Hansard
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 15 de 120
Voir le profil de Scott Duvall
NPD (ON)
Voir le profil de Scott Duvall
2021-06-22 12:27 [p.8956]
Monsieur le Président, je tiens à remercier mon collègue de l’excellent travail qu’il accomplit.
Jour après jour, tout ce que j’entends de la part des libéraux, c’est qu’ils aident les Canadiens, qu’ils sont là pour eux et que tout est une grande priorité. Cependant, nous ne voyons pas dans le projet de loi C-30 de soutien pour les personnes handicapées, si ce n’est une étude de trois ans sur ceux et celles qui doivent subsister avec 1 200 $ par mois. C’est inadéquat. Ensuite, nous apprenons que les libéraux veulent prolonger la PCU au moyen du projet de loi C‑30, mais ils ne nous ont pas tout dit. Ils veulent donner ce que les personnes handicapées ont pour vivre et ramener ainsi la prestation sous le seuil de pauvreté. Ils font aussi du bon travail pour aider les aînés, mais ils ne veulent soutenir que la moitié d’entre eux.
Mon collègue croit-il que ce soit la façon de soutenir les Canadiens et d’être là pour eux, ou considère-t-il que ce que le gouvernement mettrait en œuvre est tout à fait honteux?
Voir le profil de Scott Duvall
NPD (ON)
Voir le profil de Scott Duvall
2021-06-22 12:57 [p.8960]
Monsieur le Président, mon collègue a mentionné de nombreuses fois que les citoyens éprouvent des difficultés et qu’ils ont besoin d’aide, surtout en cette période difficile. Convient-il que les personnes handicapées ont besoin d’une aide immédiate, de fonds pour les aider pendant ces temps difficiles? Convient-il avec le NPD et le Bloc que les aînés devraient tous être traités de la même façon et qu’il ne devrait pas y avoir de système à deux vitesses?
Voir le profil de Scott Duvall
NPD (ON)
Voir le profil de Scott Duvall
2021-06-18 11:02 [p.8764]
Madame la Présidente, les expressions « aînés juniors » et « aînés séniors » semblent absurdes parce qu'elles le sont. Si le gouvernement libéral ne corrige pas son budget, le projet de loi C‑30, le Canada se retrouvera avec un système à deux vitesses pour les aînés.
De nombreux Canadiens sont scandalisés de ce que les aînés de 65 à 74 ans aient été exclus du plan de bonification des prestations de la Sécurité de la vieillesse qui se fait attendre depuis longtemps. Le gouvernement se cache d'eux en disant qu'il respecte une promesse électorale. La décision de mettre en œuvre une mauvaise politique afin de tenir une promesse ne fait pas de cette politique une bonne politique.
La ministre affirme que les aînés plus âgés sont « plus à risque d'épuiser leurs économies ». De plus, la documentation du gouvernement fait état de la grande proportion d'aînés âgés de 65 à 74 ans qui travaillent encore. Cela le confirme: les politiques gouvernementales se font sur le dos des aînés qui estiment devoir travailler s'ils ne veulent pas épuiser leurs économies. De par sa conception, c'est un système à deux vitesses qui est injuste.
Les libéraux ont encore le pouvoir de régler le problème avant que nous ajournions pour l'été. Je demande au premier ministre et à la ministre des Aînés de faire ce qui s'impose.
Voir le profil de Scott Duvall
NPD (ON)
Voir le profil de Scott Duvall
2021-06-17 17:13 [p.8693]
Monsieur le Président, je suis très contrarié par les graves allégations d’inconduite sexuelle qui ont été dévoilées en 2015, puis à nouveau en 2018, alors que des recherches ont révélé l’existence d’un grave problème dans nos forces armées. Je veux savoir pourquoi le premier ministre n’a mentionné cette question comme une priorité dans aucune des lettres de mandat du ministre. La députée peut-elle en expliquer la raison?
Voir le profil de Scott Duvall
NPD (ON)
Voir le profil de Scott Duvall
2021-06-15 15:56 [p.8478]
Monsieur le Président, le rapport du commissaire aux langues officielles est alarmant. Les travailleurs francophones sont victimes de discrimination dans la fonction publique fédérale.
La députée estime-t-elle que le gouvernement libéral a laissé tomber les droits linguistiques des travailleurs francophones? La ministre des Langues officielles a présenté un nouveau projet de loi ce matin. J'aimerais entendre les observations de la députée sur le choix du moment.
Voir le profil de Scott Duvall
NPD (ON)
Voir le profil de Scott Duvall
2021-06-15 16:41 [p.8485]
Monsieur le Président, la ministre des Langues officielles a déposé un projet de loi ce matin. Ce projet de loi aidera-t-il à obtenir ce que vise la motion présentée par le Bloc québécois aujourd'hui ou est-ce que les mesures qu'il propose sont loin de correspondre à ce que demande la motion?
Voir le profil de Scott Duvall
NPD (ON)
Voir le profil de Scott Duvall
2021-06-15 20:26 [p.8516]
Monsieur le Président, je prends la parole aujourd'hui en tant que fier député de ma circonscription, Hamilton Mountain. J'ai eu l'immense honneur et privilège de servir mes concitoyens en tant que député au cours des six dernières années et, avant cela, en tant que conseiller municipal du quartier 7 pendant neuf ans. J'ai passé plus de 15 ans à servir les habitants d'Hamilton Mountain en tant que représentant élu. Ce fut une expérience passionnante et enrichissante que d'écouter les gens de ma collectivité, de défendre leurs intérêts et de lutter pour les habitants d'Hamilton à l'hôtel de ville et ici, à Ottawa.
Il est maintenant temps pour moi de laisser ma place à d'autres personnes afin qu'elles poursuivent ce travail important et extraordinaire. Après avoir quitté la vie politique, je prévois de passer du temps avec les personnes que j'aime profondément et qui me tiennent à cœur, et de faire du bénévolat auprès des aînés dans le besoin. Je veux aussi travailler avec mes petits-enfants dans mon atelier et les aider à construire des choses.
Étant donné qu'il s'agit peut-être de l'une des dernières occasions que j'ai de prendre la parole à la Chambre, je veux en profiter pour parler des causes que mon caucus et moi avons défendues au cours des six années que j'ai passées à Ottawa et de ce qui m'a incité à me porter candidat en premier lieu.
Je suis venu à Ottawa pour défendre la population d'Hamilton ainsi que les travailleurs et les retraités canadiens. Je suis fier d'être un métallurgiste, et c'est mon enracinement dans le mouvement syndical qui explique mon adhésion au Nouveau Parti démocratique. Le mouvement syndical a été ma vie, depuis mon passage à la chaîne de production de Stelco, puis comme délégué syndical et enfin comme président de la section locale 5328 des Métallos. La protection des travailleurs a été une priorité tout au long de mon mandat de député.
Ce que nous avons vu à la Chambre illustre la raison pour laquelle nous avons besoin d'une voix forte qui se batte pour les travailleurs et les syndicats. Nous avons été témoins des efforts déployés par le gouvernement pour légiférer le retour au travail des travailleurs en grève, en les empêchant ainsi de négocier un accord équitable avec leurs employeurs. Nous avons vu le gouvernement refuser d'intervenir contre les briseurs de grève. Nous avons vu le gouvernement refuser de protéger les pensions des travailleurs en cas de faillite et d'insolvabilité, et privilégier plutôt les grandes banques et les investisseurs. Voilà pourquoi il est si important de continuer à lutter pour les travailleurs dans cette enceinte.
J'ai vécu la faillite de Stelco et je n'oublierai jamais les conseils du juge Farley, à qui j'exprimais ma révolte de voir comment les travailleurs avaient été traités dans le processus de protection contre la faillite. Il m'avait répondu: « Je répugne à agir ainsi, monsieur Duvall, mais si vous voulez que ça change, allez à Ottawa et faites modifier la loi. » C'est une autre raison pour laquelle je suis ici.
Nous avons tous été témoins de la volonté du gouvernement de créer un système à deux volets, qui sépare les aînés en deux catégories, les « aînés juniors » et les « aînés seniors », en accordant une augmentation des prestations de la Sécurité de la vieillesse aux seconds, mais pas aux premiers. Nous avons également vu le gouvernement ne rien faire pour protéger les personnes âgées seules et les laisser payer beaucoup plus d'impôts que celles qui sont en couple et disposent pourtant du même revenu. Depuis que je suis à Ottawa, ma priorité a été de me battre pour les aînés, de les défendre et de pousser le gouvernement à faire mieux.
À la Chambre, j'ai parrainé un certain nombre de projets de loi et fait la promotion de nombreuses initiatives. Je me suis fait le champion d'une mesure législative anti-briseurs de grève visant à protéger les syndicats pendant les conflits de travail et à empêcher les employeurs de saper leurs négociations collectives. Je me suis opposé à la décision du gouvernement de légiférer pour forcer les travailleurs en grève à reprendre le travail, leur enlevant ainsi l'un des outils les plus puissants dont ils disposent pour négocier collectivement une entente équitable. J'ai essayé de protéger les pensions des travailleurs pendant les procédures de faillite et d'insolvabilité et de faire en sorte que les paiements de la partie non capitalisée des régimes de retraite passent avant les paiements aux grandes banques et aux investisseurs.
J'espère qu'avant que le Parlement ne soit dissous, très probablement à cause du déclenchement bien inutile d'élections par les libéraux, nous pourrons faire adopter, à la Chambre, le projet de loi C‑253, qui est notre meilleure chance de protéger les retraités et les pensionnés
Pendant la pandémie, le temps passé à la maison m'a rappelé l'importance de la famille et des êtres qui nous sont chers. En tant que députés et fonctionnaires, nous sommes souvent contraints de faire passer nos devoirs et nos responsabilités avant et nos familles après. Le prix à payer peut être énorme, et j'ai eu la chance d'avoir ma famille à mes côtés pendant tout ce temps.
Je voudrais remercier ma femme, Sherry; mes enfants, Laurie, Mandy et Megan, ainsi que toute ma famille et mes petits-enfants. Ils ont été d'un tel soutien et ils ont fait de nombreux sacrifices pour que je puisse faire ce travail important et servir notre collectivité. Je suis très heureux à l'idée de passer plus de temps à la maison avec Sherry, et j'espère qu'elle aussi est heureuse à l'idée de m'avoir avec elle, notre famille et nos petits-enfants.
Je tiens à rappeler à tous mes collègues à la Chambre l'importance de notre famille et de nos proches ainsi que le rôle qu'ils jouent pour soutenir notre travail. Notre famille et nos proches font autant de sacrifices que nous, voire plus, pour nous permettre de servir notre collectivité. Nous ratons beaucoup de moments importants de leur vie pendant que nous siégeons, et, lorsque nous quittons la fonction publique, je crois que nous leur devons de rattraper le temps perdu et qu'il faut chérir notre famille.
Je tiens à remercier mon incroyable équipe d'employés, tant ici, à Hamilton, qu'à Ottawa. Sans ordre particulier, je tiens à dire à Val, à Rose, à Bill, à Tony, à Kathleen et à Aiden, ainsi qu'aux anciens membres de mon équipe, soit Chris, Erin et Jackie, que je les remercie pour tout ce qu'ils ont fait pour m'appuyer, pour leur dévouement et leur loyauté, pour le travail que nous avons accompli au fil des ans et pour les services qu'ils ont rendus aux habitants d'Hamilton. Leur dévouement envers nos concitoyens montre à quel point il est important pour un député d'avoir une équipe formidable qui se bat pour sa collectivité. Ils m'ont fait bien paraître chaque jour.
Je veux remercier les gens qui travaillent en coulisse pour soutenir le caucus néo-démocrate, l'équipe de l'antichambre du NPD, en particulier Anthony et Christian, qui ont tellement facilité et rendu plus efficaces mon travail de député et les séances à la Chambre. C'est grâce à leur dévouement que notre caucus est efficace et que nous réussissons ce que nous faisons de mieux. Ils nous ont très bien guidés et je n'oublierai jamais leur contribution à notre équipe.
Je remercie mes collègues du caucus néo-démocrate d'avoir lutté avec moi pour protéger les travailleurs, les retraités et les aînés. Je suis fier d'avoir servi au sein d'un caucus qui, tous les jours, travaille fort pour protéger les gens. Je leur suis reconnaissant de leur appui, de leur amitié et de leurs connaissances communes, qui ont fait de moi un meilleur député.
Je remercie mon chef, le député de Burnaby-Sud de l'orientation qu'il a donné au parti. Il me tarde de le voir devenir premier ministre et de montrer qu'un gouvernement néo-démocrate est celui qui fait passer les gens en premier. Les Canadiens peuvent compter sur les néo-démocrates pour défendre leurs intérêts.
Je remercie les gens du milieu syndical qui m'ont appuyé dans mon travail et qui m'ont aidé à défendre les causes que j'ai épousées. Je remercie plus particulièrement l'équipe exceptionnelle des Métallurgistes unis, le directeur de la division du Canada, Ken Neumann, et le directeur du district 6, Marty Warren, de m'avoir accordé leur confiance pour que je défende les travailleurs, les retraités et les pensionnés. Par leur travail et leur militantisme, ils montrent que le mouvement syndical canadien est fort, qu'il ne va pas défendre les droits des travailleurs canadiens en silence, mais plutôt en parlant haut et fort en leur nom jusqu'à ce qu'ils soient entendus.
Je remercie les membres du NPD d'Hamilton Mountain et l'ensemble des bénévoles, des partisans et des militants qui se sont engagés pendant chaque campagne électorale et qui se sont battus pour que les gens d'Hamilton Mountain soient représentés par un député néo-démocrate et un parti qui est prêt à se battre pour eux.
Je remercie également Monique Taylor, la députée provinciale d'Hamilton Mountain. Nous avons fait de l'excellent travail d'équipe ensemble, que ce soit lorsqu'elle était mon adjointe au conseil municipal ou maintenant, lorsque nous travaillons ensemble pour représenter Hamilton Mountain aux échelons provincial et fédéral. Je suis très fier du travail qu'elle fait pour notre collectivité, et il me tarde de voir ses prochaines réalisations.
Je tiens à remercier les gens d'Hamilton. Sans eux et leur soutien, je n'aurais jamais eu l'honneur de siéger à la Chambre des communes ou d'avoir l'importante responsabilité de lutter pour défendre leurs intérêts. Chaque jour où j'ai servi les gens d'Hamilton a été un privilège. J'ai été touché par la confiance qu'ils m'ont accordée pour les représenter.
Je remercie encore une fois ma conjointe Sherry, qui est mon épouse depuis 47 ans. Je serai à la maison dorénavant.
Monsieur le Président, ce fut un grand honneur d'être député. Je vous remercie et je vous estime.
Je tiens à remercier toutes les personnes à la Chambre et tous les députés. Beaucoup d'entre eux sont devenus mes amis. Je leur en suis vraiment reconnaissant. J'ai vécu des moments inoubliables, et beaucoup de gens vont me manquer.
Voir le profil de Scott Duvall
NPD (ON)
Voir le profil de Scott Duvall
2021-06-11 10:32 [p.8265]
Monsieur le Président, le député a parlé des nombreuses personnes en difficulté — je comprends totalement les enjeux —, mais il a oublié les aînés. Avec ce budget, le gouvernement instaure un système à deux volets qui sépare les aînés en deux catégories: les aînés juniors et les aînés séniors. Il sait pourtant que tous les aînés ont des besoins, car il a versé un paiement unique à l'ensemble de ce groupe l'année dernière. Voilà maintenant que le gouvernement accorde un paiement unique et une augmentation des prestations à un seul groupe d'aînés et qu'il laisse tomber ceux de 65 à 74 ans.
Le député est-il d'accord avec cette décision? L'appuie-t-il? Que ferait son parti s'il était au pouvoir?
Voir le profil de Scott Duvall
NPD (ON)
Voir le profil de Scott Duvall
2021-06-11 13:19 [p.8300]
Monsieur le Président, mon collègue de Saskatoon-Ouest a parlé de la question du soutien financier. Selon les échos que j'entends d'Hamilton Mountain et de partout au pays, de nombreux aînés se sont plaints que le dernier budget crée un système de pensions à deux vitesses pour les gens de 65 ans et plus. Ils estiment que cette approche est inacceptable et que les aînés doivent composer avec des coûts élevés comme tout le monde.
Le député entend-il la même chose dans sa circonscription et appuie-t-il la façon de faire des libéraux ou serait-il en faveur d'assurer à toutes les personnes âgées de 65 ans et plus le même traitement?
Voir le profil de Scott Duvall
NPD (ON)
Voir le profil de Scott Duvall
2021-06-07 18:33 [p.8058]
Madame la Présidente, le chef du parti de mon collègue l'a affirmé sans équivoque: « [L]es thérapies de conversion sont mauvaises. À mes yeux, elles devraient être bannies. » Il a également dit: « Je veux que tous puissent se sentir acceptés dans notre société. » Il a ajouté: « Il est inacceptable qu'on force une personne à changer son identité [..] et si c'est l'intention du projet de loi, le libellé doit le démontrer clairement. »
Il est encourageant d'entendre le chef des conservateurs dire qu'il considère que les thérapies de conversion sont mauvaises, mais si les conservateurs ne l'appuient pas, s'ils n'appuient pas le projet de loi à l'étude, qu'arrivera-t-il ensuite?
Voir le profil de Scott Duvall
NPD (ON)
Voir le profil de Scott Duvall
2021-06-03 13:10 [p.7890]
Madame la Présidente, en tant que père et grand-père, j’ai essayé de me mettre à la place de ceux touchés par cette affaire désastreuse que nous vivons et d’imaginer comment je réagirais. C’est très gentil de la part du ministre d’être symbolique et d’annoncer que le gouvernement mettra le drapeau en berne. Si c’était moi dans cette situation, je réclamerais pleine justice pour mes enfants. Le ministre ne s’attendrait il pas à la même chose si cela lui arrivait? Appuiera t il la motion dont nous sommes saisis aujourd’hui pour que le dossier avance rapidement?
Voir le profil de Scott Duvall
NPD (ON)
Voir le profil de Scott Duvall
2021-06-01 13:03 [p.7729]
Monsieur le Président, le député est-il d'avis qu'agir en toute transparence dans les dossiers de santé publique est le moyen le plus efficace de combattre la désinformation et les théories du complot?
Voir le profil de Scott Duvall
NPD (ON)
Voir le profil de Scott Duvall
2021-05-28 11:03 [p.7550]
Madame la Présidente, en plus de la proposition à deux niveaux concernant la Sécurité de la vieillesse, voilà que le budget est encore une fois discriminatoire envers un groupe d'aînés, à savoir les aînés vivant seuls.
Le gouvernement a choisi de ne pas corriger l'iniquité fiscale créée par le gouvernement Harper. Les aînés vivant seuls ne jouissent d'aucun avantage équivalent au fractionnement du revenu, qui permet aux personnes mariées ou aux conjoints de fait de transférer une partie de leur revenu à la personne qui gagne le moins et ainsi payer moins d'impôt.
Qu'est-ce que cela signifie? La décision du gouvernement libéral de ne pas présenter des mesures pour les personnes qui n'ont pas de conjoint veut dire que les aînés vivant seuls paieront nettement plus d'impôts que ceux en couple ayant exactement le même revenu.
Du même coup, les personnes seules continueront d'être complètement désavantagées sur le plan des crédits d'impôt et des avantages fiscaux, car ces derniers sont calculés en fonction du revenu, notamment le crédit d'impôt en raison de l'âge et les prestations de la Sécurité de la vieillesse. C'est tout à fait injuste.
Les gouvernements doivent mettre un terme à cette approche à deux niveaux relativement aux aînés et cesser la discrimination contre ceux qui vivent seuls.
Voir le profil de Scott Duvall
NPD (ON)
Voir le profil de Scott Duvall
2021-05-28 13:36 [p.7578]
Madame la Présidente, je tiens à remercier la députée de Vancouver-Est de ce qu'elle a dit et de sa compassion.
Je considère comme très décourageant le fait que la Chambre débatte encore un projet de loi qui avait déjà été présenté par notre ancienne collègue Georgina Jolibois, qui avait franchi toutes les étapes lors de la 42e législature, mais qui avait été bloqué au Sénat. Il s'agit d'un enjeu important, mais nous revenons au point de départ, à débattre du même enjeu.
Néanmoins, j'entends aujourd'hui que tous les partis sont d'accord pour que ce projet de loi soit adopté. La députée accepte-t-elle que le gouvernement agisse rapidement pour que ce projet de loi franchisse toutes les étapes et que tous les partis encouragent le Sénat à en faire de même afin de ne plus jamais revivre la même situation et d'éviter que l'histoire se répète?
Voir le profil de Scott Duvall
NPD (ON)
Voir le profil de Scott Duvall
2021-05-27 17:11 [p.7522]
Monsieur le Président, j'ai entendu à maintes reprises dans ce débat que le projet de loi est la priorité absolue du gouvernement, comme on l'a dit à propos de nombreux autres projets de loi. J'ai également entendu maintes fois que les libéraux défendent les intérêts des travailleurs, mais le problème, c'est qu'ils ont laissé cette mesure législative devenir caduque. Où est la protection des travailleurs? Ils vont au travail pour gagner un revenu, puis ils rentrent chez eux auprès de leur famille et ils veulent être en sécurité. Dans l'état actuel des choses, ils risquent leur vie parce qu'il n'y a aucune mesure législative pour les protéger.
Pourquoi les travailleurs devraient-ils vous croire maintenant, lorsque vous dites que vous les appuyez et que c'est une priorité, alors que vous les avez laissés tomber depuis décembre 2020?
Résultats : 1 - 15 de 120 | Page : 1 de 8

1
2
3
4
5
6
7
8
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes