Hansard
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 15 de 139
Voir le profil de Mario Beaulieu
BQ (QC)
Voir le profil de Mario Beaulieu
2023-02-06 14:38 [p.11286]
Monsieur le Président, les libéraux du West Island attaquent la Charte de la langue française en comité sur le projet de loi C‑13.
On devrait entendre leurs histoires de peur. Vendredi, c'était au tour de la députée de Saint‑Laurent d'agiter les épouvantails. Elle prétend que des milliers d'aînés anglophones vont perdre l'accès aux soins de santé. C'est totalement ridicule. Elle prétend que le personnel de la santé a peur d'offrir des soins en anglais, alors que, au contraire, la loi 96 laisse l'obligation des services en anglais sur demande partout au Québec.
La ministre va-t-elle ordonner à ses collègues d'arrêter la désinformation quand ils débattent de son projet de loi?
Voir le profil de Mario Beaulieu
BQ (QC)
Voir le profil de Mario Beaulieu
2023-02-06 14:39 [p.11286]
Monsieur le Président, en plus de la députée de Saint‑Laurent qui prétend que les aînés ne seront plus soignés si on protège le français, il y a le député de Notre-Dame-de-Grâce—Westmount qui s'est battu pour que le projet de loi C‑13 ne reconnaisse pas le français comme langue commune au Québec. Naturellement, le député de Mont-Royal en a rajouté.
Les libéraux du West Island se regroupent pour attaquer la Charte de la langue française et faire la promotion de l'anglicisation du Québec.
Pendant ce temps, où est le lieutenant libéral du Québec? Pourquoi laisse-t-il le champ libre à ceux qui nuisent à la protection du français?
Voir le profil de Mario Beaulieu
BQ (QC)
Voir le profil de Mario Beaulieu
2023-02-06 14:40 [p.11286]
Monsieur le Président, chaque pas de plus pour protéger le français au Québec est un pas de trop pour les libéraux du West Island. Exiger le français en milieu de travail, c'est trop. Reconnaître le français comme langue commune, c'est trop. Si on leur demande de nommer une avancée pour protéger le français qui leur convient, ils vont en être incapables, parce qu'ils ne reconnaissent même pas le déclin du français.
D'ailleurs, ce sont les mêmes libéraux, qui, en 2021, ont refusé de voter pour reconnaître que les Québécois forment une nation. Est-ce que le lieutenant du Québec est d'accord sur cela?
Voir le profil de Mario Beaulieu
BQ (QC)
Voir le profil de Mario Beaulieu
2023-02-02 17:49 [p.11207]
Madame la Présidente, au Bloc québécois, nous n'aimons pas affaiblir la taxe sur le carbone. Au Québec, nous avons une loi sur la tarification du carbone, mais elle ne s'applique pas au secteur de l'agriculture. Nous comprenons le bien fondé de cette proposition, parce que les solutions de rechange pour les agriculteurs sont encore très coûteuses. Nous avons besoin des agriculteurs, qui nous offrent un service essentiel. La souveraineté alimentaire, c'est important.
Cependant, s'il y avait une solution de rechange raisonnable, nous serions favorables à ce que la taxe sur le carbone s'applique aux agriculteurs. J'aimerais savoir ce que mon collègue en pense.
Voir le profil de Mario Beaulieu
BQ (QC)
Voir le profil de Mario Beaulieu
2022-12-07 17:34 [p.10583]
Madame la Présidente, je félicite ma collègue pour son excellent discours. Elle est vraiment une spécialiste des comptes publics.
J'ai vu qu'elle s'est fait couper la parole avant d'avoir terminé son discours. Je lui demande donc si elle souhaite compléter son discours.
Voir le profil de Mario Beaulieu
BQ (QC)
Voir le profil de Mario Beaulieu
2022-12-05 12:31 [p.10396]
Madame la Présidente, ce qu'on remarque dans le projet de loi C-32, ce sont surtout les choses qui n'y sont pas, notamment une demande très importante au Québec et dans ma circonscription.
Je parle de la pension à deux vitesses. On a augmenté la pension des gens de 75 ans et plus, mais le gouvernement semble considérer que ceux âgés de 65 à 75 ans n'en ont pas besoin.
Je pense que c'est un besoin, surtout dans le contexte actuel alors que nous sommes confrontés à l'inflation. J'aimerais que mon collègue nous fasse part de ses impressions.
Voir le profil de Mario Beaulieu
BQ (QC)
Voir le profil de Mario Beaulieu
2022-12-05 14:56 [p.10420]
Monsieur le Président, Statistique Canada révèle au grand jour le déclin du français en milieu de travail. Parmi les trois pires secteurs, on retrouve les banques, qui sont des entreprises de compétence fédérale. Cela fait 45 ans que le fédéral leur permet de contourner la loi 101. Le résultat, c'est que c'est devenu un grand contributeur à l'anglicisation du Québec.
Les libéraux savent tout cela et ils ont les chiffres de Statistique Canada en main. Alors, pourquoi veulent-ils encore permettre aux banques de se défiler de la Charte de la langue française dans le projet de loi C-13?
Voir le profil de Mario Beaulieu
BQ (QC)
Voir le profil de Mario Beaulieu
2022-12-05 14:57 [p.10420]
Monsieur le Président, Statistique Canada prouve que, en permettant aux entreprises de compétence fédérale comme les banques de contourner la Charte de la langue française, Ottawa contribue au déclin du français au travail. Avec le projet de loi C-13, il favorise cette tendance vers l'anglicisation des milieux de travail au Québec.
Au moment où on se parle, le français décline aussi comme langue parlée à la maison. Il recule aussi comme langue de service dans la grande région de Montréal et en Outaouais. Si, en plus, le fédéral continue d'encourager son déclin au travail avec le projet de loi C-13, c'est quoi l'avenir du français au Québec et dans le Canada?
Voir le profil de Mario Beaulieu
BQ (QC)
Voir le profil de Mario Beaulieu
2022-12-01 14:40 [p.10300]
Monsieur le Président, le ministre de la Langue française du Québec rencontre le gouvernement fédéral aujourd'hui. Cela adonne bien.
On soulignait un anniversaire historique jeudi dernier. Il y a deux ans, l'Assemblée nationale du Québec adoptait une motion unanime demandant à Ottawa de collaborer pour que la Charte de la langue française s'applique aux entreprises de compétence fédérale. Le projet de loi C‑13 fait le contraire. Il permet aux entreprises de se défiler.
Est-ce que la ministre va annoncer à son homologue qu'elle va modifier le projet de loi C‑13 pour arrêter d'encourager l'anglicisation du Québec?
Voir le profil de Mario Beaulieu
BQ (QC)
Voir le profil de Mario Beaulieu
2022-12-01 14:41 [p.10300]
Monsieur le Président, le ministre de la Langue française du Québec s'inquiète, car tous les indicateurs sont au rouge en matière de recul du français. Un des principaux indicateurs nous est justement offert par Statistique Canada: un Québécois sur cinq ne peut pas travailler en français au Québec. C'est encore pire à Montréal et en Outaouais.
Alors, pourquoi est-ce que la ministre veut permettre aux entreprises de compétence fédérale de contourner la Charte de la langue française par le projet de loi C‑13?
Ses propres statistiques prouvent le contraire. Il y a un déclin du français en milieu de travail au Québec. N'écoute-t-elle pas la science?
Voir le profil de Mario Beaulieu
BQ (QC)
Voir le profil de Mario Beaulieu
2022-12-01 14:42 [p.10300]
Monsieur le Président, le ministre de la Langue française du Québec a aussi appelé à un réveil national des Québécois sur le déclin du français. Justement, il est plus que temps que les libéraux fédéraux du Québec se réveillent. Leur projet de loi C‑13 ne protège pas le français au Québec. Il protège l'anglais en milieu de travail et il anglicise le Québec.
Il est temps que les libéraux fédéraux se rappellent qu'ils ne travaillent pas pour Air Canada, qu'ils ne travaillent pas pour la Banque Royale du Canada, qu'ils travaillent pour les Québécois, et que, la langue de travail des Québécois, c'est le français. Quand est-ce qu'ils vont se réveiller?
Voir le profil de Mario Beaulieu
BQ (QC)
Voir le profil de Mario Beaulieu
2022-11-30 18:04 [p.10247]
Madame la Présidente, les représentants des gouvernements des trois provinces concernées sont venus témoigner pour dire qu'ils ne voulaient pas de ce projet de loi. Il me semble qu'on doit respecter les compétences des provinces. Le Québec n'est pas touché par cela, mais nous demandons au fédéral de ne pas s'ingérer dans nos compétences.
Qu'est-ce que mon collègue a à répondre à cela?
Voir le profil de Mario Beaulieu
BQ (QC)
Voir le profil de Mario Beaulieu
2022-11-28 13:47 [p.10071]
Madame la Présidente, les renseignements personnels sont une compétence partagée. Le gouvernement du Québec a déjà la loi 25 sur les renseignements personnels.
Est-ce qu'on a des garanties que la nouvelle loi ne viendra pas empiéter sur les compétences du Québec? Est-ce que le député a déjà réfléchi à cela? A-t-il des exemples à nous donner?
Voir le profil de Mario Beaulieu
BQ (QC)
Voir le profil de Mario Beaulieu
2022-11-28 14:40 [p.10081]
Monsieur le Président, je vais citer le premier ministre jeudi dernier au sujet de la commission Rouleau: « Je trouve que c’est dommage qu’il n’y ait pas eu assez de français [...]. Évidemment, je vais essayer de l’utiliser autant que possible pour que tout le monde puisse me comprendre dans les deux langues officielles [...] »
On attendait avec impatience que le premier ministre donne l'exemple, qu'il rectifie la situation vendredi. Le résultat, c'est 12 petites minutes. Utiliser le français le plus possible pour le gouvernement libéral, est-ce que c'est cela, 12 minutes sur 5 heures et demie? Je lui dis: bravo champion.
Voir le profil de Mario Beaulieu
BQ (QC)
Voir le profil de Mario Beaulieu
2022-11-22 14:57 [p.9850]
Monsieur le Président, le premier ministre revient du Sommet de la Francophonie, qui s'est tenu en Tunisie. Il a répété, la main sur le cœur, l'importance de protéger et de promouvoir le français. Or, c'est la même chose qu'en environnement à la COP27: le Canada dit une chose, mais fait le contraire dans la réalité.
Le premier ministre libéral a-t-il expliqué à ses alliés de la Francophonie pourquoi son projet de loi C‑13 permet de continuer à angliciser le Québec, le seul État en Amérique du Nord?
Résultats : 1 - 15 de 139 | Page : 1 de 10

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes