague.
Considérant qu'une deuxième vague de la COVID-19 est assurément à notre portée, ici et ailleurs dans le monde, et que nos voisins du Sud ne sont pas encore parvenus à contenir leur première vague, il est encore plus essentiel que nous soyons prudents dans notre manière d'assouplir nos restrictions de voyage et d'ouvrir nos frontières avec le monde.
Des concitoyens inquiets ont communiqué avec moi pour me demander pourquoi nous permettons aux Canadiens de voyager à l'étranger cet été si c'est ce qui a permis au virus d'entrer au Canada en premier lieu. Même si j'ai confiance que nous sommes prêts et que nous appliquons des mesures de sécurité pour empêcher ceux qui choisissent de voyager de répandre le virus, j'aimerais demander à la ministre de la Santé quelles mesures précises le gouvernement a prises pour protéger la santé et le bien-être des Canadiens pendant la pandémie de COVID-19, plus particulièrement en ce qui concerne les restrictions de voyage.
Réduire
Voir le profil de Patty Hajdu
Lib. (ON)
Madame la présidente, je remercie la députée de Saint-Laurent de sa question.
Nous continuons d'encourager les Canadiens à éviter tout déplacement non essentiel. La députée a absolument raison. Alors que nous nous efforçons d'aplanir la courbe au Canada — et nous faisons d'excellents progrès à cet égard —, le nombre de cas augmente dans le monde entier, et la hausse est même astronomique dans certains pays. En ce qui a trait aux voyages, nous continuons de recommander aux Canadiens de rester à la maison. Nous allons continuer d'adapter nos recommandations selon l'évolution de la pandémie et de la situation dans d'autres pays.
Rappelons aux Canadiens qu'ils devraient éviter de voyager lorsque c'est possible. Pour ce qui est des gens qui ont des déplacements essentiels à faire, il est très important qu'ils restent à la maison s'ils sont malades. Les personnes qui sont malades ou qui s'inquiètent pour leur santé ne devraient pas se sentir obligées de voyager. Il est très important que les Canadiens ayant l'intention de voyager surveillent de près leur état de santé et qu'ils s'adressent aux intervenants locaux de la santé publique le plus tôt possible s'ils éprouvent le moindre symptôme, afin qu'on puisse évaluer correctement...
Réduire
Voir le profil de Carol Hughes
NPD (ON)
Voir le profil de Carol Hughes
2020-07-08 13:04 [p.2544]
Ouvrir
Le député de Fleetwood—Port Kells a la parole.
Réduire
Voir le profil de Ken Hardie
Lib. (BC)
Voir le profil de Ken Hardie
2020-07-08 13:04 [p.2545]
Ouvrir
Madame la présidente, les collectivités de toute la Colombie-Britannique ont cherché des signes de reprise économique pendant la pandémie mondiale. Les projets d'infrastructure publique constituent un moteur essentiel de la stabilité et du renouvellement économiques et permettent également à tous les Britanno-Colombiens d'avoir accès aux services et aux réseaux culturels nécessaires à l'édification de collectivités résilientes.
C'est pour cela que c'est avec un grand plaisir que j'ai pris acte des investissements de plus de 44,5 millions de dollars que le gouvernement fédéral a annoncé vouloir faire, la semaine dernière, dans 21 projets dans la vallée du bas Fraser, dont le projet de réaménagement de l'organisation Cedar Cottage Neighbourhood House, dans le cadre du plan Investir dans le Canada. Il s'agit d'un projet formidable qui permettra à l'Association of Neighbourhood Houses of B.C. de fournir de meilleurs services à la population vulnérable de la région métropolitaine de Vancouver. Ce projet veut dire des espaces pour la garde d'enfants, des services de soutien aux personnes âgées, une cuisine commerciale et des rassemblements communautaires, de même qu'un espace pour un jardin extérieur.
Le président du Conseil du Trésor peut-il dire à la Chambre ce que le gouvernement fait pour améliorer le sort des collectivités dans ma province et y créer des emplois?
Réduire
Voir le profil de Jean-Yves Duclos
Lib. (QC)
Voir le profil de Jean-Yves Duclos
2020-07-08 13:05 [p.2545]
Ouvrir
Madame la présidente, je remercie le député de Fleetwood—Port Kells de son soutien envers sa collectivité.
Les investissements du gouvernement dans les infrastructures communautaires, récréatives et culturelles favorisent la santé et le bien-être des Britanno-Colombiens ainsi que l'édification de collectivités fortes et dynamiques. Je souligne que, des fonds fédéraux et provinciaux annoncés pas plus tard que la semaine dernière, plus de 19 millions de dollars seront consacrés à neufs projets dans des collectivités autochtones.
Je suis également ravi de signaler qu'un deuxième appel de demandes a été annoncé en juin pour des projets en Colombie-Britannique, lequel mènera à une nouvelle série d'investissements dans le cadre du volet Infrastructures communautaires, culturelles et récréatives ainsi que dans le cadre du volet Infrastructures des collectivités rurales et nordiques. Ces nouveaux projets seraient admissibles à des investissements fédéraux pouvant aller jusqu'à 159 millions de dollars.
Je peux également assurer à la Chambre que bien d'autres projets d'infrastructure seront annoncés au cours des prochains mois. Le Canada et la Colombie-Britannique travaillent bien ensemble afin de soutenir les emplois, d'améliorer nos collectivités et de rétablir la croissance économique de manière sûre et durable.
Réduire
Voir le profil de Leah Gazan
NPD (MB)
Voir le profil de Leah Gazan
2020-07-08 13:06 [p.2545]
Ouvrir
Madame la présidente, je vais partager mon temps de parole avec le député d'Elmwood—Transcona.
Le gouvernement a incité les gens à demander la PCU et à gérer les complications plus tard, et c'est exactement ce qui s'est produit: il y a eu des complications. Au Manitoba, le gouvernement Pallister a décidé de traiter les 2 000 $ de la PCU comme une excuse pour sabrer les mesures d'aide provinciales. Les bénéficiaires du Programme d'aide à l'emploi et au revenu qui ont reçu la PCU sont maintenant inadmissibles à toute aide future.
Plutôt que de veiller à ce que les provinces ne récupèrent pas l'aide fédérale, pourquoi le gouvernement a-t-il choisi de s'en prendre cyniquement à ceux qui ont soumis une demande de bonne foi en les traitant de demandeurs frauduleux? Les habitants de ma circonscription dont les prestations du PAER étaient versées directement au propriétaire de leur logement risquent de se retrouver à la rue. C'est un cauchemar.
Est-ce que le gouvernement va donner suite à la demande de la coalition Abolissons la pauvreté du Manitoba et ne pas exiger que les bénéficiaires du PAER remboursent la PCU, ce qui enfoncerait certaines personnes davantage dans la pauvreté? Oui ou non?
Réduire
Voir le profil de Carla Qualtrough
Lib. (BC)
Voir le profil de Carla Qualtrough
2020-07-08 13:07 [p.2545]
Ouvrir
Madame la présidente, je peux assurer à toutes les personnes ici présentes que nous cherchons à attraper ceux qui s'en prennent aux personnes vulnérables et non pas les personnes vulnérables elles-mêmes, et je ne présenterai aucune excuse pour cela.
Je peux aussi assurer à tous que j'ai travaillé extrêmement fort pour que les provinces comprennent à quel point il est important qu'elles ne récupèrent pas la PCU en ce moment. Des gens avaient un salaire, mais ce n'est plus le cas, et ils méritent un revenu de remplacement. Certaines provinces ont fait le bon choix et ne récupèrent pas la PCU, mais d'autres ont décidé le contraire. Je continue à exercer des pressions, autant à titre personnel que sur la place publique, pour que ces provinces changent d'avis. Il est injuste qu'on récupère ainsi de l'aide financière accordée à des personnes handicapées. Je continue de faire pression pour que cela n'arrive pas.
Réduire
Voir le profil de Leah Gazan
NPD (MB)
Voir le profil de Leah Gazan
2020-07-08 13:08 [p.2545]
Ouvrir
Madame la présidente, les petites entreprises sont la cheville ouvrière de Winnipeg-Centre, mais le gouvernement met en péril leur survie. Selon Paul Taylor, le propriétaire du Brickhouse Gym, à Winnipeg-Centre: « les programmes d'aide du gouvernement pour le loyer commercial ne conviennent pas à tout le monde. La COVID-19 a eu de lourdes conséquences sur les entreprises. Les programmes doivent être flexibles et évolutifs pour aider les petites entreprises canadiennes à garder la tête hors de l'eau. Non seulement le programme d'aide pour le loyer commercial, qui exige une attestation du propriétaire, a été un échec, mais en plus, pour être admissible à la Subvention salariale d'urgence, il faut présenter un numéro d'entreprise obtenu auprès de l'Agence du revenu du Canada avant la pandémie. Or, de nombreuses petites entreprises n'en ont pas, notamment les entreprises qui font partie de l'économie des petits boulots, dans le domaine des arts, du cinéma... »
Réduire
Voir le profil de Carol Hughes
NPD (ON)
Voir le profil de Carol Hughes
2020-07-08 13:08 [p.2545]
Ouvrir
Malheureusement, la ministre devra répondre dans les délais impartis. Il reste seulement 18 secondes.
La ministre a la parole.
Réduire
Voir le profil de Mona Fortier
Lib. (ON)
Voir le profil de Mona Fortier
2020-07-08 13:08 [p.2545]
Ouvrir
Madame la présidente, de concert avec les provinces et les territoires, le gouvernement a agi promptement et de manière décisive en instaurant l'Aide d'urgence du Canada pour le loyer commercial, une mesure qui permet de réduire de 75 % le loyer des petites entreprises durement touchées. Le gouvernement prolonge ce programme d'un mois, soit jusqu'à la fin de juillet. Le programme vient en aide à des milliers de petites entreprises partout au pays. Nous continuerons à suivre de près la mise en œuvre de ce programme afin de nous assurer qu'il soutient les entreprises canadiennes.
Réduire
Voir le profil de Daniel Blaikie
NPD (MB)
Voir le profil de Daniel Blaikie
2020-07-08 13:09 [p.2546]
Ouvrir
Madame la présidente, après des années de coupes dans le système de santé au Manitoba, le gouvernement conservateur de la province s'apprête à dépenser des millions de dollars dans des cliniques privées pour rattraper l'arriéré de chirurgies. Cet argent pourrait être investi dans le système public afin de ramener sa capacité au niveau requis et nous savons que la prestation de services de santé publics est le meilleur moyen de respecter l'esprit de la Loi canadienne sur la santé et de livrer ses promesses. Je me demande donc ce que le gouvernement fait pour promouvoir la prestation de services de santé publics.
Réduire
Voir le profil de Patty Hajdu
Lib. (ON)
Madame la présidente, il s'agit d'un enjeu d'une importance capitale pour les Canadiens de toutes les provinces. Le gouvernement défendra toujours bec et ongles l'accès aux soins de santé auquel les Canadiens ont droit aux termes de la Loi canadienne sur la santé et je travaillerai de pair avec le député afin de bien comprendre ce qu'entend faire exactement le Manitoba dans ce dossier.
Réduire
Voir le profil de Daniel Blaikie
NPD (MB)
Voir le profil de Daniel Blaikie
2020-07-08 13:10 [p.2546]
Ouvrir
Madame la présidente, si la réponse du gouvernement à cette question revêt une telle importance, c'est notamment parce que la situation dans le secteur des soins de longue durée est peu reluisante au Canada, comme nous l'avons appris pendant la pandémie, quoique c'est une situation qui avait déjà été médiatisée et que beaucoup de gens connaissaient. Ce secteur n'a pas bien servi un grand nombre de Canadiens.
Comme les données l'indiquent, les services à but lucratif de soins de longue durée se traduisent, en moyenne, par des résultats inférieurs au chapitre de la santé pour les Canadiens. Nous savons que le fédéral devra injecter beaucoup d'argent pour rehausser la qualité des soins de longue durée à un niveau acceptable au Canada. Nous voulons que le gouvernement fédéral organise maintenant des rencontres avec les provinces pour déterminer les façons d'y arriver. Nous voulons que le gouvernement y défende l'exclusion des services à but lucratif du secteur des soins de longue durée.
Le gouvernement est-il déterminé à tout faire pour que les services à but lucratif de soins de longue durée ne soient plus envisageables au Canada?
Réduire
Résultats : 136 - 150 de 11365 | Page : 10 de 758

|<
<
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes