Passer au contenu

Étudiants de carillon

Nicole Lalonde

Nicole Lalonde
Photo: Chambre des communes, Ottawa

Nicole Lalonde a obtenu un baccalauréat en musique de l’Université d’Ottawa de même qu’une maîtrise en administration des affaires de l’Université du Québec en Outaouais. Après plus de 15 ans de service au gouvernement fédéral, elle a fait un retour à la musique et a fondé une école de musique, Joie de la musique. Elle donne des leçons dans les écoles primaires et joue lors d’occasions spéciales. C’est durant ses voyages à Ottawa et en Europe qu’elle a découvert le carillon. Lorsqu’elle a appris que l’on offrait un programme d’étude du carillon à l’Université Carleton, elle n’a pas hésité à poser sa candidature et a commencé ses études avec Dre Andrea McCrady en 2017.

Jennifer Moore

Jennifer Moore
Photo: Chambre des communes, Ottawa

Jennifer Moore est originaire d’Ottawa et étudie le piano depuis l’âge de dix ans. Elle rêve de jouer du carillon depuis qu’elle a entendu les musiques militaires pendant le festival Fortissimo. Un collègue l’a poussée à poursuivre ce rêve et elle étudie avec Dre McCrady depuis octobre 2010. Elle a obtenu son diplôme de l’Université d’Ottawa en génie civil en 2002 et travaille comme gestionnaire de projet de construction pour l’Administration de l’aéroport international d’Ottawa.

Mateusz Olechnowicz

Mateusz Olechnowicz
Photo: Fran Copelli

Mateusz Olechnowicz est un nouvel étudiant du carillon; il a commencé ses études auprès de Roy Lee à la Soldiers’ Tower en février 2017. Musicien occasionnel, il a fait partie de différentes chorales au cours des dix dernières années et a joué du piano de façon intermittente depuis son enfance. Matt est candidat au doctorat au département de mathématiques de l’Université de Toronto, où il étudie les systèmes dynamiques et la théorie des nombres. Lorsqu’il n’est pas en train de faire des mathématiques ou d’exécuter de la musique, Matt aime faire du vélo.

Wendy Stokes-Earl

Wendy  Stokes-Earl
Photo: Chambre des communes, Ottawa

Wendy Stokes-Earl a commencé à étudier le piano à l’âge de quatre ans, a chanté dans des chorales d’églises et a joué du cor d’harmonie à l’école secondaire. Il y a 40 ans, elle a décidé d’apprendre à jouer du grand orgue. Depuis 30 ans, elle est organiste et directrice de la chorale dans des églises de l’Est de l’Ontario. À l’heure actuelle, elle travaille à la Trinity United Church de Smiths Falls. Elle a été accompagnatrice pour plusieurs productions musicales à Smiths Falls, à Merrickville et à Kemptville. Un voyage au Bok Tower Gardens en Floride, en 2003, l’a convaincue que la prochaine étape de sa carrière musicale était le carillon. En mai 2017, elle s’est jointe au studio de Dre Andrea McCrady, par l’intermédiaire du programme d’étude du carillon de l’Université Carleton.

Elisa Tersigni

Elisa Tersigni
Photo: Milan Ilnyckyj

Elisa Tersigni a commencé à étudier le piano à l’âge de cinq ans, puis elle a appris la clarinette et la flûte. Elle étudie le carillon auprès de Roy Lee à la Soldiers’ Tower depuis 2014. En 2017, elle a réussi l’examen de carillonneur intermédiaire à la Guild of Carillonneurs in North America, appelé l’Associate Carillonneur examen. De jour, Elisa est doctorante en études anglaises ainsi qu’en histoire du livre et de l’imprimé à l’Université de Toronto, où elle est aussi enseignante dans les domaines des études anglaises, des études sur les livres et les médias, et de la typographie.

Minako Uchino

Minako Uchino
Photo: Gracieuseté de l'artiste

Minako Uchino a commencé à étudier la musique à l’âge de quatre ans à la Yamaha School of Music de Tokyo et à jouer de l’orgue en huitième année à l’Aoyama Gakuin High School. Pendant ses études à la Tokyo Women’s Medical University, elle était percussionniste dans l’orchestre universitaire. Radio-oncologue certifiée au Japon, elle a poursuivi ses études en médecine à l’Université de Toronto et a effectué un stage clinique en radio-oncologie à la Princess Margaret Hospital. En 2009, elle a commencé ses études auprès de Roy Lee au carillon de la Soldiers’ Tower. À son retour à Tokyo, elle est devenue radio-oncologue en chef au National Centre for Global Health and Medicine. Néanmoins, elle poursuit ses récitals au carillon d’Itami, connu sous le nom de Bells of Flanders, et joue de son propre carillon électronique à l’ambassade de Belgique à Tokyo. À l’heure actuelle, elle est inscrite au programme d’étude du carillon de l’Université Carleton, à Ottawa, où elle étudie auprès de Dre Andrea McCrady.

Haut de page