Hansard
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 15 de 2479
Voir le profil de Patrick Weiler
Lib. (BC)
Monsieur le Président, c'est avec une profonde tristesse que j'interviens aujourd'hui pour déplorer le décès d'une grande femme qui laisse derrière elle un héritage qui perdurera longtemps. Liz Byrd, décédée en novembre à 81 ans, était de ces leaders communautaires qui n'ont jamais peur de se relever les manches et de se mettre à l'œuvre.
Liz a siégé pendant de longues années au conseil municipal de Vancouver-Ouest et a fondé la prestigieuse École Collingwood. Cette femme qui reconnaissait elle-même son côté militant, a dirigé une manifestation qui a fait les manchettes à l'échelle nationale et dont l'objectif était d'éviter la destruction des falaises d'Eagleridge, fragiles sur le plan écologique. Liz a recueilli 8 millions de dollars au titre de diverses initiatives communautaires et elle a ardemment défendu la mise sur pied du Centre des arts Kay Meek.
Les réalisations de Liz lui ont valu d'innombrables reconnaissances, notamment la Médaille du jubilé d'or de la reine. Je souligne que Liz a joué un rôle déterminant pour faire de Vancouver-Ouest la ville que nous connaissons aujourd'hui. Notre collectivité lui sera toujours redevable pour tout ce qu'elle a fait et nos pensées et nos prières accompagnent sa famille et ses amis.
Je la remercie. Qu'elle repose en paix.
Réduire
Voir le profil de Ed Fast
PCC (BC)
Voir le profil de Ed Fast
2022-12-08 14:01 [p.10660]
Ouvrir
Monsieur le Président, en 2016, le gouvernement a légalisé l'aide médicale à mourir pour les adultes atteints d'une maladie incurable, irréversible et causant des douleurs intolérables. Beaucoup d'entre nous ont signalé que nous nous engagions sur une pente glissante et que, par conséquent, beaucoup d'autres personnes se feraient offrir la mort assistée. On nous a assuré que le suicide assisté ne serait jamais étendu, et pourtant, à peine six ans plus tard, on le propose aux personnes qui invoquent la maladie mentale comme seul motif de mettre fin à leur vie, et il est prévu d'étendre l'aide médicale à mourir pour qu'elle puisse être offerte aux mineurs.
Nous entendons maintenant d'horribles histoires d’anciens combattants qui sont encouragés à mettre fin à leur vie plutôt qu’à recevoir le soutien en santé mentale dont ils ont besoin. Le suicide assisté est même approuvé pour ceux qui ne peuvent pas trouver de logement adéquat ou qui sont laissés pour compte dans notre système d'aide sociale. Le gouvernement est allé trop vite et trop loin. La vie est un magnifique cadeau.
Avant de passer d'une culture de la vie à une culture de la mort, reconsidérons le chemin précaire sur lequel nous nous sommes engagés et mettons en veilleuse tout nouvel élargissement de la mort assistée.
Réduire
Voir le profil de Mike Kelloway
Lib. (NS)
Voir le profil de Mike Kelloway
2022-12-08 14:02 [p.10660]
Ouvrir
Monsieur le Président, je prends la parole à la Chambre aujourd'hui pour féliciter plusieurs résidants de ma circonscription, Cape Breton-Canso, qui améliorent vraiment la vie de leurs concitoyens en cette période des Fêtes.
Au cours des 15 dernières années, l'inspecteur Billy Turner, le sergent John Anthony et l'agent Marvin MacDonald, du service de police régional du Cap‑Breton, ont donné bénévolement de leur temps à l'initiative « Shop of the Class ». Il s'agit d'un programme qui jumelle des élèves du primaire à des agents de la police régionale du Cap‑Breton, des agents qui donnent de leur temps pour aider des enfants à réaliser leur souhait des Fêtes grâce à des dons et à des activités parrainées.
Grâce au travail d'agents dévoués comme l'inspecteur Turner, le sergent Anthony et l'agent MacDonald, 278 enfants de la région ont pu jusqu’à maintenant profiter d’un Noël plus joyeux.
Cela va bien au-delà de l'appel du devoir. Les résidants de ma circonscription se joignent à moi pour remercier du fond du cœur ces agents pour tout ce qu'ils font.
Réduire
Voir le profil de Louise Chabot
BQ (QC)
Voir le profil de Louise Chabot
2022-12-08 14:03 [p.10660]
Ouvrir
Monsieur le Président, je salue les travailleurs remorqueurs du Syndicat des Métallos en grève, d’Océan remorquage de Sorel-Tracy, une entreprise de service portuaire sous compétence fédérale, qui ont manifesté hier à Québec pour obtenir des conditions de travail et des salaires décents et revendiquer une loi antibriseurs de grève.
Cela va faire plus de cinq mois que ces travailleurs sont en grève et font face à un employeur de mauvaise foi qui a décidé de profiter de la faiblesse du Code canadien du travail pour engager des briseurs de grève, laissant ainsi perdurer le conflit.
Rappelons que le ministre du Travail a le mandat de déposer un projet de loi pour interdire cette pratique qui affecte grandement le rapport de force des travailleurs. Il le fera seulement en décembre 2023. Rien ne justifie ce délai, il doit agir maintenant.
Le Bloc Québécois a déjà présenté 11 projets de loi pour corriger cette injustice, et nous réitérons aujourd'hui l'importance de cet enjeu en donnant notre appui à ces travailleurs en grève.
Réduire
Voir le profil de Francis Drouin
Lib. (ON)
Voir le profil de Francis Drouin
2022-12-08 14:04 [p.10661]
Ouvrir
Monsieur le Président, je me lève à la Chambre afin de souligner l'importance que la chasse joue dans nos communautés rurales. Même si je ne suis pas chasseur pour le moment, j'adore profiter de la viande de gibier. Pour ma part, le chevreuil et l'orignal sont mes favoris.
Pour ma communauté franco-ontarienne, je sais que la tradition de la chasse est ancrée dans son mode de vie. Que ce soit chez nous dans l'Est de l'Ontario ou dans le Nord, quand c'est le temps de la chasse, le temps s'arrête et c'est dans le bois qu'on se retrouve.
C'est en 2012 que le premier ministre actuel a déclaré l'échec du registre des armes à feu dans ma communauté natale, à Hawkesbury. Les chasseurs n'ont jamais été l'objet de nos projets de loi. C'est aussi vrai pour le projet de loi C‑21. II est tout à fait normal que certains amendements soient débattus au Comité permanent de la sécurité publique et nationale.
Je salue les efforts des députés libéraux, du Bloc québécois et du NPD pour s'assurer que les chasseurs ne seront pas assujettis à cette loi par erreur.
La chasse est un mode de vie légitime.
Réduire
Voir le profil de Jeremy Patzer
PCC (SK)
Voir le profil de Jeremy Patzer
2022-12-08 14:05 [p.10661]
Ouvrir
Monsieur le Président, je suis heureux de prendre la parole à la Chambre aujourd’hui pour rendre hommage à mes amis Sufi et Muzafar du Sindh et pour reconnaître que le sindhi est l’une des langues anciennes du monde et qu’elle mérite d’être préservée.
Bien que le sindhi soit reconnue comme une langue officielle dans la province du Sindh, au Pakistan, elle n’est pas reconnue comme langue officielle par le consulat du Canada au Pakistan, à Karachi, ni par le haut-commissariat du Canada au Pakistan, à Islamabad. Ce manque de reconnaissance d’une importante langue régionale crée un obstacle à la communication entre le consulat, le haut-commissariat du Canada et les habitants du Sindh.
Cette situation doit changer. Les habitants du Sindh méritent d’avoir des services consulaires dans leur langue maternelle. Voilà pourquoi je demande au consulat à Karachi et au haut-commissariat à Islamabad d’envisager de reconnaître le sindhi comme langue officielle et d’offrir leurs services aux gens dans cette langue. Le sindhi est une langue riche et belle qui doit être préservée.
Meherbani.
Réduire
Voir le profil de Patricia Lattanzio
Lib. (QC)
Voir le profil de Patricia Lattanzio
2022-12-08 14:06 [p.10661]
Ouvrir
Monsieur le Président, j’aimerais aujourd’hui féliciter Roberto Luongo, ancien gardien de but des Panthers de la Floride, pour son intronisation au Temple de la renommée du hockey.
Natif de ma circonscription de Saint-Léonard, Roberto Luongo, qui a aussi grandi dans ma rue, est connu pour son style papillon et il demeure l’un des trois seuls gardiens de but de l’histoire à avoir joué plus de 1 000 parties dans la LNH. Il a reçu de nombreux prix, mentions et trophées. Il a participé à trois Jeux olympiques d’hiver et il a remporté la médaille d’or à deux reprises, soit à Vancouver, en 2010 et à Sotchi, en 2014.
Au-delà de ses habiletés considérables au hockey, Roberto Luongo est aussi un homme au grand cœur qui a participé activement à de multiples collectes de fonds pour des causes caritatives et parrainé des événements pour les enfants défavorisés. Lou, comme l’appellent affectueusement ses partisans dévoués, continue d’inspirer nos concitoyens qui patinent et font leurs entraînements de hockey dans l’aréna qui porte fièrement son nom.
Auguri à Roberto Luongo, notre joueur de hockey numéro un.
Réduire
Voir le profil de Taleeb Noormohamed
Lib. (BC)
Voir le profil de Taleeb Noormohamed
2022-12-08 14:07 [p.10661]
Ouvrir
Monsieur le Président, lundi, j'ai été fier d'annoncer un nouvel investissement de 25 millions de dollars pour revitaliser le Centre communautaire juif dans ma circonscription, Vancouver Granville. Ce centre est au cœur de la vie de la communauté juive depuis des générations. C'est là que des gens de milieux très différents ont soit appris à nager, soit profité des services de garderie, soit participé à des programmes pour personnes âgées.
Le nouveau centre sera situé au cœur de Vancouver Granville et comprendra plus de 500 logements abordables, de nombreuses places en garderie, un centre aquatique, un théâtre et bien plus encore. Il abritera également le Vancouver Holocaust Education Centre, qui, à une époque où l'antisémitisme est en hausse, sera une arme importante dans la lutte contre la haine et l'ignorance.
Le centre JWest sera un lieu de rassemblement et d'apprentissage qui nous aidera à nous comprendre mutuellement. Par-dessus tout, il témoigne de la contribution incroyablement généreuse d'un grand nombre de membres de la communauté juive de Vancouver à la construction d'un lieu d'appartenance pour chacun d'entre nous.
Réduire
Voir le profil de Warren Steinley
PCC (SK)
Voir le profil de Warren Steinley
2022-12-08 14:08 [p.10661]
Ouvrir
Monsieur le Président, Regina a accueilli deux événements majeurs au cours des derniers mois.
La 109e Coupe Grey a eu lieu dans la mecque du football canadien. Même si l'équipe du Canada ne jouait pas, les partisans des Rider ont déroulé le tapis rouge et organisé une semaine de la Coupe Grey extraordinaire. Ce fut un grand match entre Winnipeg et Toronto. Oui, Toronto a encore une équipe. Plus de 33 350 partisans ont rempli le stade Mosaic et vu les Argos s'imposer de justesse face aux Bombers. Désolé pour les députés de Winnipeg.
Ensuite, il y a eu la 51e édition de l’Agribition de l’Ouest canadien. Des gens de partout au Canada et de l'étranger sont venus voir la crème du stock génétique des bovins, et le Maple Leaf Finals Rodeo a fait salle comble tous les soirs. C'était formidable de voir l'enthousiasme suscité par l'agriculture canadienne, avec plus de 100 000 personnes qui ont franchi les portes de l'Agribition. C'était une joie de se promener dans les diverses sections de l’exposition et de percevoir tout le bourdonnement des activités qui y étaient organisées. J'invite les députés qui ne sont jamais allés à l’Agribition à s’y rendre l’an prochain. C'est une exposition de classe mondiale.
Ces deux événements prouvent une fois de plus que Regina est le meilleur endroit au Canada pour organiser une fête.
Réduire
Voir le profil de Élisabeth Brière
Lib. (QC)
Voir le profil de Élisabeth Brière
2022-12-08 14:09 [p.10662]
Ouvrir
Monsieur le Président, je veux souligner la superbe performance des Volontaires du Cégep de Sherbrooke qui ont remporté la finale du Bol d'or du football collégial, division 2, le mois dernier.
Dans la partie qui lui a valu son premier titre depuis 2010, l'équipe s'est démarquée par son fameux jeu défensif et par une attaque percutante. Je félicite tous les joueurs et les entraîneurs.
Que ce soit grâce à nos athlètes ou à nos équipes sportives, Sherbrooke se démarque sur la scène sportive canadienne.
Le sport au Canada doit devenir de plus en plus accessible. Notre gouvernement agit. Grâce au leadership de ma collègue la ministre des Sports, notre gouvernement fournit un appui financier de 25,3 millions de dollars sur trois ans pour l'équité des genres dans le sport. De plus, le budget de 2022 propose de fournir 16 millions de dollars sur trois ans pour appuyer des mesures visant à créer un système sportif plus sûr.
Ensemble, continuons d'appuyer nos athlètes en veillant à ce que les politiques et les pratiques nationales en matière de sport réduisent le risque de harcèlement, d'abus et de discrimination et créent un système sportif plus sûr et plus inclusif pour tous.
Réduire
Voir le profil de Larry Maguire
PCC (MB)
Voir le profil de Larry Maguire
2022-12-08 14:11 [p.10662]
Ouvrir
Monsieur le Président, les familles ont hâte de se rassembler pour les Fêtes, mais avec la hausse du prix des aliments, elles en auront moins pour leur argent.
Des millions de Canadiens souffrent de la crise du coût de la vie, et la taxe libérale sur le carbone ne fera qu'alimenter l'inflation. De nouvelles données montrent qu'une famille de quatre paiera près de 1 100 $ de plus l'année prochaine pour son panier d'épicerie. D'ici la fin de 2023, les familles auront payé presque 16 300 $ uniquement pour se nourrir. En plus, les agriculteurs possédant une ferme typique de 5 000 acres devront payer 150 000 $ par an en taxe sur le carbone, une fois que les libéraux l'auront triplée.
Les agriculteurs doivent sécher leurs grains et chauffer leurs étables. Ils sont pénalisés sans avoir commis la moindre faute. Chaque fois que la taxe sur le carbone augmente, le coût de transport des aliments augmente lui aussi.
Pour aider les agriculteurs en difficulté, il est temps que les libéraux limitent leurs dépenses inflationnistes et abolissent une fois pour toutes la taxe sur le carbone.
Réduire
Voir le profil de Dane Lloyd
PCC (AB)
Voir le profil de Dane Lloyd
2022-12-08 14:12 [p.10662]
Ouvrir
Monsieur le Président, l'entreprise Champion Petfoods, dont les installations sont situées à Morinville, dans le comté de Parkland, est à la fine pointe de la technologie et fournit des emplois à des centaines d’Albertains. Les marques de nourriture d’origine naturelle pour animaux de compagnie qu'elle produit, Orijen et ACANA, sont reconnues pour leur qualité à l’échelle internationale.
Après une flambée de grippe aviaire au Canada, la Chine, le plus grand marché de Champion Petfoods, impose des restrictions depuis février 2022 sur les exportations d’aliments pour animaux domestiques produits au Canada. La Chine n’a pas imposé les mêmes restrictions aux États‑Unis, qui connaissent pourtant des problèmes de grippe aviaire du même genre. L’Organisation mondiale de la santé animale a reconnu que les aliments pour animaux de compagnie produits au Canada sont sûrs, mais la Chine maintient ses restrictions non fondées sur la science à l’égard des exportations canadiennes. C’est le seul pays au monde à agir ainsi.
Cela représente une menace pour la survie de milliers d’emplois canadiens et une perte de milliards de dollars d’exportations canadiennes. Le gouvernement canadien doit tenir tête à Pékin et protéger l’accès aux marchés pour les produits canadiens de classe mondiale. Il est temps que le ministre du Commerce international prenne les choses en main et qu'il mette fin à cette interdiction absurde qui frappe les aliments canadiens pour animaux de compagnie.
Réduire
Voir le profil de Soraya Martinez Ferrada
Lib. (QC)
Voir le profil de Soraya Martinez Ferrada
2022-12-08 14:13 [p.10662]
Ouvrir
Monsieur le Président, le milieu du cirque est en deuil.
Aujourd'hui, je souhaite soulever le rideau qui cache les coulisses afin de mettre en lumière le travail d’un pilier du cirque québécois et canadien.
Jan Rok Achard était un visionnaire malheureusement pas connu du grand public. Il a dirigé l’École nationale de cirque de Montréal pendant 13 ans. Il est le cofondateur de la TOHU et du regroupement En Piste, le seul regroupement des arts du cirque au Canada.
Jan Rok Achard a professionnalisé l'art du cirque au Québec et partout au pays, en structurant le milieu. Il a activement travaillé à faire innover un art et à l'aider à se renouveler et il a contribué à le propulser à un niveau international et de reconnaissance mondiale. Le cirque aura été sa vie.
Jan Rok Achard est décédé la semaine passée des suites d’une longue maladie, à l’âge de 79 ans. Je présente mes condoléances à sa famille et je me joins à toute la communauté des arts du cirque dans leur deuil. Honorons sa mémoire et gardons à l'esprit sa vision des arts du cirque.
Réduire
Voir le profil de Brian Masse
NPD (ON)
Voir le profil de Brian Masse
2022-12-08 14:14 [p.10663]
Ouvrir
Monsieur le Président, les collectivités frontalières ont souffert de manière disproportionnée pendant la pandémie et ne se sont pas encore totalement remises. Cela est dû en partie à la fermeture des centres d’inscription NEXUS, qui a créé un arriéré de plus de 300 000 demandes d'inscriptions.
NEXUS permet aux navetteurs, aux travailleurs et aux voyageurs qui traversent la frontière Canada—États-Unis de le faire rapidement, ce qui est essentiel au commerce entre nos deux pays, qui entretiennent la plus grande relation économique au monde.
De plus, le barrage à la frontière à Windsor a constitué une menace pour notre économie nationale. La municipalité a dû payer près de six millions de dollars en services policiers pour le démanteler. Le gouvernement fédéral n'a toujours pas remboursé la ville, laissant aux contribuables locaux le soin de payer pour une intervention liée à la sécurité nationale et devenant ainsi un mauvais payeur.
Même pour ce qui est du projet de loi C‑21, les libéraux ont fait preuve d'ineptie en ne fournissant pas les ressources nécessaires aux agents de l'Agence des services frontaliers du Canada pour arrêter la contrebande d'armes à feu.
Ignorer nos collectivités frontalières est une mauvaise politique à court terme qui aura des conséquences à long terme sur notre économie.
Réduire
Voir le profil de Monique Pauzé
BQ (QC)
Voir le profil de Monique Pauzé
2022-12-08 14:15 [p.10663]
Ouvrir
Monsieur le Président, aujourd'hui, 8 décembre, nous soulignons la Journée mondiale du climat pour nous rappeler la menace bien réelle du réchauffement climatique et la nécessité d'agir pour en limiter les effets sur la planète.
Aujourd'hui, que peut-on constater? Il y a une augmentation du carbone, des températures extrêmes et du méthane, un dépérissement des forêts boréales, équatoriales et tropicales, des feux de forêt, l'acidification et la baisse du niveau d'oxygène dans les océans, la fonte des glaciers et des glaces arctiques, la sécheresse, les inondations extrêmes, le déclin de la biodiversité, l'approvisionnement alimentaire en danger, des réfugiés climatiques par millions, et j'en passe.
Le gouvernement donne des milliards de dollars pour l'adaptation aux bouleversements climatiques. De l'argent, c'est bien, mais réduire nos gaz à effet de serre, c'est mieux.
J'ai parfois l'impression qu'ici, au Canada, juste faire comprendre au gouvernement l'urgence d'agir, ce serait déjà un gain.
Réduire
Résultats : 1 - 15 de 2479 | Page : 1 de 166

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes