Passer au contenu

PROC Réunion de comité

Les Avis de convocation contiennent des renseignements sur le sujet, la date, l’heure et l’endroit de la réunion, ainsi qu’une liste des témoins qui doivent comparaître devant le comité. Les Témoignages sont le compte rendu transcrit, révisé et corrigé de tout ce qui a été dit pendant la séance. Les Procès-verbaux sont le compte rendu officiel des séances.

Pour faire une recherche avancée, utilisez l’outil Rechercher dans les publications.






Comité permanent de la procédure et des affaires de la Chambre


NUMÉRO 058 
l
1re SESSION 
l
42e LÉGISLATURE 

TÉMOIGNAGES

Le jeudi 11 mai 2017

[Enregistrement électronique]

  (1110)  

[Traduction]

    Monsieur O'Beirne, vous avez la parole.
    Merci beaucoup, monsieur le président et distingués membres du Comité. Merci de nous avoir invités à témoigner.
    Je voudrais formuler quelques remarques avant la prochaine partie de la séance, simplement pour fournir un peu de contexte dans le cadre de la discussion.
    Vous savez que le Service de protection parlementaire a été créé à la suite de la sanction royale accordée le 23 juin 2015 afin de réunir trois organisations demeurées distinctes pendant près de 100 ans. Cette séparation faisait essentiellement en sorte que les trois organismes de sécurité appliquaient le même plan ou s'occupaient de la même visite, qu'il s'agisse du jour du dépôt du budget ou d'une visite présidentielle, et tentaient ainsi d'exécuter exactement le même plan. Nous avons constaté qu'un grand nombre de leurs activités étaient différentes, notamment au chapitre de la formation, de la terminologie, des politiques et, dans certains cas, de l'équipement ou des armes à feu. Chaque organisme fonctionnait comme s'il avait 33 % du plan ou des renseignements.
    Le SPP a été créé et mandaté pour assurer, dans le cadre de ses activités de protection, le contrôle de la sécurité et de l'accès, s'occupant de l'entièreté des activités de sécurité afin de fournir un service de sécurité global et intégré à l'ensemble du Parlement au sein de la Cité parlementaire.
    Vous n'êtes pas sans savoir que le SPP est dirigé de manière trilatérale. Je relève directement des Présidents du Sénat et de la Chambre des communes pour tout ce qui concerne les politiques et l'administration, et du commissaire de la GRC sur le plan des activités.
    Je vais maintenant commencer à établir un lien avec ce qu'il s'est passé le 22 mars. Comme je l'ai indiqué mardi, la formation du SPP a eu pour effet de réunir tous les membres du Service en une force assez considérable. Cette dernière compte cinq divisions dont les activités sont intégrées et le système de commandement est unifié.
    Si j'apporte ces précisions, c'est que l'intégration que nous avons effectuée se manifeste dans des domaines cruciaux du SPP, car nos équipes du renseignement, de la planification et de formation sont maintenant pleinement intégrées, alors qu'elles étaient auparavant distinctes. Nous sommes en train d'intégrer complètement l'équipe d'intervention rapide. Il a été question plus tôt aujourd'hui de la communication directe avec l'installation de contrôle des véhicules. À cet égard, sachez que cette installation est un élément entièrement intégré du SPP où travaillent nos spécialistes de la détection, des membres en uniforme des anciens services de la Chambre des communes et du Sénat, ainsi que certains membres de la GRC. Ce service est donc entièrement intégré.
    Monsieur le président, je vais maintenant passer à la présentation des diapositives. Je me permettrais peut-être de recommander de poursuivre la séance à huis clos.
    D'accord.
    Nous suspendrons brièvement la séance, et poursuivrons la séance à huis clos.
    [La séance se poursuit à huis clos.]
Explorateur de la publication
Explorateur de la publication
ParlVU