Comité
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 3 de 3
Mustafa Farooq
Voir le profil de Mustafa Farooq
Mustafa Farooq
2021-06-16 17:46
Ouvrir
Bien sûr. Très rapidement. Hier, j'ai vu une croix gammée peinte sur une mosquée d'Edmonton. Il y a une convergence dans la façon dont les suprémacistes blancs ciblent les collectivités musulmanes et juives canadiennes. L'O9A, l'organisation suprémaciste blanche reliée à la tuerie de l'Organisation musulmane internationale, est un groupe sataniste néonazi dont les membres adorent Hitler. Voilà le genre de choses auxquelles nous avons affaire, et c'est pourquoi les musulmans canadiens et les juifs canadiens sont unis dans bien d'autres groupes racialisés et minoritaires, pour éradiquer les groupes suprémacistes blancs, dangereux, violents, et les menaces qui guettent nos collectivités.
Réduire
Voir le profil de Darren Fisher
Lib. (NS)
Merci beaucoup.
Dans son témoignage quelqu'un a soutenu que deux groupes néonazis n'étaient plus présents en ligne. M. Harris en a parlé également.
Dites-nous s'il y a lieu de craindre que ces organisations se transforment en quelque chose d'autre ou qu'elles se cachent davantage, parce qu'elles ne renoncent pas à la haine qu'elles ressentent.
Réduire
Dominic Rochon
Voir le profil de Dominic Rochon
Dominic Rochon
2021-05-12 17:37
Ouvrir
Je vais essayer de répondre à cette question.
Je pense que mon collègue du SCRS, M. Hahlweg, a bien décrit les dangers qui continueront de se présenter après l'inscription de ces entités sur la liste. A priori, le fait de les énumérer permet aux plateformes de médias sociaux de supprimer leurs comptes. Ce que je veux dire par là, c'est que ces entités pourraient avoir être présentes dans les médias sociaux afin d'essayer de recueillir des fonds pour leur cause, par exemple. Comme elles figurent sur la liste, cela permet aux plateformes de médias sociaux de leur dire: « Non, nous ne vendrons pas vos gaminets destinés à promouvoir votre idéologie. » Les plateformes peuvent donc commencer à éliminer ce genre de présence.
Cela ne veut pas dire que vous les priverez de leur capacité à propager leur message. Je pense que c'est mon collègue de la GRC, M. Duheme, qui a dit qu'inévitablement, ces entités reviendraient sur le Web profond ou sur des canaux cryptés ou cachés pour pouvoir continuer à répandre leur discours. Au moins, avec cet outil qu'est la liste du Code criminel, ils ne pourront pas le faire aussi ouvertement.
Toutefois, comme je l'ai dit, la liste du Code criminel n'est qu'un outil parmi d'autres. Elle nous aide à certains égards, mais elle ne fait que repousser dans le temps le moment où il faudra affronter certains défis liés à la diffusion de leurs discours dans d'autres contextes.
Réduire
Résultats : 1 - 3 de 3

Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes