Passer au contenu Début du contenu

FOPO Communiqué de presse de comité

Si vous avez des questions ou commentaires concernant l'accessibilité à cette publication, veuillez communiquer avec nous à accessible@parl.gc.ca.


Comité permanent des pêches et des océans
house of commons
HOUSE OF COMMONS
CHAMBRE DES COMMUNES
OTTAWA, CANADA
K1A 0A6

Standing Committee on Fisheries and Oceans

Pour publication immédiate


COMMUNIQUÉ DE PRESSE


C'est reparti... ou la pêche au saumon dans le fleuve fraser en 2004

Ottawa, 22 mars 2005 -

M. Tom Wappel, président du Comité permanent des pêches et des océans, a déposé aujourd’hui à la Chambre des communes le rapport unanime du Comité sur la pêche au saumon de 2004 dans le fleuve Fraser en Colombie-Britannique. Le rapport intitulé C’est reparti… ou la pêche au saumon dans le fleuve Fraser en 2004 adresse au gouvernement fédéral 12 recommandations visant à remédier une fois pour toutes à des problèmes qui rappellent quatre crises semblables au cours des douze dernières années.

C’est le désastre de l’été dernier sur le fleuve Fraser qui a poussé le Comité permanent des pêches et des océans à lancer cette étude. À peine un demi-million de saumons rouges ont atteint les frayères en 2004 contre quatre fois plus en 2000, l’année précédente du cycle. Ce désastre écologique pourrait faire perdre à la seule pêche commerciale quelque 78 millions de dollars en 2008.

«Nous croyons que, si le ministère des Pêches et des Océans avait mis en œuvre les recommandations issues des enquêtes précédentes, y compris celles que le Comité a formulées dans son rapport de 2003 sur la gestion de la pêche en 2001, les problèmes rencontrés en 2004 auraient eu beaucoup moins de chances de survenir ou auraient pu être complètement évités», déclare M. Wappel. «Les recommandations contenues dans ce rapport unanime devraient être prises au sérieux par le MPO», ajoute-t-il.

«Dans un rapport de 2001 qu’il a déposé en 2003, le Comité a formulé des recommandations pointues qui auraient réglé certains des problèmes auxquels nous faisons face aujourd’hui. Il en va de même du rapport Fraser. Or le gouvernement a complètement ignoré les deux rapports», déclare M. Loyola Hearn, porte-parole de l’Opposition officielle pour les Pêches et les Océans. «Ce qu’il faut à long terme, c’est s’attaquer aux causes profondes des problèmes survenus en 1992, 1994 et cette année encore», ajoute M. Hearn.

Le Comité recommande au gouvernement du Canada, entre autres, d’assumer ses responsabilités en matière de conservation et de protection des ressources en poisson du Pacifique. Il formule en particulier une série de recommandations visant à resserrer l’application des règlements sur la pêche dans le Bas-Fraser. Les prises non déclarées et non autorisées de saumon rouge auraient en effet grandement contribué au désastre de 2004. En outre, le Comité recommande de :

  • adopter des lignes directrices plus rigoureuses pour fermer la pêche lorsque les conditions environnementales ne favorisent pas la migration du saumon rouge;
  • établir des postes d’estimation acoustique supplémentaires sur le Fraser afin d’obtenir des estimations plus exactes du nombre de poissons;
  • étudier immédiatement les répercussions de l’utilisation de filets maillants dérivants dans les eaux peu profondes du Fraser;
  • interdire l’utilisation de ces filets en amont de Mission au moins jusqu’à la publication des résultats de l’étude;
  • étudier et combler les lacunes de données scientifiques sur la biologie et la gestion du saumon du Pacifique sauvage;
  • examiner et mettre en œuvre les recommandations des rapports des douze dernières années sur le sujet.

Le rapport du Comité est disponible au site web du Parlement du Canada à www.parl.gc.ca. On peut en obtenir des exemplaires en communiquant avec le greffier du Comité permanent.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
James M. Latimer, Greffier du Comité permanent des pêches et des océans
Téléphone: (613) 996-3105
Courriel: FOPO@parl.gc.ca