Hansard
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 9 de 9
Voir le profil de Caroline Desbiens
BQ (QC)
Madame la Présidente, je profite de l'occasion pour dire que ma circonscription est la plus belle au monde; c'est le paradis.
Par ailleurs, le discours de mon collègue était très intéressant. Comme d'habitude, les conservateurs nous entretiennent beaucoup de l'axe économique.
Au Bloc québécois, nous considérons que les aînés de 65 ans et plus sont dans une situation économique précaire en ce moment. Nous en avons énoncé les différentes variables dans les derniers jours et dans les derniers mois. Cela fait même plusieurs années que le Bloc québécois réclame une meilleure qualité de vie pour les aînés, particulièrement en ce qui concerne leur pouvoir d'achat.
J'aimerais que mon collègue m'entretienne du fait que, lorsqu'on garde les aînés dans la précarité, cela ne profite à personne sur le plan économique. Cela engendre plus de frais de soins de santé, et la perte du pouvoir d'achat des aînées fait diminuer les retombées économiques.
Que pense-t-il de notre demande d'augmenter le pouvoir d'achat des aînés en leur donnant 110 $...
Voir le profil de Caroline Desbiens
BQ (QC)
Madame la Présidente, je salue le plaidoyer de mon collègue ainsi que sa grande volonté de faire des propositions concrètes visant à aider les citoyens que nous représentons. Je le remercie infiniment de sa passion.
Tout le monde sait que, avant la pandémie, chaque province et le Québec avaient déjà des problèmes de financement en santé. La pandémie n'a fait qu'exacerber la situation. Depuis longtemps, le Bloc québécois est derrière le Québec, mais il est également derrière les provinces. À l'unanimité, nous demandons une augmentation immédiate et sans condition des transferts en santé. Ce n'est pas le gouvernement fédéral qui va nous montrer comment soigner nos gens et gérer nos hôpitaux. Nous avons besoin d'argent pour le faire.
Qu'en pense mon collègue?
Voir le profil de Caroline Desbiens
BQ (QC)
Madame la Présidente, on nous parle évidemment d’investissements et d’argent. Par contre, cela ne se répercute pas dans le concret.
Au Bloc québécois, nous proposons que 1 % du budget fédéral soit investi de façon pérenne dans le logement social très abordable, assurant ainsi la prévisibilité que je juge essentielle pour réussir à faire quelque chose de concret quand on gère beaucoup d’argent.
Que pense ma collègue de notre proposition?
Voir le profil de Caroline Desbiens
BQ (QC)
Monsieur le Président, les goélettes du Saint‑Laurent, ces beaux bateaux de bois traditionnels, ont longtemps été le seul moyen de transport permettant le développement et l’approvisionnement des villes et des villages côtiers de notre long fleuve Saint‑Laurent, et ce, bien avant les chemins de fer et les routes.
Étant fille et petite‑fille de capitaines de goélettes, je sais le courage, l’amour du fleuve et la science de ces marins à bord de ces petits grands bateaux, bâtis de leurs mains. Je veux témoigner ici l’importance de la préservation de ces voitures d’eau, porteuses de mémoire, d’histoire et de fierté.
Le réputé Musée maritime de Charlevoix se bat avec acharnement pour mettre en œuvre l'important projet visant leur conservation. Le gouvernement du Québec vient de confirmer un montant de 5 millions de dollars à cet égard.
La fille du fleuve que je suis s’en voudrait de ne pas tendre la main au ministre du Patrimoine canadien pour qu’il emboîte le pas et confirme l’aide de 700 000 $ demandée par le Musée maritime de Charlevoix afin de finaliser le montage financier qui permettra de garder debout nos dernières voitures d’eau, joyaux du Saint‑Laurent.
Voir le profil de Caroline Desbiens
BQ (QC)
Monsieur le Président, j’apprécie le discours de ma collègue d’en face. Cependant, quand nous avons entendu le discours du Trône, nous avons été préoccupé par la manière dont le gouvernement voulait aborder les problèmes que nous avons eus en matière de santé pendant la pandémie. Il nous impose encore une fois son ingérence dans les compétences du Québec. Pourtant, l’ensemble des provinces et le Québec demandent depuis très longtemps une augmentation des transferts en santé de l’ordre de 35 %. Au Bloc québécois, nous avons proposé au gouvernement un grand sommet sur la santé.
J’aimerais entendre ma collègue à ce sujet.
Voir le profil de Caroline Desbiens
BQ (QC)
Monsieur le Président, une grande tristesse m’habite aujourd’hui au moment de souligner le décès de Marie‑Claire Blais, écrivaine incontournable, pionnière et grande Québécoise.
Mme Blais aura consacré sa vie entière à construire de sa plume incandescente l'une des œuvres les plus marquantes de la littérature québécoise. Elle n’avait que 20 ans lorsque fut publié La belle bête, en 1959, un premier roman choquant qui la démarqua de ses contemporains et fit dire au critique américain Edmund Wilson qu’elle était possiblement un génie.
Au cœur de presque 60 ans d'écriture, il est impossible d'ignorer Une saison dans la vie d’Emmanuel. Ce chef‑d’œuvre lui valut notamment le prestigieux prix Medicis en 1966, l’une des quelque 40 distinctions qui ponctueront sa carrière, incluant l’Ordre national du Québec.
Marie‑Claire Blais s’est éteinte hier à l’âge de 82 ans.
Au nom du Bloc Québécois, je tiens à offrir mes plus sincères condoléances à ses proches et à saluer ce précieux héritage qu’elle lègue à notre culture nationale.
Voir le profil de Caroline Desbiens
BQ (QC)
Madame la Présidente, je félicite mon collègue de Miramichi—Grand Lake. Je l'ai entendu évoquer que le Canada était un phare en plusieurs matières. Or il ne l'est certainement pas en matière de protection de l'environnement.
Au Bloc québécois, nous avons fait le tour de la question depuis longtemps déjà. Nous demandons depuis plusieurs mois, voire quelques années, une transition énergétique profonde, nécessaire et urgente. On vit une crise climatique sans nom et sans précédent.
Qu'est-ce que son gouvernement veut faire avec l'énergie pétrolière? Que veut-il faire pour que l'environnement s'améliore alors qu'on investit dans l'énergie pétrolière?
Voir le profil de Caroline Desbiens
BQ (QC)
Monsieur le Président, j'en profite pour vous féliciter de votre nomination. Je voudrais également rapidement remercier tous mes électeurs et toutes mes électrices de Beauport—Côte‑de‑Beaupré—Île d'Orléans—Charlevoix. C'est la première fois que je prends la parole dans cette 44 législature et je suis honorée de les représenter.
J'aimerais questionner ma collègue sur un phénomène que nous connaissons tous, c'est-à-dire la qualité des scientifiques de notre territoire. C'est particulièrement le cas au Québec, où nous avons des scientifiques éminents que l'on respecte énormément et qui ont réussi à convaincre une très grande majorité de la population de se faire vacciner. Le Québec est d'ailleurs un chef de file à ce chapitre.
J'aimerais souligner l'apport des scientifiques dans le débat que nous tenons aujourd'hui, ainsi que notre humilité face à la science. Les scientifiques nous indiquent la voie à suivre et nous font des recommandations. J'aimerais donc savoir si notre collègue est d'accord avec moi que cette science, qui dépasse le côté profane de nos interventions, pourrait changer les choses en matière de vaccination de son équipe et de ses collègues.
J'en profite pour souligner qu'aujourd'hui marque le 100e anniversaire de mon oncle Roméo, mon père adoptif, qui a été l'un des premiers vaccinés dans Charlevoix. C'est probablement ce qui lui permet de fêter ses 100 ans aujourd'hui et il attend avec impatience sa troisième vaccination.
Voir le profil de Caroline Desbiens
BQ (QC)
Monsieur le Président, j'aimerais interpeller mon collègue du Parti conservateur et insister sur le fait que la science prédomine sur toutes nos considérations. Une nouvelle vague se profile à l'horizon et une troisième vaccination pourrait être nécessaire. Au Parlement, il me semble qu'il est possible de s'entendre sur des dispositions à prendre afin de siéger en présence.
J'aimerais savoir si mon collègue croit qu'une troisième vaccination pourrait fournir la solution idéale à ce Parlement.
Résultats : 1 - 9 de 9

Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes