Hansard
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 15 de 85
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Madame la Présidente, je suis bien au courant du prix sur la pollution. Nous l'avons analysé de façon très importante.
C'est pour cela que des exemptions sont accordées à nos producteurs: des exemptions sur l'essence à la ferme ainsi que des exemptions pour les serres.
Nous travaillons très fort. Nous avons plusieurs programmes pour aider nos producteurs à accéder à de meilleures technologies pour une agriculture durable. Dans la mise à jour économique, nous avons aussi annoncé 98 millions de dollars pour des programmes en agriculture durable.
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Madame la Présidente, il y a quelques semaines, c'est avec une grande fierté que j'ai fait une offre claire à mes homologues des provinces: bonifier le programme Agri-stabilité de 50 %. Le gouvernement du Canada est prêt à lever la limite de marge de référence de ce programme et à faire passer le taux d'indemnisation de 70 % à 80 %. J'attends la réponse de mes homologues provinciaux.
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Madame la Présidente, je veux rassurer ma collègue: nous sommes très sensibles aux besoins de nos producteurs et nous avons aussi des engagements très importants en matière d'environnement.
Donc, quand on parle du prix sur la pollution, nous avons accordé des exemptions pour l'essence sur les fermes. Nous avons accordé des exemptions pour les serres aussi et nous suivons le dossier très attentivement en collaboration avec nos collègues du ministère de l'Environnement.
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Madame la Présidente, la politique de tarification de la pollution est conçue de manière à bâtir une économie propre. Pour appuyer le secteur, nous avons instauré les mesures suivantes: les émissions du bétail et des productions végétales ne sont pas tarifées, les carburants agricoles et les carburants distribués par des installations accessibles par carte d’accès sont exemptés, et il y a un rabais partiel pour le propane et le gaz naturel qui sont utilisés par les serres commerciales.
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Monsieur le Président, samedi dernier, nous avons annoncé que le solde à payer aux producteurs laitiers sur les 1,75 milliard de dollars promis en guise de compensations pour les deux premiers accords leur seraient versés, non pas sur sept ans, mais sur trois ans. Cela représente 468 millions de dollars par année ou plutôt 38 000 dollars par année sur trois ans pour une ferme moyenne de 80 vaches.
Les producteurs d'œufs et de volaille recevront, quant à eux, 691 millions de dollars sur 10 ans sous forme de programmes d'investissements et de mise en marché.
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Monsieur le Président, je vous assure que nous comprenons très bien le système de la gestion de l'offre et que nous le défendons. Nous l'avons défendu contre un Donald Trump, qui voulait le démanteler.
Durant l'été 2019, nous avons annoncé 1,75 milliard de dollars pour nos producteurs de lait. Il y a moins d'un an, nous avons versé une première compensation de 345 millions de dollars à 11 000 producteurs. Nous allons tenir nos promesses.
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Monsieur le Président, encore une fois, le système de la gestion de l'offre est fondamental. Il est extrêmement important pour la vitalité de nos régions, pour nos fermes familiales. On les a défendues contre un Donald Trump, qui voulait le démantèlement de ce système. Il y a moins d'un an, on a versé la première compensation de 345 millions de dollars à nos 11 000 producteurs, et on a continué.
D'ailleurs, on vient aussi de protéger le système de la gestion de l'offre, lors de la négociation avec le Royaume-Uni.
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Monsieur le Président, la gestion de l'offre est très importante pour le secteur canadien de l'agriculture. Elle est très importante pour la vitalité de nos régions rurales. Elle est importante pour la protection des exploitations agricoles familiales de notre pays. Il y a moins d'un an, 345 millions de dollars ont été versés à 11 000 producteurs laitiers. Nous respecterons notre engagement.
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Monsieur le Président, encore une fois, je rappelle que, en juillet de l'année dernière, nous avons annoncé 1,75 milliard de dollars sur huit ans à nos producteurs laitiers en guise de compensation pour l'accord avec l'Europe et l'accord avec la zone transpacifique.
Nous avons versé, il y a moins d'un an, la première compensation de 345 millions de dollars à nos 11 000 producteurs laitiers, et j'assure à la Chambre que nous allons respecter notre engagement.
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Monsieur le Président, je vous assure que le système de la gestion de l'offre et tous nos producteurs de lait, de volaille et d'œufs sont très importants pour l'économie canadienne, pour l'agriculture canadienne, pour la vitalité de nos régions et pour protéger nos fermes familiales.
C'est pour cela que nous protégeons le système. C'est aussi pour cela que nous nous sommes engagés à compenser nos producteurs et nos transformateurs à la suite de la signature de différents accords. Cela fait moins d'un an que nous avons versé la première compensation, et j'assure à la Chambre que nous allons respecter notre engagement.
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Monsieur le Président, je peux assurer au député que nous travaillons en étroite collaboration avec les agriculteurs canadiens depuis le début de la crise de la COVID. Nous nous sommes assurés qu'ils étaient admissibles à tous les programmes destinés à soutenir les entreprises, comme le Compte d'urgence pour les entreprises canadiennes et les subventions. Je peux assurer au député que nous continuerons de veiller à ce que les agriculteurs canadiens soient bien appuyés.
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Monsieur le Président, je tiens à assurer au député et à tous les producteurs et épiciers du Canada que le gouvernement suit la situation de près. Nous nous penchons sur les différentes options qui s'offrent à nous, mais il nous faut collaborer avec les provinces. Je peux assurer aux députés que cette question fera l'objet de discussions lors de la réunion fédérale-provinciale-territoriale qui aura lieu ce mois-ci.
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Monsieur le Président, j'ai le plaisir d'informer la Chambre que le Programme d'aide pour l'isolement obligatoire des travailleurs étrangers temporaires a été prolongé en même temps que la Loi sur la mise en quarantaine jusqu'au 30 novembre 2020. Ce programme offre aux employeurs une aide de 1 500 $ par travailleur étranger pour couvrir une partie des frais associés à la période d'isolement non travaillée de 14 jours.
La santé des travailleurs agricoles est une priorité pour notre gouvernement, et nous continuerons à soutenir les producteurs et les transformateurs alimentaires afin qu'ils mettent en place les mesures nécessaires à la protection des travailleurs essentiels.
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Madame la Présidente, je peux assurer à la Chambre que nous suivons la situation de très près avec mon collègue le ministre de l'Innovation ainsi qu'avec mes homologues provinciaux. C'est un dossier très important qui relève des provinces, et c'est pourquoi nous allons faciliter la discussion pendant les nombreuses rencontres entre le gouvernement fédéral et les gouvernements provinciaux et territoriaux qui auront lieu presque toutes les semaines au cours du mois de novembre.
Résultats : 1 - 15 de 85 | Page : 1 de 6

1
2
3
4
5
6
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes