Comité
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 15 de 325
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Madame la présidente, je suis heureuse de voir que mon collègue est content.
Oui, nous avons répondu à l'appel des producteurs laitiers en accordant à la Commission canadienne du lait la capacité de prêt qui lui était nécessaire pour acheter plus de beurre et de fromage afin de régulariser l'offre en fonction de la demande.
Pour ce qui est de notre engagement en matière de compensations dans la foulée de la signature de l'Accord...
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Je tiens à répéter que notre engagement est ferme. Nous dialoguons avec les représentants de ces secteurs. Ces derniers comprennent par ailleurs que nous consacrons à l'heure actuelle toute notre énergie à répondre sans attendre à la pandémie de la COVID-19. C'est pour cela que nous avons pris différentes mesures, dont le Compte d'urgence pour les entreprises canadiennes, lequel peut représenter jusqu'à 670 millions de dollars pour les producteurs.
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Je ne suis pas en mesure de donner de date précise à ce moment-ci, mais je peux assurer le député que notre engagement à indemniser les producteurs de lait pour l'entente avec les États-Unis et le Mexique est toujours ferme. Cela vise aussi l'ensemble des producteurs sous gestion de l'offre pour les trois ententes.
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Madame la présidente, la question de la main-d'œuvre dans le secteur agricole est véritablement une question très difficile.
En collaboration avec les provinces, nous encourageons de différentes façons les Canadiens à travailler dans nos fermes. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle nous avons transféré 3 milliards de dollars aux provinces pour leur permettre de bonifier les salaires des travailleurs essentiels, dont ceux du secteur de l'agriculture.
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Je tiens simplement à confirmer que notre politique de tarification de la pollution demeure conçue pour favoriser une économie propre et que nous prévoyons mener un examen en 2020 pour les secteurs les plus touchés sur le plan du commerce.
Pour plus de détails, vous pouvez vous adresser à mon collègue, le ministre de l'Environnement et du Changement climatique.
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Madame la présidente, les programmes de gestion des entreprises agricoles sont très importants pour notre secteur. Nous sommes privilégiés au Canada de pouvoir compter sur ces programmes. Nous travaillons en étroite collaboration avec les provinces pour les améliorer.
Agri-stabilité est l'un des programmes qui permet de soutenir les agriculteurs lorsqu’ils subissent une perte de revenus. Dans le secteur du porc en particulier, c'est le programme Agri-relance qui s'applique, et les provinces sont responsables de sa mise en place.
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Ce n’est pas du tout ce que j’ai dit.
Les programmes de gestion des risques des entreprises sont à frais partagés, et ils sont financés à 60 % par le gouvernement fédéral et à 40 % par les gouvernements provinciaux.
Pour ce qui est d’Agri-relance, ce programme est mis en oeuvre province par province.
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Madame la présidente, je suis d'accord avec mon collègue sur le fait que les travailleurs étrangers temporaires sont absolument essentiels pour le secteur de l'agriculture. C'est d'ailleurs pour cela que nous avons investi 50 millions de dollars pour les aider à mettre en place les mesures nécessaires à la période d'isolement obligatoire.
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Madame la présidente, notre politique de tarification de la pollution est conçue pour favoriser une économie propre. Pour soutenir le secteur agricole, nous avons mis en place les mesures suivantes. Les émissions provenant du bétail et de la production agricole ne sont pas tarifées. Les carburants agricoles et les carburants provenant d’installations à carte-accès sont exemptés, et il y a un rabais partiel pour le propane et le gaz naturel utilisés dans les serres commerciales.
Notre gouvernement a été très ouvert et très transparent au sujet de notre plan de tarification de la pollution. Nous procéderons, en 2020, à un examen de notre système de tarification de la pollution, en mettant l’accent sur les questions de compétitivité dans les secteurs exposés au commerce, comme l’agriculture. Il est également important de rappeler qu’il s’agit de lutter contre les changements climatiques et que 100 % des recettes restent dans la province.
Nous continuerons d’appuyer les agriculteurs et les transformateurs d’aliments, qui fournissent un service essentiel partout au Canada.
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Madame la présidente, permettez-moi d'expliquer en français aussi la position de notre gouvernement relativement au prix sur la pollution. Ce prix et cette méthode ont été développés pour nous permettre d'avoir une économie de plus en plus propre.
Afin d'aider le secteur agricole, nous avons mis en place plusieurs mesures. Les émissions provenant de la production animale et végétale ne sont pas tarifiées. Les carburants agricoles et les carburants livrés à un point de vente à l'extérieur de la ferme sont aussi...
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Madame la présidente, je peux vous assurer que nous avons porté une grande attention à tous les renseignements qui nous ont été fournis et que nous avons fondé nos calculs sur les renseignements communiqués par les provinces et les différents intervenants.
M. Earl Dreeshen: Merci...
L’hon. Marie-Claude Bibeau: Notre gouvernement a été très ouvert et très transparent au sujet de notre plan de tarification de la pollution. Le ministère a utilisé les données des intervenants et des provinces...
M. Earl Dreeshen: Merci beaucoup, madame la présidente...
L’hon. Marie-Claude Bibeau: ... ainsi que les données fiscales agricoles de 2019 pour évaluer le coût moyen de la tarification de la pollution liée au séchage du grain, ce qui représente au plus 0,4 % du total des coûts d’exploitation.
Il est important de rappeler que nous avons mis en place de nombreuses dispositions spéciales...
M. Earl Dreeshen: Madame la présidente...
L’hon. Marie-Claude Bibeau: ... comme l’exemption du carburant agricole et d’autres mesures d’aide financière pour les agriculteurs.
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Madame la présidente, le programme pour les jeunes travailleurs dans le secteur agricole est ouvert. D'ailleurs, j'encourage les producteurs agricoles à s'y inscrire. Il s'agit d'un programme qui vise non seulement à offrir un emploi d'été, mais également à intéresser les jeunes à faire carrière dans le secteur de l'agriculture.
Comme je l'ai dit précédemment, le ministère traite les dossiers le plus rapidement possible. Chaque employeur obtiendra une réponse dans les plus brefs délais.
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Monsieur le président, comme on peut le deviner, il y a plusieurs ministres très concernés par cette question, notamment la ministre de la Santé, la ministre de l’Emploi, le ministre de l’Immigration et moi-même, la ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire. Je peux assurer à mon collègue que nous travaillons tous en collaboration, en partenariat avec les autorités de santé publique locales, pour trouver les meilleures solutions possible.
Nous prenons la situation extrêmement au sérieux. Cela nous touche de voir des travailleurs malades, et d'en avoir perdu est encore plus difficile.
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Monsieur le président, nous prenons cette situation extrêmement au sérieux. On parle de la santé et de la vie des gens en ce moment. C'est pour cela que nous avons mis en place très rapidement, dès le départ, un programme de 50 millions de dollars pour aider les producteurs et les employeurs à accueillir des travailleurs étrangers et pour nous assurer qu'ils avaient les moyens de les mettre en quarantaine pendant 14 jours.
J'en profite pour souligner que ces 14 jours d'isolement se passent bien. C'est souvent par la suite, lors d'échanges avec la communauté, qu'il y a des risques de...
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Monsieur le président, s'il y a une chose que nous faisons, c'est certainement prendre nos responsabilités. Nous avons mis plusieurs mesures en place pour aider de façon très large tous les Canadiens, les entreprises, les travailleurs canadiens et les travailleurs étrangers. Nous avons investi 50 millions de dollars pour aider les producteurs et les employeurs des travailleurs étrangers du secteur de l'agriculture pour leur permettre de faire les 14 jours...
Résultats : 1 - 15 de 325 | Page : 1 de 22

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes