Passer au contenu

Mobilier

Fauteuil du greffier.

Avant la création des Services de conservation de la Chambre des communes en 1989, une quantité considérable de connaissances avait été perdue concernant la provenance ou l'histoire de nombreux objets en usage dans les immeubles qui forment la Cité parlementaire. Cette absence de documentation précise se faisait particulièrement sentir dans le cas de l'ameublement conçu pour l'édifice du Centre par l'architecte John A. Pearson.

Des recherches poussées à la Bibliothèque et Archives Canada ont permis au personnel du service de conservation de découvrir une foule de renseignements précieux au sujet de la construction et de la décoration de l'édifice du Centre ainsi que de son mobilier. La perte de renseignements clés a toutefois gêné la poursuite des recherches. Pour commencer, tous les dessins originaux du mobilier avaient été détruits dans un incendie qui avait ravagé le bureau de l'architecte Pearson à Toronto en mars 1941. La reconstruction de son œuvre remarquable était donc tributaire des documents traitant de la construction des édifices du Parlement, ainsi que des photographies historiques et de quelques dessins de meubles préparés par le ministère des Travaux publics.

Pearson a conçu au-delà de 150 types de meubles distincts pour les édifices du Parlement. Quelque 6 025 pièces individuelles ont été produites allant du simple meuble à téléphone à des pièces très ornées utilisées à la Chambre des communes ou au Sénat. L'aspect utilitaire mais élégant du mobilier, de fabrication canadienne, était l'œuvre d'une vingtaine d'ébénistes du Québec et de l'Ontario.

Le fait que la plupart des meubles conçus par Pearson aient été utilisés jusque dans les années 1960 est révélateur de leur qualité et de leur aspect utilitaire. Les dernières décennies ont toutefois été néfastes puisque certains originaux ont subi des dommages ou ont été modifiés ou encore été vendus par suite de l'évolution du goût ou en raison de changements de vocation de nombreux bureaux et salles.

Pièces de mobilier représentées dans les fiches de catalogue qui suivent :

Haut de page