Comité
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 15 de 550
Voir le profil de John Rafferty
NPD (ON)
Merci, monsieur le président.
Lorsque le ministre parle, il parle toujours du Cercle de feu, et ceux d'entre nous qui vivent dans le Nord de Ontario savent qu'il n'y a pratiquement rien qui se passe là-bas.
Voir le profil de John Rafferty
NPD (ON)
Il aime beaucoup parler du Cercle de feu dès qu'il en a l'occasion, mais tous ceux d'entre nous qui vivent dans le Nord de l'Ontario savent qu'il ne s'y passe pas grand-chose.
Vous avez parlé dans votre exposé de plus de 50 nouveaux résultats de géoscience, que l'industrie utilise pour adapter ses méthodes d'exploration, notamment dans la région du Cercle de feu, en Ontario. Vous savez peut-être que les deux dernières entreprises d'exploration qui y restent risquent fort de s'en aller parce qu'il n'y a rien qui se passe là-bas.
Pouvez-vous nous expliquer quels sont les résultats de géoscience que l'industrie utilise dans la région du Cercle de feu, en Ontario?
Voir le profil de John Rafferty
NPD (ON)
Je vais vérifier auprès des deux entreprises qui restent dans la région du Cercle de feu de l'Ontario pour découvrir comment elles utilisent ces résultats de géoscience.
Merci.
Voir le profil de John Rafferty
NPD (ON)
J'aurais une question qui concerne plus particulièrement les investissements dans les cyclotrons.
Nous savons effectivement qu'il y en a un qui va entreprendre ses activités à Thunder Bay et amorcer sa production en mars. Il faut savoir que les isotopes ont une courte période radioactive. On ne peut pas les exporter, car leur vie utile se limite à deux ou trois jours à peine. Ces fonds ne vont donc pas servir à explorer des marchés d'exportation ou à des mesures semblables.
Voir le profil de John Rafferty
NPD (ON)
Je vous remercie tous les deux de votre présence ici aujourd’hui.
Ma question porte sur la transition des membres des Forces armées canadiennes au ministère des Anciens Combattants. Il doit y avoir une transition sans heurt pour que les prestations fonctionnent. Je crois en fait que le ministre a affirmé que c’était l’un de ses objectifs, à savoir assurer une transition sans heurt.
J’aimerais vous poser des questions concernant trois aspects. Le premier est l’évaluation du médecin. Vous savez peut-être que lors de la période des questions d’hier une question a été posée, qui est restée sans réponse, au sujet d’un membre qui a reçu un diagnostic d’ESPT grave par le médecin des Forces armées canadiennes. Or, le médecin du ministère des Anciens Combattants a dit que le membre souffrait seulement d’anxiété. Il y a une grande différence entre les deux diagnostics.
Pourriez-vous nous expliquer les progrès réalisés en vue d’assurer une transition sans heurt des évaluations médicales d’un organisme à l’autre?
Voir le profil de John Rafferty
NPD (ON)
Merci de votre réponse.
Aurais-je raison de présumer que, si l’évaluation du médecin des FAC est acceptée par le ministère des Anciens Combattants, cela se fait pratiquement sans heurt? Il semble pourtant y avoir encore des problèmes quant à la transition. Je suis persuadé que vous en êtes conscient et que vous continuez à améliorer le tout.
Le deuxième point concerne la transition sans heurt entre les gestionnaires de cas. Je sais que vous en embauchez d’autres. Cependant, cela signifie-t-il nécessairement que la transition se fera sans heurt d’un à l’autre?
Voir le profil de John Rafferty
NPD (ON)
Pourriez-vous nous expliquer ce qui se passe sur le plan des prestations en général et non seulement des nouvelles prestations lorsqu’un membre passe de 64 à 65 ans? Autrement dit, les membres ont droit à certaines prestations un jour, puis le lendemain ils fêtent leur 65e anniversaire, et la situation change. Pourriez-vous nous expliquer ce qui se produit?
Voir le profil de John Rafferty
NPD (ON)
Vous avez donné l’exemple d’un membre qui est gravement blessé. Qu’en est-il de ceux qui ont un autre type de blessure ou un autre type de déficience, comme l’ESPT, par exemple?
Voir le profil de John Rafferty
NPD (ON)
Merci beaucoup, monsieur le président.
Je vous remercie tous les deux de votre présence.
Je suis d'accord avec vous, monsieur Parent. Il faut être proactif, et je pense que ça manque cruellement en ce moment. Pour ça, il faut un plan qu'on met en oeuvre pour éviter que des gens soient laissés pour compte.
Nous parlons d'un examen de la charte au moment opportun. Je veux une réponse brève de vous deux. Qu'est-ce que vous estimeriez opportun, non seulement du point de vue de l'actuel comité, mais des comités par la suite. Serait-ce chaque session? Tous les ans, tous les deux ans? Avez-vous une idée de ce qu'on devrait entendre par « opportun »?
Ce n'est certainement pas neuf ans.
Voir le profil de John Rafferty
NPD (ON)
Il me reste une petite question. Je pense qu'il reste du temps et vous pourrez, je l'espère, y répondre tous les deux.
Il a été question d'assurance privée. Il est sûr que tous les ministères et services s'orientent dans certains cas vers la privatisation. Simplement au niveau personnel, je pense qu'il est problématique que, dans un ministère comme celui des Anciens Combattants, on ait de plus en plus recours à des assureurs privés et ainsi de suite. Monsieur Parent, vous avez parlé de lacunes. Est-ce que l'un de vous deux voit un problème dans le fait que le ministère fait de moins en moins appel à ses employés?
Voir le profil de John Rafferty
NPD (ON)
Résultats : 1 - 15 de 550 | Page : 1 de 37

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes