Passer au contenu Début du contenu

Les peintures de l'ancienne Salle de lecture

David Monaghan, conservateur, Services de conservation

L'imprimé

Vers la fin des années 1800, l'utilisation de la peinture murale dans la décoration architecturale a connu un regain en Europe de l'Ouest et en Amérique du Nord. Cette tendance se manifestait particulièrement dans les édifices publics tels que les églises, les bibliothèques et les écoles, où les peintures servaient non seulement à décorer, mais également à inspirer et à instruire les spectateurs.

John Andrew Pearson, le principal architecte du nouvel édifice du Centre, voulait que l'intérieur de la nouvelle Salle de lecture des Communes soit tout particulièrement élégant. En plus d'y avoir installé un foyer somptueux, des lambris et un plafond décoratif, il a retenu les services de l'artiste renommé Arthur Crisp, originaire d'Hamilton, pour peindre une série de murales. L'ensemble du projet, qui comprenait dix-sept panneaux, a été commandé en mars 1920 et installé en mars 1922.

La presse décrivit les peintures comme de beaux exemples de l'art mural et affirma qu'elles relevaient la beauté du décor de la salle. Contrairement à la peinture murale traditionnelle, où la peinture est appliquée directement sur le plâtre, ces murales sont un exemple de marouflage, technique consistant à peindre sur une toile qui est ensuite collée directement sur la surface du mur.

Dans la Salle de lecture, à la pièce 237-C de l'édifice du Centre, les murales situées sur les murs sud et nord rendent hommage à l'art de l'imprimerie et au pouvoir des mots imprimés, conservant ainsi le thème de cette salle. Dans chaque coin, des murales dépeignent la vie économique des différentes régions géographiques du Canada. Les autres œuvres, situées sur les murs est et ouest, énumèrent les noms des provinces et comprennent des illustrations d'arbres et d'oiseaux fantaisistes. L'ensemble de l'œuvre est un excellent exemple de la peinture murale qui se pratiquait au Canada après la Première Guerre mondiale.

Haut de page