Comité
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 15 de 623
Voir le profil de Sarkis Assadourian
Lib. (ON)
Conformément au paragraphe 108(2) du Règlement, nous allons nous pencher aujourd'hui sur la reconnaissance de l'expérience et des titres de compétences acquis à l'étranger.
Nous recevons des témoins de l'Association canadienne des médecins résidents. M. Hasan Zaidi, vous disposez de 10 à 15 minutes pour nous faire votre exposé. Mais avant, j'aimerais que vous nous présentiez la personne qui vous accompagne. Ensuite, nous céderons la parole aux représentants du Canadian Opportunities Partnership et nous ferons de même.
Merci beaucoup.
Voir le profil de Sarkis Assadourian
Lib. (ON)
Merci beaucoup, docteur Zaidi, docteur Kur.
Notre prochain témoin, Canadian Opportunities Partnership, comprend trois groupes. Peut-être pourrait-on m'expliquer cet arrangement. Nous accueillons Anu Bose, directrice générale, National Organization of Immigrant and Visible Minority Women of Canada; David Glastonbury, président, Chambre de commerce d'Ottawa, et Mengistab Tsegaye, directeur général de World Skills Ottawa.
Allez-y, je vous prie. Merci.
Voir le profil de Sarkis Assadourian
Lib. (ON)
Voir le profil de Sarkis Assadourian
Lib. (ON)
Merci beaucoup.
Monsieur Tsegaye, je vous prie.
Voir le profil de Sarkis Assadourian
Lib. (ON)
Merci beaucoup.
Monsieur Hanger, dix minutes.
Voir le profil de Sarkis Assadourian
Lib. (ON)
Merci. Ça suffit.
Madame Beaumier.
Voir le profil de Sarkis Assadourian
Lib. (ON)
Voir le profil de Sarkis Assadourian
Lib. (ON)
Nous avons absolument besoin de vous, madame Fry. Allez-y.
Voir le profil de Sarkis Assadourian
Lib. (ON)
Voir le profil de Sarkis Assadourian
Lib. (ON)
Je vais faire la suggestion à Mme Fry.
Le premier ministre doit rencontrer ses homologues provinciaux. Mme Fry devrait peut-être encourager le premier ministre ou les premiers ministres provinciaux à se pencher là-dessus.
J'aimerais, si je puis me permettre, poser une question. Nous avons ici une association professionnelle, et un groupe qui représente les travailleurs. Nous avons parlé, plus tôt, des briqueteurs. C'est le lien que je veux établir.
Voir le profil de Sarkis Assadourian
Lib. (ON)
Je pense que les besoins des deux groupes, les professionnels et les gens de métiers comme les briqueteurs, sont deux choses différentes, n'est-ce pas?
Voir le profil de Sarkis Assadourian
Lib. (ON)
Ce que j'essaie de savoir, c'est ce qui se passe quand un médecin, disons, du Royaume-Uni, qui a obtenu son diplôme de l'Université de Londres, vient s'installer ici. Il doit participer à un programme de résidence dans un hôpital pendant un certain temps avant de pouvoir pratiquer au Canada, n'est-ce pas? Il en va de même pour le médecin canadien qui s'installe en Angleterre...
Pardon?
Voir le profil de Sarkis Assadourian
Lib. (ON)
Il serait bon de le savoir, parce qu'on pourrait, à ce moment-là, tirer parti de leur expérience, ou vice versa. Quelqu'un a dit, plus tôt, qu'ils peuvent pratiquer la médecine à Londres, mais pas dans les pays de l'UE. Voilà pour le premier point.
Deuxièmement, selon M. Glastonbury, il n'y a aucune différence entre un briqueteur de Rome, par exemple, et d'ici. Je suis également d'accord avec vous sur ce point. Vous avez dit qu'il n'est pas nécessaire d'être un génie pour travailler comme briqueteur, qu'il n'y a qu'une seule façon de poser des briques. Comment se fait-il que nous n'arrivons pas à faire venir des ouvriers qualifiés au Canada, alors que nous savons fort bien qu'ils n'ont pas, comme les médecins, à participer à un programme d'internat ou de résidence? Comment se fait-il que nous n'arrivons pas à les faire venir au Canada?
Voir le profil de Sarkis Assadourian
Lib. (ON)
Avant de céder la parole à Mme Bose et à M. Zaidi, je tiens à préciser qu'on nous a dit, dans le passé, que le Canada avait la difficulté à recruter des travailleurs de pays européens. Toutefois, pourquoi est-il difficile de faire venir des travailleurs de l'Inde, par exemple?
Voir le profil de Sarkis Assadourian
Lib. (ON)
Qui érige ces barrières?
Résultats : 1 - 15 de 623 | Page : 1 de 42

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes