Hansard
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 15 de 28
Voir le profil de Carolyn Parrish
Ind. (ON)
Monsieur le Président, à l'occasion de ma dernière journée à la Chambre, je veux demander quand les Canadiens, en particulier les 10 p. 100 qui soutiennent des petits partis ou des candidats indépendants, auront la satisfaction de savoir que leur vote compte vraiment, dans un système moderne fondé sur la représentation proportionnelle et prévoyant des élections à date fixe?
Voir le profil de Carolyn Parrish
Ind. (ON)
Monsieur le Président, le Québec recrute des immigrants francophones dans le monde entier. Après des formalités qui durent une heure à Montréal, un grand nombre de ces immigrants prennent un vol à destination de la région de Peel, mais leurs frais d'établissement de 3 800 $ par personne, eux, restent au Québec.
Le ministre de la Citoyenneté et de l'Immigration pourrait-il expliquer à la Chambre, et en particulier aux députés de la région du Grand Toronto, pourquoi les frais d'établissement payés par les nouveaux immigrants ne sont pas retenus durant une période de 12 mois, puis versés à la province dans laquelle ces immigrants s'installent et dont ils obtiennent des services, comme par exemple l'Ontario et l'Alberta?
Voir le profil de Carolyn Parrish
Ind. (ON)
Monsieur le Président, en réponse à une question qui lui a été posée cette semaine sur le loyer notoirement inéquitable de l'aéroport international Pearson, le ministre des Transports a suggéré aux transporteurs aériens d'aller à Montréal. Il a ajouté que tout le monde doit payer son loyer. Quelle arrogance.
L'aéroport Pearson vient d'être rénové sans contribution financière de la part du gouvernement. Il est devenu l'un des aéroports les plus modernes du monde, mais son avenir est menacé.
Le ministre responsable de l'Ontario peut-il expliquer pourquoi lui et ses collègues ontariens, qui constituent la députation ministérielle la plus nombreuse, n'ont rien fait pour empêcher l'établissement de ce loyer usuraire?
Voir le profil de Carolyn Parrish
Ind. (ON)
Monsieur le Président, les astres semblent bien alignés, le moment semble propice.
D'abord, il y a eu la visite de la secrétaire d'État et conseillère à la sécurité nationale, Condoleezza Rice, visite qui de toute évidence n'était pas axée sur le bois d'oeuvre, puis il y a eu hier soir l'annonce de l'acquisition d'une propriété à Bagdad en vue de l'ouverture d'une ambassade canadienne.
Le premier ministre va-t-il s'engager aujourd'hui à consulter pleinement les députés et, par leur intermédiaire, les Canadiens, avant d'envisager tout soutien militaire à la guerre de M. Bush et à l'occupation de l'Irak?
Voir le profil de Carolyn Parrish
Ind. (ON)
Monsieur le Président, je vote en faveur de la motion.
Voir le profil de Carolyn Parrish
Ind. (ON)
Monsieur le Président, sans consultations publiques, nos soldats canadiens ont été transformés en tueurs et envoyés dans une zone très dangereuse en Afghanistan, où les talibans sont en train de se regrouper, où la récolte de pavot est bonne et où les puissants chefs de guerre sont toujours en liberté. Aujourd'hui, la majorité des citoyens américains veulent faire revenir au pays les soldats qui sont en Irak.
Dans sa croisade louable contre le déficit démocratique, le premier ministre assurera-t-il à la Chambre qu'il y aura un débat exhaustif au Parlement avant que le Canada ne réponde à toute demande des Américains pour que nos soldats aillent les aider à imposer leur style de démocratie en Irak?
Voir le profil de Carolyn Parrish
Ind. (ON)
Monsieur le Président, je vote en faveur de cette motion.
Voir le profil de Carolyn Parrish
Ind. (ON)
Monsieur le Président, je vote en faveur.
Voir le profil de Carolyn Parrish
Ind. (ON)
Monsieur le Président, je vote contre.
Voir le profil de Carolyn Parrish
Ind. (ON)
Monsieur le Président, pour immigrer au Canada, il faut parfois attendre jusqu'à 60 mois. Or, les candidats francophones peuvent faire leur demande à un bureau du Québec à l'étranger et leur demande est traitée en cinq semaines à peine. Le Québec reçoit 3 785 $ par immigrant, formule qui ne tient pas compte de la migration secondaire. Les immigrants arrivent à Montréal et quelques jours ou quelques heures plus tard, ils partent pour l'Ontario ou pour une autre province sans que les frais d'établissement ne soient transférés. C'est le Québec qui conserve l'argent.
Quand le ministre prendra-t-il les mesures nécessaires pour faire en sorte que toutes les provinces et tous les immigrants soient traités équitablement, particulièrement avant d'ouvrir tout grand les portes à 300 000 nouveaux Canadiens l'an prochain?
Voir le profil de Carolyn Parrish
Ind. (ON)
Monsieur le Président, je vote en faveur de la motion.
Voir le profil de Carolyn Parrish
Ind. (ON)
Monsieur le Président, je vote contre cet amendement.
Voir le profil de Carolyn Parrish
Ind. (ON)
Monsieur le Président, je vote en faveur.
Voir le profil de Carolyn Parrish
Ind. (ON)
Monsieur le Président, quatre millions de réfugiés palestiniens vivent dans des conditions pénibles depuis plus de 50 ans. Ils subsistent grâce aux dons annuels volontaires de quelques pays membres des Nations Unies. Le budget de cette année s'élève à 350 millions de dollars, ce qui est nettement insuffisant.
En tant que signataire de la Convention des Nations Unies de 1951 relative au statut des réfugiés, le Canada est-il prêt à entreprendre des pourparlers aux Nations Unies pour veiller à ce que les Palestiniens soient traités comme des régugiés au sens de la convention et puissent profiter ainsi d'une garantie de respect de leurs droits fondamentaux, d'une aide financière suffisante ainsi que d'une protection internationale jusqu'à ce que les résolutions des Nations Unies, comme la résolution 194, soient appliquées?
Voir le profil de Carolyn Parrish
Ind. (ON)
Monsieur le Président, je vote en faveur de la motion.
Résultats : 1 - 15 de 28 | Page : 1 de 2

1
2
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes