Comité
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 15 de 463
Voir le profil de Jean Rousseau
NPD (QC)
Merci beaucoup, monsieur le président.
La sécurité nationale est un enjeu important dans ma circonscription. On y trouve sept points d'entrée au pays, le lac Memphrémagog, un site d'entraînement de la milice dans les Appalaches et deux bureaux de la GRC. C'est donc une considération d'importance pour nous.
Ma question s'adresse à M. Portelance.
Le budget indique une baisse de 20 millions de dollars résultant de l'élimination graduelle du financement des opérations de première ligne. Quelle incidence cette baisse aura-t-elle sur les opérations de première ligne? Ce sont les petites compressions ici et là qui inquiètent vraiment les travailleurs et les travailleuses de la GRC et de l'Agence des services frontaliers du Canada.
Voir le profil de Jean Rousseau
NPD (QC)
Cela fait-il longtemps que vous êtes allé au poste de Beebe, à Stanstead? Ce poste est un peu rustique qui aurait vraiment besoin d'être rénové.
Voir le profil de Jean Rousseau
NPD (QC)
Beebe est l'endroit où, d'un côté de la rue, vous êtes aux États-Unis, et de l'autre, au Canada. C'est assez particulier.
Monsieur Paulson, ma question s'adresse maintenant à vous.
Il y a deux bureaux de la GRC dans mon comté, soit un à Stanstead qui vient d'être rénové, et un autre qui se trouve sur le boulevard Bourque, à Sherbrooke, tout près de mon bureau de comté.
Il y a eu des diminutions budgétaires depuis 2013-2014. Un des bureaux sera-t-il touché par des diminutions de personnel ou de ressources, entre autres celui de Stanstead, qui mène des opérations le long de la frontière?
Voir le profil de Jean Rousseau
NPD (QC)
Il faudrait aussi que vous alliez visiter ces bureaux, monsieur Paulson.
Monsieur Coulombe, savez-vous qu'il y a des opérations d'entraînement de milices étrangères et même de milices canadiennes en forêt le long de la frontière et le long du mont Pinacle, non loin de la municipalité de Coaticook? Y a-t-il des filatures qui sont faites et que se passe-t-il au sujet de ces opérations? Les gens des villages environnants sont au courant et ils m'en parlent. Que se passe-t-il par rapport à ces activités?
Voir le profil de Jean Rousseau
NPD (QC)
Merci beaucoup, monsieur le président.
Madame Rathjen et monsieur Laganière, vous faites partie d'un groupe qui fait surtout de la prévention, ce dont il n'est pas question dans le projet de loi C-42. Vous n'avez même pas été consultés. C'est justement pour cela que vous êtes ici.
Selon vous, que devrait-on faire en ce qui a trait aux enquêtes et à la santé mentale de certaines personnes quand il est question d'acquisition d'un permis? Vous avez mentionné qu'il était possible d'acheter des armes à feu sur Internet. Quelles sont les conséquences d'un tel marché? Le projet de loi C-42 ne contient aucune disposition pour prévenir ce genre de marché. Que pensez-vous de tout cela?
Voir le profil de Jean Rousseau
NPD (QC)
Est-ce qu'il me reste du temps?
Voir le profil de Jean Rousseau
NPD (QC)
Je vous remercie tous de votre présence aujourd'hui.
Ma question s'adresse à M. Morley, à M. Chauvin ou aux autres témoins.
Il y a une vague d'immigration qui déferle actuellement sur l'Europe. Cela semble toujours être attribuable à des conflits. Si l'on considère la situation dans son ensemble, ce sont souvent les zones de conflit qui conduisent à la malnutrition et à tous les problèmes soulevés. Il y a de plus en plus d'immigrants partout dans le monde. Il y a aussi les changements climatiques. On prévoit un exode des populations à certains endroits du monde.
Qu'est-ce qu'un pays comme le Canada, qui est un leader dans le monde, peut faire pour cibler les prochains endroits problématiques? Malgré tout ce qui se fait de bien actuellement et le fait qu'il y a des endroits où la situation s'améliore, il y a d'autres endroits — notamment à Haïti —, où on n'a pas encore résolu tous les problèmes. Il y a des endroits où des problèmes sont à prévoir à cause des zones de conflit et des changements climatiques. Comme pays, que peut-on faire pour être un leader dans le monde à cet égard?
Voir le profil de Jean Rousseau
NPD (QC)
Merci beaucoup.
Ma première question s'adresse à M. Murdock.
Parlons du partage de renseignements. S'il arrive une situation où les corps policiers doivent intervenir, qu'est-ce qui va faciliter le partage de renseignements? On veut savoir quel est le type d'armes à feu ou qui pourrait être sujet à avoir des armes à feu en sa possession.
On sait que l'échange d'informations dans de telles situations est extrêmement important. Il est important que ce soit rapide et que ce soit assez exact. Qu'est-ce qu'il y a dans ce projet de loi qui pourrait faciliter l'échange d'informations en cas d'urgence? Nous avons même vécu cela lors de la tragédie du 22 octobre. En effet, l'échange d'informations entre les différents corps policiers était assez difficile. Que contient ce projet de loi qui pourrait faciliter l'échange d'informations dans une situation où plusieurs corps policiers pourraient intervenir lors d'un événement?
Voir le profil de Jean Rousseau
NPD (QC)
Par exemple, dans mon comté, il y a des postes frontaliers. La GRC, la Sûreté du Québec et l'Agence des services frontaliers du Canada peuvent donc intervenir lors d'un événement près des frontières. Comment feraient-ils pour s'échanger de l'information s'ils devaient intervenir et qu'un belligérant était peut-être en possession d'armes à feu? Comment savoir si cet homme possède un permis de port d'armes à feu?
Voir le profil de Jean Rousseau
NPD (QC)
Merci.
Il y a sept postes frontaliers chez nous. Trois ou quatre d'entre eux sont beaucoup plus achalandés pendant la saison de la chasse. Certaines personnes se rendent dans les montagnes du Vermont, d'autres vont dans les montagnes qui se trouvent du côté canadien et d'autres encore se dirigent vers chez nous, au Québec. Or il semblerait qu'il est plus facile de passer d'un côté que de l'autre.
Comment le projet de loi C-42 peut-il assurer aux citoyens que des armes illégales ne traverseront pas les postes frontaliers où il y a plus d'achalandage, surtout pendant la saison de la chasse?
Voir le profil de Jean Rousseau
NPD (QC)
Je parlais d'une situation où des chasseurs, des citoyens, traversent les frontières, d'un côté ou de l'autre. Il s'agit de périodes vraiment plus achalandées. On ne parle pas d'importation, ici.
Voir le profil de Jean Rousseau
NPD (QC)
Voir le profil de Jean Rousseau
NPD (QC)
Tout d'abord, j'aimerais remercier les experts, les greffiers, les analystes, le personnel technique, les interprètes et le personnel de soutien des députés de tous les partis. Ce fut effectivement un marathon de deux semaines, où tout le monde a appris à se connaître davantage. J'ai énormément de respect pour les députés du gouvernement. Il faut se respecter, même si notre idéologie n'est pas la même.
J'ai passé 25 ans de ma vie dans le domaine de l'expression artistique, où la liberté d'expression est la chose la plus fondamentale. Que ce soit sur une scène de musique rock, dans un théâtre ou dans une exposition d'oeuvres d'art, la liberté d'expression était un élément fondamental dans la vie professionnelle que je menais avant d'être élu, et je crois toujours en cette liberté d'expression.
Depuis un mois, tous les gens que je rencontre me disent avoir beaucoup d'inquiétudes au sujet des droits liés à la liberté d'association, d'expression et de religion. J'ai aussi milité avec des associations étudiantes, des syndicats et des groupes environnementalistes. J'étais aux côtés des membres des Premières Nations lorsqu'ils ont revendiqué leurs droits. Tous ces gens sentent que ces droits sont de plus en plus fragiles. Le NPD continuera à être très vigilant à l'égard de ces droits.
Depuis quatre ans, c'est-à-dire depuis que j'ai été élu, je côtoie des gens qui s'occupent de sécurité. Dans mon comté, il y a sept postes frontaliers. Depuis quelques mois, surtout depuis les attentats, les agents des services frontaliers et de la GRC, ainsi que le personnel et les soldats des Forces armées canadiennes me disent tous qu'ils ont besoin de ressources financières, humaines et technologiques. Ils ne peuvent même pas lutter contre les gangs de rue et les gangs criminalisés. Maintenant, ils doivent lutter contre les groupes terroristes internationaux et ils ont besoin de ressources. C'est ce qu'il y a de plus important pour eux. Or, avec les coupes des dernières années, il leur est impossible de suivre la cadence.
Oui, ma grande inquiétude a trait aux libertés, mais ces gens qui font un travail extrêmement honnête pour nous protéger tous les jours et chaque fois qu'on a besoin d'eux veulent des ressources. Mon parti et moi-même continuerons à nous battre afin d'offrir aux Canadiens et aux Canadiennes des forces policières dotées des ressources nécessaires pour faire leur travail, peu importe le gouvernement qui sera au pouvoir. Ces gens acceptent la mission qu'ils doivent accomplir, mais ils ont besoin de ressources pour ce faire.
Merci beaucoup, monsieur le président.
Voir le profil de Jean Rousseau
NPD (QC)
Voir le profil de Jean Rousseau
NPD (QC)
Tout d'abord, j'aimerais vous remercier d'être parmi nous et vous dire que c'est un honneur de vous recevoir, madame Nawaz.
Il est extrêmement enrichissant de vous entendre parler des valeurs familiales, sociales et environnementales que partagent un très grand nombre de Canadiens et de Canadiennes, d'un océan à l'autre. C'est l'exemple parfait du Canada multiculturel dont rêvent bon nombre d'acteurs politiques, économiques et culturels depuis de nombreuses décennies.
Nous avons entendu plusieurs témoignages depuis qu'ont eu lieu les attentats à Saint-Jean-sur-Richelieu et ici, sur la Colline parlementaire. Un des points les plus importants à être ressortis est qu'il fallait combattre la radicalisation. Il semble en effet que combattre la radicalisation soit une clé pour éradiquer bon nombre de problèmes entourant certains individus.
Vous êtes une leader dans votre communauté. Quelle est la situation, présentement, dans votre communauté musulmane en Saskatchewan? De quels outils auriez-vous besoin pour aider votre communauté à combattre cette radicalisation?
Résultats : 1 - 15 de 463 | Page : 1 de 31

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes