Passer au contenu

Concours de composition pour carillon

À vos cloches, Canada!

À l’occasion de la célébration du 150e anniversaire de la Confédération et du 90e anniversaire de la Tour de la Paix en 2017, la Chambre des communes a annoncé la tenue d’un concours national de composition pour carillon. Les compositions dans l’une où l’autre des catégories suivantes devaient être reçues avant le 16 janvier 2017 :

Catégorie libre : Le compositeur est citoyen canadien ou résident permanent et présente une œuvre d’au plus cinq minutes, interprétée en solo (aucun duo) et adaptée à un carillon de 53 cloches couvrant 4 octaves et demie, qui peuvent être jouées au clavier : sol, la, si b, si, do-do-do-do-do. Le pédalier de 29 notes couvre : sol, la, si b, si-do-do-do.

Catégorie jeunesse : Le compositeur est citoyen canadien ou résident permanent né le 1er janvier 1991 ou après. Il présente une œuvre d’au plus cinq minutes, interprétée en solo (aucun duo) et adaptée à un carillon mécanique de 51 cloches coulées (claviers : si b, do, ré; octaves chromatiques à do6 et pédalier si b, do, ré; chromatique à do2).

Les compositions ont été jugées selon les critères de pertinence au 150e anniversaire du Canada, d’originalité, de fluidité et d’adaptation à l’instrument. Les compositeurs détiennent les droits d’auteurs de leurs œuvres. Une fois l’œuvre présentée en première, les partitions des compositions gagnantes seront publiées en format PDF sur la page Web de la Chambre des communes, permettant le téléchargement gratuit de celles-ci pendant une période d’au plus deux ans. Les compositeurs gagnants profitent ainsi de la possibilité de faire immédiatement connaître leur œuvre auprès des carillonneurs.

Dre Andrea McCrady, carillonneur du Dominion, a agi à titre de coordonnatrice (et non de juge) du concours. Le jury était composé de quatre carillonneurs professionnels du Canada : Mme Andrée-Anne Doane (Montréal), M. Jonathan Hebert (Ottawa), Mme Rosemary Laing (Victoria) et M. Roy Lee (Toronto). Les compositions ont été évaluées en mars. Les gagnants ont été avisés et ont accepté leur prix.

Prix

Le compositeur gagnant de la catégorie libre est Scott Allan Orr. Son œuvre, Ronde festive, a été présentée en première par le carillonneur du Dominion au carillon de la Tour de la Paix le 1er juillet 2017.
Télécharger la partition : Ronde festive

Scott Allan Orr
Photo : E. Keats Webb

Scott Allan Orr, London College of Music Examinations, ARCT, AMus, naît et grandit à Toronto, où il entame ses études du carillon avec Roy Lee à l’Université de Toronto. En 2014, il obtient un diplôme de carillonneur avec très grande distinction de l’École royale de carillon « Jef Denyn » de Malines (Belgique), où il étudie l’art du carillon avec Eddy Mariën et la composition avec Erik Vandevoort. Il siège actuellement au comité de la British Carillon Society et a été carillonneur invité en Belgique, au Canada, en Corée du Sud, au Royaume-Uni et en Pologne. En plus de son rôle de carillonneur, il est pianiste et professeur, surtout à titre de professeur de chant et de directeur musical de productions théâtrales. M. Orr est actuellement doctorant en sciences historiques à Oxford, où il se penche sur les techniques de conservation des monuments historiques.

Le compositeur gagnant de la catégorie jeunesse est Lucas Oickle. Son œuvre, Fifteen Decades, a été présentée en première par le carillonneur de l’Université de Toronto à la Soldiers’ Tower le 1er juillet 2017, et sera ultérieurement interprétée au carillon de la Tour de la Paix lors du symposium Percival Price en octobre 2017.
Télécharger la partition : Fifteen Decades

Lucas Oickle
Photo : Sean Baek

Lucas Oickle obtient un baccalauréat en musique de l’Université de l’Acadie et une maîtrise en musique de l’Université de la Colombie-Britannique. Alors qu’il était membre des Forces canadiennes, il a été saxophoniste pendant deux saisons dans la Musique de la Garde de cérémonie. Originaire de la Nouvelle‑Écosse, il habite au Japon avec sa femme Chihiro et leurs deux chats, Taro et Ponzu. Il est compositeur agréé au Centre de musique canadienne. Lucas a reçu plusieurs distinctions, dont un prix de la Fondation de la SOCAN (pour Three Songs on Poems by Vancouver Downtown Eastside Poets), une bourse de la Nova Scotia Talent Trust (NSTT) (pour des études intensives en gamelan soundanais à Bandung, en Indonésie) et des prix dans des concours comme le concours pancanadien d’arrangement de chansons folkloriques des Penthelia Singers (pour son arrangement de la pièce Farewell to Nova Scotia), l’appel d’œuvres international du TEMPO New Music Ensemble ainsi que les concours de composition Via Choralis (en 2014 et 2016) et la Green Dot Journey Composer Competition (gagnant de la région de l’Atlantique). En 2014, il reçoit le Prix d’excellence des jeunes artistes des Jeux du Canada , décerné par le Nova Scotia Talent Trust pour son engagement, son potentiel, sa technique exceptionnelle, son talent et son excellence dans le domaine de la composition musicale. Il est compositeur invité dans le cadre de nombreuses célébrations importantes, notamment le centenaire de l’Université de la Colombie-Britannique, le 130e anniversaire du Maritime Conservatory of Performing Arts et le spectacle inaugural de la 40e édition de l’Orchestre des jeunes de la Nouvelle-Écosse.

Haut de page