Hansard
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 4 de 4
Voir le profil de Scott Simms
Lib. (NL)
Monsieur le Président, conformément à l'article 34(1) du Règlement, j'ai l'honneur de présenter à la Chambre, dans les deux langues officielles, trois rapports de la délégation interparlementaire Canada-Europe.
Le premier porte sur la mission parlementaire au Portugal, qui s'est tenue à Lisbonne, du 15 au 17 avril 2019.
Le deuxième porte sur la troisième partie de la session 2019 de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe et la mission parlementaire à Strasbourg, en France, et à Rome, en Italie, qui a eu lieu du 24 au 28 juin 2019.
Les membres de cette délégation sont très occupés. Le troisième rapport porte sur la quatrième partie de la session 2019 de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, qui s'est tenue à Strasbourg, en France, du 30 septembre au 4 octobre 2019.
Voir le profil de Scott Simms
Lib. (NL)
Madame la Présidente, plus d'un milliard de personnes dans le monde souffrent de maladies tropicales négligées, ou MTN.
Ce sont des maladies auxquelles nous ne pensons pas toujours en tant que Canadiens, mais elles ont un impact majeur sur certaines des personnes les plus pauvres et les plus vulnérables du monde. Les MTN sont complexes et il n'est pas toujours facile de les soigner. Elles peuvent provoquer d'autres maladies, des handicaps, des défigurations, des stigmatisations et l'isolement social, et, partant, la privation de possibilités de développement pour les enfants ainsi que des problèmes socio-économiques pour les personnes infectées et leur famille.
Cependant, il y a de l'espoir. Grâce à des efforts coordonnés au niveau mondial, on progresse. Des médicaments et des partenariats sont disponibles, et les avancées se poursuivent. Nous célébrions hier la Journée mondiale des maladies tropicales négligées. Je tiens à féliciter les dévoués Canadiens qui œuvrent avec diligence en faveur des personnes qui en souffrent.
Je sais que le Canada, ainsi que tous les députés, continuera à jouer un rôle de premier plan dans la politique de santé dans le monde pour mettre fin aux maladies tropicales négligées et apporter l'espoir et la santé à tous.
Voir le profil de Scott Simms
Lib. (NL)
Madame la Présidente, je remercie mon collègue de son discours éloquent et réfléchi, et je suis d'accord avec lui sur presque 95 % de ce qu'il a dit. Dans un contexte de gouvernement minoritaire, il vaut mieux ne pas trop s'appesantir sur les autres 5 %, alors je vais me concentrer sur le reste.
Je fais partie de l'Association parlementaire Canada-Europe et j'ai vécu la négociation de l'Accord économique et commercial global avec l'Union européenne. Le règlement des différends a toujours été un des points les plus litigieux. Soyons francs: quand il s'agit d'accords internationaux de libre-échange et de bien d'autres accords multilatéraux, un pays de la taille du nôtre peut vraiment jouer dans la cour des grands.
J'aimerais entendre le député sur l'importance de prévoir un mécanisme de règlement des différends dans cet accord, de même que dans l'Accord économique et commercial global, pour aider un petit pays comme le nôtre à mieux s'en tirer.
Voir le profil de Scott Simms
Lib. (NL)
Monsieur le Président, puisque c'est mon premier discours, je veux profiter de l'occasion pour remercier les habitants de Coast of Bays—Central—Notre Dame, au centre de Terre-Neuve, du merveilleux honneur qu'ils m'ont fait en me permettant de les représenter ici.
Je veux poser une question à mon collègue, mais je tiens d'abord à le féliciter. Il avait promis de baisser le ton, et c'est ce qu'il a fait. Il a fait preuve d'une certaine retenue. Je l'ai déjà entendu en pleine envolée oratoire, et je n'exagère pas en disant qu'il peut faire trembler les poutres de cette enceinte. Je le remercie donc d'avoir légèrement baissé le ton puisque je suis assis juste devant lui.
Durant la dernière campagne électorale, j'ai beaucoup entendu parler des médicaments sur ordonnance et de leur prix. La hausse des prix, surtout au cours des cinq à dix dernières années, a été plutôt spectaculaire. C'est le moins que je puisse dire.
Ces derniers temps, nous en sommes arrivés à un point où nous devons engager sérieusement le dialogue avec les provinces, d'une manière respectueuse, afin de pouvoir apporter de l'aide à la population canadienne, et surtout aux aînés, qui sont particulièrement vulnérables.
Je demanderai à mon collègue de nous dire, en continuant de faire preuve de la même retenue toute relative, à quel point le sort des aînés dans sa circonscription lui tient à cœur.
Résultats : 1 - 4 de 4

Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes