Comité
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 13 de 13
Voir le profil de Kirsty Duncan
Lib. (ON)
Merci, madame la présidente. Bonjour, madame la ministre. Je vous remercie, ainsi que vos représentants, d'être venus. Nous vous sommes reconnaissants d'avoir eu l'amabilité de nous consacrer votre temps.
Je tiens à remercier mes collègues d'avoir souligné vos antécédents, qui sont essentiels dans ce rôle.
J'aborderai également la question de la gouvernance. Après l'incendie de 1916, un comité mixte a été formé et M. Pearson a fait rapport à ce comité chaque semaine. Il existe des transcriptions de ces réunions. Il est vraiment important que la Chambre, le Sénat et la Bibliothèque du Parlement et les partenaires parlementaires travaillent ensemble.
Je serais ravie d'entendre votre opinion sur le sujet.
Voir le profil de Kirsty Duncan
Lib. (ON)
Merci beaucoup, madame la ministre.
J'aimerais aussi aborder la question du patrimoine, qui est très importante.
À bien des égards, l'édifice du Centre est un monument commémoratif, plus précisément un monument commémoratif de guerre. La colonne dans la rotonde a été dédiée aux gens qui ont été en guerre. M. Pearson voulait remplacer la tour Victoria, qui a été détruite dans l'incendie, par une nouvelle tour. La nouvelle tour, c'est-à-dire la tour de la Paix, visait à commémorer la grande paix.
En ce qui concerne la chapelle du Souvenir et la tour de la Paix, M. Pearson voulait initialement que tous les noms soient gravés sur les murs, mais il est vite devenu clair que c'était impossible. On a donc décidé de créer un livre avec une calligraphie dessinée à la main. Il a fallu attendre 32 ans avant que ce livre soit placé dans la chapelle.
M. Pearson voulait que tous les visiteurs de la chapelle du Souvenir marchent sur le même sol que ceux qui sont morts à la guerre lorsqu'ils entraient sur les lieux. Le plancher vient de la France et la pierre de l'autel de l'Angleterre. En fait, il s'agit de la pierre calcaire de Hoptonwood, c'est-à-dire la même pierre que celle utilisée par la Commission des sépultures de guerre du Commonwealth.
Avant l'érection de la tour de la Paix, les premières cérémonies du jour du Souvenir se tenaient sur la pelouse du Parlement. La chapelle du Souvenir est si importante pour les mères de la croix d'argent. Elles sont amenées à la chapelle du Souvenir. Elles tournent la page du livre à celle où figure le nom de leur enfant, celui qui a été tué, et le carillon joue la mélodie du régiment.
En 2027, nous marquerons le 100e anniversaire de l'inauguration de la tour de Paix et de la chapelle du Souvenir. Nous devons faire en sorte de pouvoir célébrer le 100e anniversaire.
J'aimerais savoir comment vous envisagez de protéger le patrimoine culturel.
Voir le profil de Kirsty Duncan
Lib. (ON)
Merci, madame la présidente.
J'aimerais remercier les fonctionnaires d'être venus non pas une, mais deux fois, pour participer à une excellente visite. Comme certains l'ont déjà dit, l'édifice du Centre est un immeuble patrimonial emblématique. Il est le cœur de notre démocratie. Ce n'est pas simplement un immeuble. C'est notre passé et notre avenir, et nous voulons tous faire la bonne chose.
Je me demande s'il serait possible de confier deux questions au Comité. Tout d'abord, il y a les coûts prévus pour l'aménagement d'un parlement à 450 députés plutôt qu'à 338 députés. Quels sont les coûts liés à ce projet, et quelles ressources seront requises?
Je crois également que, en 1996, on a réalisé une étude quant à l'augmentation du nombre de sièges dans la Chambre à 400 ou plus.
Ces deux questions peuvent-elles être confiées au Comité?
Voir le profil de Kirsty Duncan
Lib. (ON)
Monsieur Wright, désolé. Si je pouvais...
Merci. Vous n'avez pas à...
Voir le profil de Kirsty Duncan
Lib. (ON)
Pourriez-vous simplement soumettre ces deux questions, si cela vous convient...
J'ai un rapport ici — et j'aimerais le porter à l'attention du Comité —, rédigé le 24 avril 1916. Un comité parlementaire mixte a été mis sur pied pour superviser la reconstruction, donc, je pense que c'est important.
Tout comme M. Gerretsen, j'ai des préoccupations à l'égard de la gouvernance du projet. Pour faire suite aux commentaires de mon collègue, M. Brassard, je vais poser la question suivante: Pouvez-vous expliquer comment est exercée la gouvernance pour la prise de décisions clés relatives aux exigences fonctionnelles? Comment établit-on l'ordre de priorité et comment met-on les décisions à l'épreuve pour garantir une utilisation optimale et idéale?
Voir le profil de Kirsty Duncan
Lib. (ON)
Merci, monsieur Wright.
Puis-je soulever un dernier point? J'allais parler de la pelouse. Cela me préoccupe moi aussi. Lorsque Pearson a conçu l'édifice, il s'agissait d'une œuvre d'art complète. Comment pouvons-nous nous assurer que les éléments décoratifs — les pupitres en chêne, le bureau du greffier — sont préservés?
Voir le profil de Kirsty Duncan
Lib. (ON)
Merci, madame la présidente.
Avant de commencer, puis-je remercier nos collègues qui sont venus ici, les représentants?
Avez-vous besoin d'une minute pour « souffler » parce que c'est épuisant? Aimeriez-vous avoir une minute pour reprendre votre souffle?
Voir le profil de Kirsty Duncan
Lib. (ON)
Je vais simplement revenir sur l'étude de 1996. Je sais que vous allez présenter cela au Comité. Sans agrandir la Chambre, combien de sièges le comité chargé de l'étude, en 1996, avait-il prévus?
Voir le profil de Kirsty Duncan
Lib. (ON)
Merci, monsieur Wright.
Je reviendrai à vous. Je suis très préoccupée par les questions de gouvernance. J'ai mentionné qu'il y a eu un comité mixte en 1916 qui regroupait des représentants de la Chambre des communes et du Sénat et qui supervisait la construction, et je crois que nous devons en tenir compte.
Nous avons tous posé des questions sur la gouvernance, mais je crois qu'il importe de comprendre la structure de la gouvernance. Je me demandais si vous pouviez présenter au Comité un diagramme à ce sujet, et peut-être aussi, expliquer comment on détermine l'ordre de priorité des décisions et comment on les remet en question pour veiller à une utilisation de l'espace tout à fait optimale.
Je vais revenir au Centre d'accueil des visiteurs. Lorsqu'on se rend à la Colline du Parlement, qu'on voit l'immensité des lieux et qu'on s'approche de ce magnifique édifice, on éprouve un sentiment d'émerveillement. Ensuite, lorsqu'on atteint l'entrée, c'est la rotonde, et tout autour, il y a des signes et des symboles du Canada.
Cela nous rappelle, à nous les parlementaires, d'où nous venons, et plus important encore, qui nous servons. Comment nous assurer que le patrimoine culturel et l'histoire du Canada ne se perdent pas?
Voir le profil de Kirsty Duncan
Lib. (ON)
Merci, monsieur Wright.
Enfin, je voudrais revenir sur le fait qu'il ne s'agit pas seulement d'un édifice: c'est le passé du Canada, c'est notre avenir. Lorsque nous pensons à ce que M. Pearson a créé, c'est cette magnifique enceinte qui nous vient en tête, ce lieu où nous nous souvenons des personnes qui ont donné leur vie pour le pays. Les ouvrages en pierre qui s'y trouvent ont été apportés d'Europe. Lorsque l'édifice a été construit, il s'agissait du seul endroit où les gens pouvaient venir rendre hommage aux disparus. J'aimerais savoir comment nous allons protéger cet endroit.
Voir le profil de Kirsty Duncan
Lib. (ON)
Merci, madame la présidente.
Si je...
Voir le profil de Kirsty Duncan
Lib. (ON)
Merci, madame la présidente. Permettez-moi d'abord de vous féliciter pour le nouveau poste que vous occupez et de dire à mes collègues que j'ai très hâte de travailler avec eux.
J'aimerais proposer la motion suivante:
Que le Comité de la procédure et des affaires de la Chambre invite les fonctionnaires du Ministère des Travaux publics et des Services gouvernementaux et de la Chambre des communes à des séances d'information sur le Projet de réhabilitation de l'édifice du Centre et le réaménagement de l'îlot 2 dans le cadre de la vision et le plan à long terme (VPLT) pour la Cité parlementaire.
Je ne pense pas que la motion soit controversée. Il n'y a eu aucune mise à jour depuis le printemps. Il est question de bâtiments emblématiques qui ont une importance sur le plan historique et archéologique. C'est un projet de taille, qui durera au moins 10 ans et qui représente des milliards de dollars. C'est la première rénovation complète depuis 1927. Les budgets et le calendrier n'ont pas encore été pleinement déterminés.
Nous voulons nous assurer que cet édifice est à l'épreuve des séismes et respecte les codes modernes — l'enlèvement de l'amiante et la modernisation des systèmes électriques et de plomberie. Nous voulons veiller à ce que les exigences répondent aux besoins de la Chambre des communes, du Sénat et de la Bibliothèque du Parlement. Nous voulons que les lieux soient fonctionnels pour tous ceux qui travaillent à la Chambre, au Sénat et à la Bibliothèque, et nous voulons savoir s'il faut des approbations du Parlement. Nous voulons nous assurer que les édifices sont entièrement accessibles. J'ai entendu dire que les sénateurs reçoivent des séances d'information régulières.
Merci, madame la présidente.
Voir le profil de Kirsty Duncan
Lib. (ON)
Merci, madame Blaney, d'avoir soulevé cette question.
Nous sommes tout à fait d'accord. Nous avons pensé que nous pourrions présenter la chose au Comité. Peut-être que c'est quelque chose que le comité directeur pourrait lui aussi examiner.
C'est un projet tellement important qu'il faut que des vérifications soient faites sur une base régulière. J'espérais que le comité directeur puisse en être saisi et qu'il prenne certaines décisions.
Résultats : 1 - 13 de 13

Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes