Comité
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 60 de 114883
Voir le profil de Hedy Fry
Lib. (BC)
Bonjour, tout le monde.
Je déclare la séance ouverte.
Bienvenue à la quarante-et-unième réunion du Comité permanent du patrimoine canadien de la Chambre des communes.
Je tiens à souligner que cette réunion a lieu sur le territoire traditionnel non cédé du peuple algonquin anishinabe.
Conformément à la motion qu'il a adoptée le lundi 13 juin 2022, le Comité se réunit pour étudier l'implication de Hockey Canada dans une affaire d'allégations d'agressions sexuelles commises en 2018.
La séance d'aujourd'hui se déroule en mode hybride. Conformément à l'ordre que la Chambre a pris le jeudi 23 juin 2022, les députés y participent de cette façon. Ceux qui sont dans la salle savent comment avoir accès aux services d'interprétation. Sur le parquet même, il y a un poste auquel vous pouvez vous brancher pour entendre les interprètes. Pour ceux qui assistent à la séance de manière virtuelle, il y a une petite icône en forme de globe terrestre au bas de votre écran. Si vous cliquez sur cette icône, vous obtiendrez l'interprétation en anglais ou en français, selon votre préférence.
J'aimerais formuler quelques commentaires à l'intention des témoins et des députés. Veuillez attendre que je vous nomme, avant de prendre la parole. Ceux qui participent par vidéoconférence doivent cliquer sur l'icône du microphone pour activer le dispositif, s'ils souhaitent s'exprimer, puis ils doivent le mettre le microphone en sourdine une fois qu'ils ont terminé. Par ailleurs, si vous souhaitez prendre la parole ou si vous avez autre chose à ajouter, faites‑le‑moi savoir. Si vous participez de façon virtuelle, vous pouvez lever la main en utilisant la fonction « Lever la main ». Si vous êtes sur le parquet, la greffière m'avertira que vous avez levé la main.
Je vous rappelle que tous les commentaires doivent être adressés par l'intermédiaire de la présidence. En outre, conformément à notre motion de régie interne, j'informe le Comité que tous les témoins se sont livrés aux essais de connexion requis avant la réunion.
J'aimerais maintenant souhaiter la bienvenue à nos témoins.
Nous recevons M. Glen McCurdie, qui comparaît à titre personnel, et Dan MacKenzie, qui est président de la Ligue canadienne de hockey. Les représentants d'Hockey Canada sont Scott Smith, président et chef de l'exploitation; Brian Cairo, dirigeant principal des finances de la Fondation Hockey Canada; Dave Andrews, président de la Fondation Hockey Canada; et Tom Renney, ancien chef de la direction.
Nous accueillons également David Branch, commissaire de la Ligue de hockey de l'Ontario; Gilles Courteau, commissaire de la Ligue de hockey junior majeur du Québec; et Ron Robison, commissaire de la Ligue de hockey de l'Ouest.
J'accorderai à chacun de ces témoins — non pas à chaque personne, mais à chaque association ou organisation — cinq minutes de temps de parole. Je vous avertirai quand il ne restera plus que 30 secondes. Écoutez-moi lorsque je vous soufflerai vivement à l'oreille les mots « 30 secondes », afin que vous sachiez que vous avez 30 secondes pour conclure votre déclaration. Ensuite, nous entamerons une série de questions.
Je vous prierais d'être aussi concis que possible, car nous devons poser beaucoup de questions et nous devons nous assurer que nous respectons les délais prévus.
Réduire
Voir le profil de John Nater
PCC (ON)
Voir le profil de John Nater
2022-07-27 11:08
Ouvrir
J'invoque le Règlement, madame la présidente.
Réduire
Voir le profil de Hedy Fry
Lib. (BC)
La parole est à vous, monsieur Nater.
Réduire
Voir le profil de John Nater
PCC (ON)
Voir le profil de John Nater
2022-07-27 11:08
Ouvrir
Je demande que les témoins soient assermentés avant leur témoignage.
Réduire
Voir le profil de Hedy Fry
Lib. (BC)
Ai-je l'accord de tous les membres du Comité?
Réduire
Voir le profil de Peter Julian
NPD (BC)
D'accord.
Réduire
Voir le profil de Sébastien Lemire
BQ (QC)
Cela est accepté à l'unanimité.
Réduire
Voir le profil de Hedy Fry
Lib. (BC)
Nous allons poursuivre et demander au greffier de bien vouloir faire prêter serment aux témoins.
Réduire
Justin Vaive
Voir le profil de Justin Vaive
Justin Vaive
2022-07-27 11:08
Ouvrir
Je le ferai, madame la présidente.
Je dois juste vous fournir des renseignements, à vous et aux membres du Comité.
Sept des témoins participent à la séance en personne, et je vais procéder à leur assermentation dans un instant, un témoin à la fois. Trois des témoins participent de façon virtuelle. Je viens de leur envoyer le texte du serment ou de l'affirmation solennelle et, une fois que j'aurai fait prêter serment aux témoins qui sont présents dans la salle, vous pourrez nommer les autres témoins, et chacun d'eux lira le serment ou l'affirmation solennelle au Comité. Cela constituera leur assermentation.
Réduire
Voir le profil de Hedy Fry
Lib. (BC)
Merci.
Réduire
Glen McCurdie
Voir le profil de Glen McCurdie
Glen McCurdie
2022-07-27 11:09
Ouvrir
Je, Glen McCurdie, jure de dire, dans mon témoignage, la vérité, toute la vérité et rien que la vérité, et que Dieu me soit en aide.
Réduire
Voir le profil de Hedy Fry
Lib. (BC)
Monsieur le greffier, vous allez devoir me guider en ce qui concerne les personnes sur le parquet.
Réduire
Scott Smith
Voir le profil de Scott Smith
Scott Smith
2022-07-27 11:10
Ouvrir
Je, Scott Smith, jure de dire, dans mon témoignage, la vérité, toute la vérité et rien que la vérité, et que Dieu me soit en aide.
Réduire
Voir le profil de Hedy Fry
Lib. (BC)
J'affirme que le témoin a prêté serment.
Réduire
Brian Cairo
Voir le profil de Brian Cairo
Brian Cairo
2022-07-27 11:10
Ouvrir
Je, Brian Cairo, jure de dire, dans mon témoignage, la vérité, toute la vérité et rien que la vérité, et que Dieu me soit en aide.
Réduire
Voir le profil de Hedy Fry
Lib. (BC)
J'affirme que le témoin a dûment prêté serment.
Réduire
Dan MacKenzie
Voir le profil de Dan MacKenzie
Dan MacKenzie
2022-07-27 11:11
Ouvrir
Je, Dan MacKenzie, jure de dire, dans mon témoignage, la vérité, toute la vérité et rien que la vérité, et que Dieu me soit en aide.
Réduire
Voir le profil de Hedy Fry
Lib. (BC)
J'affirme que le témoin a dûment prêté serment.
Réduire
Gilles Courteau
Voir le profil de Gilles Courteau
Gilles Courteau
2022-07-27 11:11
Ouvrir
Je, Gilles Courteau, jure...
Réduire
Voir le profil de Hedy Fry
Lib. (BC)
Monsieur Renney, pourriez-vous, s'il vous plaît, activer votre microphone.
Réduire
Voir le profil de John Nater
PCC (ON)
Voir le profil de John Nater
2022-07-27 11:11
Ouvrir
Madame la présidente, le greffier continue de faire prêter serment aux personnes présentes dans la salle.
Réduire
Justin Vaive
Voir le profil de Justin Vaive
Justin Vaive
2022-07-27 11:12
Ouvrir
Oui, madame la présidente, nous nous occuperons des témoins qui participent de façon virtuelle dans un instant, dès que nous aurons fini d'assermenter ceux qui sont dans la salle.
Réduire
Voir le profil de Hedy Fry
Lib. (BC)
Merci.
Réduire
Gilles Courteau
Voir le profil de Gilles Courteau
Gilles Courteau
2022-07-27 11:12
Ouvrir
Je, Gilles Courteau, jure de dire, dans mon témoignage, la vérité, toute la vérité et rien que la vérité. Ainsi, Dieu me soit en aide.
Réduire
Voir le profil de Hedy Fry
Lib. (BC)
J'affirme que le témoin a dûment prêté serment.
Réduire
David Branch
Voir le profil de David Branch
David Branch
2022-07-27 11:12
Ouvrir
Je, David Branch, jure de dire, dans mon témoignage, la vérité, toute la vérité et rien que la vérité, et que Dieu me soit en aide.
Réduire
Voir le profil de Hedy Fry
Lib. (BC)
J'affirme que le témoin a dûment prêté serment.
Réduire
Justin Vaive
Voir le profil de Justin Vaive
Justin Vaive
2022-07-27 11:13
Ouvrir
Madame la présidente, nous avons fait prêter serment aux témoins présents dans la salle. Pourriez-vous demander à chacun des trois témoins qui participent de façon virtuelle de répéter le serment ou l'affirmation solennelle?
Réduire
Voir le profil de Hedy Fry
Lib. (BC)
Monsieur Andrews, voulez-vous répéter le serment ou l'affirmation solennelle, s'il vous plaît.
Réduire
Dave Andrews
Voir le profil de Dave Andrews
Dave Andrews
2022-07-27 11:13
Ouvrir
Oui, madame la présidente. Merci.
Je, David Andrews, jure de dire, dans mon témoignage, la vérité, toute la vérité et rien que la vérité, et que Dieu me soit en aide.
Réduire
Voir le profil de Hedy Fry
Lib. (BC)
J'affirme que le témoin a dûment prêté serment.
Monsieur Renney, vous avez la parole.
Réduire
Tom Renney
Voir le profil de Tom Renney
Tom Renney
2022-07-27 11:13
Ouvrir
Merci, madame la présidente.
Je n'ai pas reçu le message texte qui contient la déclaration.
Réduire
Voir le profil de Hedy Fry
Lib. (BC)
Pendant que vous l'attendez, je vais passer à M. Robison.
Réduire
Ron Robison
Voir le profil de Ron Robison
Ron Robison
2022-07-27 11:13
Ouvrir
Je, Ron Robison, jure de dire, dans mon témoignage, la vérité, toute la vérité et rien que la vérité, et que Dieu me soit en aide.
Réduire
Voir le profil de Hedy Fry
Lib. (BC)
J'affirme que le témoin a dûment prêté serment.
Monsieur Renney, avez-vous reçu le message texte?
Réduire
Tom Renney
Voir le profil de Tom Renney
Tom Renney
2022-07-27 11:14
Ouvrir
Non, madame la présidente.
Réduire
Justin Vaive
Voir le profil de Justin Vaive
Justin Vaive
2022-07-27 11:14
Ouvrir
Nous avons envoyé l'information à votre adresse électronique, monsieur Renney, mais le courriel n'est peut-être pas arrivé. Je peux vous assermenter directement. Voulez-vous utiliser le serment ou l'affirmation solennelle?
Réduire
Tom Renney
Voir le profil de Tom Renney
Tom Renney
2022-07-27 11:14
Ouvrir
Merci, je peux utiliser le serment. Toutefois, je n'ai pas reçu de courriel ou de message texte. Merci.
Réduire
Justin Vaive
Voir le profil de Justin Vaive
Justin Vaive
2022-07-27 11:14
Ouvrir
C'est bien. On peut s'en occuper de cette façon.
Veuillez répéter après moi: Je, Tom Renney, jure de dire, dans mon témoignage, la vérité, toute la vérité et rien que la vérité, et que Dieu me soit en aide.
Réduire
Tom Renney
Voir le profil de Tom Renney
Tom Renney
2022-07-27 11:14
Ouvrir
Je, Tom Renney, jure de dire, dans mon témoignage, la vérité, toute la vérité et rien que la vérité, et que Dieu me soit en aide.
Réduire
Justin Vaive
Voir le profil de Justin Vaive
Justin Vaive
2022-07-27 11:14
Ouvrir
D'accord, madame la présidente. Tous les témoins ont été assermentés.
Réduire
Voir le profil de Hedy Fry
Lib. (BC)
Merci.
J'affirme que le témoin a prêté serment.
Nous devrions commencer à entendre les témoignages et, comme je l'ai suggéré, nous allons commencer par donner la parole à M. Glen McCurdie, qui comparaît à titre personnel.
Monsieur McCurdie, vous avez la parole pendant cinq minutes.
Réduire
Glen McCurdie
Voir le profil de Glen McCurdie
Glen McCurdie
2022-07-27 11:15
Ouvrir
Merci, madame la présidente.
Bonjour, honorables membres du Comité. Je vous remercie de me donner l'occasion de me joindre à vous ce matin.
Avant de commencer, j'aimerais profiter de cette occasion pour remercier les membres du Comité d'avoir accepté avec bienveillance et compassion ma demande concernant mon invitation initiale à participer à la première réunion du 20 juin 2022. Mon père, Ian McCurdie, qui était un agent retraité de la Police provinciale de l'Ontario, est décédé pendant les premières heures du 13 juin 2022. Votre considération m'a permis de me concentrer sur ma famille, et je vous en remercie sincèrement.
Nous sommes ici pour discuter des événements qui se sont déroulés les 18 et 19 juin 2018 à London, en Ontario, plus précisément pendant le gala de la Fondation Hockey Canada, ainsi qu'au cours des activités qui ont eu lieu par la suite.
J'ai quitté Hockey Canada en décembre 2021. Mon départ n'a rien à voir avec les graves allégations qui ont découlé du gala de la fondation, ni avec la gestion de ce dossier à Hockey Canada de juin 2018 à mon départ en décembre 2021. En bref, il n'y a aucune corrélation entre ces événements et la fin de mon emploi.
Pour aider le Comité, je peux fournir une chronologie des activités que j'ai exercées pendant les moments pertinents.
J'étais à London pour assister au gala de 2018. Ma partenaire de l'époque, qui est mon épouse aujourd'hui, a assisté au dîner de gala et à la cérémonie de remise des prix qui a eu lieu le lundi soir. Le lendemain, j'ai assisté au tournoi de golf de bienfaisance. Dans mon groupe, il y avait deux de mes courtiers d'assurance de BFL Canada, un représentant de la compagnie d'assurance Intact et une célébrité de la LNH.
J'ai vérifié mes relevés téléphoniques, qui indiquent que j'ai reçu un appel à 12 h 8, heure de l'Est, de Denise Pattyn, directrice principale des Ressources humaines de Hockey Canada...
Réduire
Voir le profil de Sébastien Lemire
BQ (QC)
Madame la présidente, il n'y a plus d'interprétation.
Réduire
Justin Vaive
Voir le profil de Justin Vaive
Justin Vaive
2022-07-27 11:16
Ouvrir
Madame la présidente, nous allons suspendre la séance pendant une minute afin de rétablir les services d'interprétation. Veuillez patienter.
Madame la présidente, le problème semble avoir été résolu. Vous pouvez donc reprendre la séance et demander au témoin de poursuivre sa déclaration.
Réduire
Voir le profil de Hedy Fry
Lib. (BC)
Veuillez poursuivre, monsieur McCurdie.
Réduire
Glen McCurdie
Voir le profil de Glen McCurdie
Glen McCurdie
2022-07-27 11:17
Ouvrir
Merci, madame la présidente.
... et Scott Salmond, vice-président des équipes nationales masculines. Ils avaient reçu un appel de la famille ou du beau-père d'une femme qui formulait des allégations contre des membres de l'équipe nationale junior, et ils cherchaient à discuter des prochaines étapes avec moi. Ils m'ont décrit les allégations de manière succincte. Je n'avais jamais eu à faire face à ce genre de situation en temps réel au cours de mes 30 années à Hockey Canada, et je n'en ai jamais connu de semblable depuis.
Je leur ai d'abord suggéré d'offrir toute l'aide possible, y compris des services de counseling, un renvoi vers un centre d'aide aux victimes d'agressions sexuelles et le dépôt d'un rapport de police. J'ai ensuite passé un coup de fil à une personne que j'estime qualifiée pour faire face à des situations difficiles. Cette personne m'a recommandé un cabinet d'avocats à contacter pour obtenir immédiatement des conseils.
Je cherchais à obtenir des conseils juridiques parce que je voulais m'assurer que Hockey Canada réagissait de manière responsable et légale. L'un de ces cabinets était Henein Hutchison, et j'ai communiqué plus précisément avec Danielle Robitaille.
J'ai obtenu les numéros de téléphone de Mme Robitaille. Elle m'a rappelé à 13 h 30, heure de l'Est. Je n'ai pas pris de notes sur ce premier appel, car je n'étais pas dans mon bureau, mais je me souviens qu'elle m'a fortement recommandé de demander à la plaignante de se rendre au service de police de London, si possible, et sinon, de signaler l'incident. Je n'ai eu aucun problème à le faire.
Madame Pattyn a agi comme agente de liaison en tout temps entre Hockey Canada et la famille de la plaignante. Elle était le premier point de contact, et nous avons estimé qu'il était préférable de maintenir ce niveau d'aisance avec la plaignante et sa famille.
J'avais confiance en Henein Hutchison. Je reconnaissais le nom de ce cabinet et je n'ai pas hésité à faire appel à une firme que nous n'avions pas retenue auparavant, car elle n'avait aucune idée préconçue de Hockey Canada ou de ses activités. Ses membres partaient de zéro à cet égard. J'ai pensé que cette nouvelle perspective serait utile et crédible.
Tom et Scott étaient dans un avion. Je savais qu'ils n'étaient pas disponibles, mais je savais aussi que cette affaire nécessitait une attention immédiate, alors j'ai commencé à travailler avec Mme Robitaille pour régler le problème du mieux que je le pouvais. Je me sentais très mal pour la plaignante et sa famille et j'ai essayé de faire en sorte que notre réponse soit aussi compatissante et responsable que possible tout en protégeant l'intégrité de la plaignante et de sa famille.
Je me souviens que mon épouse est venue me chercher au tournoi de golf de bienfaisance et que je lui ai demandé de conduire, car j'avais beaucoup de travail à faire sur le chemin du retour. Il était autour de 14 h 30 ou 15 heures, le 19 juin.
J'ai téléphoné à M. Renney, à M. Smith, à M. Salmond et à Mme Pattyn à 14 h 37. Cette conversation a été suivie d'une longue conférence téléphonique, qui a eu lieu à 16 heures, heure de l'Est, au cours de laquelle nous avons examiné les conseils que nous avions reçus et décidé des prochaines étapes. Je devais signaler l'affaire à la police de London. Je l'ai fait à 18 h 44, heure de l'Est, d'après mes relevés téléphoniques.
Je me souviens que j'ai parlé à deux agentes de police; la première a transféré mon appel à la deuxième. Elles se sont toutes deux montrées assez abruptes avec moi, et j'ai essayé de leur faire comprendre la nécessité de faire un rapport. Elles ont fini par appeler le beau-père de la plaignante après que je leur ai donné son nom et son numéro de téléphone. Je leur ai également laissé mon nom et mon numéro de téléphone.
À 20 h 14, d'après mes relevés téléphoniques, le service de police de London m'a rappelé. J'ai parlé à l'agente Fortier. Elle a indiqué que la victime n'était pas disposée à se manifester malgré leurs efforts pour la convaincre. Elle m'a fourni le numéro de l'incident et le nom du détective affecté à la plainte.
Réduire
Glen McCurdie
Voir le profil de Glen McCurdie
Glen McCurdie
2022-07-27 11:20
Ouvrir
Les assureurs à qui je devrais normalement signaler ce genre de problème étaient avec moi au moment où j'ai reçu les appels à ce sujet. Voilà pourquoi ils étaient au courant de ce qui se passait. J'ai officiellement signalé cette affaire par écrit à nos assureurs le lendemain, le mercredi 20 juin 2018, après l'avoir signalée à la police de London.
En ce qui concerne le règlement de cette affaire, il a eu lieu après mon départ de Hockey Canada. Je n'ai participé à aucune des discussions et je n'ai été associé d'aucune façon à ce dossier après mon départ en décembre 2021.
Je vous remercie de votre temps et je me réjouis de pouvoir apporter mon aide au Comité de quelque manière que ce soit.
Réduire
Voir le profil de Hedy Fry
Lib. (BC)
Merci beaucoup, monsieur McCurdie.
Nous allons maintenant nous adresser à la Ligue canadienne de hockey et à Dan MacKenzie.
Vous avez cinq minutes. Allez‑y, monsieur MacKenzie.
Réduire
Voir le profil de Sébastien Lemire
BQ (QC)
Madame la présidente, l'interprète a signalé que, en raison du débit du témoin, il ne lui a pas été possible de terminer l'interprétation de son discours.
J'ai quand même saisi ce qui a été dit, mais j'invite l'ensemble des témoins à respecter le travail des interprètes.
Je vous remercie.
Réduire
Voir le profil de Hedy Fry
Lib. (BC)
Merci.
Je ne pense pas que l'interprétation fonctionne. Je n'entends rien pour l'instant.
Pourrions-nous suspendre la séance pour régler ce problème avant de commencer le témoignage de Dan MacKenzie?
Réduire
Voir le profil de Sébastien Lemire
BQ (QC)
Madame la présidente, je vous confirme que l'interprétation se fait bien en français.
Réduire
Justin Vaive
Voir le profil de Justin Vaive
Justin Vaive
2022-07-27 11:21
Ouvrir
Madame la présidente, vous pouvez reprendre. L'interprétation fonctionne.
Réduire
Voir le profil de Hedy Fry
Lib. (BC)
Elle fonctionne pour vous; j'espère que j'aurai l'interprétation en anglais. Merci beaucoup.
Monsieur MacKenzie, veuillez commencer. Vous avez cinq minutes.
Réduire
Dan MacKenzie
Voir le profil de Dan MacKenzie
Dan MacKenzie
2022-07-27 11:21
Ouvrir
Merci, madame la présidente et membres du Comité.
Je m'appelle Dan MacKenzie. J'ai assumé mon rôle de président de la Ligue canadienne de hockey en septembre 2019, un peu plus d'un an après le gala de Hockey Canada de juin 2018.
La Ligue canadienne de hockey est composée de trois ligues: la Ligue de hockey junior majeur du Québec, la Ligue de hockey de l'Ontario et la Ligue de hockey de l'Ouest. Les commissaires de ces trois ligues sont avec moi aujourd'hui pour aider le Comité de toutes les façons possibles à répondre à ses questions, qu'elles soient liées au gala de 2018 de Hockey Canada ou à tout autre sujet. Les trois ligues constitutives de la Ligue canadienne de hockey comptent un total de 60 équipes privées ou communautaires et environ 1 400 joueurs. Des 60 équipes, 8 sont situées aux États-Unis, tandis que les 52 autres se trouvent dans des collectivités allant du Cap‑Breton à Victoria.
J'aurais aimé que nous nous retrouvions ici dans d'autres circonstances. En tant que père de deux adolescents, je sais que les questions dont nous allons parler aujourd'hui sont extrêmement importantes pour les parents de tout le pays. Nous sommes inquiets pour les victimes des équipes mondiales juniors de 2018 et de 2003, qui ont récemment signalé des incidents, car ces allégations sont horribles. Nous sommes convaincus qu'il s'agit d'un moment crucial pour notre sport. Nous coopérerons pleinement avec la police et dans le cadre des autres enquêtes, et nous nous attendons à ce que tout joueur coupable réponde de ses actes devant les tribunaux.
Chaque année, nos ligues et nos 60 propriétaires examinent nos politiques et les programmes éducatifs que nous offrons aux joueurs, aux entraîneurs, aux familles hôtes et au personnel des équipes. Depuis de nombreuses années, nos ligues organisent des formations sur le consentement et l'inconduite sexuelle, et travaillent avec des organismes, notamment des centres régionaux d'aide aux victimes de viol, l'Association canadienne pour la santé mentale, les services de police, la Croix-Rouge canadienne et le respect dans le sport, pour offrir ces programmes. Évidemment, compte tenu des révélations des dernières semaines, nous nous interrogeons: comment pouvons-nous faire plus pour protéger les victimes d'inconduite sexuelle, les communautés dans lesquelles nous jouons et la réputation du hockey?
Ces 18 derniers mois, nous avons reçu deux rapports indépendants sur la façon dont nous pouvons améliorer nos politiques, procédures et programmes de formation respectifs liés à la conduite en dehors du jeu, et nous nous sommes engagés à adopter un large éventail de recommandations à temps pour la saison prochaine. Cela dit, nous savons que nous n'éliminerons pas le type de comportement allégué dans ces affaires en nous contentant d'améliorer les politiques. Les experts nous ont dit qu'un élément clé de l'amélioration était l'instauration d'un système véritablement indépendant de plaintes et d'enquêtes sur ces questions, afin d'encourager les joueurs et autres témoins à se manifester en sachant qu'ils seront protégés contre les représailles. Le 15 juillet, les ligues membres de la Ligue canadienne de hockey ont approuvé à l'unanimité la création d'un système indépendant de traitement des plaintes qui sera mis en œuvre cette saison.
La Ligue canadienne de hockey fait partie d'un écosystème plus vaste du hockey. Nous sommes prêts à travailler avec les recommandations de ce comité, les organisations de hockey et les experts externes pour apporter de vrais changements. Les joueurs, sans égard à leur talent, doivent savoir qu'ils ne peuvent agir en toute impunité. S'ils enfreignent la loi, ils s'exposent à des sanctions pénales et à des sanctions sévères de la part de la Ligue canadienne de hockey ou de leur ligue régionale.
En ce qui concerne les tournois mondiaux juniors et le gala de 2018 de Hockey Canada, j'aimerais signaler ce qui suit au Comité. Le gala a eu lieu en juin, après la fin de la saison de la Ligue canadienne de hockey. Tous les joueurs de l'équipe mondiale junior relevaient de la compétence de Hockey Canada et étaient supervisés par cette organisation pendant les tournois mondiaux juniors et le gala de remise des prix de Hockey Canada. L'équipe était composée d'environ 22 joueurs, qui avaient tous signé des contrats professionnels. La saison suivante, deux de ces 22 joueurs sont retournés dans la Ligue canadienne de hockey après avoir commencé la saison avec leur club professionnel.
La Ligue canadienne de hockey a reçu la plainte en mai 2022. Comme tous les Canadiens, nous avons été choqués par ces allégations. La Ligue canadienne de hockey n'a participé à aucune discussion relative au règlement avec la plaignante ou son avocat. Nous avons signé le règlement seulement après sa négociation et sa signature par la plaignante et Hockey Canada. Au moment du règlement, nous cherchions à obtenir un avis afin de déterminer si la plainte pouvait être déposée contre la Ligue canadienne de hockey, car nous ne pensions pas être une partie pertinente dans le cadre de cette action en justice.
En conclusion, nous attendons avec impatience le rapport de ce comité. Nous nous engageons à travailler avec lui pour faire en sorte que le hockey demeure le sport du Canada. Nous voulons veiller à ne pas nuire à la réputation des millions de Canadiens qui pratiquent le hockey, entraînent des joueurs et font du bénévolat dans les stades de hockey à travers le pays, qui sont engagés, aiment leur expérience et n'ont rien fait pour justifier les sentiments que de nombreux Canadiens expriment actuellement à l'égard des personnes impliquées dans ces actes odieux.
Nous sommes prêts à répondre aux questions que le Comité pourrait poser à moi‑même ou aux trois commissaires.
Merci.
Réduire
Voir le profil de Hedy Fry
Lib. (BC)
Merci beaucoup, monsieur MacKenzie.
Dois‑je comprendre que la Ligue de hockey de l'Ontario, la Ligue de hockey du Québec et la Ligue de hockey de l'Ouest sont présentes ici à titre consultatif pour répondre à toute question pertinente, mais qu'elles ne présentent pas de témoignage? Est‑ce bien cela?
Réduire
Dan MacKenzie
Voir le profil de Dan MacKenzie
Dan MacKenzie
2022-07-27 11:26
Ouvrir
C'est exact, madame la présidente.
Réduire
Voir le profil de Hedy Fry
Lib. (BC)
Merci beaucoup.
Je passe maintenant à Hockey Canada, avec M. Smith, M. Cairo, M. Andrews et M. Renney.
Vous disposez de cinq minutes pour formuler vos observations au nom de Hockey Canada. Vous pouvez choisir qui va présenter vos observations ou comment vous voulez que ces observations soient présentées.
Merci.
Réduire
Scott Smith
Voir le profil de Scott Smith
Scott Smith
2022-07-27 11:27
Ouvrir
Merci, madame la présidente.
Je m'appelle Scott Smith, et je suis l'actuel président et chef de l'exploitation de Hockey Canada. Je vais parler au nom de notre organisation.
Nous sommes heureux d'avoir l'occasion de nous adresser de nouveau au Comité.
Permettez-moi de commencer aujourd'hui en répétant que Hockey Canada comprend que la confiance des Canadiens à notre égard a été érodée et que nous sommes déterminés à prendre toutes les mesures possibles pour la regagner. Cela comprend le fait de s'excuser de ne pas avoir fait assez pour donner suite aux agissements de certains membres de l'équipe mondiale junior en 2018.
Je sais que vous avez des questions au sujet du leadership de Hockey Canada et de mon propre leadership. Vous voulez des réponses, et vous voulez que des mesures concrètes soient prises pour mettre fin à la culture du silence qui permet aux comportements toxiques et au sexisme de se répandre dans notre discipline. C'est ce que je souhaite aussi.
Vous avez demandé de la transparence. Vous avez demandé une reddition de comptes. Vous avez demandé que Hockey Canada change. Je suis là pour diriger ce changement.
J'ai assumé ce rôle, il y a un peu plus d'un mois, au moment où vous et les Canadiens nous avez mis au défi de venir à bout de ce qui ne va pas. Je ne me défilerai pas devant les demandes que vous nous avez faites à juste titre. Nous pouvons et nous devons faire mieux. Nous savons que nous devons apporter des changements significatifs pour regagner votre confiance. Le mois dernier, nous nous sommes engagés à agir, et nous avons pris les mesures suivantes.
Nous avons rouvert l'enquête indépendante sur l'agression sexuelle présumée de 2018. Tous les joueurs qui n'y collaboreront pas seront bannis de toutes les activités et de tous les programmes de Hockey Canada à compter de maintenant. Une fois terminée, l'enquête sera renvoyée à un comité indépendant composé de juges en fonction et d'anciens juges, afin de déterminer les sanctions appropriées.
Nous reconnaissons le courage de la jeune femme en cause et nous respectons sa décision de participer à l'enquête comme elle l'entend.
Nous élargirons la formation obligatoire, non seulement pour les joueurs de haut niveau, mais aussi pour les entraîneurs, le personnel d'équipe et les bénévoles. Nous augmenterons considérablement le nombre de joueurs qui participeront à la formation améliorée sur la façon de se comporter hors de la patinoire, afin de susciter une culture de prise de parole. Ces joueurs pourront transmettre les notions apprises à leurs ligues, à leurs programmes provinciaux et à leurs associations de hockey mineur.
Nous demanderons à un groupe d'experts indépendant de mener un examen complet de la gouvernance de Hockey Canada, afin de nous assurer d'avoir les bonnes personnes en place et la surveillance nécessaire pour que les Canadiens aient confiance en nous. Nous pourrons vous en dire davantage sur qui dirigera cela dans les prochains jours.
Nous deviendrons un signataire en bonne et due forme du Bureau du commissaire à l'intégrité dans le sport, qui a lancé ses activités le mois dernier. De plus, nous créons un nouveau mécanisme indépendant et confidentiel pour enquêter sur les plaintes, même celles du passé, afin de servir nos membres. Ces mesures et un éventail d'autres sont incluses dans un plan d'action détaillé que nous avons publié plus tôt cette semaine.
Le changement de culture ne se fera pas du jour au lendemain, et ce n'est pas quelque chose que Hockey Canada peut faire seul, mais nous croyons que le plan d'action est un pas important en avant. Nous savons que le travail que nous entreprendrons déterminera l'avenir de Hockey Canada.
Avant de répondre à vos questions, je tiens à répéter que le processus que nous avons suivi relativement à l'incident survenu à London en 2018 n'était pas parfait, mais qu'il visait à faire en sorte que Hockey Canada ne s'ingère pas et ne puisse pas s'ingérer dans l'enquête. Hockey Canada a avisé la police et a engagé une firme d'experts pour mener une enquête indépendante qui a duré plus de deux ans. La réouverture de l'enquête est une étape pour répondre à la déception que vous et tant d'autres avez exprimée à l'égard du résultat du processus que nous avons suivi.
Nous avons l'intention de laisser cette enquête et celle du service de police de London aller de l'avant, avec le soutien de Hockey Canada, au besoin, mais on nous a avertis, à juste titre, de faire preuve de réserve dans tout commentaire public, afin de préserver l'intégrité de ces enquêtes. Cela veut dire que nous serons un peu limités dans ce que nous pourrons révéler devant le Comité.
Le mois dernier, nous vous avons clairement entendu dire que, par-dessus tout, vous voulez que les actes répréhensibles aient des conséquences. Nous espérons donc que vous ferez vous aussi preuve de diligence pour préserver l'intégrité de l'enquête.
Réduire
Scott Smith
Voir le profil de Scott Smith
Scott Smith
2022-07-27 11:31
Ouvrir
Il en va de même de l'information troublante que Hockey Canada a reçue jeudi soir dernier au sujet du Championnat mondial junior de 2003. Nous n'étions pas au courant des allégations jusqu'à ce que nous recevions un courriel de Rick Westhead de TSN, mais nous avons avisé la police de Halifax ce soir‑là et nous encourageons quiconque possède des renseignements qui pourraient faciliter l'enquête de la police à faire de même immédiatement.
En terminant, les Canadiens ont dit clairement qu'ils s'attendent à ce que les représentants de notre sport national fassent mieux. Nous reconnaissons que bon nombre des mesures que nous adoptons maintenant auraient dû être prises plus rapidement. Nous en prenons acte et nous ferons mieux pour nous acquitter de nos responsabilités envers les Canadiens.
Merci, madame la présidente.
Réduire
Résultats : 1 - 60 de 114883 | Page : 1 de 1915

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes